Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2012

Vague de froid 2012 : est-si exceptionnel ? (réactualisée )

On ne m'en voudra pas si je préfère me cantonner dans mon domaine pour démontrer des faits, j'ai appris (depuis 3 semaines) qu'il fallait faire bien attention à ce qu'on pouvait publier, et de préférence bien documenté, sachant qu'il pouvait y avoir des chieurs de mouche qui vous reprennent pour des vétilles, ce qui à la longue devient fort agaçant.

Là, je ne vois vraiment pas qui pourrait me donner des leçons sur ce sujet.

Donc, notre vague de froid.

C'est vers le 25 janvier que j'ai commencé à voir que février 2012 pourrait avoir quelques points communs avec février 56. Mais si, dans mon site, je prévoyais des températures qui devenaient de plus en plus basses, je savais qu'en février tout était possible, et qu'au dernier moment, une belle vague de froid qui attendait son heure à nos portes pouvait être déviée vers le sud, vers les Balkans et même la Grèce.

• le 1er février il n'a pas dégelé chez moi. Mais ça, ça se produit au moins 10 fois par an. Rien d'alarmant donc.

• le 2, -12° à Belfort, -10° chez moi et -8° dans la région Parisienne. Le froid se confirmait, mais toujours rien d'alarmant, un truc qui se produit 2 à 3 fois par an.

• le 3 toujours Belfort, -15°, -12° à Charleville.. Moyenne des trois premiers matins : -12°.... chez moi, "que -13°", mais avec une moyenne des trois premiers matins de -10°. Ailleurs, quand même à noter que cette fameuse moyenne atteint -6° à Paris et dans le Centre, -5° en Bretagne.
Bon, c'est "la" vague de froid de l'année, et encore pas dans certaines régions qui restent à l'abri, comme la Provence et le sud-ouest.

• le 4 , -16° à Charleville, -15° chez moi et aussi à Belfort. On note -12° à Lille et -11° à Clemont-Ferrand. La moyenne des 4 premiers matins de février est désormais inférieure à -10° en Champagne Ardenne, Lorraine, Alsace et Franche-Comté, inférieure à -5° à l'est d'une ligne Caen-Rennes-Angers-Limoges-Lyon-Grenoble. Et il gèle le matin sur l'ensemble du territoire.

On peut alors situer cette vague de froid comme "biennale", arrivant tous les deux ans en moyenne.

• le 5, -20 chez moi. -16 à Belfort, -15 à Clermont-Ferrand, -12 à Lyon, Paris et dans le Centre. En revanche, le redoux arrive dans l'ouest avec une nuit à +7° à Quimper (!) et à 0° à Rennes.
La ligne de la moyenne des 5 premiers matins inférieure à -10° pousse un pied vers la Picardie et la Haute-Normandie, et celle inférieure à -5° englobe à présent deux tiers de la France. Ne sont épargnées que l'Aquitaine, le Poitou-Charentes, les Pays de la Loire, la Bretagne, une partie de Midi-Pyrénées et le pourtour Méditerranéen.
Là on peut dire que la vague de froid de 2009 est battue.

• Le 6, un nouveau stade est franchi, avec -18°3 observés en Sologne. Toujours -20 (tout juste) chez moi. La lutte entre le redoux qui arrive de l'ouest est implacable puisque on relève ce matin-là 23 degrés d'écart entre Quimper (+5) et Romorantin, en Sologne (-18), séparés par 400 km.
La ligne des -10 sur les 6 premiers jours ne recule pas, ni celle des -5.
La vague de froid de mars 2005 est à son tour battue.

• Le 7, le redoux venu de l'ouest bat en retraite, tout le pays étant de nouveau sous le gel. Les régions où la moyenne des températures matinales de la semaine sont inférieures à -10 englobent désormais toute l'Auvergne. Quand aux régions où les petits matins ont été supérieurs à -5° ne sont plus que La Bretagne, une partie des Pays de Loire, de Poitou-Charentes, de l'Aquitaine, de Midi-Pyrénées et du pourtour Méditerranéen.
On atteint là le niveau de la vague de froid de janvier 2003.

• le 8, Toulouse passe sous les -10 degrés. Sinon, pas d'autre poussée du froid significative, mais cela fait désormais 8 jous que la France grelotte. Du pas vu depuis... 11 ans, depuis décembre 2001.

• le 9, -12°4 dans la ville Rose ! Cette fois la France est touchée dans son entier, avec de la neige pratiquement partout. Les secteurs inférieurs à -10 le matin sur les 9 premiers jours de février gagnent du terrain, faisant comme le PS aux Régionales. On y compte Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Franche-Comté, Bourgogne, une partie de Rhône-Alpes et le Centre.
Celles au contraire au-dessus de -5 sur cette période s'amenuisent, seules résistent la Bretagne et le pourtour Méditerranéen !
On a égalé la vague de froid (classée *** par Météo-France de fin 96, début 97)

• le 10, petit répit, qui amène beaucoup de neige. Les positions du froid sont confortées, cela fait à présent 10 jours que la vague de froid a commencé.

• Enfin ce matin 11 février, le froid a de nouveau envahi tout le pays. Du sud-est (-13° dans la banlieue de Marseille) au Finistère (-7° à Quimper) cela fait désormais 11 jours que 7 régions de France enregistrent en moyenne une température inférieure à -10° le matin.
Janvier 87 est à son tour battue et on peut - pour l'instant - dire que jamais, depuis janvier 1987, soit 25 ans, on n'avait vu cela.

___________________________________________________________________________________

Réactualisation du 16/2, après la vague de froid.

Météo-France a publié un graphique qui corrobore mes dires :

 

 

398674_364351170249544_268966696454659_1375627_1113224590_n.jpg

Il en ressort que, depuis 1947, cette vague de froid se situe au 5ème rang ex-aequo derrière bien évidemment 1956 (qui peut se reproduire...) 1963, 1987 et 1985.

Elle bat février 1991, décembre 2001, janvier 1947 et même février 54 qui a avait fait l'objet de plusieurs films (cette vague de froid avait décidé l'Abbé Pierre à lancer sa fondation Emmaüs).

ATTENTION : Cela ne remet pas en cause le réchauffement global de la planète, qui est prouvé année après année, mais il est vrai que l'Europe Occidentale se dirige de plus en plus vers un climat "à la Québecoise" ! étés très chauds, hivers très froids.

Je vous embrasse

16/04/2011

Le dernier livre de Patrick Cauvin

patrick cauvin.jpg
Quand j'écris "dernier", c'est vraiment le dernier, écrit juste avant sa mort en août.

Je m'en suis déjà expliqué ici ou là, Cauvin était mon auteur préféré.

Je l'avais découvert voici 30 ans déjà, sur un sujet pas évident : la déportation. Mais déjà on sentait "la patte" Cauvin, à savoir un style inimitable et la faculté d'écrire aussi bien à la façon d'un jeune de 12 ans comme celle d'un senior de 70.

Depuis, j'ai acheté tous les Cauvin à leur parution en livre de poche. S'ils ne paraissaient pas en poche, alors je sortais mes sous et je me procurais l'ouvrage en taille "normale".

J'ai rarement été déçu par Cauvin. A un moment donné (1997/1999) il m'a semblé que sa production faiblissait. C'était l'époque de Villa Vanille et de Théâtre dans la nuit, que je n'ai pas finis ni l'un ni l'autre.

Mais ensuite il s'est "ressaisi", avec des titres comme Jardin Fatal ou Belange.

Là, c'est donc son dernier ouvrage.

Si j'avais une note à lui donner, ce serait 17/20. Ce n'est pas mon préféré, mais il peut toucher énormément une catégorie de personnes, notamment celles qui sont concernées. Dont bibi.

Aussi, préviens-je d'entrée : si vous ne croyez pas en la réincarnation, passez votre chemin.

Mais si vous y croyez, et si à fortiori cela vous concerne, courez l'acheter ou - comme moi - l'emprunter à la bibliothèque.

Je vous embrasse.

07/04/2011

la vignette auto de retour ????

C'est du moins ce que laisse penser cet article, glané sur le net.

Nicolas Sarkozy rétablit la vignette automobile !

I1 faut croire que les caisses de l'Etat sont vraiment vides. Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, vient d'obtenir l'aval de Nicolas Sarkozy pour rétablir dès l'an prochain la vignette automobile ! Un impôt supprimé en 2001 par... Laurent Fabius, ministre de l'Economie de Lionel Jospin. Comme si les automobilistes n'étaient pas assez ponctionnés !

La décision ne devait être rendue publique qu'après les élections européennes, afin de ne pas fragiliser les listes de l'UMP, mais c'était compter sans les réseaux dont dispose encore le Parti socialiste au sein de administration fiscale. D'où cette fuite, qui redistribue les cartes pour le scrutin et ne va pas aider à la lisibilité de la campagne, puisque c'est le Parti socialiste qui va dénoncer la pression fiscale, et l'UMP qui va devoir la justifier!

Dès l'été 2007, le premier ministre François Fillon avait mis les Français en garde: « Les caisses sont vides. » Manière de dire aux salariés de la fonction publique qu'il était vain de réclamer des augmentations de salaires et à ceux du privé que l'Etat ne pourrait pas voler à leur secours.

Mais la crise financière mondiale est survenue, et Nicolas Sarkozy a été obligé de lâcher du lest, au grand dam de Fillon qui, le mois dernier, a lâché : « On est en train de creuser la dette dans notre pays, il ne faut pas se raconter d'histoires. » Mais pour s'endetter, il faut emprunter. Or la note de la France sur le marché international est en train de se dégrader, de sorte que le coût du crédit est de plus en plus élevé. Jusqu'à devenir excessif ou qu'à ce que la France ne trouve plus les liquidités dont elle a besoin?

Depuis plusieurs mois, Christine Lagarde, mieux placée que quiconque pour connaître, au delà de ses discours lénifiants, la situation réelle du pays, insistait pour que l'on instaure de nouvelles recettes. Refus systématique de Sarko, soutenu par Eric Woerth, ministre du Budget et grand trésorier de l'UMP, le chef de l'Etat ayant même confié, selon des propos rapportés par le Canard enchaîné : « Cette c.... n'a décidément aucun sens politique! Un nouvel impôt ?
Et pourquoi pas taxer les portes et fenêtres tant qu'elle y est! »

Finalement, c'est lors d'une réunion qui a eu lieu à l'Elysée le lundi 5 mars au soir, en présence du premier ministre et des ministres concernés, que Nicolas Sarkozy a donné son feu vert à Christine Lagarde. A deux conditions : qu'il ne s'agisse pas d'un nouvel impôt mais du rétablissement d'« une taxe supprimée de façon inconsidérée par la gauche » (tel sera l'axe de communication); et qu'elle ne soit bien sûr rétablie que « pour une durée limitée » (l'air est connu), le temps que la France absorbe la crise mondiale.

Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, qui était présent, a obtenu que les
« véhicules
propres » en soient exemptés, sous réserve, et c'était une demande de Luc Chatel, le secrétaire d'Etat à l'Industrie, soucieux de ne pas affaiblir un peu plus un secteur automobile déjà très fragilisé, qu'ils aient été acquis à compter du 1" juin 2009.
La nouvelle vignette automobile entrera donc en vigueur au 1er janvier prochain, et le texte devrait être promulgué par décret au cours de la deuxième quinzaine de juin, une fois les européennes passées et juste avant les départs en vacances, période assez peu propice aux manifestations.

La seule bonne nouvelle est que la proposition de supprimer les départements a été définitivement enterrée par l'Elysée: la nouvelle vignette, qui sera disponible chez les débitants de tabac le 1er septembre, est départementalisée en fonction du lieu de résidence du propriétaire du véhicule, et chaque conseil général pourra décider du monument qui figurera sur le pare-brise. Mais c'est tout: les recettes fiscales, elles, iront à l'Etat. et l'automobiliste continuera d'être une vache à lait.

Bruno Larebière.

Alors, info ou intox ???

Cela avec la - vraie - info concernant les voitures de plus de 13 ans, les seules que les jeunes peuvent se payer, qui seront interdites dans les centre-villes, j'ai l'impression que les automobilistes ne vont pas voter à droite en 2012 !! Je dis "à droite" car Sarkozy est définitvement disqualifié.

Je vous embrasse

27/02/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Claude François - II

Claude François, depuis 1964, vit une grande passion. Avec une jeune chanteuse débutante, qu'elle surnomme "le rêve impossible". Il a 25 ans, elle en a 16, mais qu'importe. Cependant Claude François est très maladroit avec elle, et un jour il lui interdit quasiment d'aller concourir pour l'Eurovision en 1965.

Elle gagne pourtant ce concours, et lorsqu'au téléphone il lui demande "tu es fière de toi ?", elle lui répond... qu'elle le quitte. J'ai souvent remarqué que les femmes prenaient de grandes décisions lorsqu'elles subissaient un stress énorme, positif ou négatif.

Il va avoir du mal à se résoudre au fait que France Gall - c'est elle - l'ait quitté, et ne trouvera l'apaisement que dans une chanson. Bien qu'entretemps il se soit marié !
Jacques Revaux, son compositeur attitré, comptait lui adjoindre des paroles anglaises, mais Claude François a tenu à en faire les paroles. Une chanson qui raconte l'usure du couple.
Aucun des deux ne se doutent que cette chanson sera la plus célèbre dans le monde entier en cette fin de XXème siècle ! Chantée sous le titre My Way par Paul Anka, Elvis Presley, Nina Simone, Frank Sinatra... Et par nos hexagonaux Michel sardou, Faudel, Florent Pagny et les Gypsy kings...

Côté hit-parade SLC, la chanson comme d'habitude est pourant un "numéro un ordinaire" à SLC. Parmi ses succès des années 60, elle ne se classera que 9ème !!
Sortie en novembre 67, elle mettra 5 semaines à devenir numéro 1, le restera deux semaines avant de redescendre. Elle sera même, un moment, concurrencée par sa chanson de Noël l'homme au traîneau.

Pour cette année 67, il se retrouve 5ème parmi les interprètes, 4ème chanteur masculin derrière Adamo, Johnny et Richard Anthony.

Le disque suivant sera un des moins bien classés de sa jeune carrière. Sorti en janvier, Pardon ne sera que 10ème en mars, Ce soir je vais boire 20ème en février...

On ne retiendra pas pour la postérité Jacques a dit, qui pourtant sera numéro un. En...mai 68 !

En juillet, Toi tu voudrais se classe 6ème et après tout 5ème en novembre. Pas bien terrible pour Cloclo..

En septembre c'est une chanson presque autobiographique (mais le sait-il ?) M. Le businessman qui est 6ème le mois d'après, et avec la tête avec le coeur obtient une honorable seconde place en janvier et février 69.

Et Claude françois reprend aussi sa deuxième place (derrière Johnny) en tant qu'interprète de l'année 68.

En janvier 69, alors que la plupart des interprètes ont adopté le modèle "single" (2 titres par disque) Lui est resté au "4 titres". Mais il commence à faire une exception avec Reste et Eloise.
Deux versions du disque seront proposées. Avec les deux chansons précitées, la petite souris en janvier et le magicien en février.
Eloïse, adaptation du tube planétaire de Barry Ryan, se classera 10ème en mars, et Reste, l'adaptation du succès de Frankie Valli  Beggin (et oui, cette chanson date de 1968) sera première en avril.

Encore un tube planétaire adapté par Cloclo, Daydream des Wallace Collection deviendra Rêveries en avril. Numéro 2 en juillet. Tout seul. Il est loin le temps des doublés, voire des triplés...

BIDE sur SLC de son disque suivant, sorti en juillet, un monde de musique ne sera pas classé.

Celui de septembre, oui. Tout éclate tout explose sera 6ème en décembre. Tout seul aussi.

Cette année 1969 verra un creux dans la carrière de Claude François, qui plongera à la 11ème place, 8ème chanteur masculin.

70, son année maudite.
En janvier il sort son dernier "4 titres". Dont une chanson qui aurait bien mérité d'être classée, menteur ou cruel. Mais ce sera Une petite larme m'a trahi qui emportera le morceau, tout juste 7ème en février.
En mars il a un malaise sur scène à Marseille.

Dans son premier "single" du printemps on trouve c'est de l'eau, c'est du vent. Il n'aura droit qu'à une miséreuse 11ème place en juin et juillet 70.
Mais il faut dire aussi que Cloclo a échappé à la mort dans un accident de voiture en mai. Cette année-là 15.000 personnes se tueront au volant !

L'été, merveilleuse chanson, c'est un départ, mais c'est l'autre face qui sera classée, le monde est grand les gens sont beaux : 6ème en novembre.

En novembre où il sort le disque qui va un peu le remettre en selle : Si douce à mon souvenir. Elle met pourtant du temps à démarrer : 22ème en décembre, 11ème en janvier. Mais février et mars 71 vont la voir numéro un.

Et grâce à cette chanson, 1970 n'est pas si mal pour CloClo qui décroche une belle 3ème place derrière Adamo et Johnny.

En mai il sort c'est la même chanson, qui aura la particularité d'avoir fait deux carrières. 9ème en juin, elle quitte le hit ensuite pour réapparaître...en octobre où elle sera 7ème, puis 9ème en novembre !

Le disque suivant les ballons et les billes fait aussi une belle carrière puisqu'elle se classera 3ème en septembre.

Novembre : il fait beau, il fait bon, encore une reprise des hits anglais. C'est une époque où j'écoute fébrilement le "pick of the pops" de la BBC le dimanche soir, et je suis bien placé pour voir les adaptations ! Chanson qui sera numéro 2 en janvier 72.

Cette année 71 verra Claude François reculer à la 5ème place des interprètes.

72 sera-t'elle enfin son année ? Stop au nom de l'amour, c'est décidément trop au niveau des adaptations de succès. Le public n'en veut plus. Et c'est la face B qui va sauver le disque, un peu d'amour beaucoup de haine, 11ème en mai.

Le suivant, Viens à la maison y a le printemps qui chante est une chanson bien française, et bien dans l'époque. Du coup elle se retrouve parmi les tubes de cet été-là, 5ème en juillet et août.

En septembre quand l'épicier ouvre sa boutique n'aura qu'une 19ème place. Bien payé je trouve...

Mais en décembre, le lundi au soleil le ressuscite : 15 semaines dans les 10 permiers, 2ème en janvier 73. Belinda aurait mérité de figurer au classement...

En 72, Cloclo n'a pas fait de grosse année : 4 titres classés, pas de numéro 1.
Seulement... c'est une année maudite pour les "vieux", comme Johnny qui lui aussi n'aura que 4 chansons de classées, ainsi qu'Adamo. Sheila n'en aura que 3, comme Joe Dassin et Michel Delpech, et que dire des Polnareff, Julien Clerc et Sardou qui ne classeront que deux titres !
La relève est arrivée, elle s'appelle Mike Brant, Ringo Willy-Cat, Gérard Lenorman, Véronique Sanson, Stone et Charden, Patrick Juvet, Christian Delagrange...

Et du coup, Claude François sera le premier des interprètes cette année-là !

Année où il fera feu de tout bois : il va créer le magazine Podium, ce qui, on le verra, fera beaucoup de jaloux, et co-animer avec Michel Drucker "Avec le coeur".

Rendez-vous la semaine prochaine pour la fin (ce sera le cas de le dire) de Claude François.

Je vous embrasse.

 

28/11/2010

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : Pétula CLARK


Le premier disque de Pétula Clark remonte... aux années 40 !
Anglaise, elle mènera une carrière exclusivement dans sa langue pendant les années 50. Il faudra attendre janvier 59 pour la voir adapter Guitare et tambourin, un tube des Compagnons de la Chanson.
Première chanson classée dans le hit-parade : prends mon coeur, sortie fin 1959, et qui se retrouve dans les 10 premières en 1960.

Les compagnons de la chanson lui réussissent, car Marin, sortie en mai 61 se retrouve parmi les meilleures ventes. D'après certains spécialistes, seconde en septembre derrière Daniela des Chaussettes Noires.
1961, très bonne année pour Petula car son Romeo se retrouve également en décembre dans les meilleures ventes. Personnellement, c'est à partir de ce disque que j'apprécie la dame.

Classée aussi en 1962 avec Ya ya twist, A London, Dans le train de nuit, et surtout Chariot à l'automne.
Mais hélas, pas de hit pour Les beaux jours, l'enfant Do, Vilaine fille mauvais garçon, et Tu perds ton temps, adaptation de la chanson du nouveau groupe The Beatles Please Please me.

Arrive Salut les copains, et donc un classement qui tient debout pour 1963.
J'ai tout oublié est dans l'antichambre des meilleurs, 43ème en juillet, mais mon bonheur danse se classera dans le hit, 24ème en août. Doublé donc pour ce disque.
TRIPLE (3 sur 4) pour celui de septembre : Entre nous il est fou 13ème en novembre, Est-ce l'amour qui veut ça 45ème en décembre la nuit ne finit pas 47ème en février 64. Reste la chanson qu'on a à l'époque le plus entendu sur les ondes : le train des neiges, pourtant oublié du hit SLC.

Pour le 45 tours qui débute 1964, deux chansons sont restées longtemps dans l'antichambre mais dans le top 50, 4 mois pour prends garde à toi, qui arrivera 27ème en avril, alors que Ceux qui ont un coeur va débouler 24ème directement, mais faiblir ensuite.
En juin elle sort Hello Dolly dans les deux langues, la version française se hissera 22ème en août.
En septembre, nouveau doublé. O O sheriff qui restera 10 semaines dans le hit, avec une belle 15ème place en février. L'autre face, les james dean, ne seront classées que tardivement, 20 èmes en janvier 65, alors que Dans le temps était sorti deux mois auparavant !
Enfin Bref, côté français, Pétula se classe 15ème sur l'année, 5ème chanteuse derrière Sylvie, Sheila, Françoise Hardy et France Gall. Pour l'anecdote, première chanteuse étrangère.

1965 sera un bon cru, d'abord avec Dans le temps, sorti en janvier, version obligée de son Downtown qui se classera première côté anglais.
Puis en avril, viens avec moi qui restera 14 semaines dans les meilleures, 7ème en mai et juin. Que fais-tu là Petula, la face B, sera tout juste 50ème.

En septembre, encore un beau doublé avec d'une part Un jeune homme bien qui sera 8ème en novembre, et Las Vegas qui sera 20 ème en décembre.
Décembre, Triplé avec un mal pour un bien, 6ème en février 66, les incorruptibles classés 24èmes en janvier, et la gadoue, tout juste 25ème qu'on repasse sans arrêt depuis la mort de Serge Gainsbourg...
1965 sera la meilleure année pour Pétula, se classant 8ème interprète et 4ème chanteuse derrière les inévitables Sylvie, Sheila et Françoise Hardy.
Et ce sera même à l'époque la chanteuse mondiale la plus connue, l'équivalent de Céline Dion dans les années 90, numéro 1 chez elle en Angleterre et également aux States !

Désormais, à chaque succès anglais fera pendant la traduction française. My love deviendra Mon amour, 12 ème en avril. Dans ce 45 tours, deux chansons que j'adore L'amour avec un grand A et si tu prenais le temps, qui n'auront pas la faveur du hit de SLC.
Pas le cas outre-manche où la version anglaise de cette dernière Sign of the times sera en tête des charts !
Outre-manche d'ailleurs, une superbe chanson pour l'été I couln't live without your love, et pour la France l'agent secret 20ème en septembre (on était en pleine James Bond-mania..). Notons la présence de Pauvre chérie dans les 50. A l'origine c'était la mer est comme toi qui était censée être la locomotive du disque...
En octobre Hello Mister Brown fera un numéro 13.

Mais tout cela ne suffira pas pour que Pétula garde en 1966 sa 8ème place, et elle dévisse à la 14ème place. Mais rejoint le podium côté chanteuses, derrière Sylvie Vartan et France Gall.

Pétula va de plus en plus déserter sa patrie d'adoption, la France, et du coup sa carrière va tout simplement s'arrêter là. Pendant 11 ans elle va traverser le désert chez nous.

Et donc en 1967 C'est ma chanson, pourquoi dis-tu pourquoi, la dernière danse (Mireille Mathieu aura plus de succès avec cette chanson) ne seront pas classées.
Idem pour 1968 avec L'amour viendra (thème de Roméo et Juliette) et surtout une de mes préférées dis-moi au-revoir. Ceux qui lisent mon blog en dehors des chansons doivent savoir pourquoi...
Itou en 1969 avec Chante et c'est mon coeur qui chante clair.

70 va la voir poindre dans le hit. Pas avec il faut trouver le temps d'aimer mais avec c'est le refrain de ma vie qui sera à la surprise générale 11ème en novembre.

Désert donc en 1971 malgré le grand amour, le train du retour et surtout la chanson de Marie-Madeleine en décembre, en pleine "Jésus-mania"...
Désert aussi en 1972 malgré Marie-désir, comme je t'aime mon amour et bleu blanc rouge, cette dernière pourtant souvent passée en radio.
Comme le seront en 1973 une carte d'amitié et coup de tête coup de foudre.

Pas de chanson en 1974.

Entre 1963 et 1974, elle sera quand même, avec 17 chansons dans le hit, 17ème et 5ème chanteuse derrière les indéboulonnables Sylvie, Sheila, France Gall et Françoise Hardy.

Et ensuite ?
Bide pour je voudrais qu'il soit malheureux en 1975.

Pas de disque pour 76.

C'est, en 1977, la comédie musicale Evita qui va la faire renouer avec le hit parade. Julie Covington va tenir 6 mois avec Dont'cry for me Argentina, Pétula tiendra 4 mois et rentrera dans les 10 premiers avec la chanson d'Evita.
Sauve-moi, sortie juste après, n'aura pas hélas cette chance, ni son hommage à Elvis il ne chantera plus jamais. Idem pour la fin, une touchante chanson (ma préférée)


Pour 1979 ce fut Lève-toi Pétula.

En 1984 Glamoureuse

Et en 2003 la chanson de Gainsbourg, sans doute une de ses plus belles. A 71 ans, sa voix est toujours restée la même. Je vous en offre le clip.

http://www.youtube.com/watch?v=YVu8Up7eTLU

J'espère qu'il marchera, car avec mon bas débit il m'est bien sûr impossible de le vérifier ! Vous me direz..

Rendez-vous dimanche prochain pour traiter de Julien Clerc, un des Grands Chanteurs Français.
Je vous embrasse.


10/10/2010

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : Eric CHARDEN

Le regretté Eric Charden a existé musicalement bien avant sa femme Annie (Stone), et surtout en solo. Et il existera après.

C'est en 1963 qu'il sort son premier 45 tours Symphonie en bleu. Suivra la même année Casoar.
Des bides, à une époque où les yé-yés avaient pris le pouvoir.

En 1964, idem : pas d'écho pour son unique 45 tours, j'ai la tête pleine de provence.


En 1965 son premier relatif succès, amour limite zéro, mais pas assez pour avoir l'honneur d'entrer dans le hit de salut les copains.


66, léger frémissement avec je te veux, qui est classé 42ème en mai.
Mariage avec Stone.

Mais aucun succès pour Claudie (juillet) et il ne faut plus y penser (octobre)


Et 1967 va le voir exploser.

Sans coeur sortie en janvier arrivera 8 ème en avril, alors que son épouse est également classée avec baby stone.
Marquée dans la main restera 12 semaines dans les 25 premiers, pendant l'été.

Mais c'est en octobre qu'il va signer son plus grand succès, le monde est gris le monde est bleu : 17 semaines de classement, et un numéro 2 à la clé en décembre.
La face B, Viva Mona (que je préfère) se paiera même le luxe d'aller aux portes du classement, 33ème en octobre.

Bref, pour cette année 67, Charden se hisse à la 12ème place des interprètes, 9ème chez les messieurs.


1968 sera un meilleur cru.

Si tu m'aimes est 8ème en février, Il y a 1000 façons de dire je t'aime sera dans les 20 en mai 68, Soudain en plein été restera 18 semaines dans le classement, entre juin et septembre (12ème en août).
Son single de l'automne sera un doublé, sauve-moi et petite fille arrivant à se hisser dans les 25 premiers !
Pour cette année-là, Charden est 7ème, 5ème chez les messieurs juste derrière Johnny, Cloclo, Adamo et Michel Polnareff.

Puis c'est la descente, du moins pour sa carrière solo.

En 1969, la chine sera tout juste 24ème en mai. Et tu es née 12ème en octobre, lili dit Lou 23ème en novembre.
Sur l'année, Charden se retrouve à la 18ème place. Classé pour la dernière fois en tant que chanteur solo.

1970 sera une année limite avec doux c'est doux 25ème en février et le visage qui voyage 22ème en juillet.


C'est 1971 qui va le voir prendre une autre dimension.

En mai sort d'un côté accroche ton wagon, qui ne fera pas mieux que la 24ème place en juin.

Mais il s'essaie aussi en duo avec son épouse Stone. Le seul bébé qui ne pleure pas sera classé 14ème en juillet.
Début d'une fructueuse collaboration qui les mettra tout en haut de l'affiche en 1973.

Charden va cependant recommencer à chanter en solo en 1974, et frapper un grand coup avec 14 ans les gauloises, qui se hissera 6ème en novembre.

Pour la période 63/74 Eric Charden, avec 15 chansons classées prend la 21ème place.

 

Et ensuite ?

En 1975 Charden se séparera de Stone. Mais sa carrière en solo se poursuivra, ponctuée de quelques tubes :

Elle sortait de l'ordinaire (23ème - plutôt 24ème car boycott de Cloclo à l'époque !) en avril .

77 sera marquée par un grand succès, pense à moi, 4ème vente de disques en février 78.

Grosse année 79. Avec Pardonne, 7ème en février et surtout une belle 3ème place avec l'été s'ra chaud en août.

Non classée, mais chanson connue en 1981 : ça m'arrive encore.

1982, idem avec on est tous des idoles et t'as beau bronzer beau on voit la marque du maillot.

En revanche passeront inaperçues mon père qui chantait (1983) on t'a revue en ville et née pour aimer (1984) Essaye une fille (1985) Epinglée en bleu et je la vois partout (1987).

Essai de come-back en 1992 avec je rocke ma vie.

Et la déchéance, la maison de retraite pour chanteurs en 2007 : l'inévitable tournée age tendre et tête de bois...

Eric Charden décèdera le 29 avril 2012.

Je vous embrasse.

 

11/09/2010

Les raccourcis de l'Histoire

C’est l’histoire d’un médecin qui était né en 1835.

A l’âge de vingt ans il rencontra, aima et épousa une femme qui avait vingt ans de plus que lui. Ils vécurent heureux, elle mourut, et le médecin continua sa carrière...
Il devint professeur, et à soixante-dix ans, il tomba amoureux d’une de ses élèves qui en avait vingt-cinq.
Il l’épousa. Il mourut à son tour et sa femme vécut jusqu’à un peu plus de quatre-vingt ans.

Au début des années 60, durant un concert de Johnny Hallyday, elle fit son petit effet quand elle dit:

« la première femme de mon mari était née sous Napoléon 1er...

 

Remerciements à un natif de Lons le saunier, qui m'a inspiré l'hisoire : Jean Amadou.


01/08/2010

Mickey, mon premier chat (1959)

Dans ces années-là, la question que je posais le plus à mes parents était "dis, quand j'aurai un petit frère ou ne petite soeur ?


Et la réponse, invariablement était : "le moule est cassé, tu n'en auras hélas pas mon chéri".

 

J'ignorais ce que pouvait être ce "moule", mais je n'ignorais plus ce qu'était la solitude. La chorale, les goûters, les louveteaux, c'était très bien mais quand je regagnais mon treize mètres carrés j'étais mélancolique, je dépérissais à vue d'oeil. Mes parents le voyaient bien, et se demandaient ce qu'ils pouvaient faire.

 

C'est une copine de ma mère qui provoqua le déclic : Elle avait des chats à donner. Pas des chatons nouveaux-nés, non, des chats adultes. Malgré le peu de confort, mes parents en prirent un.


On ne peut imaginer ce que put être ma joie en voyant ce petit compagnon. Même s 'il avait quatre pattes et une moustache, même s'il faisait miaou au lieu de dire salut, sa présence était pour moi un grand bonheur, il était le frère qui me manquait. Il dormait même avec moi...!


Un bonheur qui ne durera pas. Quelques semaines à peine...


Le chat était malade, et faisait ses besoins partout, vomissait, bref n'était pas bien et nécessitait des soins vétérinaires.


A l'époque - plus que maintenant - qui disait "vétérinaire" (surtout à Paris) disait "tu peux les allonger". Or nous subsistions tant bien que mal, mes parents avaient toujours les mêmes vêtements depuis des années, le vétérinaire était pour nous un luxe inaccessible.


Et ce qui devait arriver arriva, un jour, en rentrant de l'école, je ne trouvai plus Mickey (c'était le nom que je lui avais donné) . Mes parents me dirent qu'il était mort, je n'ai pas cherché à en savoir plus.

 

Et ma solitude qui avait un peu desserré ses tenailles, m'enveloppa encore plus.