Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2012

Hier soirée avec Gérard Palaprat

D'abord mes excuses aux fans de Sylvie Vartan, mais place à l'actualité !

Hier soir, nous nous sommes rendus au concert de Gérard Palaprat, en Alsace. Concert dans une petite salle de 250 personnes, prévu de longue date.

Quand j'ai pris les billets, voici de cela.... 10 mois (le 26 mai !) je pensais aller à un concert "normal" d'un de mes chanteurs préférés.  C'est à dire faire sagement faire partie du public - à mon avis on refuserait du monde donc arriver de bonne heure, écouter Gérard en espérant que sur scène il ne soit pas devenu comme Sardou (qui devrait arrêter, c'en est pitoyable) puis en regagnant sagement l'hôtel que j'avais réservé à 15 km..

Or sur FaceBook je suis devenu l'"ami" de Gérard Palaprat (comme j'étais "ami" - notez bien les guillemets) avec une vingtaine de chanteurs et chanteuses.

A ces chanteurs et ces chanteuses, dès que je "pondais" une note dominicale sur eux, je leur envoyais le lien afin qu'ils me disent si j'avais dit des c... ries ou non.
Pas à Sheila car avant d'avoir fini ma copie sur elle, je me suis fait tomber dessus par sa secte, celle des adorateurs de Sheila, qui m'a agoni d'injures
lire http://forum.lixium.fr/d-1854641585.htm et la suite...
Ils m'ont même, sous le pseudo d'"Annie Chancel", poursuivi jusqu'à mon blog, il a fallu que je bloque leur adresse IP... !

Bref, revenons à nos moutons, aucun(e) ne m'a répondu.

Sauf Gérard Palaprat. Qui fait partie de mon Panthéon musical.
http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2011/10/28/les-50...

C'était le 30 novembre.

Du coup on sympathise sur Fb, enfin disons que de temps en temps j'ai droit à des réponses personnelles de sa part, ce qui me remplit de joie.

Puis quelques messages personnels, ce qui me remplit encore plus de joie. Puis son numéro de téléphone perso !! Sans doute le fait que nous ayions grandi dans la même ambiance (à 500m l'un de l'autre et à quelques mois d'écart) a- t'il joué.

Mais je manque défaillir quand j'écoute la messagerie de mn portable hier midi ! C'est Gérard lui-même, qui...me tutoie (!) et qui me dit qu'il sera content de me voir avant son spectacle et qu'on pourra se parler, et même manger un morceau !!!

Je suis sur un petit nuage, et le Roi n'est pas mon cousin ! Enfin si, il l'est... mais ça ne change rien !

Je réponds tout je suite et je tombe sur sa femme. Qui confirme, qui me dit que dès notre arrivée, je l'appelle et qu'elle nous fera assister à sa répétition !

A 17h05, nous arrivons là-bas, en Alsace, et comme prévu, Mme Palaprat nous accueille et nous avons l'immense privilège de pouvoir assister aux "réglages" de Gérard.

Je m'aperçois très vite que Gérard est un perfectionniste, et qu'il veut avoir un son absolument parfait. Y compris pour des petites salles de 250 places comme celle-là...

Les réglages finis, il se penche vers moi, et me dit "Patrick, tu restes là pendant le spectacle, et tu me rejoins avec ta femme après..."

OK, le rêve continue, le Grand Gérard, qui a sûrement autre chose à faire, tient à échanger quelques mots (et peut-être quelque nourriture) avec un de ses innombrables fans.

Son show, je l'attendrai quand même un certain temps....

D'abord, à 20h20 (au lieu de 20h) la première partie, un mec qui chantait hyper-bien pendant la répétition et qui a perdu tous ses moyens devant le public.

Le public.... Peut-être 150 personnes, dont pas mal de "gratuits", alors que le concert est affiché depuis 11 mois ! Comment va réagir Gérard ? Je me souviens, en 1983, de la chanteuse brésilienne Nazaré Pereira, que je venais d'interwiever, et qui s'est retrouvée  chanter à Gap davant... 50 personnes !
Imaginez Johnny allez chanter au Brésil dans les mêmes conditions...
Elle a chanté poliment 3 chansons, puis elle est partie, très déçue.

Donc, qu'allait faire Gérard Palaprat, qui a aligné tube sur tube dans les années 60/70, devant ce que j'appelle, moi, un affront ?

En attendant, à 20h40 (c'est bien les numériques, ils datent les photos, donc les évènements) arrive une chanteuse, Lily Road, qui elle en revanche se débrouille super-bien.
Sauf que dans sa fougue elle casse une corde de sa guitare !

Du coup le meneur de jeu, un mec dont je me demandais ce qu'il faisait là tant il était nul, essaie de meubler. Et une dame, venue du public, s'imagine dans un karaoké et monte sur scène ! Elle avait sa bande-son avec elle, et tente de se mesurer à Piaf.
Par charité je n'en dirai pas plus, et heureusement, je vois Lily Road (qui avait dû entendre le massacre en réparant sa guirare) qui revient presque en courant finir son tour de chant.

A 21h10, c'est un groupe oriental. J'aime bien la musique orientale. Mais 45 minutes de musique orientale, c'est pour moi un peu trop !

C'est à 21h50 que le meneur de jeu va nous entraîner dans une tombola qui va durer une bonne demie-heure, et nous annonce l'entracte.

Lequel va durer presque autant que la tombola.

C'est à 22h45 que Gérard apparaît. Et là je me pose deux questions :

1) Va't-il faire un "vrai" tour de chant ou alors se contenter de 6 chansons sur une bande préenregistrée ?
2) Se souviendra-t'il de ce qu'il m'a dit tout à l'heure ?

Pour la première question, la réponse sera oui. Quand au départ je le vois chanter avec sa bande, je me dis que c'est mal barré. Mais quand je le vois prendre sa guitare, alors là je respire.

Plus d'une heure de vraie magie. Gérard Palaprat n'a pas perdu une once de ses capacités vocales. Et quand il parle entre les chansons, je m'aperçois - en fait je le savais déjà en le lisant sur FB - que c'est quelqu'un de très humain et de très généreux. Ce concert, il ne sera pas payé pour le faire. Tout ira à une association caritative, ayant pour but d'épargner la rue à quelques SDF. Peut-être une goutte d'eau dans la mer, mais une idée généreuse et déjà un commencement. Si 10 personnes peuvent être sauvées de la rue, c'est déjà beaucoup.

Il parviendra même... à me faire chanter ! Nous devions êtres 3 ou 4 mecs à chanter "fais-moi un signe" !

Et cette si belle chanson, qui me rappelle tant de choses :



Pour la seconde question, en revanche, ce sera non.

Je verrai Gérard, comme tout le monde, assis à sa table de dédicaces, me jetant un regard furtif en signant son dernier CD.

Mais il était minuit 10, et certainement qu'il avait plus envie d'aller se coucher que d'évoquer quelques vagues souvenirs d'enfance avec un Facebookien Lambda.

C'est à la fois très déçu (pour mon égo) et sous le charme (de ses chansons) que j'ai rejoint, à 80 km/h de moyenne, mon hôtel de Belfort.

Je guette quand même la prochaine fois où il passera à moins de 200 km, je pense que j'irai. Et cette fois sans le lui dire. En spectateur anonyme. Et s'il me reconnaît, ce sera un super-bonus...

Je vous embrasse.

____________________________________________________________________________

REACTUALISATION DU LUNDI 20h30

Gérard m'a.... téléphoné !!! Oui, oui, à moi ! Pour me dire qu'il aurait voulu me voir après sa séance d'autographes, et qu'il serait content de me voir si je passe près de chez lui. Il a même lu ma page Fb (on est quand même des centaines à être de ses "amis" ! ) et m'a parlé du radar qui m'a chopé -voir note suivante.
Non, je vous dirai plas où il habite, mais je suis prêt à faire un méga-crochet pour aller le voir en septembre prochain lors de ma virée Bretonne. Et qui sait, peut-être qu'enfin nous parlerons de ce jardin du Luxembourg qui a bercé nos deux enfances...

 

Commentaires

Je ne voudrais pas te décevoir mais ton grand chanteur... je n'en avais jamais entendu parler. :-)))

Écrit par : captaine lili | 11/03/2012

Alors là, ça m'étonne que tu ne connaisses ni "fais-moi un signe", ni "pour la fin du monde" !!!

Écrit par : Cica pour Captainelili | 11/03/2012

Après avoir mûrement réfléchi, je me dis qu'après tout il est fort possible qu'une jeune femme qui dans 20 ans arriverait à ton âge actuel, se demande qui était Patrick Bruel ou Florent Pagny... :)

Écrit par : Cica pour Captainelili | 12/03/2012

Je redécouvre aussi Gérard Palaprat, il a gardé la jeunesse de sa voix.
J'aime bien guitare-voix, c'est très sympa.
Voilà une belle rencontre, tu vas garder de bons souvenirs malgré tout, peut-être vont-ils se renouveler. Il a eu de la générosité même si tu aurais voulu un peu plus, c'est normal.
Un vrai ami sur FB ;))
bises, Béa

Écrit par : Béa de graphologie 17 | 27/03/2012

Ce qui a séduit Gérard, c'est la note que je lui avais consacrée, comme je le fais tous les dimanches pour tous les chanteurs qui ont débuté dans les années 60/70;
il m'avait fait l'honneur de me répondre, puis on a sympathisé sur FB, nos origines communes (le jardin du Luxembourg), nos visions politiques communes, notre piété commune, tout ça a fait que j'ai eu l'honneur d'avoir son numéro de tél perso, puis d'assister à sa répétition en Alsace. Certes comme tu dis, j'ai été chagriné que le rêve s'arrête mais il m'a dit de passer le voir, chez lui, dans le 79. J'irai certainement.
Bisous.

Écrit par : Cica pour Béa | 27/03/2012

Il habite dans le 79, ce n'est pas loin de chez moi, dans ma région en tout cas !!!

Écrit par : Béa de graphologie 17 | 28/03/2012

Il ne se cache pas, car par Facebook on arrive à le localiser assez facilement :) Mais je n'ai pas son adresse exacte, je la lui demanderai par téléphone.
Bisous.

Écrit par : Cica pour Béa | 28/03/2012

ah merci, moi je rêvais d'y aller... mais pouvais pas...

suis heureuse de lire que GP est un "homme bien" car je me le suis toujours imaginé ainsi, même si je n'étais pas née quand il a fait tous ses tubes ! je reste une grande fan, en faisant ringarde avec mes K7 audio :)

Écrit par : valérie | 09/04/2012

Malgré des débuts "difficiles" en tant que fan au tout début de sa carrière (notamment dans "Hair", que je n'appréciais que modérément...), j'ai commencé à adorer Gérard en tant que chanteur dès 1969 avec "un roc un bloc une montagne" et "les ramoneur de Blackpool". Puis en 70 "les orgues de Berlin" et "le jardinier au fond des mers", 71 évidemment avec "fais-moi un signe" , "svasti" et "pour la fin du monde", mais pour moi le point d'orgue fut 1973 avec 3 45 tours de génie, et c'est là que j'ai vraiment découvert la dimension généreuse et surtout spirituelle du Bonhomme. "L"homme tu ressembles à Dieu" a confirmé cette dernière dimension.
Généreux il le prouvera d'ailleurs en faisant don de son voilier à deux jeunes qui le mangeaient des yeux (le voilier, pas Gérard !)

Mais l'an passé, c'est une autre dimension que j'ai découvert, celle d'un être simple, qui aurait pu, avec ses millions de disques vendus, ayant côtoyé des "grands" comme lui (Françoise Hardy, Julien Clerc, Hervé Christiani, Pascal Sevran, Georges Ulmer, Jean-louis Trintignant, Marie-France Pisier, Maurice Chevalier - qui lui fera un très beau compliment, Nathalie Delon, Carlos, Gérard Lenorman, Marie, Esther Galil....) se la péter, jouer l'inaccessible, comme le font aujourd'hui beaucoup de stars éphémères vedettes de télé-cochets.
Et bien non. Il m'a permis de le voir répéter, et c'est là que j'ai vu qu'il était un grand perfectionniste respectueux du public, même s'il est composé de 150 personnes payantes comme ce fut le cas à Dannemarie.

En ce qui concerne les cassettes audio, ne culpabilisez pas , moi aussi j'en ai quelques-unes et je les passe très souvent dans ma voiture quand je fais des longs trajets :))

Je suis heureux qu'une jeune femme de moins de 35 ans apprécie Gérard, car à Dannemarie non seulement la salle n'était pas remplie, mais la majorité du public était des "seniors" comme moi. Peu de jeunes, et c'est vraiment dommage.

Valérie, si vous avez l'occasion de croiser un de ses spectacles, surtout n'hésitez pas, même s'il faut faire, comme je l'ai fait, 250 km pour ça. Son spectacle vivant vaut vraiment le déplacement. Il passe prochainement en Belgique, puis à Niort (chez lui) ensuite je ne sais pas.

Bises.

Écrit par : Cica pour Valérie | 09/04/2012

Les commentaires sont fermés.