Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2014

HIT-PARADE SLC du 15 AVRIL 1966

6604.JPG

Sur ce hit d'avril 66 on note la suprématie d'Adamo qui récidive son exploit du mois passé avec sa "mèche de cheveux". On s'aperçoit que contrairement à la légende "les élucubrations" d'Antoine n'ont jamais dépassé la seconde place chez SLC .
Ce sera un des derniers hits pour Michel Paje , Les Surfs et Chantal Goya première version.

Côté étranger, les groupes dominent avec bien sûr le Beatles, les Stones, les Small Faces, les Animals, le Spencer Davis, les Kinks, et les Walker Brothers. En solo, seuls Pétula Clark, Tom Jones et Nancy Sinatra arriveront à se faufiler, avec évidemment le duo Simon et Garfunkel.

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonjour! Bonne année! Rien que des jolies choses dans ce hit... Dick et Eddy arrivent chacun avec 2 titres forts. Un homme plein d'argent et Mister Pitiful pour Dick, Fortissimo et De la musique pour Eddy et Johnny nous reste '' Jusqu'à minuit''. Annie et son Ticket de quai m'avaient envoûté! J'en ai pris pas mal de ces tickets, Paris gare St Lazare,plus tard. Côté étranger, je fredonne encore parfois ce très beau Sad day... Adamo et sa mèche de cheveux,je suis amoureux. Votre hit me fait beaucoup de bien,merci.

Écrit par : Cédric saugy | 06/01/2014

Bonjour et bonne année
Je suis fan d'Elvis et je constate qu'il n'est plus au hit depuis plusieurs mois.
Était il au service militaire ou oublié.
Il est pour moi la plus belle voix de cette génération et surement un des plus grand artiste
américain.
Ca fait plaisir de pouvoir relire vos résumés du hit.
Amicalement
Michel

Écrit par : michel | 06/01/2014

bonjour. heureux de lire vos commentaires sur le nouveau hit. c'est vrai qu' eddy mitchell et dick rivers sortaient de magnifiques ep,leurs chansons étaient superbes .antoine classé numéro 3 mais qui a marqué l'année 66 avec ses cheveux longs et surtout ses chansons a texte qui nous faisaient entrer dans un autre monde, plus adulte.ce chanteur a fait soufflé un vent de liberté pour nous jeunes ados. adamo aussi au sommet, le copain idéal et sympa en plus. michel c'est vrai que la déferlante beatles et rolling stones a fait perdre sa place a elvis presley. amicalement et merci de continuer le hit pour notre plus grande joie. jean

Écrit par : jean | 06/01/2014

;)))))
Merci !

Écrit par : cica pour Cédric | 06/01/2014

Elvis traversait le désert, à cette époque, bousculé par la nouvelle vague. Il reviendra en 1968 avec "big boss man", puis suivront de gros tubes comme "in the ghetto", "suspicious minds" et bien d'autres.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Michel | 06/01/2014

Et d'autres allaient arriver, comme Polnareff, Dutronc, Fugain .....
1966, bon cru !
Amitiés

Écrit par : cica pour Jean | 06/01/2014

Dans le classement étranger on voit une chanson des Kinks "sittin' on my sofa" placé en n° 8.
Cette chanson que l'on a jamais entendu sur SLC est la face B de leur hit 'Dedicated Follower Of Fashion" qui lui, passait bien sur ondes ...
Une coquille je pense .... enfin ce n'est que mon avis !!!
Amitiés
Marc

Écrit par : Marc | 10/02/2014

Pour avoir vécu intensément cette année 1966, je me souviens fort bien qu'une page se tournait définitivement au plan musical. Les tout derniers artistes "yéyé" jetaient l'éponge après une dernière salve (Michel Paje, Chantal Goya, etc ...), tandis que les piliers tenaient bon comme le chantait R. Anthony (adaptation du "let's hang on" des 4 Seasons) grâce au virage rythm' n' blues opportunément débarqué des States. C'est l'année où l'on découvrait les chanteurs iconoclastes (Antoine et ses dérivés comme Edouard ou Evariste, Jacques Dutronc), la mode beatnick (Polnareff). C'est l'époque aussi où éclatait sur les ondes un son nouveau, dépouillé, lourd, préfigurateur du hard rock avec les Troggs qui devenaient mon groupe favori avec le Spencer Davis Group et Manfred Mann. Comme vous, j'avais flashé sur Nancy Sinatra qui était devenue l'égérie de ma pré-adolescence. Et "Ticket de quai" ... la belle Annie Philippe. Je remarque que "Tu ne comprends rien aux filles" figure aussi dans le classement. Premier titre de la face B du 45 tours (EP) "Ticket de quai", il démontre, comme nous l'avions dit dans une autre file de discussion, que les EP recélaient plus de bons titres, que les 33 tours conceptuels qui apparaîtront plus tard. La chanteuse Eileen s'était spécialisée dans les reprises. Je l'avais justement découverte dans l'une d'entre elles (une histoire de canard, adaptée de " Frogg n°1" des Brothers Four). Reprendre "This boots ... était risqué car, les reprises systématiques n'étaient plus synonymes de succès et seuls les meilleurs (Johnny, R. Anthony, Claude François ...) pouvaient s'y risquer. Ainsi, "Rien qu'un seul mot" d'Eddy n'a pas pu concurrencer le "Satisfaction" des Stones, de même d'ailleurs que "A travers les carreaux" de Frank Alamo, adapté du "No milk today" des Herman's Hermits est passé ... à travers les mailles du filet garni du succès (!). A ce propos, je note la présence dans le hit parade de "Sur un dernier signe de la main" du même regretté Frank Alamo. Ce titre épitaphe aujourd'hui hélas, est pour moi une splendeur. Enfin, à propos de la chanteuse Eileen, j'estime qu'elle a commis l'irréparable en 1970 : adapter "Lookin' out my back door" des Creedence Clearwater Revival en une sorte d'ineptie minimaliste intitulée "Tout le monde est fou". Comme on dit "c'est cui qui dit qui est ...". Pourquoi n'a-t-elle pas persévéré dans le style de la face B de ce single, à savoir la merveilleuse et tendre ballade acoustique "Mon enfant qui dort" qu'elle interprète en duo avec Martine Habib ?

Sinon, bravo Marc pour ta rectification concernant les Kinks. Je reste persuadé moi aussi que c'est "Dedicated follower of fashion" qui est classé à la 8ème place.

Écrit par : kentucky | 17/12/2014

Les commentaires sont fermés.