Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2011

A la merci des Chinois...

La planète est désormais à la merci des Chinois, la seule puissance mondiale qui ait désormais du poids.

Dans mes jeunes années, c'étaient d'un côté les USA et de l'autre l'URSS qui se partageaient le gâteau.

Puis le Japon renaquit de ses cendres, et ce peuple fier, courageux et travailleur devint alors la 3ème puissance mondiale dans les années 80.

En 1991, l'URSS disparut. Ne restait donc que les USA et le Japon.

Puis, récemment, voici quelques années, la Chine commença à émerger. L'année dernière on pouvait dire sans se tromper que le monde était peu ou prou dirigé par les USA, le Japon et la Chine.

Mais les deux premiers vont être rapidement hors-jeu.

Le Japon, tout d'abord, frappé en son coeur par un tremblement de terre parmi les plus virulents connus et un tsunami qui allait terminer "le travail", en tuant des dizaines de milliers de personnes et surtout déclencher un grave accident atomique.

Out, le Japon, hélas.

Restent les deux autres.

Certes, les USA ont - au bout de 9 ans de guerre - enfin réussi à dégommer Ben Laden.
Et alors ?
Reste qu'un pays où une femme de ménage peut aboutir à l'incarcération d'un des plus grands personnages mondiaux simplement par ses dires et sans le moindre soupçon de preuve, ne peut absolument plus prétendre être une "démocratie", et n'est en fait qu'un colosse aux pieds d'argile, complètement brouillon dans ses actions. On l'avait déjà vu avec la réélection de Bush en 2004...

Reste donc la Chine.

A moins qu'une petite puissance nucléaire ait l'idée de commencer "le grand bal" en balançant une bombinette.

La fin du monde est pour demain...

Et voyant comment évoluent les choses depuis une vingtaine d'années, je n'en suis pas fâché...

Je vous embrasse

Commentaires

"Reste qu'un pays où une femme de ménage peut aboutir à l'incarcération d'un des plus grands personnages mondiaux simplement par ses dires et sans le moindre soupçon de preuve...."

Sachons raison garder svp... toute cette histoire me gonfle! Elle sent mauvais, très mauvais, je le pense... le soupçonné est déjà "condamné", la "soit-disant" victime (soit disant moche...)n'existe pas, on ne parle que de lui d'un côté comme d'un autre! par contre attention à une phrase comme celle reprise ci-dessus! Elle peut être mal interprétée "en quoi une femme de ménage" serait moins crédible qu'un grand de ce monde! Je parle en général et pas de ce cas particulier! Et les clans se forment! Et c'est reparti pour un tour... "nos envoyés spéciaux à NY peuvent dire..." Ils ne peuvent rien dire!
Laissons tomber un peu la pression... mais bon c'est un bon steak à se mettre sous la dent!

Moi je pense aux familles! Celle de la "femme de ménage" (même manipulée, ce moment doit être dur à vivre, à moins qu'elle soit une espionne et professionnelle de ce genre de situation, comme dans les films) et celle de "l'inculpé". Les médias me font gerber... quels qu'ils soient! Et nous on plonge allégrement dans ce cirque! Parce que tout ceci n'est qu'un cirque médiatique! Je préfèrerais nettement juste une dépêche ATS, citant les faits et disant très vulgairement: "quand on ne sait pas, on ferme sa g....."!

J'ai l'impression d'être une marionnette manipulée.
"si on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage..."
De toute façon, dans cette glauque histoire, il n'y aura que des vies détruites, d'un côté comme de l'autre!

Quant au "*péril jaune* et la fin du monde... "de notre monde"... à voir. Je crois que la Nature nous montre que peut-être elle ne peut plus nous supporter? De toute façon on n'y peut rien!

Je t'embrasse.

Écrit par : Brigitte | 17/05/2011

J'ai parlé de "femme de ménage" non pas par mépris (ma mère le fut) mais pour souligner qu'aux USA, à la différence de la France, n'importe qui, du puissant au misérable, peut déclencher des procédures contre n'importe qui, du misérable au puissant, et le faire mettre sous les verrous sans la moindre preuve, et l'exhiber, comme dans un zoo, menottes aux poignets devant une salle de tribunal hystérique.
Quand au "cirque médiatique", je ne pense pas que ce soit le cas. On nous a fait ch... pendant 15 jours pour le mariage de deux tourtereaux qui peuvent d'ici 20 à 30 ans espérer être roi et reine (fantoche, sans aucun pouvoir) d'un pays étranger. Idem pour les 30 ans de l'arrivée de Mitterrand au pouvoir.

Cette affaire est très importante, car elle touche, dans l'ordre :
- le monde, vu sa fonction, et des petits pays comme la Grèce où Strauss-Kahn l'Européen avait réussi à calmer provisoirement le jeu.
- la France, car les amalgames vont très vite arriver, du genre que "les hommes d'ici ne pensent qu'à ça".
- les Français (ça tu ne peux pas trop l'appréhender, et je t'envie) qui viennent de se faire écrabouiller par 4 ans de marteau Sarkozy, et qui voyaient un espoir en Strauss-Kahn.
- les familles, comme tu dis, mais je parle aussi de celle de DSK, de son épouse Anne Sinclair.

Quand à la jeune femme, peu m'importe qu'elle soit noire, blanche, moche, canon, pour moi désolé c'est un "pion" dans la machine à écraser DSK. Toutes les femmes étaient à genoux devant lui, et il ne se privait pas, alors pourquoi violer avec les risques que cela comportait ?

Pour moi c'est clair, il a été victime d'une machination, la preuve en est que jusqu'à présent on a pas pu entendre nulle part les arguments de la défense.

Donc pour moi, les USA sont "out", on revient dans les années 60 avec le fameux "US go home".

Ne restent donc que les chinois, et une grande incertitude.
Je parle de fin du monde parce que tout le monde y pousse, que ce soir par la nature ou par les armes.
Et, compte-tenu d'un passé qui n'est justement pas passé, personnellement, je ne peux qu'y adhérer.

je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Brigitte | 17/05/2011

Moi je pense aux familles! Celle de la "femme de ménage" (même manipulée, ce moment doit être dur à vivre, à moins qu'elle soit une espionne et professionnelle de ce genre de situation, comme dans les films) et celle de "l'inculpé".

"les familles, comme tu dis, mais je parle aussi de celle de DSK, de son épouse Anne Sinclair"

Je me pose une question: tu lis les commentaires en diagonale? Car c'est exactement ce que j'ai écrit: je pense aux familles, blessées.

Pour le reste je ne prononcerai pas... car je trouve quand-même que l'on est dans un grand cirque médiadique!

Je t'embrasse.

Écrit par : Brigitte | 20/05/2011

Les commentaires sont fermés.