Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2010

Mon blog : rétrospective 2010 en chiffres

Cinq mois et demie que je suis ici.

Avec, comme premier objectif, celui de raconter ma vie de A à Z.

J'étais avant dans un autre site, depuis exactement sept ans. Site où j'ai écrit des milliers de lignes.
Cependant ma démarche n'avait pas été la même. Dans ce site ça "partait dans tous les sens", sauf la partie la plus importante de mon existence, 1992/1997, que j'avais je pense bien traitée.

Ici je m'étais dit qu'il fallait que les évènements que je raconte soient dans l'ordre chronologique, afin de bien les replacer dans leur contexte. Quand, par exemple, j'ai raconté "là-bas" ma rencontre avec celle qui allait être la femme de ma vie, Nathalie, ça tombait un peu comme un cheveu sur la soupe. Que s'était-il passé avant, ? C'est vrai que c'est une question qu'on pouvait légitimement se poser.

OK, j'avais effectivement écrit que cet été-là, je menais une vie "pépère" où une mise en fourrière pouvait passer pour un drame, et une promotion professionnelle était le bonheur absolu. Bref, bien qu'en ayant vu de toutes les couleurs, je n'avais pas encore vraiment vécu. Nécessaire mais pas suffisant.

 

Je me lance donc dans cette entreprise le 22 juillet.

Après quelques tentatives effacées, ma première note publiée s'intitule Bonjour.

Ce début de blog, où je raconte ma vie de ma naissance (1951) à 1958, sera très bien accueilli.
En 10 jours, 1337 pages vues (énorme) 556 visites, 228 visiteurs uniques.
La note qui fera un malheur s'intitule le plus dur c'est de commencer, et elle continue de faire un malheur puisque elle fait, actuellement, toujours partie des notes les plus lues.

 

En août, je me raconterai de 1958 à 1965. Et je me lancerai également dans une entreprise assez gigantesque, passer en revue les 50 interprètes français ayant marqué les années "Salut les Copains", soit de 1963 à 1974.
Avec 4062 pages vues (131 par jour) 1503 visites (49/jour) et 596 visiteurs uniques, je m'apercevrai à ma plus grande joie que mon succès de juillet n'était pas dû qu'à la curiosité.
La note qui sera le plus lue s'intitule "destinée", où je reprends un de mes grands chevaux de bataille, à savoir que l'on ne peut finalement rien contre son destin.



En septembre, je vais évoquer les années 1965 à 1993.
On y arrive. En ce mois de septembre je vais aborder les 5 années inoubliables que je vais vivre avec Nathalie, mais cette fois en ayant placé cette rencontre magique dans son contexte.
C'est très exactement le 20 septembre que j'entame cette histoire, que j'avais appelée "ailleurs" mon inoubliable parenthèse. Ce qui était faux, cet Amour ne sera finalement jamais une simple parenthèse...

Là encore vous me suivez, car vous lirez 4425 de mes pages (147/jour), j'aurai 2350 visites (78/jour) et 970 visiteurs uniques.
La note que vous apprécierez le plus en ce mois de septembre sera une note... sur les blogs ! Survol sera très lue et très commentée. Mais déclenchera une telle polémique qu'un temps je serai obligée de l'enlever !

Mais je m'inquiète, car Nathalie n'a apparemment pas encore la cote ! Et je me pose alors la question de continuer ou pas de raconter cette Histoire, donc continuer ou pas ce blog...


Octobre va me rassurer sur ce point. Alors que ce mois signe la fin de mon âge d'or, internetement parlant : Le 22 je n'ai plus accès à l'ADSL, pour cause de déménagement dans ma maison de montagne.
Octobre où je parlerai des années 94 à 97, années d'amour oui, mais aussi de harcèlement sauvage.
Ou comment un petit cheffaillon de merde peut, aidé de son pouvoir, briser un couple qui n'a que le tort d'être illégitime. Peut également faire plonger chacun des deux dans une profonde dépression.

Vous serez presque autant à me lire, alors qu'entre mes vacances à Malte et mon nouveau bas débit je ne pourrai écrire que la moitié du temps. Toujours 147 pages lues par jour, un peu moins de visites (67/jour) et de visiteurs uniques (741)

La note que vous lirez le plus s'intitule l'arrachement, et elle raconte comment Nathalie et moi avons été arrachés l'un à l'autre à l'été 1997.
Je me rends compte alors qu'à Hautetfort, site de discussion d'actualité, l'amour a aussi sa place.


Je le verrai encore mieux en novembre.
Où je me raconte de septembre 1997 (arraché d'avec celle que j'aime) à octobre 2002 (où j'ai enfin l'occasion de pouvoir, 5 ans après, la revoir dans de bonnes conditions). Je raconte aussi cinq années de harcèlement intensif, où l'on ira jusqu'à me reprocher... de ne pas savoir faire la vaisselle !

200 pages lues par jour ! Notamment près de 650 pour la seule journée du 22...
81 visites quotidiennes et 979 visiteurs uniques.
La note que vous lirez le plus sera.... la même qu'à mes débuts ! Le plus dur c'est de commencer.


Et moins dur sera de continuer en décembre.
Décembre où je finis de raconter ma vie.

Malgré mon bas débit (dans tous les sens du terme), vous lirez quotidiennement 147 de mes pages, vous serez 78 à me visiter tous les jours, dont 970 visiteurs uniques. Et encore, aujourd'hui n'est pas compté.

La note que vous plébisciterez sera - et de loin - l'espérance folle, l'histoire d'un suicide. Le mien. Raté malgré toute ma bonne volonté de l'époque.

 

Alors pour 2011, je continuerai d'écrire ici.
"Là-bas" je n'existe désormais plus. Et je le comprends... Mes voeux de Noël y ont été salués par une indifférence générale. Au moins, ça m'aide dans ma démarche, qui avait été assez hésitante dans les premiers temps.

Quelqu'un que je pensais être une amie m'avait dit "tu as fait une connerie et tu reviendras ici". Je lui avais alors répondu que c'était possible...

Mais en ce 31 décembre, je peux dire qu'à présent je tourne la page.
Même si je n'ai qu'une seule commentatrice de Hautetfort (CriCri), même si mon autre plus fidèle commentatrice (Christel) ne vient pas de mon ancienne "rue".

Je dis un grand merci à tous ceux de là-bas qui (ce nombre est allé en s'amenuisant mais il permet de savoir où on en est) qui me sont restés fidéles, et à tous et toutes, amis ou pas, commentateurs ou pas, je vous envoie mes meilleurs voeux pour la nouvelle année.

Je vous embrasse.

 

 

Commentaires

:-) ♥, qui t'aime te suis, ok je suis

Écrit par : Christel | 31/12/2010

Merci Patrick, tous mes meilleurs voeux pour 2011, santé et plein de bonnes choses,
gros bisous

Écrit par : Roberta | 01/01/2011

Pour le plaisir suis passée mettre un commentaire dans "l'ailleurs". Je n'y allais, plus, comme je pense beaucoup, puisqu'il était tout vide.
Tous mes voeux à toi pour cette année 2011. Je t'embrasse

Écrit par : Brigitte | 01/01/2011

Bonne année 2011 Cica :-))) bises

Écrit par : Christel | 01/01/2011

Ben voui... moi non plus je ne suis pas retournée sur ton ancien blog ...
Bonne année à toi aussi

Écrit par : Teb | 01/01/2011

Comme je le disais à Brigitte en réponse là-bas, c'est mieux ainsi, c'est beaucoup plus facile de tourner la page...
Je vous embrasse.

Écrit par : Cica à toutes | 02/01/2011

Bonne année donc, qu'elle soit meilleure que la précédente!! Et ravie de savoir que tu continueras à écrire sur ces pages... je t'aurais suivi ailleurs, évidemment, je suis, tu le sais, multi-plateforme... mais cette continuité me fait plaisir!
Je t'embrasse!

Écrit par : CriCri | 02/01/2011

Les commentaires sont fermés.