Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2013

HIT-PARADE de SALUT LES COPAINS du 15 MARS 1965

6503.JPG

Je l'avais scanné ainsi (voilà déjà quelques années) veuillez m'excuser de la présentation !

C'est Eddy Mitchell le king de ce mois-là avec 5 chansons.

2èmes avec 4 chansons Johnny Hallyday et Claude François.

4èmes avec 3 chansons Richard Anthony, Monty, Françoise Hardy, Ronnie Bird (au somment de sa gloire) et Pétula Clark.

9èmes avec 2 chansons Frank Alamo, Sylvie Vartan et Sheila.

12èmes avec une seule chanson Michel Paje, Michel Laurent, Hugues Aufray, Larry Greco, Dick Rivers et France Gall (tous les deux en pleine traversée du désert juste avant un come-back fantastique), Noël Deschamps, les Lionceaux, Jocelyne, Olivier Despax, Tiny Yong, Thierry Vincent, Gillian Hills et Danyel Gérard.

Avec une chanson classée toujours le fameux "Chouchou" (!).
Puis arrivée de trois petits nouveaux :
Les Faux Frères (top 32 avec mieux que ça) dont ce sera l'unique apparition.
Sandie Shaw (top 48 avec mais tu l'aimes) qui aura une carrière de 5 ans dans le hit, jusqu'en 1969 inclus.
• Et un certain... Adamo, qui n'était pas encore Salvatore, et qui déboulait direct au top 25 avec la nuit.

Côté étranger, les Beatles bien sûr (3 chansons)

Suivent à la seconde place les Rolling Stones, Les Kinks et Georgie Fame (2 chansons)

5èmes les Righteous Brothers, Pétula Clark, Roger Miller, Brenda Lee, Les Animals et Del Shannon.

A dimanche prochain pour avril 65.

Je vous embrasse.

Commentaires

je rentre de vacances et je découvre trois hit SLC que tu as publiés durant mon absence, ça fait toujours drôle de se replonger dans les sixties et cette fois l'année 1965. Comme tu le soulignes Cica cette année 65 marque l'éclosion de Ronnie Bird, le prince du rock français, dont je regrette qu'il n'ait pu prolonger sa carrière faute du soutien des maisons de disque et disons le malheureusement une partie du grand public qui l'a délaissé à partir des années 70. Quel plaisir de réécouter certains titres comme "cheese","n'écoute pas ton coeur", "sad soul" ou " adieu l'ami" en hommage à Buddy Holly. Dans le Hit étranger, beau souvenir de "the last time" des Rolling Stones qu'on entendait beaucoup dans les radios, titre repris d'ailleurs en français par Ronnie Bird avec "elle m'attend", quelle belle époque mes amis.... Amitiés.

Écrit par : Renaud | 11/08/2013

Pour moi, l'"âge d'or" se situe entre le printemps 65 et l'été 66. 15 mois où sont apparus de grands noms, mais aussi de belles mélodies, très variées. Par exemple sur le même single, les Stones avaient sorti en février 66 "as tears go by" et "19th nervous breakdown"à l'opposé l'une de l'autre.
A partir de l'automne 66, on passait déjà à un autre genre de musique où les cuivres et les orgues montraient le bout de leur nez...
Amitiés

Écrit par : cica pour Renaud | 11/08/2013

Dommage effectivement pour Ronnie Bird une carriere trop courte.Jai decouvert sur internet un site ,on peut lire une lettre de lui qui explique sa carriere,la fin de celle-ci et sa reconvertion aux Etats Unis. Amicalement Michel

Écrit par : michel | 11/08/2013

Les commentaires sont fermés.