Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2011

Retraite dans 60 jours

Idem qu'il y a 6 jours...

Je trouve en arrivant une épouse très pâle et très éprouvée d'avoir passé un peu plus de 48 heures toute seule, et le lendemain, c'est une vraie mégère, qui m'impose telle ou telle tâche "qui ne doit pas attendre".

J'ignore le pourquoi de cette attitude. Peut-être réagit-elle comme ça à chaque fois qu'elle est paniquée ?

Peut-être que d'avoir longuement conversé avec sa famille Normande - qui a tout fait pour que ça casse, elle et moi, et y est d'ailleurs parvenue avec la fille aînée ! - a joué quelque part ?

Je ne sais pas, mais ce que je sais c'est que - comme il y a 6 jours - je n'apprécie pas d'aller bosser deux jours de file, en couchant sur place, en mangeant de la m... (et cette fois, cerise sur le gâteau, côté boulot nous avons eu droit à la "totale". C'est à dire que nos centres départementaux ne valent rien puisqu'on va les fermer, mais pourtant à la moindre alerte, quand des enquêtes judiciaires sont lancées, nos "supérieurs" font le gros dos, et délèguent leur responsabilité aux lampistes inutiles que nous sommes, que nous serions...
J'étais impliqué là-dedans mais j'avais très bien fait mon travail, donc je ne risque pas d'être inquiété,  Mais je n'accepte pas du tout ces méthodes) bref, en faisant ce que je faisais à 20 ans, mais avec 40 années de plus au compteur.

Alors, bien entendu c'est l'escalade, madame demandant "de faire un petit tour", et moi me disant que puisque c'est ça le remerciement, son tour elle se le fera toute seule !

Dans à présent 34 jours elle pourra de nouveau prendre sa voiture, et ira où bon lui semble.

En attendant, bonjour l'angoisse ! Surtout quand on sait que je ne travaille pas avant le....15 !

Je pense que je vais improviser des vacances, une nouvelle fois. Des vacances à la Sardou 1973, en allant "vers le midi" et couchant au petit bonheur la chance dans des hôtels non réservés, quand on trouvera bien l'endroit où nous nous trouvons. On a le temps, et pour encore deux mois on a l'argent. Profitons-en !!!

Mais je ne veux plus revivre la même chose, à savoir qu'après deux jours loin de chez moi, je trouve une mégère !

Je pense partir demain, après sa séance d'orthophonie.

J'ignore quand nous reviendrons, mais ce que je sais c'est qu'à cette date le bas-débit sera certainement fini pour moi, pour tous les gens du village, car nous aurons enfin un "noeud de raccordement" !

Je vous embrasse.

 

14:33 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Bonnes "vacances" alors!
Profites-en bien!

Écrit par : CriCri | 05/01/2011

Pas des vacances ! une fuite !!!

Je t'embrasse

Écrit par : Cica à CriCri | 06/01/2011

D'où les guillemets :)

Écrit par : CriCri | 07/01/2011

Les commentaires sont fermés.