Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Danyel GERARD

Honte à moi !!! J'avais oublié le Grand Danyel Gérard, entre France Gall et Daniel Guichard !

Je répare aujourd'hui cette injustice, d'autant que c'est lui qui a inauguré ce qu'on appellera plus tard "la vague yéyé", bien avant Johnny, Eddy Mitchell et tous les autres.

Danyel Gérard a sorti son premier disque en 1958 (!), qui s'intitule When. Et surtout d'où viens-tu billy boy, qui marque le "top départ" de la musique "nouvelle"
SLC n'existant pas encore, j'ignore quelle place elles ont pu obtenir.

En 1959 c'est tout l'amour que j'ai pour toi, interprété par grand nombre d'interprètes de l'époque, comme Dario Moreno ou Dalida, et dont la musique est signée .... Beethoven ! Si ! C'est la fameuse lettre à Elise, le seul morceau que je suis capable de jouer au piano.

En 1961 sortent Oh Marie-Line et Marjorie Marjorie. Aucun souvenir.

En 1962, comme le voulait la règle à l'époque, il interprète des chansons communes aux autres, dont la leçon de twist Petit Gonzalès, et l'incendie. Respectivement Johnny, Dalida et Richard Anthony.

Danyel Gérard se cherche, et veut faire comme les autres en inventant un groupe avec ses musiciens. Il sera l'espace de trois disques Danyel Gérard et les Danger's !

Toujours en 1962, le marsupilami.

1963. Les choses sérieuses commencent.
Dans le disque de juin, deux chansons sont dans l' "antichambre" : Toujours cette guitare qui manquera d'un cheveu entrer dans le hit, et je, pourtant désignée face A, qui en revanche restera assez loin.
Mais par contre, elle est trop loin se classera. 22ème en octobre mais c'est un début.

Doublé pour le disque suivant, sorti en septembre : Sugar Shack  20ème en novembre, et America (de West Side Story) 20ème en décembre.

Pour cette année 1963, Danyel est 10ème interprète, 7ème chanteur masculin.

1964.

En février il sort Memphis Tennesse, qui se classe 11ème en mai.

En juin, un disque souvent passé en radio avec d'une part D'accord d'accord, 17ème en août et 18ème en septembre.
Moins de chance pour il pleut dans ma maison qui pourtant reste connue.

En octobre, c'est pourquoi pas, qui restera classée de décembre à février, avec une 13ème place en janvier.

Pour cette année - la dernière où il y sera présent -  il dégringole à la 14ème place des interprètes.

1965.

Il ne classera aucune chanson, malgré Monsieur le Percepteur, cherchons du travail, et quinze ans.

1966.

Là un petit espoir avec la chanson de lui que je préfère, tu me souris tu ne dis rien, 46ème en juillet, 33ème en août et 30ème en septembre. Mais cet été-là la palette de chansons françaises était trop riche.

Et puis plus rien pendant 4 ans.

Malgré ça fait mal en 1967, hélas trois fois hélas en 1968.

Rien en 69.

En 1970 Avec ces deux mains-là  ne sera pas classée, mais sur la pochette on pourra voir le look défintif de Danyel Gérard: Chapeau de cow-boy et guitare en bandoulière.

Même un clown se classera 16ème en juillet 70. Un début de come-back.

Confirmé par, fin 1971, Butterfy, qui se classe 3ème en décembre.


En 1972, d'Amérique au coeur du Japon se classe 21ème en février.

Le Gipsy ne donnera rien au printemps 1973, mais Ti lai lai li sera 20ème en novembre.

Pour 1974 ma carmagnole ne sera pas classée, ni Oh mama.

Pour la période 1963/1974, qui couvre donc sa carrière, Danyel Gérard doit se contenter de la 31ème place.

Et ensuite ?

Ensuite ce n'est pas fini. Toujours avec son chapeau de Cow-boy et sa guitare, il poursuit, avec en 1975 un grand amour qui sera 10ème en juin.

En 1976, pas de classement pour le vieux de la montagne et elle.

En 1977, rien pour les temps changent, pourtant une bonne chanson.

En 1978, c'est d'abord Héloïse, non classée, et enfin, un nouveau tube. Mélody Mélody déboule direct à la 3ème place en octobre !

Le disque suivant, Marylou, sorti en 1979 arrive à la 9ème place en novembre.

Puis silence radio.

Pas de succès pour, en 1980, pour vivre avec toi.

Ni en 1981 Meloman.

Ni en 1982 Chacun sa musique et pour que l'on se marie Marie.

En revanche, on entendra pas mal Sulirane en 1983, avec le même chapeau et la même guitare, qui clôturera sa carrière.
Même s'il ressortira son Butterfly remixé en 1989 et qu'il fera une tentative de come-back en 1992 avec good or bad.

Carrière somme toute assez modeste, mais Danyel Gérard reste quand même, chronologiquement, le premier rocker français.

A la semains prochaine avec cette fois, pour de bon, Michel Laurent.

je vous embrasse.

Les commentaires sont fermés.