Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/06/2011

Troisième âge....

 

Comme le chantait jadis Michel Delpech :

 

 

 

 

Je l'attendais, je l'attendais

 


Oh, comme je l'attendais

 


C'est elle, exactement

 

 
C'est elle, que j'attendais....

 

 

 

 

 

senior.jpg

 

Je sais qu'avec la bouille photomaton les contrôleurs vont à tous les coups me demander une pièce d'identité, mais ça, y est, je deviens le roi du TER, le prince du Corail, le duc des Lunéa...

Et je rappelle, avant de clôturer cette note, que ça fait 16984 jours que Mireille Mathieu est coiffée de la même façon... Ne l'oublions pas !

Je vous embrasse.

Commentaires

De belles escapades en perspective!

Écrit par : CriCri | 17/06/2011

Ah ben c'est vrai que tu es un peu... grognon ? sur cette photo...
Souris, le rail est à toi, et avec lui les retards, les arrêts intempestifs, les tarifs qui n'en sont pas...
lolll, j'te chambre !!!
Mais c'est vrai que, finalement, quand on a le temps, la sncf nous emmène où on veut !!!
Bon voyageS !!!
Une bise

Écrit par : Teb | 17/06/2011

Déjà, une à Paris début juillet, pour rencontrer notre fille qui aura fait elle aussi la moitié du chemin.
Puis, toujours vers Paris, la Nuit Blanche, le 1er octobre, dont j'ai assisté à toutes les éditions de 2004 à 2009. Pas 2010, déménagement !
Et puis, et puis, je verrai, j'ai un an pour m'en servir.
Bises.

Écrit par : cica pour Cricri | 17/06/2011

Oui, Teb, toi qui m'a vu, avoue que je ne ressemble quand même pas à... ça !!!
Mais tu as raison, la SNCF c'est bien pour les retraités, car eux ont tout leur temps. Je me souviens d'un retour de Strasbourg en juin 2009, je devais être à Lons à 21h, devant bosser le lendemain à 5h45. Or à 21h j'étais toujours à Montbéliard... Problème sur la voie.
Par chance, mon chef (je revenais d'une réunion professionnelle) était aussi avec moi, il a évidemment compris que je ne pourrais pas prendre mon service.

Mais il y a aussi les "trains roses".... ceux de 1993/1997, qui me ramenaient des réunions syndicales à Aix, mais dont les horaires ne pouvaient pas me faire arriver en Lozère le soir. J'étais donc obligé de faire halte à Alès.
Où à chaque fois (quel heureux hasard) une jeune femme blonde m'attendait...
Nous avons ainsi, entre les réunions syndicales, les stages et autres, "volé" environ une quinzaine de nuits. Et c'est ainsi que nous avons connu tous les hôtels d'Alès et des environs !

Et le lendemain, le "train gris" me ramenait tout seul vers la Lozère (voir la chanson de Fugain...).

Sans compter le "train noir", le TGV de 19h35 Paris-Quimper, que j'ai pris le 1er novembre 2002, elle était sur le quai, jamais je ne l'ai revue.

Ahhh, c'est quand même bien d'être arrivé au troisième âge, c'est d'autant moins à faire qui reste !

Je t'embrasse

Écrit par : cica pour Teb | 17/06/2011

Peut-être que voir ma "gueule" sur ma carte d'identité ferait fuir tous les mecs de la terre.
Il ne faut pas sourire... il ne faut pas avoir la mèche folle devant le front,.. il faut regarder l'appareil... je ne regarde même plus cette photo de m...e!
Non, non, non je me mettrai pas cette photo!
D'ailleurs, je ne mets aucune photo, ici ou ailleurs...
Je t'embrasse.

Écrit par : Brigitte | 18/06/2011

C'est parce qu'il est "interdit de sourire" que l'on se paie des gueules pas possibles. Déjà que l'objectif du photomaton n'est pas bien réglé (il te déforme le visage, afin de compenser le manque de recul pour la prise de vue) la prochaine fois j'irai payer un peu plus cher chez un photographe professionnel !
Je t'embrasse.

Écrit par : cica pour Brigitte | 18/06/2011

Oh même chez un professionnel... c'est pas toujours gagné!

Écrit par : CriCri | 19/06/2011

Si, c'est mieux, je vais te dire pourquoi. Essaye par exemple avec un numérique "ordinaire" de prendre ton visage à 60 cm de distance. Puis, avec le même appareil, en zoomant comme il faut, tu fais prendre ton visage par une autre personne à au moins 3 mètres, comme le fait le photographe. Tu verras la différence !!!
Le photomaton est une vraie glace déformante....
Pour mon badge à l'aéroport de Biarritz, là j'ai tout fait moi-même, à partir d'une photo prise dans des conditions "normales", j'ai cadré mon visage et découpé ce morceau de la photo. Là, c'est tout à fait moi !
Bisous.

Écrit par : cica pour CriCri | 19/06/2011

Ca je le sais pour l'avoir déjà expérimenté... mais certaines photos prises par les professionnels rendent tout aussi moche, du fait du non sourire. Lors de mon vol de pièce d'identité, j'ai été au photomaton, et ma collègue chez le photographe (qui était mon intention première, mais il est jamais dans sa boutique, le mec), et bien ses photos... ne sont pas franchement mieux que les miennes...

Écrit par : CriCri | 20/06/2011

Les commentaires sont fermés.