Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2011

L'autisme de l'UMP

Depuis 1965, j'ai assisté à un certain nombre de soirées électorales.

Mais là, je suis abasourdi.

Je rappelle les résultats provisoires à l'heure où j'imprime :

PS : 26% des suffrages exprimés
UMP : 16%
FN : 14%.

Que nous dit l'UMP, qui vient de subir la bérézina la plus complète de son histoire ?

1) ces élections sont "locales". Air connu, quand le pouvoir en place perd ces élections, elles sont locales, quand il les gagne, c'est "un succès pour la majorité". On passe et on oublie ces petits arguments du café du commerce.

2) Les gens se sont abstenus.
Oui, mais... les télévisions aussi, qui depuis longue date ont zappé ce qui aurait pu être une soirée electorale !
Et pourquoi les électeurs se sont-ils abstenus ? Simple : on appelle à voter pour une structure que sarkozy va détruire dans 3 ans. Suppression et des départements, et des régions. Quand on a la fièvre, le mieux est de casser le thermomètre !

Qui est allé voter dans ces conditions ? Les gens "politisés". Qui ne votaient pas pour untel ou ubtel mais pour tel ou tel parti.

Quand je vois la mine réjouie des Copé ou des Novelli qui semblent heureux avec... on s'accroche, même pas 8% des électeurs inscrits !!!

Le pire, c'est l'alliance tacite avec le Diable, comme ils disent : Pas de "front républicain" en cas de duel PS-FN.
Si le dit PS avait agi comme ça en 2002, peut-être que Chirac n'aurait pas eu un score de république bananière ???

Bref, ces gens en bout de course ne veulent pas entendre que l'on a plus que marre d'eux et de leurs dégâts.
Leur seule chance actuellement est la divison en face, et l'attitude irresponsable de Strauss-Kahn...

Signe "local" : pour la première fois, à Ouhans, mon village, la droite a été mise en ballotage lors d'un scrutin.

Je vous embrasse.

 

21:12 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ump

Commentaires

Le FN fait plus de 20% des voix dans les cantons renouvelables de mond épartement. J'ai mal à ma France.
Voir Louis Alliot et autres connards du parti de la blondasse arriver en tête dans certaines circonscriptions, ça me donne envie de vomir. Pas de conseillers FN dans un conseil général!
Coppé qui renvoie PS et FN dos à dos, ça aussi ça me scandalise.
amitiés

Écrit par : Julius | 21/03/2011

Chez moi aussi, à Ouhans il a fait 20%.
Mais réfléchissons un peu : des VRAIS fachos il y en a au maximum 1 à 2%. Restent les personnes âgées qui vivent dans les cités "sensibles" et quelques pieds-noirs. Au total, l'électorat Fn ne devrait pas dépasser 7%, son "étiage".

Mais.... quand tu as le choix entre un UMP qui non seulement se fout de ta gueule mais devient cynique, des écolos qui proposent souvent n'importe quoi (mettre des éoliennes là où il y a peu de vent ou des panneaux solaires dans les endroits défavorisés par l'astre du jour), un PS qui ne sait même pas qui le représentera aux présidentielles, restent le FN et le Front de Gauche.
Là où ce dernier est présent, je comprends qu'on vote pour lui. Sinon, c'est l'absention ou le vote FN !

Amitiés.

Écrit par : Cica pour Julius | 21/03/2011

Pour moi, rien ne justifie un vote extrême-droite à part un manque de réflexion.
Et comme toi je suis abasourdie par le discours de l'UMP... même si c'est un discours prévisible au fond. Heureusement, il y en a quelques-uns pour relever le niveau...

Écrit par : captaine lili | 21/03/2011

Pour moi, c'est simple, ce discours-là, prononcé "à chaud" par Copé juste après l'annonce du désastre (pour sa bande), prouve bien que droite et extrême-droite sont étroitement mêlés.
En revanche, s'il est vrai qu'à ton âge j'aurais dit la même chose, je pense à présent que plus de la moitié du vote FN est un vote-sanction et non pas un vote-adhésion.
Bises

Écrit par : Cica pour Captainelili | 21/03/2011

Les commentaires sont fermés.