Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2014

Je vois clair, à présent ....

Jusqu'en 1965, je n'ai jamais porté de lunettes. Alors que la myopie me frappait de plus en plus :(

C'est lors d'une visite médicale, en octobre 1965, que l'on a décelé une forte myopie chez moi. Sans doute responsable en partie du redoublement de ma troisième (je ne voyais pas le tableau).
15 jours après (et oui, même à Paris on pouvait en ces temps reculés obtenir un RDV à Paris chez un spécialiste en deux semaines.... C'était le bon temps !) je fis l'acquisition de ces fameuses lunettes.

Sans exagérer, je peux dire que ma vie a été changée ! A présent non seulement je voyais bien, mais je voyais.... trop ! Avant que Joe Dassin ne chante "elle vivait dans un monde flou où les oiseaux volent bas", c'était aussi mon cas ! Et il fallait presque que je "choisisse" ce que je devais regarder, car tout était d'une netteté incroyable...
Ainsi, lors de mon voyage en train de Paris à Lorient, en décembre, avec ma manie de regarder l'intégralité du paysage, j'eus à l'arrivée un horrible mal de tête qui ne me quitta qu'avec la nuit !

Et ma myopie s'agrandit au fil des années. Avec un pic dans les années 2000 où j'avais en plus des tas d'autres pathologies, comme l'astigmatisme. Trouver "lunettes à mon oeil" était à cette époque guère évident !

Puis, comme pour la majorité des myopes, la tendance commença à s'inverser.
Ayant égaré mes lunettes en novembre 2011, j'eus recours à de vieilles paires de 1993, avec lesquelles.... je voyais mieux !
En revanche, de près ça devenait la cata !

L'année dernière, je dus même acheter des "lunettes-loupes" pour pouvoir lire :(
Mais ma vue de loin s'améliorait encore !

En juillet dernier, pour la première fois de ma vie, pour écrire une carte postale, je dus chausser ces fameuses loupes !!!

Mais en revanche...

C'était voilà quelques jours. J'avais l'habitude de ranger mes lunettes de myope dans ma poche, vu qu'elles ne me servaient pas ou presque (sauf la nuit).
Et là, sous le coup d'une très mauvaise nouvelle, je me mis au volant sans m'apercevoir.... que je ne les avais pas ! Et je voyais pourtant très bien !
Ce n'est qu'à l'arrivée que je m'aperçus de la chose, que j'avais conduit en ville près de 15 km sans aide oculaire aucune...

Sur ce plan-là aussi, j'ai rajeuni !

Je vous embrasse.

15:00 Publié dans moi, psy | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

très heureux pour toi patrick pour cette bonne nouvelle . bon week- end . jean

Écrit par : jean | 20/09/2014

Bonjour
Moi aussi je portais de lunettes a l'école j'étais myope aussi et astigmate je ne les portais pas a l'extérieur c'atais pas la mode a cette époque on nous appelait les bonoclards pas gentil
Et avec le temps c'est vrai maintenant je lis sans lunette super mais hélas il y a bien que ca qui s'arrange c'est déjà pas si mal
Amitiés Michel

Écrit par : michel | 21/09/2014

Alors là je me demande si je vois bien ! Est-ce que je vois bien ici un nouveau billet qui n'est pas un hit parade de salut les copains ???

Écrit par : Cristophe | 21/09/2014

Les commentaires sont fermés.