Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2019

Otages de la SNCF

Parti mercredi matin de bonne pour quelques jours de vacances Parisiennes (mon épouse allant de son côté en Corse) je ne rentre que maintenant, merci la SNCF !

J'aurais dû me méfier, déjà le vendredi 5 juillet, jours de grandes vacances, une grève sauvage m'avait obligé à coucher à Nîmes, en compagnie du maire de mon petit coin d'Auvergne, lui aussi piégé. 

Mais cette fois, c'est sans prévenir que les cheminots se sont mis en grève, le vendredi des vacances. Motif invoqué : droit de retrait suite à une agression d'un des leurs mercredi.
Je veux bien, mais dans ce cas pourquoi ne se "retirer" que le surlendemain, qui tombait pile le jour de la sortie des classes ? Et surtout, pourquoi une grève illimitée ?

Je vous raconte mes "tribulations" !

Ce qui était prévu : Chérie venait de Bastia en avion Easy Jet jusqu'à l'aéroport de Lyon St Exupéry. De mon côté je faisais Paris - Lyon en TGV, puis tram jusqu'à l'aéroport.
Ensuite TGV à deux direct St Exupéry-Toulon, TER Toulon-Sanary. Départ St Exupéry 19h15, arrivée finale à Sanary 22h35.

Pas déjà simple, on le voit.

Pour moi - chance - mon TGV faisait partie des 10% qui circulaient. Donc pas de problème pour arriver à Part-Dieu.
Idem pour chérie l'avion était à l'heure malgré l'atterrissage au milieu des cumulonimbus.

Mais.... TGV St Exupéry - Toulon supprimé !!!

De la gare de Lyon, sur une borne SNCF, je regarde les rares solutions qui s'offraient.

Miracle, il y en avait une ! TER Lyon - Marseille à 17h20, qui au bout de trois heures et demie et 15 arrêts (!) nous permettait d'avoir celui de Sanary douze minutes après, arrivée 21h48. Et si on le ratait, un autre était également maintenu une heure après. Au moins les cheminots provençaux avaient un peu pitié des gens et évitaient de les laisser traîner à St Charles, une gare pas très sûre.

Mais : quand même 105 euros à débourser, et chérie devait - toute seule - se rendre par le tram de l'aéroport à la Part-Dieu avec sa valise .
Et là, bravo, elle l'a fait  

17h22, nous partons donc avec notre TER composé de wagons corail des années 70, bourré jusqu'à la gueule.
Nous pouvons au passage admirer quelques gares bucoliques, comme Le Péage de Roussillon, Tain l'hermitage,  Bollène, Pierrelatte.
Mais - il faut être juste - quand on entendait les grêlons tomber sur le toit du wagon, et qu'on voyait, sur l'autoroute que l'on longeait, les bagnoles aller aussi vite que le train, et de nuit, ma foi j'étais content d'être dans mon petit compartiment plutôt qu'à la place du mort !

Bref, le train était à peu près à l'heure jusqu'aux abords de la gare de St Charles quand il s'est mis à ralentir sur les 5 km restants.
On est finalement arrivés à 20h58, on avait juste 4 minutes pour prendre notre train, que l'on voyait, de l'autre côté de la gare, sur un quai destiné aux banlieusards.
On réussit à monter dedans quand on s'avise que ce train allait à Nice !!!! Direct Toulon.
Alors que ce n'est JAMAIS le quai de ces trains-là.

Plus de train pour Sanary, ces vicieux les avaient supprimés à la dernière minute.

Sans billet, nous voilà partis pour Toulon. Et c'est à 160 à l'heure que je verrai la gare de Sanary !

Heureusement nous avons pu dormir à Toulon chez notre cousine qui, malgré une méga crève, nous a attendus jusqu'à une heure relativement tardive.

Ce matin nous avons pu regagner Sanary grâce à un des rares TER qui n'étaient pas supprimés !

UN CONSEIL : Si vous devez prendre le train entre le 20 et le 24 décembre, sachez qu'ils se mettront en grève !
Et "à la sauvage" en plus....

Donc je n'ai pu ouvrir l'ordi qu'après avoir mangé un morceau. Priorité aux mails, dont l'un m'indique le montant de ma taxe d'habitation, qui a allègrement augmenté de 30 % ! Gommant l'"effet-Macron"...
Heureusement que c'est la dernière ! Merci Mr le Maire de Sanary qui clame "haut et fort" dans son bulletin municipal que la fiscalité y est plus basse qu'ailleurs....

Puis l'absence de mail concernant les déménagements CHANUT du Puy qui, juré-craché, devaient me donner une date avant le 22 octobre. Joints au téléphone, on m'apprend qu'ils sont en vacances ! Certes pour eux un petit déménagement de onze mètres cubes (1300 euros quand même) nous sommes "des petits clients" !

Puis direction les "indésirables", puisque Hotmail a décidé que les commentaires de mon blog seraient illico dirigés vers cette boîte. Et là j'ai vu 25 commentaires ! Visiblement il s'est passé des choses pendant mon séjour.

Je vais prendre mon temps et répondre à chacun. 

Je vous embrasse.

17:54 Publié dans Ras-le bol | Lien permanent | Commentaires (1)

15/10/2019

Les soi-disant goûts des jeunes 11 ans après

74 001.jpg

73 001.jpg


 

11 ans après, rien à voir ! Et là on voit bien que le "référendum" est bidon. Johnny devant Sardou et Clo-clo en 1973/1974, n'importe quoi ! 
Mais là où c'est le plus flagrant c'est chez les filles. Ok pour Sylvie et Sheila, mais que vient faire Stone (sans Charden) en 1973 ? Elle n'a jamais classé un titre à SLC dans les années
70 ! Idem Patricia Lavila, 4ème en 1973 et 3ème en 1974... Elle n'a jamais dépassé la 13ème place ces années-là.
Michèle Torr "buvait la tasse" et n'a pas été classée par le journal après dom dom (1966). Non classées aussi mais pourtant dans le top 10 Marie, Mireille Mathieu et Mina.
La troisième catégorie mélange les groupes et les étrangers. Elvis Presley 4ème et 6ème ces années-là, bizarre. 
En revanche Pink Floyd seulement 8ème en 1973, l'année de Money !! Mais le clou reste - toujours pour 73 - l'absence des Stones, qui ont pourtant accompli une prouesse cette année-là : trois fois de suite numéro un avec Angie d'octobre à décembre, du jamais vu je crois.

L'ami Renaud voyait la fin de ces "référendums" en 1970, je crois qu'ils auraient mieux fait...

Je vous embrasse.

13/10/2019

les goûts des jeunes fin 1962

Les radios "nostalgiques" , biographies de chanteurs et autres émissions de télé nous disent bien ce qu'elles veulent, mais le mieux est quand même les traces écrites.
Ainsi dans le numéro 6 de SLC daté de janvier 63 nous est livré un "référendum", qui nous donne les goûts de ceux nés entre disons 1940 et 1948. Je ne fais pas partie du lot, n'ayant vraiment découvert cette "nouvelle musique" qu'en 1965.

REFERENDUM 001.jpg





Côté chanteurs hommes, si Johnny et Richard Anthony occupent fort logiquement les 2 premières places, la médaille de bronze revient à Dick Rivers, Eddy Mitchell étant derrière. Pas encore de Cloclo, mais les jeunes de l'époque aimaient bien Claude Nougaro et Charles Aznavour. Deux grands absents : Hugues Aufray et Danyel Gérard. On peut même ajouter Frankie Jordan.

Côté chanteurs étrangers on ne voit pas Vince Taylor, quoi qu'en disent dans leurs bios Johnny et Dick Rivers.

Pas encore de Sheila dans les chanteuses françaises. Belle 4ème place de Dalida. Pétula fait le doublé bronze français / argent étranger.

Pour les groupe français, si Dick Rivers passe devant Eddy Mitchell en solo, les Chaussettes Noires font un carton : 157.000 votes, presque autant que Johnny et Richard réunis !

Côté groupes étrangers, une légende qui explose en vol, celle qui veut que les Beatles aient été connus en France dès 1962 ! Sinon je découvre les Lafayettes, moi qui vais bientôt habiter au Puy j'en suis ravi !

Enfin le hit-parade français, le premier "véritable" de SLC ! Il faudra attendre juillet 63 pour les suivants... *
On y voit qu'en cette fin 62 Johnny classe deux chansons, le train de Richard Anthony après avoir sifflé tout l'été est encore à la deuxième place, Sylvie a le bronze, Lucky Blondo est n°5, devant Petula et Françoise Hardy.
Pas encore de Cloclo ni de Sheila.

Sinon une question à un euro : D'après vous, à quand remonte le premier article de SLC sur Daniel Balavoine ?

Je vous embrasse.

* Je sais que SLC a publié des hit-parades avant cette date, mais qui ne veulent rien dire... Exemple, celui d'avril 63 - qui mélange français et étrangers - la n°4 se partage entre deux chanteurs. Quelle est la part respective des deux ? Idem pour la 14, la 33, la 35, la 37, la 39 et la 48.
Pire, certaines chansons sont partagées en trois ! Par exemple la 9, la 13 (surtout !) et la 29.

06/10/2019

Depuis le début de mon blog

Soit le 22 juillet 2010, nous ont quittés (liste non exhaustive) :

MICK MICHEYL (97 ANS)

PATACHOU (96)

GEORGETTE PLANA (95)

CHARLES AZNAVOUR (94)

CORA VAUCAIRE (93)

JEANNE MOREAU (89)

JOHN WILLIAM
ROBERT NYEL (86)

COLETTE RENARD
GUY BEART (85)

MAGALI NOEL (83)

LENY ESCUDERO (82)

FRANCOIS DEGUELT
JEAN-CLAUDE DARNAL (81)

GEORGES MOUSTAKI
JEAN FERRAT (79)

RICHARD ANTHONY
JACQUES HIGELIN (77)

PIERRE VASSILIU (76)

ANNE VANDERLOVE
FRANCK FERNANDEL (75)

JOHNNY HALLYDAY (74)

DICK RIVERS
FRANCOIS CORBIER (73)

FRANCE GALL
FRANCK ALAMO (70)

CHRISTIAN ADAM
ERIC CHARDEN
MICHEL DELPECH
DEMIS ROUSSOS
GERARD RINALDI (69)


GILLES MARCHAL (68)

GERARD PALAPRAT
LAURENT ROSSI (67)

HERVE CHRISTIANI (66)

ROSE LAURENS
PATRICK TOPALOFF (65)

FRAMBOISIER (64)

ARIANE (61)

MAURANE (57)

GERARD BERLINER (54)

Liste non exhaustive je le rappelle, et je me doute que les sodomiseurs de dyptères vont se précipiter pour faire des ajouts (pourquoi lui et pas lui ?).

Mon but n'est pas de faire de l'audience (d'où le titre de ma note, qui n'aboutira qu'à peu de recherches Google) mais pour que mes fidèles lecteurs puissent "faire le point" sur ce triste sujet.

Statistiquement, l'âge médian des disparitions est de 75 ans, et l'âge le plus fréquent est
69 ans.

Je ne chante pas, mais je serre les fesses...

26/09/2019

les 50 interprètes de la période 63/74 : Eric CHARDEN

Visiblement les années 80 n'ont pas l'air d'intéresser grand monde !
2 commentaires (constructifs) et 12 lectures pour mars 87, là je me pose vraiment la question de savoir si je dois continuer cette compil (difficile) du top 50 ou pas...


Eric Charden donc :

Le regretté Eric Charden a existé musicalement bien avant sa femme Annie (Stone), en solo. Et il existera après.

C'est en 1963 qu'il sort son premier 45 tours Symphonie en bleu. Suivra la même année Casoar.
Des bides, à une époque où les yé-yés avaient déjà pris le pouvoir.

En 1964, idem : pas d'écho pour son unique 45 tours, j'ai la tête pleine de Provence.

En 1965 son premier relatif succès, amour limite zéro, mais pas assez pour avoir l'honneur d'entrer dans le hit de salut les copains.

66, léger frémissement avec je te veux, qui est classé 42ème en mai.

Mariage avec Stone.

Mais aucun succès pour Claudie (juillet) et il ne faut plus y penser (octobre)


Et 1967 va le voir exploser.

Sans coeur sortie en janvier arrivera 8 ème en avril, alors que son épouse est également classée avec baby stone.
Marquée dans la main restera 12 semaines dans les 25 premiers, pendant l'été.

Mais c'est en octobre qu'il va signer son plus grand succès, le monde est gris le monde est bleu : 17 semaines de classement, et un numéro 2 à la clé en décembre.
La face B, Viva Mona (que je préfère) se paiera même le luxe d'aller aux portes du classement, 33ème en octobre.

Bref, pour cette année 67, pour Salut les Copains, Charden se hisse à la 12ème place des interprètes, 9ème chez les messieurs.


1968 sera un meilleur cru.

Si tu m'aimes est 8ème en février, Il y a 1000 façons de dire je t'aime sera dans les 20 en mai 68, Soudain en plein été restera 18 semaines dans le classement, entre juin et septembre (12ème en août).
Son single de l'automne fera un doublé, sauve-moi et petite fille arrivant à se hisser dans les 25 premiers !

Pour cette année-là, Charden est 7ème, 5ème chez les messieurs juste derrière Johnny, Cloclo, Adamo et Michel Polnareff.

Puis c'est la descente, du moins pour sa carrière solo.

En 1969, la chine sera tout juste 24ème en mai. Et tu es née 12ème en octobre, lili dit Lou 23ème en novembre.
Sur l'année, Charden se retrouve à la 18ème place. Classé pour la dernière fois en tant que chanteur solo.


1970 sera une année limite avec doux c'est doux 25ème en février et le visage qui voyage 22ème en juillet.


C'est 1971 qui va le voir prendre une autre dimension.

En mai sort d'un côté accroche ton wagon, qui ne fera pas mieux que la 24ème place en juin.

Mais il s'essaie aussi en duo avec son épouse Stone. Le seul bébé qui ne pleure pas sera classé 14ème en juillet.
Début d'une fructueuse collaboration qui les mettra tout en haut de l'affiche en 1973.

Charden va cependant recommencer à chanter en solo en 1974, et frapper un grand coup avec 14 ans les gauloises, qui se hissera 6ème à SLC en novembre. Cette chanson va le faire renouer avec les ventes de disques, après 7 ans moroses 14 ans les gauloises est au pied du podium français pour la semaine du 27 octobre, derrière le téléphone pleure, amoureux de ma femme et Johnny rider. Cloclo, Richard Anthony et Johnny. Du beau monde...

Pour la période 63/74 Eric Charden, avec 15 chansons classées prend la 21ème place côté Salut les Copains.

En 1975 Charden se séparera de Stone. Du coup année "vierge" pour son ex-mari !

Timide réapparition en 1976, elle sortait de l'ordinaire pointant 29ème vente au printemps et gros bide pour j'taime bien en novembre.

77 verra son retour avec d'abord joue contre joue 16 ans 16 ans 28ème "général"  à l'été mais surtout pense à moi, sorti en octobre échouera lui aussi en février 78 au pied du podium français derrière Plastic Bertrand, Chantal Goya et Claude François !

Pour cette année 78 Lucie fera un score moyen, de même que pardonne, mais Charden sera un des rares à ne pas avoir succombé aux sirènes du disco.

1979 démarre moyennement avec promène, mais l'été va le voir enfin tutoyer les anges ! Second derrière Dalida début septembre avec l'été sera chaud.

Ce sera son dernier grand succès.

Pour mémoire allume en 1980 ne fera pas des étincelles, allez bijou n'en parlons pas.

Pour 1981, il fera un top 20 français en hebdo avec les mots qui me font chanter, mais ça m'arrive encore se vendra peu.

Comme on est tous des idoles et t'as beau bronzer beau on voit la marque du maillot en 1982. La formule ne marche pas à tous les coups...

Passeront aussi inaperçues mon père qui chantait (1983) on t'a revue en ville et née pour aimer (1984) Essaye une fille (1985) Epinglée en bleu et je la vois partout (1987).

Essai de come-back en 1992 avec je rocke ma vie.

Et la déchéance, la maison de retraite pour chanteurs en 2007 : l'inévitable tournée age tendre et tête de bois...

Eric Charden décèdera le 29 avril 2012.

Je vous embrasse.

 

23/09/2019

TOPS DE MARS 1987 (rectifié)

    TOP 30 FRANCAIS  
       
1 2 ON SE RETROUVERA Francis Lalanne
2 1 T'EN VAS PAS Elsa
3 9 CORPS A CORPS Images
4 12 LAISSEZ-NOUS CHANTER Gold
5 3 VOYAGE VOYAGE Desireless
6 4 FALLAIT PAS COMMENCER Lio
7 e VIENS BOIRE UN PETIT COUP A LA MAISON Licence IV
8 e SAUVEZ-MOI Jeanne Mas
9 20 C'EST COMME CA Rita Mitsouko
10 13 MAGIE NOIRE Philippe Russo
11 5 MAMAN Dorothée
12 18 FLEUR DU MAL Stéphanie
13 10 JE DOIS M'EN ALLER Niagara
14 30 IL FAUDRA LEUR DIRE Francis Cabrel & les enfants
15 8 TES ETATS D'AME ERIC Luna Parker
16 e LES DIVAS DU DANCING Philippe Cataldo
17 6 C'EST LA OUATE Caroline Loeb
18 27 DUEL AU SOLEIL Etienne Daho
19 e THAI NANA Kazero
20 14 NOIR ET BLANC Bernard Lavilliers
21 17 ELLE EST PARTIE Partenaire Particulier
22 21 LES YEUX DE LAURA Gouts de luxe
23 e BODY PHYSICAL Marie-Claire Buzy
24 25 MOURIR LES SIRENES Canada
25 7 MUSULMANES Michel Sardou
26 16 CA FAIT RIRE LES OISEAUX Compagnie Créole
27 22 PLEURER DES RIVIERES Viktor Lazlo
28 e LES AUTRES SONT JALOUX Yanna Katsoulos
29 e TU DIS QUE TU L'M Dennis Twist
30 15 P'TIT BOUCHON Sabine Paturel
       
    TOP 15 ETRANGER  
       
1 1 IN THE ARMY NOW Status Quo
2 2 SALLY Carmel
3 12 ROCK THE NIGHT Europe
4 e ELECTRICA SALSA Off
5 13 THE MORE I SEE YOU Valli
6 3 DON'T LEAVE ME THIS WAY Communards
7 6 ALWAYS THE SUN Stranglers
8 e CONCRETE AND CLAY Hong Kong Syndikat
9 11 DO YA DO YA Samantha Fox
10 e I LOVE TO LOVE Tina Charles
11 e WALK LIKE AN EGYPTIAN Bangles
12 e OPEN YOUR HEART Madonna
13 9 YOU KEEP ME HANGIN ON Kim Wilde
14 8 TWO OF HEARTS Stacey Q
15 5 THE FINAL COUNTDOWN Europe

Erreur rectifiée. Ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, il y avait aussi eu Brooklyn by the sea de Mort Shuman, mais son faible score n'avait pas nécessité de correctif, alors que là il s'agit d'une chanson qui est dans le top 20. Même si elle n'a pas marqué les foules !

Donc top de mars 87. Top de mon arrivée à Mende, où enfin je pouvais voir l'émission top 50, animée par Marc Toesca. Auparavant j'étais dans un petit village alpin perché à 1000 m d'altitude où on ne captait pas Canal Plus. Je vais désormais tous les enregistrer sur cassette, du moins les chansons qui m'intéressent. En juillet 1993, quand le top s'arrêtera, j'aurai une trentaine de C180 uniquement remplies de tops ! Et dire qu'elles ont dû probablement finir à la déchetterie d'Ouhans...

Côté français, c'est un top vieillissant, avec seulement 7 entrées. En tête, interversion entre les deux premières, tandis que Gold et Images se classent juste derrière.
Première entrée, Licence IV. J'ai été surpris de leur ascension au premier abord, puis je me suis souvenu de la folie de la danse des canards et autres petits chats ! On oublie trop que les chansons de noces et banquets, c'est un marché. En revanche je ne me doutais pas qu'ils seraient en tête pendant trois mois...
La seconde entrée est signée Jeanne Mas, alors la chanteuse française la plus vendue. Elle devrait faire un podium avec sauvez-moi. Terminus pour Philippe Russo et Stéphanie, laquelle grappille encore quelques places. Les Rita Mitsouko devraient encore monter un peu et Cabrel prend son temps, il fait partie du "club des privés de première place à cause de Licence IV" !
Troisième entrée, Philippe Cataldo et ses divas du dancing. Avant d'arriver à Mende j'aimais déjà cette chanson entraînante, même si je ne comprenais rien aux paroles. Mais - je pense à JMP - ensuite tout s'éclairera pour moi ! Cependant il me faudra attendre sept ans pour mieux apprécier... Ce "one hit wonder" fera un top 10.
Donc en 4ème entrée le fameux thai na na qui ne m'a pas spécialement marqué pour que je le situe dans les étrangers ! Il faut dire que les années 80 et suivantes seront propices aux "étoiles filantes" de ce genre. Sur ce top 30 il n'y en a pas moins de 8 !!!!
Terminus pour Etienne Daho et Canada, j'avais beaucoup apprécié mourir les sirènes. 
Marie-Claire Buzy est la 5 ème entrée mais elle n'ira pas plus loin, de même que Yanna Katsoulos. La 7ème entrée, tu dis que tu l'M, ne sera en revanche pas loin d'un top 10.

Parmi les "frémissants", du beau monde : Johnny (32ème), Sheila (36ème), Patrick Sébastien (37ème) et.... Claude François 39ème avec Comme d'habitude !!! Seul Johnny quittera cette antichambre, et devrait faire un bon score avec cet extrait de l'album Gang signé Goldman, album qui le remettra en selle après quelques années de galère. Car pour la première fois depuis onze ans (Gabrielle), on le reverra numéro un, au moins en ventes hebdo !
Côté étranger, c'est l'inverse du hit français. Très "jeune" avec 5 entrées sur 15 chansons; trop jeune, je dirais un hit qui se cherche, après le funky et avant la house music. Certes il y a des "valeurs sûres" comme Status Quo, les Stranglers, Madonna et Kim Wilde, mais les autres sont des étoiles filantes. C'est même une française qui occupe la 5ème place !

Donc voilà, à dans quelques semaines pour avril. 

Je vous embrasse.

PS j'ai gardé vos commentaires et je vais les republier.

16/09/2019

Précurseur (suite)

Ca sert de faire les cartons ! Je retrouve des trésors...
Déjà un thermomètre auquel je tenais beaucoup, et que je pensais disparu entre mes différents déménagements (5 depuis 2006). Un thermomètre que j'avais acheté en octobre 1972, et que j'avais amené avec moi lors de mon service militaire. Thermomètre "illégal" qui me permettait de connaître la température qu'il faisait durant mes classes. Illégal car dans l'enceinte de la base, nous ne devions rien posséder qui ne soit pas estampillé "armée", des chaussures (et chaussettes) à la chemise, en passant par les sous-vêtements !
Du coup je regardais amoureusement ce thermomètre qui était la seule chose "civile" que je pouvais voir...
Et encore, en cachette !

Et puis tout un carton concernant la radio de Gap.
Dont mes hit-parades que j'élaborais soigneusement en vue des les afficher au rayon disques du Prisunc de Gap.

Et donc celui dont j'avais mis le podcast voilà quelques semaines. Le voilà :

HIT RADIO 5 001.jpg



On y voit donc Indochine en numéro un, présent dans mon hit depuis 6 semaines !

Egalement la présence d'illustres inconnus en dehors de la zone de diffusion de la radio, comme Patrick Alexandroni (8) ou Jean-Claude Lannes (20).

Je vous embrasse.

 

 

05/09/2019

TOP MENSUEL VENTES DE 45 TOURS DECEMBRE 1961

1 3 L'AUTOCIRCULATION Henri Tisot 1  
2 1 VIENS DANSER LE TWIST Johnny Hallyday 2  
3 13 ROMEO Pétula Clark 3  
4 4 LAISSE ENTRER LE CIEL Richard Anthony 4  
5 20 FICHE LE CAMP JACK Richard Anthony 5  
6 22 YOU DON'T KNOW Helen Shapiro   1
7 27 CUTY PIE Les Pirates 6  
8 e WAP DO WAP Johnny Hallyday 7  
9 5 LA MARCHE DES ANGES Compagnons de la Chanson 8  
10 2 IL FAUT SAVOIR Charles Aznavour 9  
11 23 KON TIKI Shadows   2
12 29 SO GLAD YOU'RE MINE Vince Taylor   3
13 30 LET'S TWIST AGAIN Chubby Checker   4
14 9 DOUCE VIOLENCE Johnny Hallyday 10  
15 25 LA MARMITE Dario Moreno 11  
16 8 LE GOUT DE LA VIOLENCE B O du film 12  
17 e HIT THE ROAD JACK Ray Charles   5
18 6 DACTYLO ROCK Chaussettes Noires 13  
19 e TU PEINS TON VISAGE Chats Sauvages 14  
20 e LE TWIST DU PERE NOEL Chaussettes Noires 15  
21 e LE TWIST Chaussettes Noires 16  
22 e PLUS LOIN QUE LA TERRE Dalida 17  
23 11 OUBLIE LARRY Les Pirates 18  
24 7 SI TU M'ECRIVAIS Marie-José 19  
25 e BIEN TROP TIMIDE Johnny Hallyday 20  
26 17 LES CANONS DE NAVARONE B O du film 21  
27 e LA CHANSONNETTE Yves Montand 22  
28 e VALENCIA Marcel Amont 23  
29 21 C MON EVERYBODY Vince Taylor   6
30 e LA TABLE DE MULTIPLICATION Jacques Bodoin 24  

C'est la bérézina pour les chansons étrangères ! 20% seulement, soit deux fois moins qu'en novembre. 
Venons-en tout de suite à elles.
C'est Helen Shapiro qui décroche la médaille d'or. Vince Taylor classe 2 chansons, restent les Shadows, Chubby Checker et Ray Charles.

Coté français, me restent en mémoire les numéros 2 à 5, 8 à 11, 14, 17, 21 à 24. Surpris de constater que la marmite n'aura pas fait de top 10, on l'entendait très souvent. De même que Rosa de Jacques Brel, qui n'a pas dû sortir en 45 tours.
A l'étude de ce top, force est de constater que le twist est omnipésent. Même le Père Noël est mis à contribution !

Les "anciens" perdent du terrain, avec les Compagnons (8èmes), Aznavour (9 et un "frissonnant", Espéranza), Dario Moreno (11), Dalida (17), Marie-José (19), Yves Montand (22) et Marcel Amont (24) soit 7 chansons plutôt dans le bas du tableau. Je pourrais citer Petula parmi eux, qui chante depuis 1949 quand même !

Les groupes font fureur, avec les Chaussettes Noires (3 titres), les Chats Sauvages, et les Pirates. Et encore, de "faux" groupes car déjà Eddy Mitchell et Dick Rivers étaient dans les starting-blocks.

En solo, c'est Richard Anthony qui continue de dominer, avec deux chansons dans le top 5. Johnny suit, avec certes 4 chansons, mais dont trois sont mal classées. Petula Clark est également très bien placée, avec Roméo qu'on entendait très souvent.

Deux bandes de films, assez mal classées.

Enfin les "comiques" sont bien là aussi, avec la médaille d'or pour Henri Tisot. Un sketch que les pieds-noirs n'ont pas dû apprécier à sa juste valeur ! Bodoin en revanche est rassembleur, qui "venge" tous les enfants des écoles.

Je vous embrasse.

01/09/2019

mon "Parkinson-mètre"

Ou la bonne occasion de mesurer mon Parkinson.
C'est sur le chemin du retour, entre l'Auvergne et Sanary, que je peux mieux le faire.

C'était hier.
Départ de Pont d'Alleyras par 6 km de montée en virages serrés. Dès le départ je suis dans l'ambiance.
Mais ce genre de route me convient parfaitement, ayant souvent vécu en montagne. Même si la route est devenue sous-dimensionnée (enfin, que les bagnoles sont devenues des masodontes ! Les Renault 4 ou autres 2CV mesurent 1,48 m de large, la moindre Dacia
1,90 m...)
Puis je suis sur le plateau, ça tourne moins mais ça monte toujours. Je me trouve à 1100 m d'altitude, et je vais rester à ce niveau durant près de 50 bornes.

Tout va bien jusque-là. Heureusement...

Km 21. Costaros. Là je vais prendre une nationale que je connais bien, la 88.  Une route que j'ai prise très souvent entre 1987 et 1995, celle qui relie Mende au Puy et aussi à Clermont-Ferrand. Je vais la longer sur 13 km.

Km 34. Embranchement. Entre la route qu'affectionne chérie - que je vais prendre - et ma préférée, la "Régordane", route large et peu fréquentée qui c'est vrai tournicote pas mal et qui peut être inconfortable pour un passager.

Je continue, tout droit, entre 1200 et 1350 m d'altitude. Entrée en Ardèche, département qui me verra faire le tiers de mon parcours.
Je passe devant la célèbre Auberge Rouge immortalisée dans un film de Fernandel.

Km 53. Col de la Chavade, 1268m, limite de partage des eaux océan-Méditerranée, et aussi limite de partage des chauffeurs, entre les "normaux" et les "dingos". Là fini de rire car commence "la descente de la mort", à savoir 700 m de dénivelé sur 9 km avec des épingles à cheveux tout le long. Oui je sais, j'ai déjà écrit plus haut que ce genre de route ne me déplaisait pas.
Sauf que là, c'est la nationale à 3 voies, le seul chemin qui permet aux camions de relier Marseille (et au-delà vers Toulon et Nice) à Clermont-Ferrand (et le centre de la France). Dix mille véhicules par jour y passent ! Je n'oublie pas qu'en juin 2012 j'y ai laissé tout mon système de freinage...

Km 63, Mayres, véritable bas de la descente.
Ma main commence à trembloter sur le levier de vitesse, mais je tiens toujours.

Là commence "la route des villages". A savoir que sur 22 km, les deux tiers seront en agglomération. Avec feux rouges, rond-points, priorités et ralentisseurs. La joie !
A la fin de ces villages, place aux longs tunnels non éclairés du secteur d'Aubenas ! Avec les lunettes de soleil, le pied quand on passe de la lumière aux ténèbres...

Km 93, Aubenas. 
Je tremble toujours, mais je peux continuer.
D'autant que la route devient plus cool. Je me refais une santé sur les 50 km qui m'amènent jusque dans la vallée du Rhône. 

Km 145, Pierrelatte. Je ne tremble presque plus. Dehors 36 degrés à l'ombre. Ombre que je cherche pour garer la voiture, car notre minou est dedans ! On trouve la place finalement assez vite, et le resto pas trop loin. Les 36 degrés me tombent alors dessus, et je sais alors que je ne conduirai pas beaucoup plus loin...

Repas vite expédié, direction l'autoroute à 28 km de là, Orange-Nord.

Mais je n'y parviendrai pas. Du côté de Mornas, tremblotant comme une feuille et voyant tourner le paysage, je m'arrête sur un parking et cède la place du conducteur à mon épouse.

Laquelle, en bonne méridionale, sera loin de paniquer devant la conduite sur autoroute de ses compatriotes, retrouvant vite ses "marques" qu'elle avait laissées le 7 juillet dernier.
Je l'ai déjà dit ici, la conduite à l'Italienne je laisse ça aux autres, de préférence à ceux qui ont plus de chevaux que nous sous le capot.

Donc, le résultat du test.

Au-delà de ce qu'espérais. J'ai résisté à la descente de la mort, à l'enfilade des villages-rues Ardéchois, aux tunnels, et au bout de presque 3 heures de conduite non stop j'étais presque frais et dispos.
Ce qui m'a tué, c'est les 36 degrés subis pendant près d'une heure (le resto était ouvert à tous les vents. Comme le font les gens du sud qui ont chaud dans une pièce fermée à 25 degrés mais qui respirent avec 10 degrés de plus avec "de l'air")...

En tout cas je suis bien content que ce soit la dernière fois que l'on fasse ce trajet !

Je vous embrasse.

28/08/2019

Précurseur !

La fin du hit-parade que j'animais (et fabriquais) à la radio de Gap en mai 1983.

Où je classe en tête le groupe Indochine, qui n'était même pas arrivé dans le top 20 des ventes hebdo...
podcast
Le "patron" de la radio me passera sur le moment un bon savon pour avoir "osé" placer ce titre en tête, puis se ravisera progressivement au fur et à mesure que la chanson sera populaire...

Je vous embrasse