Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2019

LE NUMERO D'URGENCE SNCF 31177 C'EST DU PIPEAU !

Dimanche 2, dans le TER Marseille-Hyères de 12h32 parti à 45, que nous avons été obligés de prendre suite aux ""travaux de 72h en gare de Toulon"""  programmés deux semaines à l'avance, alors que nous devions arriver la veille.

La wagon est à moitié vide. En gare de Blancarde quelques personnes montent, dont un, de type "méditerranéen" (!!) qui vise instantanément la place à côté de la mienne où j'avais mis mon sac à dos.
J'enlève le sac à dos, le type commence à attaquer :
- y a un problèmeu ? le traing vous appartient ?
Je lui fais remarquer que des places il y en a partout et qu'il n'est pas nécessaire de prendre cette place-là, et je mets mon sac à dos sur les genoux. Mon épouse n'apprécie pas et le lui fait savoir.
Il commence à parler fort, puis finalement quitte les lieux.
Je remets mon sac à dos à côté de moi.

Gare d'Aubagne, où "on est retenu pour laisser passer un train rapide" le revoilà, hurlant cette fois et nous dit que si nous n'avons pas été des vieux il nous arrachait la tête !
Il reste ainsi à vociférer de longues minutes devant nous en prenant les voyageurs (qui ne mouftent pas d'un cil) à témoin, puis descend sur le quai, où il reste en continuant de hurler et de nous désigner du doigt.

Le train finit par partir, le type est-il dedans ou pas ?

Je finis par envoyer un sms au numéro d'urgence 31177.

DSCN4333.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 


Ils nous répondent en nous demandant nom, prénom, adresse, numéro de portable, et QUAND MEME où on se situe dans le train. Je leur réponds tout de suite, et au bout de 10 (longues) minutes je reçois ça :
DSCN4335.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Heureusement on a pu descendre à Sanary, sans que le contrôleur se soucie le moins du monde de notre sort, et par chance on n'a pas eu de nouvelles du type.

On n'a pas - 9 jours plus tard - eu non plus de nouvelles de la SNCF non plus...

Les "services concernés" doivent être surbookés !

Je vous embrasse.

23/05/2019

LA SNCF VA LAISSER SES VOYAGEURS EN RADE A MARSEILLE POUR L'ASCENSION !

Je tempère mes propos, quand même :

Si vous n'avez pas de voiture ou que vous ne pouvez pas conduire, Toulon et la côte d'Azur seront coupées du monde du jeudi 30 mai 11h au dimanche 2 juin 10h.

Des "travaux" sur la voie ferrée sont prévus et aucun train ne circulera pendant cette période après la banlieue Marseillaise !

Je conçois que des travaux soient nécessaires sur les voies ferrées. Mais il me semblait que depuis le début de l'année, c'est ce qui se passait avec les trains souvent limités à 60 entre Marseille et Toulon...

Ce qui me choque c'est :

1) le fait de brutalement couper une voie ferrée très fréquentée pendant 72 heures d'affilée, à une période (week-end de l'Ascension, seule "oasis" de vacances avant le 6 juillet) d'affluence.

2) qu'il ne soir prévu aucun transport de substitution.

3) que l'on aie été prévenu même pas deux semaines à l'avance. J'ai pris le train mardi 14, RAS. Vendredi 17, toujours RAS.

Ce n'est qu'hier que j'ai vu sur le tableau des prochains trains à partir :

ATTENTION AUCUN TRAIN NE CIRCULERA ENTRE AUBAGNE ET LES ARCS DU JEUDI 30 MAI 12H AU DIMANCHE 2 JUIN 11H. SE RENSEIGNER DANS LES GARES.

et c'est là que j'arrive au

4) que les crânes d'oeuf qui ont pondu cette décision dans leurs bureaux calfeutrés laissent les guichetier(s) en première ligne face aux clients mécontents !

Pour ma part, j'avais pris un aller-retour Toulon-Paris en TGV retour le 1er juin.
Bloqué à Marseille !

Les guichetières m'ont rétorqué hier "que cette interruption étaient prévue de longue date".
Je ne sais pas ce qu'ils appellent "longue date", mais si c'est plus de deux mois alors la SNCF vole ses clients en me vendant un billet de TGV sachant qu'il ne circulera pas !!!

Je préfère penser à l'incompétence....

Mais le résultat est le même, si vous n'avez pas de voiture, vous resterez coincé à Marseille jusqu'au dimanche matin !
J'ai tout de suite pris une chambre d'hôtel (53 euros) avant qu'elles ne soient prises d'assaut, au moment où les voyageurs vont se retrouver pris au piège.
Car si je n'avais pas pris le train hier, je m'en serais aperçu au dernier moment !
J'imagine les quais de la gare St Charles pendant les fameuses 72 heures...

Ah J'oubliais : on pourra me rétorquer que je peux aller rouspéter directement sur la page Facebook de la SNCF. Mieux que d'agresser ceux qui vendent les billets et qui ne sont pour rien dans les errements de leur direction.

Ce que j'ai fait hier.

Je n'ai pas eu de réponse, et surtout j'ai eu ça :

Capture.JPG



Ces messieurs m'ont bloqué ! C'est ce qu'ils appellent le dialogue à la SNCF.

Je vous embrasse.

 

13:17 Publié dans arnaques, Ras-le bol | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sncf

23/03/2019

La vie secrète des chansons plagiées

Hier soir j'ai regardé sur la trois une émission qui promettait, à savoir la vie secrète des chansons.

Déjà une première erreur. Ce serait Dick Rivers le premier chanteur français à avoir adapté les Beatles avec j'en suis fou (love me do) en novembre 1963, alors que les Beatles étaient encore peu connus de ce côté de la Manche. Ce qui est vrai, n'étant apparus qu'en septembre 1963 dans le hit-parade de SLC.

J'adore Dick Rivers. J'ai tous ses disques, tous ses écrits, des émissions qu'il animait sur RMC (il a une voix superbe, et de solides connaissances) et je n'ai pas hésité à faire 300 km pour aller le voir en juillet 2012.

Mais le premier chanteur français à avoir adapté le premier une chanson des Beatles, c'est Claude François !
En effet, des bises de moi pour toi (from me to you) est sorti en juin 1963, à une époque où SLC n'avait donc jamais encore classé ce groupe.

L'ami Dick avait visiblement des étoiles dans les yeux quand il évoquait Lennon et McCartney que ma foi, il aurait été dommage de "gâcher la fête".


Mais là où j'ai énormément tiqué, c'est quand Nolwenn est arrivée et a parlé d'un hommage à Nino Ferrer, avec la chanson La Rua Madureira, qu'il a composée fin 1969, voulant se rattraper de la période Mirza et autres téléfon. Cette chanson se trouve en effet sur l'album Agata sorti cette année-là.




Je ne sais pas si Hervé Vilard a vu l'émission, mais il a dû se poser quelques
questions !
En effet, en janvier 1968, soit plus d'un an auparavant, alors que Ferrer sortait mon copain Bismark et le roi d'Angleterre,  Vilard sortait une très belle chanson, elle ne tardera plus longtemps, paroles et musique Alain Boublil (ce qu'il y a marqué sur le disque, que je possède) :




Les vrais musiciens et mélomanes s'apercevront que la musique est strictement la même, seul diffère le tempo, sorte de bossa-nova rapide pour Nino Ferrer, slow pour Hervé Vilard.

Parkinson peut-être, mais pas Alzheimer !

Je vous embrasse.

01/03/2019

La taxe carbone est passée en douce !

Je vous donne le lien pour le vérifier.

En un an, + 13 centimes sur le gazole et + 6 centimes "seulement" pour le sans-plomb 95 !

D'emblée, vu ce différentiel, on voit que le cours du brut n'intervient pas.

Depuis décembre, je surveille les prix à la pompe dans mon secteur.
Ils n'ont pas bougé tant que le mouvement des gilets jaunes était populaire.
Puis, quand l'opinion - bien manipulée par la presse, télés et presse écrite - a commencé à se retourner, j'ai vu un frémissement du côté de la pompe.

A présent que ce mouvement "ne plaît plus" (on parle plus des manques à gagner collatéraux que de la revendication de départ) j'ai vu ma pompe s'emballer ! 1 à 2 centimes par semaine depuis un mois pour le gazole.

Bravo l'artiste ! Côté cour, on passe 14 heures à flatter le cul des vaches (je pensais que l'agenda d'un chef d'état était chargé...) et côté jardin son administration nous la met bien profond en douce !

Encore 3 ans à supporter ça ! Voire 8 si les français sont vraiment des co
veaux !! Comme ils l'ont été en juin 68.


Je vous embrasse.

02/02/2019

l'arnaque TROMBI.COM

La semaine dernière, j'ai reçu ça :

Capture.JPG

 

Comment ça comme vous le souhaitez ??? Je n'ai jamais souhaité "rempiler" sur ce site qui ne m'apporte rien, sinon me voir proposer tous les jours - voire deux fois par jour - les mêmes noms depuis mon inscription (gratuite) voilà une douzaine d'années.

L'an passé, soi-disant pour mon anniversaire, ils m'avaient proposé un rabais de 50% sur cette offre "premium", que j'ai donc tentée, sans finalement avoir quelque chose de plus par rapport à la version gratuite.
Je ne m'attendais pas à cette "tacite reconduction" dont ils ne m'avaient pas prévenu, et illico je les appelle pour leur signaler que je ne souhaite pas renouveler mon "premium", qui je le répète ne m'apporte rien.

Là une charmante dame me répond que j'avais été avisé par mail le 31 décembre.
Comme je l'ai dit plus haut, des mails de leur part j'en suis envahi. Néanmoins je vérifie au milieu du monceau qu'ils m'envoient, et je ne trouve nulle trace de cet avis de renouvellement.

Je retéléphone, tombe sur la même dame, qui me dit que de toutes façons c'est trop tard et que mon compte va être prélevé de 36 euros.

Ce genre de mésaventure m'était déjà arrivé avec d'autres sites, lesquels n'avaient fait aucune difficulté pour annuler le prélèvement. L'erreur est humaine, d'un côté comme de l'autre. Mais là, niet ! Dans le baba mes 36 euros, qui, par les temps qui courent, ne sont pas une paille dans le budget de notre ménage.

Aussi je voudrais mettre en garde ceux qui seraient tentés d'aller chez TROMBI.COM, déjà le site n'apporte rien (en douze ans, un seul contact !), et cette façon de faire est à la limite de l'excroquerie.

Je leur conseillerai plutôt le site COPAINS D'AVANT, gratuit et donc plus fourni.
Grâce à Copains d'avant j'ai en revanche retrouvé pas mal de gens, dont Annie, une copine (dans le sens de l'époque) de fac, des copains de lycée, et pas plus tard que la semaine dernière de Claude, un "copain de régiment" qui m'a fait découvrir plein de photos de ce mois de décembre 1972 passé à crapahuter en Charente-Maritime.

Mais, vraiment, évitez TROMBI.COM ! Ce site est devenu une arnaque.

Je vous embrasse.

12:11 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (6)

11/12/2018

Gilets jaunes : en route pour l'acte V samedi !

Et pourtant ! Quand Macron a énuméré ses mesures hier, je me suis dit qu'il avait compris le message.

Mais - comme pour un contrat d'assurance - c'est ce matin, en regardant les "petites lignes" que j'ai vu qu'il nous avait bel et bien arnaqués...

Le smic sera augmenté de 100 euros.

Je me suis dit ça y est, pour mon épouse, c'est tout bon, elle qui ne touche que 685 euros pour 20 heures.

En fait ce ne sera pas le SMIC qui sera augmenté, mais une prime ! Prime qui concerne les smicards célibataires, divorcés, ou (plus nombreux) qui vivent en couple incognito.

Ma petite femme restera avec ses 685 euros....


Les retraités sont un peu mieux lotis : annulation de la CSG pour les moins "riches".

Idem : célibataires, divorcés, ou (plus nombreux) qui vivent en couple incognito. Pour les autres, le matraquage va continuer.

Tout est expliqué ici .

Mais vraiment, chapeau l'artiste ! Pendant quelques heures, j'y ai vraiment cru !

A samedi...

13/10/2018

La vente aux enchères des billets à la SNCF

Avant-hier matin, nous étions debout à six heures du matin pour essayer d'avoir les meilleurs tarifs SNCF pour les vacances de Noêl. Car c'est devenu un rituel : désormais pour cette période-là, les billets ne sont pas vendus comme d'ordinaire 3 mois à l'avance jour par jour, mais dès le 11 octobre, pour 8 mois.

Ouigo, la "troisième classe" TGV, qui promet des prix alléchants (10 euros) pour nous transporter de Marseille à Paris (enfin pas tout à fait, à Disneyland !) affichait dès 6 heures du mat 70 euros le voyage !!! Les autres prix démarrant dans les mêmes eaux.  Je vous laisse imaginer les tarifs pour ceux qui n'avaient pas mis leur réveil !

Cela fait 6 ans que cela dure. Aussi ne résisté-je pas à la tentation de vous faire un copier-coller d'une note que j'avais écrite en 2012 à ce sujet. C'était apparemment encore pire !

____________________________________________________________________________

Je pars pour la Bretagne demain matin, puis Paris, puis retour le 2.

Déjà c'est la SNCF qui a décidé de nos dates !

Ils avaient fixé au 11 octobre à 6h la vente de leurs billets. Debout bien avant, je guette ! S'agit pas de rater son coup !! 

5h57. Le "guichet" ouvre.  Vite, je me précipite pour un Frasne-Lamballe le 22. 
Accès impossible. L'Ouest est encore fermé !
5h59. Frasne-Paris pour le 22 : 130 euros !!!
Pour le lendemain, 56 euros !!! Je ne réfléchis pas, j'achète ! 

La Bretagne n'est toujours pas ouverte, va pour le retour..
Paris-Frasne, départ le 2 janvier 110 euros !!! Alors je décompose : J'ai mes Paris-Dijon pour 44 euros (le prix le plus bas) puis un Dijon-Frasne, toujours en TGV, pour 25 euros 40. 3 heures d'arrêt à Dijon, mais ce n'est pas grave, j'achète !

6h04, j'ai mes billets aller-retour Paris !

6h12. La Bretagne "ouvre".
Le Paris-Lamballe de 14h10 est déjà (???) à 120 euros. En revanche, celui de 19h n'est qu'à 65 (toujours pour deux).
Je réserve.
Enfin le retour Bretagne-Paris.
(...)
Le TGV est à 100 euros le 30 et le 31. Mais encore à son prix le plus bas le 29, soit 60 euros. Quimper 14h30, Lorient 15h10, Paris 19h11.

Du coup, 6 nuits seulement en Bretagne au lieu de 9 !!!

 

Donc demain matin départ à 9h23 de la gare de Frasne, à 25 mn de là. On aura 9 heures d'attente à Paris !

_____________________________________________________________________________

J'ai bien envie de lancer une pétition contre cette "vente aux enchères" qui incite les petits malins à acheter 10 ou 20 billets d'un coup pour les revendre ensuite sur "le bon coin" !

Je vous embrasse.

19/10/2017

Ne vous fiez plus au moteur de recherche GOOGLE !

J'ai connu le temps - pas si éloigné - où Google recensait les pages les plus vues du web.

Ainsi, en 2011, ma note "photovoltaïque le parcours du combattant" renvoyait à l'entreprise qui m'avait fait lanterner plusieurs mois, et du coup le patron de ladite entreprise m'avait appelé pour que j'enlève ma note, moyennant 500 euros.

Ces temps sont révolus...

Au début de l'année, j'ai écrit une note sur l'assurance-vie Cachemire 2 de la Banque Postale, où j'expliquais comment j'avais été arnaqué et cette note a eu de plus en plus de succès.
Au début 2 à 3 lectures par jour, puis une dizaine à partir d'avril, une vingtaine en juin, une trentaine depuis la rentrée. A présent, c'est la seconde note la plus lue de mon blog, derrière l'âge des chanteurs.
Lue 1651 fois depuis sa parution.

Google suivait. Quand on tapait "assurance-vie cachemire 2 la Banque Postale", on tombait sur ma note. D'abord il fallait fouiller jusqu'à la page 5, puis peu à peu je suis "monté en grade", et j'ai eu les honneurs de la page 1 dès cet été.

La dernière fois, c'était le 10 de ce mois où j'ai vu qu'elle était en 4ème position. J'étais content de voir qu'enfin les avis des consommateurs comptent, que je pourrai éviter aux gens d'être piégés.

Mais tout à l'heure, je suis allé voir si j'avais réussi à monter sur le podium, et là j'ai vu que ma note avait disparu des écrans radar !!! Aucune référence à celle-ci si on demande des avis sur cette assurance-vie !

J'avais entendu parler du "droit à l'oubli", qui est une bonne chose car qui sait vraiment à quel point Google nous flique ? Je digresse un peu là mais si je tape mon identité sur Google, d'entrée on sait, grâce à "copains d'avant" tout mon parcours scolaire et professionnel et que j'habite Sanary sur mer. Puis mon arbre généalogique est en ligne via le site Généanet. On sait aussi que je me suis présenté en 2008 aux élections municipales de Lons le Saunier. Tous les articles de journaux qui me concernaient sont aussi en ligne (remarquez, ça sert aussi dans l'autre sens, car c'est par ce biais-là que j'ai appris 1) que j'étais grand-père 2) qu'il s'agissait d'une petite-fille et 3) son prénom et sa date de naissance !) C'est tout juste s'ils ne mettent pas mon groupe sanguin et mon orientation sexuelle...

Donc si j'ai bien compris, les entreprises qui casquent ont aussi le droit de se faire oublier par le moteur de recherche !

Moralité : ne vois fiez plus à lui pour avoir un avis sur un produit !

Je vous embrasse.

19:14 Publié dans arnaques, Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

17/04/2017

LA VERITE SUR LA DETTE DE LA FRANCE

Je "reposte" à nouveau une note écrite voilà 5 ans, concernant la fameuse dette "qui ruinerait la France, "au bord de la faillite".  En vérité la France n'a jamais été aussi riche ! Mais cette richesse est mal distribuée.

Je ne suis pas du tout économiste, mon métier a consisté à prévoir le temps, pas les indices boursiers. Cependant, je pense avoir compris comment ce "truc" fonctionne et je vais essayer de vous l'expliquer.

Supposons un jeune couple travaillant à Paris. Ils désirent s'acheter un appartement et obtiennent un prêt de 300.000 euros sur 25 ans.
Supposons qu'ils obtiennent du 5%, ça leur fait des mensualités de 1754 euros (hors assurances).

Mais au bout de 10 ans, l'un des deux est au chômage. Ils ne peuvent plus faire face à leurs mensualités.

Ils ont seulement, à ce stade, remboursé 78227 euros, le reste est parti en intérêts.
Il leur reste 221.773 euros à rembourser.

( source : http://www.cyberpret.com/calculettesimple.php3 )

La banque leur consent alors un nouvel emprunt de cette somme sur de nouveau 25 ans.

Mais comme ils sont "mauvais payeurs", le taux monte à 7%.
Les mensualités "descendent" à 1567 euros, qu'ils parviennent à payer en faisant des sacrifices.

Au bout de 10 ans, rebelote ! Cette fois c'est les études des enfants qu'il faut financer.
Il leur reste 174.386 euros à rembourser.

La banque veut bien rééchelonner leur dette, mais ce sera désormais du 9%. A prendre ou à laisser !

Cela donne, toujours sur 25 ans, des mensualités de 1463 euros.

Au bout de 10 ans, pour une raison que je vous laisse le soin d'inventer, ils jettent encore l'éponge.

Reste 144.285 euros ------> Banque accepte le rééchelonnement mais cette fois à 12% ----> Mensualités de 1519 euros !

STOP !!!!

Je pense que vous avez compris le principe. A partir de là, ils ne rembourseront plus - s'ils y arrivent ! - que les intérêts...

Alors qu'ils ont déjà sorti... 574.800 euros, soit le double de leur emprunt initial, ce qu'ils devront sortir tous les mois ne fera, désormais, pas pour autant baisser leur dette.

C'est l'illustration du proverbe "on ne prête qu'aux riches". Si tu as les moyens, alors le taux d'intérêt est bas. Et plus tu as du mal à faire face, le taux monte. Et au final, tu n'arrives plus à suivre.

C'est exactement ce qui se passe pour la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Espagne, l'Irlande et à présent, la France.

 

Avec ce système à la con, jamais la situation ne pourra se dénouer.

Je ne suis pas économiste, je le répète mais je crois que, à l'instar de n'importe quel élève de 5ème, il est facile à comprendre que si on appliquait un taux d'intérêt unique et même pas de taux d'intérêt du tout (une banque centrale est faite pour ça) pour tout le monde, on n'en serait jamais arrivé là...

La dette, la France l'a déjà remboursée.  Et ce qui reste ne sont que les intêrêts des intérêts...

Je vous embrasse.

PS : inutile de chercher sur Google d'où vient cette note, elle ne provient que du cerveau (en surchauffe) de votre humble serviteur, qui a cogité ça toute la soirée :)

 PS : les premiers commentaires sont de 2012, sur la note intiale.

 

 

06/09/2015

Si vous voulez vous rendre en SUISSE....

Vous avez diverses possibilités:
- l'avion, avec de nombreux aéroports desservis par les compagnies Low-Cost.
- le train, avec à présent la nouvelle ligne TGV Rhin-Rhône, financée à 75% par la Franche-Comté, qui d'une part la défigure et d'autre part a - du coup - fait supprimer par nos amis Helvètes la desserte TGV du Haut-Doubs (Pontarlier notamment). C'est sûûûr, ça va plus vite ! 
- le deux roues motorisé, ce que j'ai moi-même fait dès 1970 et surtout 1972 (je le raconte dans ce blog).
- à pied, je l'ai fait aussi en 1970 des Fourgs (25) découvrant alors un pays totalement différent du nôte, dès la frontière : talus coupés à ras, bouche d'égoût sur les routes tous les 200m, trottoirs en rase campagne, champs "pelousés"... J'étais "baba" !


- en voiture mais je ne vous le conseille pas !
Déjà les Suisses, dans les zones "non radarisées" roulent comme des fous.
Et se traînent comme des escargots dans les agglomérations.
Je comprends à présent pourquoi !

Je roule en Suisse depuis 39 ans, ayant acheté leur vignette autoroutière tous les ans depuis qu'elle a été obligatoire, en 1985. Du reste je trouve ce système excellent, et amortissable dès 350 km.

Mais depuis quelques années, les radars fonctionnent à plein régime ! Déjà ma cousine avait eu droit à une prune de quelques milliers d'euros parce qu'elle avait traversé un village désert, de nuit, à 70 et quelque km/h.

Mais moi aussi le 1er août de cette année, j'ai été flashé alors que je roulais - à 50 - dans un flot de voitures, alors qu'il pleuvait.

De par mon métier, je sais que la pluie fausse les rayons radar, et c'est sans doute passé ce jour-là.

La "prune" a été envoyée trois semaines plus tard, et ma réponse a suivi, leur expliquant aimablement le cas, et en joignant la preuve qu'il pleuvait !

Ils viennent de me répondre, en se foutant carrément de moi :

 

PRUNE a.jpg

 

Traduction: Y a pas d'souciiii ! Vous (comme ma cousine) faites le mort devant les courriers qui vont arriver, et demandez d'être jugé au tribunal. Vous paierez plus que les 45 euros de l'amende, vous devrez payer un avocat, et en plus vous serez fiché !!
Avec peut-être à la clé (comme pour ma cousine) une interdiction de venir en Suisse !

Je vais les payer et basta !

ENTENDONS-NOUS BIEN. Je ne fais pas d'amalgame entre la répréssion routière Suisse et la Suisse. Idem la répression routière française et la France (une prune 90 euros pour 1km/h de dépassement tous les ans depuis 2007).
J'adore la Suisse, leur démocratie où tout peut être remis en jeu à chaque "votation" alors qu'avec nos menteurs professionnels on en prend pour 5 ans. Eux qui gardent un service public dans chaque village, un tranport collectif de pointe partout, et des lois d'éthique dont ont devrait prendre exemple.

J'ai beaucoup d'amis Suisses, et depuis fort longtemps, dont certains se reconnaîtront.

Mais, amis automobilistes, de grâce faites attention dès que vous voyez une maison sur le bord de la route. Le radar - mal réglé - n'est pas loin !

Je vous embrasse.

17:39 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (0)