Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2012

Les tubes de l'été : 1965

 

Nouvelle saga hebdomadaire, faisant suite à celle des "chanteurs SLC" qui ma foi n'était pas si juste que ça, car elle ne prenait en compte que les chanteurs ayant démarré entre 1963 et 1972, et seules les places obtenues au classement SLC faisaient foi. Et Dieu sait comment ce classement, à partir de 1969, a pu être truqué ! Je ne citerai pour mémoire que le zappage intégral de Cloclo à partir de 1974, à cause de la sortie du son mensuel podium !

Cette fois ce sera différent.
Ne sont prises en compte que les ventes de disques et non pas les classement de telle ou telle radio.

La méthode : Les chansons devront répondre à deux critères :
• Etre au moins classées trois fois de suite au cours de l'été.
• Et être dans le classement en juillet et août.

Le mois de juin ne comptant que pour 1/3 (l'été commeçant aux alentours du 20) et septembre pour 2/3 (pour la même raison).

De ce fait, certains étés pourront être très "fournis", avec jusqu'à 10 tubes, d'autres nettement moins.

Egalement, les chansons étrangères seront prises en compte. 1967 sans A whiter shade of pale ou 1989 sans la lambada n'auraient pas de sens !!!

Vous verrez, et ce dès le premier "tome", que pas mal d'idées reçues seront balayées...

Je commence avec 1965, car c'est vraiment cette année-là que la notion de "tube de l'été" est arrivée.


1965

Ils ne sont que 8 !

Dont seulement 3 à avoir été classés au moins de juin à septembre :

 

N°1, avec 17.4/20, classé 14ème en juin, 1er en juillet et août, 3ème en septembre,



N°2, avec 15.8/20, classée 3ème en juin, 2ème en juillet, 4ème en août et 7ème en septembre :
(attention, ne pas se fier au titre de la pochette, Carrère s'étant encore gouré dans ses pronostics)



3ème avec 13.0/20
(et oui... seulement 3ème) non classé en juin, 8ème en juillet, 2ème en août, 2ème en septembre :





• 4ème, avec 12.0/20,
non classé en juin, 12ème en juillet, 3ème en août et 1er en septembre :

ALINE, de Christophe.

• 5ème, avec 11.4/20, 11 ème en juin, 4ème en juillet, 6ème en août et 13ème en septembre :

QUAND UN BATEAU PASSE, de Claude François.

• 6ème avec 10.1/20, non classé en juin, 9ème en juillet, 5ème en août et 9ème en septembre :

WOOLY BULLY de Sam the Cham and the Pharaons.

On peut citer aussi ZORBA LE GREC, la bande originale du film, qui a été numéro 1 en juillet.

 

LES IDEES RECUES :

Le Ciel, le soleil et la mer n'arrivera qu'en 14ème position en août et sera 5ème en septembre.

• Si Aline a bien été numéro 1, ce ne fut qu'en septembre, et peut, effectivement, revendiquer le titre de tube de l'automne ! De même que Capri c'est fini, deux fois deuxième en août et septembre. Mais l'été se compose de 3 mois, dont une petite partie de juin, et une importante de spetmbre.

Voilà, j'espère que cette saga vous plaira, à dimanche prochain avec 1966.

Je vous embrasse.

Commentaires

Je ne me rappelle pas avoir entendu un jour la chanson n°2, serait-ce un tube oublié ?

Écrit par : Cristophe | 13/05/2012

Oh non !
Je me souviens de cette chanson, passée en boucle dans toutes les radios, pour moi c'est ma "chanson BEPC" ;-)) A chaque fois que je l'entends je me revois arpentant la rue Cler à Paris, pour aller passer les épreuves...

Écrit par : Cica pour Cristophe | 13/05/2012

Cette idée de classement me parle plus que le précédent. :-) C'est drôle de voir les chansons d'été qui sont restées au-delà des années que je n'ai pas connues, et de retrouver des chansons-souvenirs. Je connais Laisse tes mains sur mes hanches, Capri c'est fini, et Aline. Zorba le grec aussi, grâce aux Enfoirés... (ceci dit, je connais beaucoup de vieilles chansons grâce aux Enfoirés !)

Écrit par : captaine lili | 13/05/2012

Tu as tout à fait raison, et au fur et à mesure que je progressais dans mes "vedettes SLC" je me rendais compte que ça ne reflétait qu'une partie des succès, certains interprètes y étant "passés à l'as" (comme Aznavour, Bécaud, Brel, Dalida, Lama..) et d'autres traités "mi-chèvre mi-chou" (Mireille Mathieu).
Là, pas de clivage possible, ce sont les ventes, et rien que les ventes, même si je ne dispose que des 15 premiers mensuels (avec SLC j'en ai eu 75 puis 50), du moins jusqu'en 1984, ensuite le top50 prendra la relève.
Il faut prendre les hits de SLC pour ce qu'ils sont (et du reste ils l'écrivent noir sur blanc), les demandes de titres pour l'émission. Néanmoins, ces hits - que je publierai tous les 15 du mois, 49 ans après - sont une précieuse indication chronologique.
Bisous.

Écrit par : Cica pour Lili | 13/05/2012

Les commentaires sont fermés.