Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2012

Hollande : la déception c'est maintenant

Bon, c'est vrai, on s'est débarrassé du petit agité qui se fichait vraiment de la poire de français, à la façon de Marie-Antoinette : vous ne pouvez pas vous payer des vacances au bord de la mer ? Demander à un ami de vous prêter son yacht !

Cela dit, après quelques mois, on est en droit de se poser des questions au sujet du bilan du président Hollande, face aux principales promesses qu'il avait faite aux français :

• Les impôts : Neuf contribuables français ne seront pas touchés par les augmentations de fiscalité :

NON TENU ! Avec la CSG à venir, tout le monde va cracher au bassinet !

• Porter un coût d'arrêt à la RGPP et à l'application mécanique du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite :

TENU.

• Renégociation du Traité européen :

NON TENU.

• Revenir immédiatement à la retraite à 60 ans por ceux qui ont commencé à moins de 18 ans.

NON TENU. Il faut désormais non pas des trimestres "validés", mais des trimestres "cotisés". Mon épouse, et bon nombre de personnes ayant commencé tôt mais ayant connu des périodes de chômage se retrouveront avec le système Sarkozy...

• Revenir à un taux de 5.5 % pour le livre :

On attend....

 

En somme pas mal de renoncements, et la crise n'explique pas tout.

Du reste, quand les électeurs se rendront compte que désormais, tout ce qui touche au chômage et au pouvoir d'achat n'est plus du ressort des politiques, mais de la finance internationale et aussi des décisions Bruxelloises, voire Allemandes, un grand pas aura été fait.

Il faudrait aussi, en cas d'alternance, en faire une complète. Il n'est pas normal qu'à Bercy, les ministres (la vitrine) aient tous changé, mais que les vrais décideurs (les hauts fonctionnaires, au premier rang duquel le directeur libéral du Trésor....) restent en poste. C'est un peu comme un restaurant qui changerait complètement ses serveurs mais qui garderait ses cuisiniers.

 

Je suis déçu, que sur les seuls leviers qu'il pouvait actionner, il n'ait pas tenu ses promesses. Mon épouse, par exemple, qui se voyait partir en retraite dans un an, devra attendre 14 mois de plus...

Je vous embrasse.

Commentaires

Beaucoup de gens seront forcément déçus mais, le sale petit agité avait bien plombé la situation aussi... et puis, les politiques ont-ils encore vraiment envie de faire quelque chose pour le commun des mortels, à part leurs sempiternelles promesses ? Je ne le crois pas. J'ai voté Hollande pour être débarrassée du mini dictateur mégalo mais, sans vraiment croire à un quelconque changement au quotidien... hélas.

Écrit par : Béatrice | 08/10/2012

Moi j'ai voté Hollande d'abord pour me débarrasser du joggeur fou et ses copains malsains, mais aussi parce que j'y croyais. Certes je suis parfaitement conscient que les fermetures d'usines il ne peut rien faire contre, qu'il ne peut pas non plus agir sur le cours du pétrole, en revanche en ce qui concerne les retraites il n'avait pas mis de petits astérisques * dans ses promesses "retraite à 60 ans pour TOUS ceux qui auront commencé à bosser avant 18 ans". Il n'était pas question dans ses meetings (j'ai été à celui de Besançon) de "trimestres cotisés" et non pas de "trimestres validés". Du coup la mesure ne lui aura pas coûté cher ! La TVA à 5.5% (compensée par une hausse pour les restaurateurs) pour le livre, ça doit pas coûter cher non plus... Les français sont très sensibles sur ce genre de petites améliorations de leur quotidien, on apprend ça en première année de sciences Po !
Sinon (rien à voir) super votre nouveau tramway ! Je l'ai pris voici 15 jours et je me suis régalé. Dommage quand même qu'il ne desserve pas la gare ?!? L'avenue Clémenceau, plus le parvis de la gare, il faut se les taper !
Bisous.

Écrit par : Cica pour Béatrice | 08/10/2012

J'ai plutôt voté contre Sarkozy que voté pour Hollande. J'avais quand même de l'espoir en Hollande.
Je suis trop rêveur, je sais au fond de moi qu'on risque fort de me couillonner mais je ne m'écoute pas... Je suis déçu par Hollande, et déçu encore une fois par moi-même.

Écrit par : Cristophe | 08/10/2012

Moi je ne m'en veux pas, car c'est la seule chose qu'il y avait à faire. Pour les primaires j'ai fait 50 km sous la neige pour aller voter Montebourg au premier tour, puis j'ai voté nul au second. C'est nul qui a triomphé, en quelque sorte j'avais gagné lol....
Pour être plus sérieux, cela ne surprend pas le vieux routier de la politique que je suis (j'ai fait mai 68 quand même !) et je sais que tous promettent monts et merveilles (sauf Bayrou qui nous promettait de la sueur et des larmes) et au bout du compte, une fois élus, c'est le service minimum.
Pasqua l'avait bien dit "les promesses n'engagent que ceux qui y croient" !
Peut-être, pour la première fois de ma vie, vais-je participer à une manif contre un gouvernement de gauche.....

Écrit par : Cica pour Cristophe | 08/10/2012

sympa cher Cica ce petit débat sur la déception ou pas. D'accord avec vous tous, certaines promesses n'ont pas été entièrement tenues, ce que je reproche surtout à la nouvelle équipe gouvernementale c'est le manque de préparation de certaines mesures, il y a beaucoup d'improvisation... ils avaient pourtant le temps de voir venir la défaite de Sarkosy. Certes leur marge de manoeuvre est très étroite compte tenu du déficit considérable, c'est pourquoi j'aurai justement souhaité qu'ils aient plus de courage à supprimer par exemple les niches fiscales sur les Dom et Tom qui coûtent très cher au budget de l'état, rétablir la pub aprés 20H sur France Télévision qui a besoin de retrouver son budget etc.... moi aussi je suis devenu plus distant avec la politique, je préfère m'investir dans le bénévolat et l'associatif, c'est là où l'on ressent le réel besoin de solidarité qu'on peut apporter aux gens.

Écrit par : Renaud | 08/10/2012

Je crois que le déficit, inutile de penser à le réduire. Sans croissance, cela équivaut à une ponction fiscale pour tous, y compris les plus pauvres. Il est urgent d'attendre, et donc de ne pas voter le traité. D'accord pour les niches fiscales à supprimer, et je regrette que Cécile Duflot en ait créé une ! Juste pour laisser une trace... ! C'est un peu essayer de vider une baignoire avec le robinet ouvert...
La pub sur le service public après 20h, en revanche, je suis contre. Depuis que leurs programmes commencent avant 21h (donc finissent avant 23h) leur audience a augmenté ! Ras-le bol des films haletants coupés par la pub...
Mais pour leur donner un ballon d'oxygène, OK pour un coup de pouce à la redevance, que je verrais très bien proportionnelle à la taxe d'habitation.
Enfin, tout ça est facile à dire, on n'est pas à leur place et je n'en voudrais pas !

Écrit par : Cica pour Renaud | 08/10/2012

Qui donc croit aux miracles ? Pas moi ! Non seulement il faut du temps pour effectuer des aménagements et en voir les résultats (et c'est vrai pour la droite ou la gauche), mais en plus quand une équipe arrive sur place, je ne pense pas que les prédécesseurs facilitent la tâche aux successeurs d'un autre bord ! Bref, dans la conjoncture actuelle, il faut s'armer de patience et... compter ses sous pour ne pas sortir de son budget, et encore ça ne suffira pas pour tout le monde :(((

Écrit par : Odile | 11/10/2012

N'empêche qu'il n'a pas tenu ses engagements pour la retraite à 60 ans des carrières longues...
Et ça ce n'est pas une histoire de temps ! La nouvelle loi vient de passer et beaucoup - dont mon épouse - l'ont dans le baba...
Combien ont voté Hollande ne serait-ce que pour cette promesse ? Je suis PS depuis 41 ans et je continuerai dans cette voie. Mais combien de déçus qui vont se réfugier dans les bras de Marine ? (l'UMP c'est définitivement des guignols, on n'en parle plus...)

Écrit par : Cicatrice pour Odile | 11/10/2012

Les commentaires sont fermés.