Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2013

FLORENCE

Tout le monde est à Roissy en ce moment pour accueillir Florence Cassez, otage (oui, c'est le nom qui m'est toujours venu à l'esprit) du Mexique depuis 7 ans.

Depuis hier, c'est comme à la Libération : les français ont toujours soutenu sa cause...
C'est beau ;-)

Il y a pile deux ans, combien étaient-ils à demander sa libération, sur la Toile ? Combien étions-NOUS, car je me félicite d'avoir hurlé à l'époque sur mon blog :

 

http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2011/02/15/%E2%99%AA%E2%99%AA-un-mexicain-basane-%E2%99%AA%E2%99%AA.html

 

Je n'avais eu qu'un commentaire, celui de Christel.... Sans doute que les autres n'approuvaient pas tellement cette sortie contre un soi-disant pays "ami"... ?

 

Ou tout simplement avaient-ils eu la trouille ???

 

Je vous embrasse.

Commentaires

Ni la trouille, ni particulièrement amie du Mexique... Seulement ne me sentant pas très bien placée pour avoir un avis tranché. C'est une très bonne nouvelle que la justice mexicaine ait enfin décidé de la libérer vu les énormes erreurs et manipulations qu'il y avait dans le dossier. Elle a largement payé pour avoir mal choisi ses liens affectifs. Par contre, j'en ai déjà marre du pataquès médiatique...

Écrit par : captaine lili | 24/01/2013

la trouille de quoi, mon dieu ! Tu te rends compte que, en disant ça, tu peux froisser quelqu'un qui n'aurait pas commenté ta note à ce moment là ?
Pour moi, c'est tout simplement que je n'affiche pas mes opinions sur les blogs... Je suis heureuse qu'elle soit enfin sortie, et j'ai, chaque fois que j'en ai croisé une, signé des pétitions, mais... je n'ai pas éprouvé le besoin de le dire sur ton blog...
Alors... quand je ne commente pas une note ... pourquoi ?
- déjà peut-être parce que je ne l'ai pas vue/lue (absence, manque de temps)
- ou parce que son sujet ne m'intéresse pas plus que ça et que je n'aime pas jouer les faux-culs
- ou parce que je ne souhaite pas entrer dans la polémique
- ou parce que je ne trouve rien d'intelligent à dire (et ça m'arrive souvent)
- ou parce que le sujet me touche particulièrement, me met mal à l'aise, que je ne suis pas d'accord, et que je ne veux pas être méchante
- ou...

Tu vois, il y a une multitude de raisons pour que je ne l'aie pas commentée, cette note ! Mais la trouille ... non !
Bisous

Écrit par : Teb | 24/01/2013

D'accord avec les 2 autres com, ne connaissant pas le dossier à fonds ou n'ayant pas d'avis que pouvait-on en dire ?

Écrit par : isa | 24/01/2013

J'enlève le mot "trouille" si vous voulez, j'enlève même tout ce qui a trait aux non-commentaires, l'essentiel pour moi soit que Florence ait été libérée, le reste n'est finalement que détails !

Quand même, pour répondre à Lili, pas d''accord sur la pataquès médiatique... Plus on en dit sur cette affaire, plus on se rendra compte de ce qu'a souffert cette pauvre femme. En revanche, "Rambo au Mali", oui ça ça commence sérieusement à me gonfler !!!

Écrit par : cica pour mes trois commentatrices | 24/01/2013

Je suis super heureuse pour elle qu'elle soit enfin libérée, cette nouvelle a été le grand rayon de soleil de ma journée. On ne sait jamais le fond dans les détails, mais je sais que mon instinct m'avais mis les "warning" à l'époque.
Son histoire se rapproche de la mienne "d'une certaine manière". Être sans défense face à des personnes qui décident pour vous- que votre avenir sera: isolé, seule, remplis de problèmes. Face à des démons, des jours interminables dans le chao glacial d'une injustice sans nom - voir les plus belles années de sa vie -bouzillées, pire, néantes avec l'âme détruite et la presque interdiction de croire en tes rêves.

Pour Florence c'est pire bien sûre, l'enfermement. on te vole ta liberté, c'est pire que tout pour une personne un tant soit peu humaine, c'est en fait je pense le summum de ce que l'humain peut endurer. On t'oblige a vivre comme un mort. Alors que ton potentiel de vie est à son point culminant, le comble du drame.

Franchement j'éspère que l'après-Mexique sera pour Florence Cassez une belle résilience, je lui souhaite de tout coeur de réouvrir son coeur, et de rencontrer sur son chemin de vie des milliers de belles choses & de personnes.

Écrit par : Chris T | 24/01/2013

Je savais que tu allais être contente de sa libération :)

Je t'embrasse...

Écrit par : cica pour Chris T | 24/01/2013

En tout cas, elle a l'air pleine de vie et de punch.

Je la trouve très positive et prête à "se refaire une vie".
Ceci dit, ses proches n'ont jamais baissé les bras et ça aide... c'est sûr.
Maintenant, il faudrait que les médias lui fichent la paix ;-)

Écrit par : Teb | 24/01/2013

Je crois qu'elle a besoin de passer par la case "médias" pour se reconstruire... Sinon effectivement j'ai fait une découverte, ne la connaissant qu'à travers ses photos dans la prison. C'est beau des personnes comme ça !
La bise.

Écrit par : cica pour Teb | 24/01/2013

Effectivement!elle a l'air d'avoir la peche cette femme,pas troublée du tout et pleine d'assurance! Enfin,tout est bien qui finit bien...Moralité de l'histoire:ne jamais mettre les pieds au Mexique!!!!!!!

Écrit par : lynda | 26/01/2013

Tout à fait, mais chhht, faut pas le dire aux gens de culture latine, qui dans un réflexe d'appartenance ou de solidarité, continuent à nier
l'évidence !!!

Écrit par : cica pour Linda | 26/01/2013

Les commentaires sont fermés.