Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2019

TOP MENSUEL JANVIER 1962

1 1 L'AUTOCIRCULATION Henri Tisot 1  
2 2 VIENS DANSER LE TWIST Johnny Hallyday 2  
3 8 WAP DO WAP Johnny Hallyday 3  
4 3 ROMEO Pétula Clark 4  
5 14 DOUCE VIOLENCE Johnny Hallyday 5  
6 21 LE TWIST Chaussettes Noires 6  
7 4 LAISSE ENTRER LE CIEL Richard Anthony 7  
8 30 LA TABLE DE MULTIPLICATION Jacques Bodoin 8  
9 22 PLUS LOIN QUE LA TERRE Dalida 9  
10 e ESPERANZA Charles Aznavour 10  
11 7 CUTIE PIE Pirates 11  
12 5 FICHE LE CAMP JACK Richard Anthony 12  
13 28 VALENCIA Marcel Amont 13  
14 e PEPPERMINT TWIST Chaussettes Noires 14  
15 e RETIENS LA NUIT Johnny Hallyday 15  
16 6 YOU DON'T KNOW Helen Shapiro   1
17 e ET MAINTENANT Gilbert Bécaud 16  
18 19 TU PEINS TON VISAGE Dick Rivers & Chats Sauvages 17  
19 20 LE TWIST DU PERE NOEL Chaussettes Noires 18  
20 e YAYA TWIST Pétula Clark 19  
21 9 LA MARCHE DES ANGES Compagnons de la Chanson 20  
22 e WALKIN BACK TO HAPPINESS Helen Shapiro   2
23 11 KON TIKI Shadows   3
24 13 LET'S TWIST AGAIN Chubby Checker   4
25 e ACHETE-MOI UN JUKE-BOX Dalida 21  
26 e LE LION EST MORT CE SOIR Henri Salvador 22  
27 17 HIT THE ROAD JACK Ray Charles   5
28 12 SO GLAD YOU'RE MINE Vince Taylor   6
29 10 IL FAUT SAVOIR Charles Aznavour 23  
30 e SOUS LE CIEL ECOSSAIS Dick Rivers & Chats Sauvages 24  

En ce mois de janvier 62, les étrangers sont de plus en plus mal ! Seulement 20% de l'effectif, tous groupés dans le bas du tableau. Helen Shapiro écrase tout le monde, laissant quelques miettes aux Shadows, Chubby Checker, Ray Charles et Vince Taylor.

Côté français, en ce temps de guerre d'Algérie, les sketches étaient à l'honneur : la première place pour un Tisot qui imitait (mal) De Gaulle et la 8ème pour un sketch de Bodoin qui restera longtemps dans les mémoires. 
J'ai failli écrire "du regretté" Bodoin, mais en regardant de plus près, ne reste plus grand-monde : Pétula, Eddy Mitchell, Marcel Amont, Helen Shapiro, Fred Mella, Cliff Richard... 6 sur 30 !

Les "anciens" reculent encore, avec la 9ème place (Dalida), la 10 (Aznavour, première entrée), la 13 (Marcel Amont), la 17 (Gilbert Bécaud), la 25 (Dalida), la 26 (Henri Salvador).
Côté entrées, Charles Aznavour n'ira pas plus haut, et - surprise ! - Et maintenant ne fera même pas un top 5....
Alors que cette chanson est LA chanson-culte de Bécaud. Si, si..... lol ! Dalida fera un bide et Salvador ne fera même pas un podium ! Gros décalage entre les ventes et ce qu'on entendait à la radio. Pour moi le Lion de Salvador est associé à ce mois de janvier 62...

Dans la jeune génération, Johnny se taille la part du lion avec 3 chansons dans le top 5 et une entrée, retiens la nuit, qui bien sûr ira au sommet. Richard suit avec deux chansons (7 et 12). Idem, fiche le camp Jack passait souvent en radio, plus que laisse entrer le ciel. Pétula Clark a aussi deux chansons (Roméo et Yaya twist) en attendant à London qui ne va pas tarder à arriver.

Côté groupes, prédominance des Chaussettes Noires (3 chansons) et de Dick Rivers et ses Chats (2 chansons).

Je vous embrasse.

Commentaires

Le chef d’œuvre de Bécaud !et le premier gros tube de Johnny !

Écrit par : jmp | 07/11/2019

Bonsoir Patrick et à tous.

Vraiment désolé mais rien pour moi, c'est trop tôt, je n'ai que 10 ans à l'époque.

J'entends bien les titres à la radio ou à la télé ( écran noir et blanc à l'époque) mais ce n'est pas mon truc.

Il faudra attendre... "SHE LOVE YOU" des Beatles.

Bises à tous.
.

Écrit par : boixiere | 07/11/2019

J'attends que les "vieux briscards" de 1950 réagissent, car je pense qu'ils connaissent pas mal de chansons dans ce top 30. Pour "she loves you" encore un an et demie à attendre (novembre 63).
SLC avait classé "twist and shout" avant, en septembre 63, mais ce premier disque des Fab Four classé au hit parade avait fait un flop (pas plus haut que la 8ème place). Idem pour leur dernier "the long and winding road" qui n'ira pas plus haut que la 23ème vente en hebdo à l'été 70.
Amitiés

Écrit par : Cica pour JMP & Boixière | 08/11/2019

THE LONG AND WINDING ROAD , je l'ai dans une compil avec deux albums CD où ils sont pris dans la même position mais avec beaucoup d'années de différence.

Excellent titre mais qui sent le sapin pour les Beatles, titre prémonitoire ?

Écrit par : boixiere | 08/11/2019

je venais d'avoir 12 ans en Janvier 62 donc tous ces titres je les ai connu qu'après . par contre je regardais toujours Discorama de Denise Glaser , j'ai des souvenirs plutôt de Jean Ferrat , des Compagnons de la Chanson , de Charles Aznavour , Dalida , Marcel Amont et de Colette Deréal , que j'entendais aussi souvent dans le poste familial donc des chanteurs à papa mais que j'aimais bien voir chanter . à part Vince Taylor pour les jeunes tout en noir que j'avais trouvé sublime à cette époque sans savoir pourquoi ! c'est à partir de fin 63 que ma vie allait basculer , découverte du magazine SLC grâce à un frère plus âgé d'un copain qui nous avait donné tous les numéros et que nous avions découpé d'ailleurs puis partagé et chez des voisins américains découverte des premiers Beatles qui allaient me faire un choc pas possible . voila mes souvenirs du début des années 60's . sinon après je me suis rattrapé pour une partie de tous ces titres . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 08/11/2019

Bonjour,
Oui Patrick, j'arrive! Helen Shapiro, d'abord, que j'aime beaucoup. Et les 2 titres classés sont merveilleux! Walking back to happiness,oui. Aznavour et son Esperanza, qui éclatait de jeunesse et Becaud , son tube planétaire, what now my love? Elvis, Sonny and Cher, Isabelle Boulay.... Dalida, bientôt le petit Gonzales de Pat Boone, j'espère. Papa, achète-moi un juke box! Écouté de nos jours, oui, oui. Mais elle nous ferait un jour Zorba et le clan des siciliens! Petula et Yaya twist, beaucoup écouté. Bonne version de Richard, comme pour Shapiro. Les chats et les chaussettes, je suis resté inconditionnel et Sous le ciel écossais, superbe.
Je n'étais pas grand mais l'instit nous bichonnait, nous, ses 5 élèves et ouiiiiiiiiiiiowimmoweee... Le tourbillon sera-t-il classé? Le lion, pour y revenir, pas possible d'y échapper. Retiens la nuit, bien sûr, mais j'allais préfèrer Serre la main d'un fou, Dans un jardin d'amour, et plus tard, celle que Sarko préfère de Johnny( pas de politique, je sais mais c'est amusant!) Les bras en croix.
Merci de ce hit. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 09/11/2019

en cette année 62 j'étais encore enfant et c'est donc les disques achetés par mes grands frères qui m'ont le plus marqué, d'abord "Roméo" de Petula Clarck mais aussi les Shadows "Kon Tiki", ensuite parmi les chansons qui passaient à la radio et aussi à la télé je me souviens particulièrement de "retiens la nuit" de Johnny, "la marche des anges" des Compagnons de la chanson et Bécaud avec son célèbre titre "et maintenant". Par contre aucun souvenir de "l'autocirculation" par Henri Tisot, ce dernier je le voyais par contre souvent à la télé dans le feuilleton "le temps des copains" et dans ses imitations du général De Gaulle. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 09/11/2019

Plus de grand frère pour moi (il était mort 13 ans auparavant) et donc, comme dit Jean le poste familial avec son cadre, où en ce mois de janvier 62 on entendait surtout Henri Salvador, associé définitivement pour moi à un épisode qui aurait pu voir se terminer là ma jeune vie
http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2010/08/17/souvenirs-d-enfance-j-ai-failli-mourir-le-jour-de-mes-onze-a.html
Les Compagnons, Pétula Clark, Colette Deréal, Colette Renard, Isabelle Aubret, Charles Aznavour, Dario Moreno, Dalida, Los Machucambos, Edith Piaf, Jacques Brel, Richard Anthony, Marcel Amont, Gloria Lasso (à l'époque ma chanson préférée était son "oui devant Dieu"), Jean-Claude Pascal, Robert Nyel avec son "Magali", André Verchuren...
De temps en temps passait Johnny Hallyday, plus rarement les groupes, et je ne parle pas des anglais ! Le seul que j'adorais à cette époque était Paul Anka avec son tryptique "Diana", "you are my destiny" et "crazy love".
En cette période de guerre d'algérie ponctuée de bombes nocturnes quasi-quotidiennes dans mon quartier, les gens - surtout les appelés - avaient hâte que ça finisse et du coup les sketches et les chansons rigolotes étaient appréciées, d'où le formidable succès d'Henri Tisot, que l'on voyait aussi à la télé - je ne l'avais pas encore - dans "le temps des copains".
Le petit gonzales va arriver comme le tourbillon (dès le mois de mai) et serre la main d'un fou
qui prendra la place qui lui revient, c'est à dire la première.
Si j'ai du mal à savoir la chronologie des évènements pour les années 2003/2018, en revanche l'année 62 est gravée dans ma mémoire. Janvier donc la piscine de la mort, février les bombes OAS au plastic, mars la colo dans le Cantal, juin ma communion solennelle à St Sulpice et surtout la véritable connaissance de mon cousin/frère Jean-Yves, juillet vacances de rêve à Lorient, août vacances de m... en Haute-Loire, novembre (le 2) enfin la télé chez moi et un Circuit 24 plus un monopoly pour la Noel ! (ras le bol des trémas avec mon PC de m... )
Houla voilà que je fais des coms à la Hug, j'espère qu'il sera lu en entier (une heure 10 pour le taper vive Parkinson...)
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean, Cédric et Renaud | 10/11/2019

Patrick : J'ai toujours vu que Pierre Perret était né en 1934.
En conséquence, il n'a "que" 85 ans.
En toute amitié,

Écrit par : Leroy | 10/11/2019

formidable pour moi le feuilleton le temps des copains , j'ai tout regardé à cette époque ! Dalida , Gloria Lasso et Gilbert Bécaud je connais bien , pour cause quand je partais gamin en vacances à Nyons dans la Drôme pendant un mois et demi , les amis de mes parents me passaient souvent leurs disques de ces trois là , ils étaient fans d'eux . pourquoi un mois et demi ? je partais un mois et demi car je faisais toujours des bronchites l'hiver , conseillé par un spécialiste de Dijon au début des années 50's d'aller là-bas pour ma santé et comme les meilleurs amis de mes parents habitaient là-bas , cela tombait bien ! justement c'est à douze / treize ans que je n'ai plus jamais eu de bronchites et de cataplasmes par la même occasion ( pas bien les cataplasmes ! ) mais je m'égare de la chanson ... souvenir souvenir ! amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 10/11/2019

Écrire un commentaire