Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2012

Je m'attends à une nouvelle crise

Après seulement 5 mois de répit, la menace se précise.

Déjà, à la descente de l'avion à Porto, premier malaise. Assez vite réglé, mais quand même, à partir de là je fus aux aguets.

Aujourd'hui, elle m'a caché deux malaises du même ordre tandis que j'étais dans ma cave, mais à un moment donné, elle est entrée brutalement et a commencé à faire des moulinets avec son bras, tout en soufflant, ce que j'appellerai degré n°2, encore "rattrapable".

Nous sommes montés, puis je l'ai faite allonger sur le canapé, tout en allant préparer l'injection de valium au cas où...
Pas question cette fois d'appeler le SAMU, les routes sont dans un tel état qu'il lui faudrait bien 3/4 d'heure pour arriver.

Peu à peu, j'ai réussi à la "rattraper", sans qu'elle atteigne le "degré 3", celui où elle commence à lever le bras.

Alerte chaude, mais désormais je surveille.

Je vous embrasse

Commentaires

Des pensées douces, comme la neige qui tombe. Je croise les doigts pour que le degré 3 ne soit pas atteint.
Milles bises à vous. Je t'embrasse.

Écrit par : Brigitte | 06/12/2012

Milles mercis à toi... Aujourd'hui, ça va. Mais côté neige, on en attend entre 30 et 50 cm (plutôt 50 pour toi). C'est la montagne !
Plein de bises

Écrit par : Cica pour Brigitte | 06/12/2012

Courage... comme ça doit être difficile de vivre dans la crainte de ces degrés et escalades de crises... Bises

Écrit par : Béatrice | 06/12/2012

On s'y fait, on s'y fait...
Je t'embrasse.

PS : -10 ° chez moi en ce moment !

Écrit par : Cica pour Béa | 06/12/2012

En retard... mais plein de pensées positives... Bisous

Écrit par : Odile | 07/12/2012

Les commentaires sont fermés.