Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2012

Au sommet de mon audience

Cette phrase ronflante et immodeste peut paraître signifier "le but est atteint", lorsque le sommet en question est justement la fin de l'épreuve. Comme certaines courses cyclistes de côte, par exemple.

Mais si je prends le hit-parade, ou la forme des sportifs, une fois que la chanson ou le champion est au sommet, désormais il ou elle ne pourra que... redescendre !!!

Idem pour mon blog.

• le premier mois, à l'été 2010, 39 visiteurs me suivaient.
• Fin 2010, ils étaient 80, malgré le bas-débit.
• Au 1er avril 2011, j'avais 98 visiteurs par jour en moyenne.
• les 100 seront atteints du 3 au 6 avril. Puis nouvelle descente, avec un creux de 85 le 19 mai.
• le 8 juin, de nouveau 100 visiteurs/jour.
• Ils seront 112 fin juin 2011.
• 149 fin septembre
• 188 à la fin de 2011.
• Le cap des 200 sera franchi le 1er février 2012.
• Fin mars vous êtes 256 à me lire quotidiennement.
• Et c'est entre le 4 mars et le 3 avril 2012 que vous me lirez le plus : 261 visiteurs /jour, avec des pointes à 290 entre le 28 mars et le 6 avril, et une pointe à 346 le 28 mars.

Depuis c'est la stagnation. Je "navigue" entre 243 et 255, avant d'entamer une descente inéluctable.

Pourquoi cette désaffection ?

En fait deux raisons :

1) J'ai supprimé une "locomotive" de ce blog, qui parlait de panneaux photovoltaïques, et qui m'apportait une bonne quinzaine de lecteurs supplémentaires chaque jour. Bon, ça, négligeable (7%)

2) Mais surtout, surtout, je me disperse !
Depuis que j'ai "découvert" Facebook, j'ai tendance à catégoriser les notes en deux parties :
- celles qui iraient bien sur Facebook
- celles qui iraient bien sur mon blog.

Un exemple, concret :

• le premier mois (août 2010), j'ai posté 30 notes ici.
• le dernier mois ( avril 2011), 21...
Mais.... 11 sur Facebook !!!

Le total est bien le même, et bien entendu les lecteurs ne sont pas les mêmes.

Sur FB, pour la plupart, mes "amis", et des amis d'amis, vu que je laisse tout en "public".

Ici, d'abord des recherches Google (j'ai estimé qu'elles représentaient environ 25% de mon lectorat).
Puis mes "fidèles", et enfin ceux qui le deviennent peu à peu, en poussant au-delà de leur première recherche Google. C'est ce que j'ai fait en cherchant (ma lubie !) les endroits les plus éloignés d'où on pouvait voir les Alpes, et je suis tombé sur de super-sites, que j'ai mis en favoris.

Alors mon choix est simple :

1) soit je continue comme ça. Mais mon blog aura de moins en moins d'audience, ce qui sera préjudiciable si je veux jouer les Don Quichotte (j'ai déjà fait plier EuroFrance Solaire et La Poste...)
Donc blog moins utile à la communauté.

2) Soit je diminue largement Facebook , n'y mettant que mes "pensées", quitte pour des notes qui mériteraient d'y figurer, de faire un lien sur ici (ou procéder par copier-coller). Mais du coup, mes "amis" de là-bas, qui ne connaissent pas forcément tous mon blog, perdront des trucs.Je me tâte...

Et je vous embrasse.

16:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire