Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Jacques DUTRONC - II

A partir des années 70 Jacques Dutronc sera plus acteur que chanteur.

Ce qui, pour ma part, vaut mieux, ayant nettement plus apprécié Van Gogh que hymne à l'amour-moi le noeud...

En 1975, il sort le bras mécanique et les roses fanées, sans succès.

76 sera l'année du bon et des méchants, dernière chanson à être classée par SLC, 21ème en mars.

A partir de là, il ne sortira des disques qu'occasionnellement.

Il attendra 1980 pour sortir la chanson précitée L'hymne à l'amour-moi le noeud. Ceux qui ont lu la bio de son épouse savent que ce n'est pas un grand romantique !

Pas de disque en 1981 mais il épouse enfin Françoise Hardy, avec qui il est en couple depuis 1967. Leur fils Thomas (8 ans) pourra enfin assister aux noces de ses parents !

Revenons à Jacques, qui sort en 1982 Savez-vous planquer vos sous. Bide encore une fois...
Mais l'ami Jacques s'en moque, c'est déjà une tête d'affiche au cinéma.

Du reste Dutronc imite à la perfection Serge Gainsbourg, avec des chansons provocatrices, qui iront jusqu'à verser dans la scatologie (Merde in France - Cacapoum en 84 de l'abum Guerre et Pets qui.... sera bien classé ! 4ème en septembre derrière Liberté de Gilbert Montagné, Femme libérée de Cookie Dingler et Mon coeur te dit je t'aime de Frédéric François.

Dutronc, comme Gainsbourg, coupe à cette époque la France en deux : ceux qui l'adoraient et ceux - qui comme moi - le détestaient. Personne ne pourra dire dans ces années-là : "Dutronc, oui, pas mal..."

En 1987 c'est les gars de la narine, et - oh surprise - une belle chanson qui se soucie de nous.

Il sort Opium en 1988, et prend sa revanche de 1968 en ressortant l'opportuniste - version de l'époque - en 1992, chanson qui à cette époque n'avait pas dépassé la 25ème place. Là ce sera un peu mieux...

En même temps on lui octroie le césar du meilleur acteur cette année-là pour Van Gogh.

Dès lors, la chanson pour lui deviendra encore plus secondaire, c'est tout dire !

Album Brèves rencontres en 1995, dans lequel on trouve un duo avec Etienne Daho, tous les goûts sont dans la nature et à part ça.

Puis un autre duo avec son épouse en 2000, puisque vous partez en voyage, qui sera classé dans le top 50 ! 12 ème le 7 mai 2000.

Et en 2003 un album Madame l'existence, qu'on entend encore en radio.

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas Jacques Dutronc, on ne peut nier que c'est un artiste qui a couvert 5 décennies, avec ses chansons ou ses films.

De plus, quelque chose que peu de gens savent (non, inutile de vous jeter sur Google, ça n'y est pas !) il avait, en 1966, sorti un dictionnaire où il avait inventé des expressions. Par exemple une "soute" pour désigner une fille. Et une de ces expressions restera célèbre : "c'est le pied". En fait le "pied d'acier" au départ, pour les puristes.

Gros morceau la semaine prochaine, en deux parties aussi : Claude François.

A mardi soir (je pars tout à l'heure pour les journées J-6 et J-5)

Je vous embrasse.

Commentaires

À propos de Dutronc, il manque dans votre seconde partie une mention sur son fabuleux retour en 1992-1993, avec la sortie de "Dutronc au Casino", aujourd'hui plus de 750.000 exemplaires vendus (voir IndoDisc), et la redécouverte de quelques titres comme "L'opportuniste" (qui en fait fera beaucoup mieux que lors de sa sortie en 1968, où une autre chanson du même 45 tours, "Amour, toujours, tendresse, caresses", avait eu plus de succès (9ème au hit-parade de SLC). "L'opportuniste" version 1993 en public est monté jusqu'à la 21ème place, mais tous titres confondus, avec les titres de langue anglaise, mais si l'on ne compte que les titres français, c'est un Top Five. "La fille du père Noel" a également très bien marché. Et pour compléter, on peut souligner le gros succès de la tournée 2010. On peut noter que si le CD n'a pas fait une très bonne place (11ème en téléchargements et 46ème comme place dans les meilleures ventes, le DVD par contre, s'est hissé à la 5ème place des ventes, et 3 mois plus tard, il est encore dans le classement des 40 meilleures ventes. Nul doute que s'il n'y avait eu qu'un CD, il se serait très bien vendu...

Écrit par : Alain Hidoine | 07/03/2011

J'ai parlé dans cette note de l'"opportuniste" :

(en 1992 il ) "prend sa revanche de 1968 en ressortant l'opportuniste - version de l'époque - en 1992, chanson qui à cette époque n'avait pas dépassé la 25ème place. Là ce sera un peu mieux..."

Et également de "amour tendresse caresses" :

"Meilleure pioche en avec amour toujours tendresse caresses, 9ème en août et une 25ème place en septembre pour l'opportuniste",

mais cela était dans la première partie.

Il est exact en revanche que le 27 février 1993 il soit arrivé 21ème au top50, mais côté français il n'avait pris que la 8ème position, derrière Jordy (!), Pow Wow, Barbelivien/Anais, Les Infidèles, Les Charts (avec Calogero), Hélène, et Mylène Farmer.
La "fille du père Noël" s'était beaucoup entendue en radio, mais pas à l'époque, sauf pendant les fêtes 66.

Enfin, pour les années 2007 à 2011, je ne prends en compte ni les ventes (ou alors il faut enlever les chansons pour enfants), ni les téléchargements, mais les passages radio, les seuls qui signifient encore quelque chose (www.musique en france.fr )

Merci d'avoir débattu avec moi sur ce sujet-là, ça fait longtemps que je me sentais frustré, que l'on compare l'auteur de "Merde in France-cacapoum" à un Ferrat ou même un Johnny.

Amitiés.

Écrit par : Cica pour Alain H | 07/03/2011

Rectification: dans Charts in France, pour l'année 1993, "L'opportuniste" entre à la 45ème place, tous titres confondus, puis sera successivement 46ème, 41ème, 35ème, 29ème, 21ème (8ème français), 23ème (7ème français), 24ème (4ème français), 21ème (5ème français), 22ème (5ème français), 28ème, 38ème, 37ème. Il s'agit là du classement officiel, que l'on peut consulter encore sur Charts in France, en allant sur Charts, et 1993 (encore visible aujourd'hui). Quand je dis donc Top Five français, ces classements officiels le prouvent (3 fois dans les 5 premiers).
Je pense personnellement que Dutronc est un classique, au même titre que Ferrat ou Johnny, dans des genres différents. Il peut se permettre, 45 ans après son apparition, de faire une tournée sans sortir de nouveaux disques, seul (pas dans le cadre des tournées SLC), remplissant les salles, une tournée prévue pour 50 dates qui en a fait plus de 80. Il fait partie du patrimoine français de la chanson, son retour est même salué dans la presse étrangère (même non francophone, comme ici, en Espagne). "Merde in France" est un hymne yaourt, ce faux anglais très prisé par les pseudo-anglais français du début des années 60, avec l'excellente guitare électrique de Vincent Palmer, la seule chanson en yaourt d'ailleurs, comme "J'ai la cervelle qui faisait des vagues" a été la première en verlan, bien avant Renaud, en 1971.
Intéressant de débattre. Donc, tout est vérifiable sur Charts in France, je crois que vous êtes un passionné des hit-parades, vous y trouverez une mine, même dans les forums, bonne soirée

Écrit par : Alain Hidoine | 07/03/2011

Petite précision : "Merde in France" (1984) n'est pas sur l'album "Guerre et pets" (1980). Cette chanson est un 45 tours simple, couplée avec "Camisole" (un très bon titre méconnu). Dutronc devait un 33 tours à Gaumont et a proposé de faire plutôt un 45 tours à succès. C'est son tube des années 80.

Écrit par : Alain | 18/03/2011

Exact. Je n'avais pas vérifié ma source. Pour une fois que je voulais parler des albums, dans cette saga consacrée aux singles !!!! On ne m'y reprendra pas ;))

Écrit par : Cica pour Alain | 19/03/2011

Les commentaires sont fermés.