Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2011

Les 50 interprètes des années 63 à 74 selon SLC : Eddy MITCHELL - II

Baisse de forme (1968-1981)

Au début, ça va encore. Mais rien à voir avec 63/66. En mars 1968 sort pourtant Je n'aime que toi, 24 semaines de présence dans le hit, avec un podium à la clé fin juin.  Mais c'est l'arbre qui cache la forêt, car le disque suivant, où étais-tu, sorti en octobre, ne sera classé dans le hit que début 69. Soyons juste, entre-temps il a sorti Sunny, qui arrivera 12ème en novembre.

Pour 68 il est quand même 16ème du classement des interprètes.

Où étais-tu ne sera que 19ème en mars 1969.
Otis sort en mars, justement. Mais n'aura droit qu'à la 20ème place en mai.
Vieille fille ne dépassera pas la 21ème place en juin.
Miss Caroline n'atteindra pas la notoriété de la chanson originale, et n'obtiendra qu'une 21ème place en octobre.

Eddy Mitchell est encore 10ème en 1969, mais "par défaut". Aucune de ses chansns n'ayant été plus loin que la 19ème place. Mais il en a classé 4...

En 1970, il n'en classera qu'une seule, Arizona. 13ème en avril.
Son premier single, les vieux loups, ne sera pas classé. Une première pour le grand rocker.
Idem pour métro boulot dodo.

Début 1971 ne sera pas plus brillant : Pas de classement pour l'arc en ciel, ni pour Gwendolina.

Mais une oasis se profile dans ce désert, il s'agit de c'est facile, sorti en septembre. Au bout d'une ascension de ...17 semaines (!) il finit quatrième en février 72.

Malgré cette chanson, Eddy ne figurera pas dans le hit annuel des interprètes.

72 ne verra qu'un seul disque figurer dans le hit : en revenant vers toi, 12ème en mai.

Et là va commencer sa "vraie" traversée du désert. Aucun disque de classé dans le hit de SLC pendant près de 3 ans !!!

Donc, sont passés à la trappe je n'ai pas besoin de docteur (1972), soudain l'été et coup de foudre (1973), chaque matin il se lève (1974) pourtant une très belle chanson, Alice au pays des amours et la reprise de be-bop a lula (1974).

A ce moment beaucoup pensent qu'Eddy Mitchell est "mort".

Pour la période 1963/1974, Eddy garde quand même la place qui lui revient, à savoir la 7ème, 5ème chanteur derrière Johnny, Claude François, Richard Anthony et Adamo.

Et ensuite ?

Une longue, longue carrière.... jusqu'en septembre 2011 !!!

Mais d'abord de nouveau la gloire à partir de 1975 avec d'abord Bye bye Johnny be good, 5ème en février.
Puis C'est un rocker 11ème en mars, A crédit et à stéréo 15ème en avril, et je ne sais faire que l'amour 6ème en novembre.

76 sera également une bonne année avec je vais craquer bientôt, 18ème en janvier. Puis C'est OK 16ème en mai, pas de boogie-woogie 11ème en juillet. SLC a omis la fille du motel, pourtant un de ses standards !

Et de nouveau la dégringolade à partir de 1977. Doublé pourtant avec La voix d'Elvis / La dernière séance, en octobre. Cette dernière chanson sera déterminante pour le reste de sa carrière. En effet, il sera le seul à devenir chanteur-acteur-animateur de télé ! Mais ce n'est pas encore pour tout de suite...
Pour en revenir à 1977 le chanteur du dancing ne sera pas classé.

En 78, il va classer le camp du bonheur et il ne rentre pas ce soir.

En 79, tu peux préparer le café noir et trop c'est trop. Ne changeons rien reste dans les bacs.

Et tout d'un coup on va découvrir un autre Eddy Mitchell.

Côté chansons, en 1980 il va classer couleur menthe à l'eau, et commencer sa (véritable) carrière dans le cinéma dans Je vais craquer de François Leterrier.  Il apparaîtra aussi dans la comédie musicale Emilie Jolie.

Enfin le 19 janvier 1982, il va animer une émission-culte, la dernière séance, où il va se montrer parfaitement à l'aise et surtout cinéphile très averti.

Cette émission se poursuivra pendant... 16 ans, jusqu'en décembre 1998 !

Un nouvel Eddy est né, pour qui dorénavant la chanson ne sera qu'une de ses activités.

Rendez-vous la semaine prochaine pour en savoir plus....

je vous embrasse.

Les commentaires sont fermés.