Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2013

HIT-PARADE de SALUT LES COPAINS du 15 FEVRIER 1964

J'ai manqué à tous mes devoirs, j'ai oublié le hit de SLC !!!! Que , je sais, de plus en plus en plus de gens attendent !
Le voilà

6402.jpg

On remarque côté français que Johnny reste en tête avec 5 chansons, suivi de Sylvie (4 chansons) puis en 3ème position un gros peloton composé de Richard Anthony, Jean-Jacques Debout, Petule Clark, Frank Alamo, Eddy Mitchell, Dick Rivers, Claude François, Sheila, Tiny Yong , les Missiles, Danyel Gérard, et Françoise Hardy (2 chansons) Monty et France Gall qui viennent d'arriver une seule chanson, ainsi que Gillian Hills, les Surfs, Romuald et Michel Laurent pour ne citer que les "yéyé". Sinon se pointe Le Petit Prince (fabrication SLC) Gérard Mélet, Evy. Brigitte Bardot qui s'essaye dans la chanson en a deux de classées, des "grands" comme Henri Salvadir et Charles Aznavour ont une chanson chacun..

Sinin, arrivée de Audrey, qui fera avec sa première chanson "engagée" anti-parents une carrière très courte, le groupe Les Lionceaux (sans Herbert Léonard) et surtout.... Michèle Torr !

Côté étrangers ENFIN les Beatles arrivent numéro 1 (!!!) et classent 4 titres.

A vendredi 15 mars pour la prochaine édition !

Je vous embrasse.

Commentaires

Il y a 5 ou 6 mois, j'ai tapé, comme ça, pour voir, sur mon outil de recherche GOOGLE le message suivant : "Hit parade SLC"... histoire de faire un petit tour nostalgique sur mes tendres années passées !!!
Sur la 2eme ou 3eme page, ... CICA, je suis tombé sur ton blog... bien heureux de l'avoir trouvé.
En refaisant la même interro aujourd'hui ... Quelle est la toute première occurence proposée ? je vous laisse deviner ...
Hum Hum ... départ d'un grand succès qui sait ???
Salut à tous
Marc

Écrit par : Marc | 20/02/2013

Je suis également en tête sur Google si tu tapes "âge des chanteurs"... Cette seule note me vaut environ 300 visites/jour ! Je pense que ce blog (créé au début pour raconter une belle et triste histoire d'amour) va de plus en plus évoluer vers la chanson et les chanteurs. D'autant que côté chansons j'en connais un rayon ;-)
Merci pour ton com.

Écrit par : Cica pour Marc | 20/02/2013

ce qui me frappe dans ce hit SLC de février 1964 c'est qu'enfin la concurrence est plus forte entre les chanteurs. Durant l'année 1963, on retrouvait toujours les mêmes en tête des hits: Johnny, Sylvie, R.Anthony, Claude François, Sheila .... cette fois on trouve Frank Alamo 4°, Dick Rivers 5°, Monty 7° et France Gall 11°.... et en plus l'émission Salut les copains renforce ce renouvellement avec le "chouchou de la semaine" qui permet de faire connaitre un nouveau ou nouvelle arrivé(e), c'était passionnant et quel régal d'écouter l'émission sur Europe 1 en rentrant de l'école...merci Cica de nous faire revivre ces bons moments.

Écrit par : Renaud | 20/02/2013

Tout à fait.... et même niveau chansons présentes dans le hit, en dehors des idoles Johnny et Sylvie, tout le monde ou presque était à la même enseigne avec 2 chansons, chose qui hélas ne va pas durer dans les années qui vont suivre !!!

Écrit par : Cica pour Renaud | 20/02/2013

Ah ... 1964 ... dernière année pleine pour le yéyé. Bravo pour cet excellente initiative. Je vois que je ne suis pas le seul à regretter cette époque même si aujourd'hui c'est bien ... aussi. L'endurance que j'ai acquise en course à pied, provient en partie sans doute de l'énergie que je déployais tous les jours, sur le chemin du retour de l'école, pour ne pas rater SLC à 17 h00. J'en ai connu toutes les époques : d'abord de 17 à 17h30, puis jusqu'à 18h00, puis enfin jusqu'à 18h50, parce qu'après il y avait le feuilleton radiophonique "l'homme à la voiture rouge", dont le générique, en guise de musique, symbolisait une voiture qui démarrait. Et le journal ... 1,50 NF chaque mois ... fallait économiser dur sur le maigre argent de poche. Bien sûr (et heureusement), notre mémoire fait le tri et nous ne gardons que les meilleurs souvenirs qui forment un bouquet appelé nostalgie. Mais quand même, quand je repense à ces disques 45 tours (EP) exposés chez le marchand de télés que nous admirions tels des trésors. Nous passions des jeudis après-midi pluvieux à tester nos connaissances musicales avec un copain.
Tiny Yong, Steff, Bob Asklof, Agnès Loti, mais aussi Michel Berger alors âgé de 14 ans (cf "Tu n'y crois pas") concurrent direct de Pascal le Petit Prince et un groupe français calqué sur Peter Paul and Mary, les Troubadours qui seront vraiment révélés un an plus tard (cf "le vent de la jeunesse", "Socatana" - Magma avec son Kobaïen n'a pas été le premier groupe à inventer une langue), Stella (pas encore Vander), Célia, Laura Ulmer (fille de Georges), etc ... Alors bien sûr, aujourd'hui avec l'âge et le recul, certaines versions françaises des tubes anglo-saxons paraissent bien légères et cul-cul la praline, mais qu'importe le flacon, nous avons eu l'ivresse!
Je me souviens de ces étés (et particulièrement celui de 1964), où l'on entendait ces mélodies sucrées que les transistors Pizon Bros déversaient dans tout le quartier. "Les années soixante, c'était nos années folles à nous, on était pressé de vivre, on était comme des fous, les années soixante tu sais, elles sont écrites en moi et rien jamais ne les effacera" chantait Lucky Blondo sur un 45 tours simple paru en 1976. Toute une histoire ...

Écrit par : kentucky | 11/12/2014

Écrire un commentaire