Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2017

TOP 35 DES VENTES DE DISQUES FEVRIER 1979

 

1 1 Y M C A Village People   1
2 4 HEART OF GLASS Blondie   2
3 7 ROSALIE Carlos 1  
4 11 DA YA THINK I'M SEXY ? Rod Stewart   3
5 6 LE CHANTEUR Daniel Balavoine 2  
6 15 OU EST MA CHEMISE GRISE Patrick Topaloff et Sim 3  
7 3 TOO MUCH HEAVEN Bee Gees   4
8 2 GOLDORAK Noam 4  
9 5 KENNEDY AIPORT Sheila 5  
10 17 SANDY John Travolta   5
11 16 A LITTLE MORE LOVE Olivia Newton John   6
12 29 LE FREAK Chic   7
13 24 JE VIENS PAS TE PARLER D'AMOUR Daniel Guichard 6  
14 28 SHOOTING STAR Dollar   8
15 31 NOUS Hervé Vilard 7  
16 e BORN TO BE ALIVE Patrick Hernandez   9
17 32 POUR QUE TU ME COMPRENNES Dave 8  
18 26 GOLD Amanda Lear   10
19 25 LE LAMBETH WALK Dalida 9  
20 e TRAGEDY Bee Gees   11
21 e EQUINOXE 5 Jean-Michel Jarre 10  
22 e A CAUSE DU GOSSE Pierre Perret 11  
23 34 LA MADAM Annie Cordy 12  
24 13 DARLIN Ringo 13  
25 e LE BON TEMPS DU ROCK AND ROLL Johnny Hallyday 14  
26 8 LA POUPEE Chantal Goya 15  
27 10 LE MONDE EST FOU LE MONDE EST BEAU Julio Iglesias 16  
28 9 SING TO ME MAMA Karen Cheryl   12
29 e CHIQUITITA Abba   13
30 22 CHANTE EN ANGLAIS Gérard Lenorman 17  
31 e UN DERNIER MOT D'AMOUR Mireille Mathieu 18  
32 e MA REVERENCE Véronique Sanson 19  
33 12 LOIN DES YEUX LOIN DU COEUR Demis Roussos 20  
34 14 SANTA MARIA DE LA MER Mireille Mathieu 21  
35 18 AMOCO Alain Barrière 22  

Peu de nouveautés ce mois-ci (8) dans un top de plus en plus francisé (rapport 22/13). Village People se maintient côté étrangers, Carlos est en tête côté français, et du coup prive Le chanteur de Balavoine de la première place, après l'absence dans les hits de ses précédents disques, qu'on entendait pourtant pas mal comme Lady Marlène (1977), Lucie et je suis bien (1978). Ce que j'ignorais, pensant que la chanson-culte de DB avait été première ! Entre d'un côté Carlos en 1979 et Karen Cheryl en 1981, finalement, il n'aura jamais été premier des ventes avant l'Aziza, et encore, après sa mort !
Topaloff et Sim sur la troisième marche du podium français mais ce n'est pas fini...
Travolta et Newton-John marchent moins bien en solo qu'ensemble, pas mieux que les 5 et 6èmes places de leur catégorie. Chic avance à son rythme, pas encore fini pour eux. Et ça me fait bien plaisir, une belle 6ème place (française) pour l'ami Guichard avec encore une de ses chansons tendres. Il refera la même chose en mai 83, avec une meilleure place au général. Terminus pour le couple Dollar, et en dernière place du top "visible" on trouve Hervé Vilard. Qui prend son temps, mois après mois, avant sa consécration le mois suivant.

On aborde le "hit caché".
Là j'avoue que je ne comprends pas la seule 16ème place mensuelle de Patrick Hernandez, avec en hebdo un jaillissement direct à la 6ème place pour la semaine du 18 au 24 février, et sa seconde place la semaine suivante (qui c'est vrai ne contient qu'un bout du mois). C'est la première fois que je vois une chanson avec tant de "points" ne pas figurer dans le top 15. PH, on le sait, aura ensuite une super carrière avec ce tube, qui sera à l'affiche jusqu'à l'été.

Les chansons "terminus" :
- Gold d'Amanda Lear, 10ème de sa catégorie.
- le lambeth walk de Dalida, 9ème. Dalida est ma chanteuse préférée (avec Nicoletta) mais je trouve que 9ème pour cette chanson, c'est bien payé ! 
- La Madam d'Annie Cordy, chanteuse qui fait son score habituel, vers les 20/30ème. Mais je salue bien bas cette "madame Cordy" dont j'étais totalement fou quand j'étais gamin, soit quand même vingt ans plus tôt...

Les entrées "improductives" :
- A cause du gosse, de Pierre Perret, qui m'avait bien sourire à l'époque, mais beaucoup moins à présent puisque c'est du vécu. 11ème française.
- Mireille Mathieu ! Qui pour une fois n'apparaîtra pas dans les 15 mensuels.

Les autres entrées :
- Tragedy des Bee Gees, qui n'iront pas au sommet à cause de Patrick Hernandez !
- Equinoxe 5, de Jean-Michel Jarre, qui n'ira pas très haut.
- Le bon temps du rock n roll, de Johnny. Chanson qui n'aura pas droit au podium français. N'en déplaise à son biographe Bernard Violet, cette décennie 70 ne sera pas terrible pour lui, tant côté singles que côté albums. Enfin, si l'on compare aux années 60 !

J'ouvre là une parenthèse, car je suis quand même un peu groupie de ce chanteur, qui m'a accompagné depuis mes neuf ans, et l'annonce de son cancer, comme celui de mon copain Gérard Palaprat, m'attriste profondément. 2016 a emporté assez d'artistes, que 2017 leur fiche la paix !! Courage Johnny, Courage Gérard....

- Chiquitita de Abba, toujours la même rengaine, heureusement que leur style va bientôt changer.
- Ma révérence, de la Grande Véronique, entrée 18ème française (seconde colonne chez SLC, pour les connaisseurs), qui arrivera 6ème en mensuel le mois suivant, et 5ème en hebdo, toujours côté français. 

A dimanche prochain pour mars

Je vous embrasse.

Commentaires

Moi c'est l'annonce du cancer de mon père qui m'attriste profondément...:(. Désolé d'en rajouter dans le côté pathos, mais cela m'attriste bien plus que celle du cancer de Johnny...:(. Jeudi prochain, le lendemain de mon anniversaire en plus (Pour moi qui n'aime pas trop les anniversaires en plus), mon père passe une seconde biopsie pour déterminer vraiment quel genre de cancer il a.

Écrit par : hug | 12/03/2017

hug , les mots me manquent , mais il y a beaucoup de progrès de fait , j'en n'ai la preuve des copains dans ce cas là en ce moment . ne vois pas tout en noir . amicalement . jean

Écrit par : jean | 12/03/2017

Rien qu'en 1976,Johnny aura 3 grosses ventes de 45 tours: Requiem pour un fou,Derrière l'amour et Gabrielle, le 33 tours a aussi très bien marché.En 1975,Hey Lovely lady,a dû faire 400 000 exemplaires,le Coeur en deux, en 1977,500 000. Les deux années creuses auront été 1972 et, à un moindre degré 1979.

Écrit par : Leroy David | 12/03/2017

Cica : Tu sembles ne pas trop aimer Karen Cheryl ? Ben moi, je l'aime bien Karen Cheryl ! Enfin, disons... quand j'étais petit, elle animait une émission pour enfants : "Vitamines" que je regardais de temps en temps et je la trouvais déjà bien mignonne. En 1987 / 1988, elle a sorti un titre dont elle faisait la promotion partout à la télé mais qui n'a jamais figuré dans le Top 50 : "A l'envers, à l'endroit". A l'époque, elle était passée à "Sacrée soirée" et après sa prestation, Jean-Pierre Foucault avait lancé : "Nous retrouverons bientôt Karen Cheryl Par devant par derrière" !

En 1988, elle s'était produite à la foire expo de ma ville et j'avais insisté auprès de mes parents pour qu'on aille la voir et elle avait chanté ce titre. C'est donc la première chanteuse que j'ai vue sur scène. Après, j'ai plus appris à connaître son répertoire en collectionnant ses 45 tours car j'avais su dans une émission sympa ("Toutes les chansons ont une histoire") sur TF1 qu'elle avait complètement laissé tomber sa carrière de chanteuse et ne voulait même plus que ses vinyles soient réédités en CD. Les 45 tours et 33 tours de Karen Cheryl ne sont pas des raretés mais sont donc quand même par ce biais-là des collectors pour les collectionneurs !

Et j'en conclue que son répertoire était à l'avenant de son physique de lolita ressemblant à une poupée Barbie, donc très léger et romantique, mais efficace et dynamique, et franchement, j'ai entendu pire. Parce que c'était bien fait et que surtout, elle chantait bien et c'était une musicienne (Premier prix du conservatoire de batterie). Après, je préfère quand même de loin Véronique Sanson ! Sinon, je suis content de l'entrée de cette dernière dans le hit-parade, non seulement ici, mais récemment aussi avec la belle chanson "Et je l'appelle encore".

Pour Annie Cordy, je l'adore ! Pour les enfants de ma génération, qui avaient 3 ans en 1985, elle chantait "Cho ka ka o", un de ses derniers succès et une chanson que j'adore chanter et qui est bien marrante. Mais j'aime beaucoup Annie Cordy car à l'instar de Sheila, elle apporte de la bonne humeur, et je trouve que ça manque des artistes comme ça maintenant. Ma préférée d'Annie reste "ça ira mieux demain" comme je l'ai déjà dit. Mais je ne sais pas si vous connaissez "Petit pâté" qui est une chanson très drôle que j'ai déjà chantée dans des repas familiaux. C'était la face A du 45 tours dont la face B "Boing boing" a mieux marché en 1977. D'ailleurs, sur mon exemplaire du disque, il y a le tampon d'une charcuterie ! Effectivement, ce disque, sorti chez CBS en 1977 était vendu dans les charcuteries ! A la même époque, CBS avait aussi sorti des 45 tours édités en partenariat avec le Crédit Mutuel, et sur lesquels on trouvait des titres de deux artistes différents. J'en ai un avec des titres de Santana et de Billy Swan et un autre avec des titres de Dave et de Michel Fugain et le Big Bazar.

Les pochettes sont toutes les deux marrons mais avec des dessins un peu dorés.

Écrit par : hug | 13/03/2017

dans le top de février , trois entrées pour moi , chiquitita du groupe abba tiré de l'album , voulez-vous , son sixième album studio , un de mes préférés ; numéro 1 dans 11 pays . entre pop et disco ( discret ) , il faut dire qu'ils avaient enregistrés l'album dans le studio des bee gees à miami . tragedy des bee gees , les roi du monde à cette époque , gros carton avec ce titre , numéro 1 un peu partout dans le monde . ma révérence de véronique sanson , une grande et belle chanson française . moi aussi j'aime sa nouvelle chanson et je l'appelle encore , un classique par la suite ! sympa la nouvelle chanson de pierre perret , mais j'avoue que je ne m'en rappelais pas bien . amitiés à tous . jean

Écrit par : jean | 13/03/2017

Tu sais Hug, c'est la réflexion maladroite et un peu bébète de celui qui n'a plus personne autour de lui, hormis les stars, comme la petite vieille de "la vie par procuration" chantée par Goldman. Toi en revanche tu as 35 ans, et j'imagine quelle doit être ton inquiétude vis à vis de la maladie de ton père. Je ne vais pas tomber dans les poncifs de circonstance, mais tout comme Jean je pense sincèrement que la médecine a fait de gros progrès. Je prendrai en exemple mon copain Palaprat, qui m'avait téléphoné un soir de l'été dernier pour me dire qu'il ne passerait pas l'année, et bien il est toujours là, il se bat et je pense qu'il est en train de gagner contre cette fichue saloperie.
SURTOUT tiens-nous au courant de tout, Hug ! On est avec toi, tous les fidèles de ce blog auquel tu es le commentateur numéro un.

Sinon tu te trompes, je n'ai rien contre Karen Cheryl, et je l'ai même énormément appréciée comme animatrice de radio, dans les années 80/90 je crois. Je signale simplement dans ma note qu'elle ne permettra pas à "mon fils ma bataille" de parvenir numéro un des ventes françaises en 81. Avec une chanson que j'aime bien, en plus !
Très belle voix et très belle femme, c'est elle qui enregistra la première chanson disco française fin 74 !
Annie Cordy j'en ai parlé dans ma note, s'il est vrai qu'à l'âge que j'avais en 1979 je trouvais ses chansons un peu "cucul", je n'oublie pas qu'à une époque j'étais fan absolu, d'autant qu'elle enregistrait un disque tous les deux mois à l'époque !
Courage et amitiés.
Pat.

Écrit par : cica pour hug | 13/03/2017

Bonjour! Merci Patrick pour ce nouveau hit-parade. Le duo Topaloff-Sim,j'aimais bien;ainsi que beaucoup d'autres... Hervé avec Nous revenait métamorphosé;sur scène il était magnifique,ayant beaucoup travaillé dans ce but;quelques merveilles nous attendaient! Hernandez,qui reçoit chaque jour une somme quasi ''indécente'' pour cet incroyable succès. Pour La mer,Trenet recevait de la Sacem un montant annuel forfaitaire. Dalida,oui,j'aimais toujours. Mention spéciale pour Madame Cordy et sa Madam';grande artiste,athée convaincue. Un peu déçu,je suis; je l'imaginais bien allumer un cierge avant le spectacle ou autre chose... Abba,superAbba! Et du bon Sanson,sur scène aussi. Karen,ha! Karen... Schtroumpfante,a cette époque; j'ai des photos inédites et estivales... Absolument schtroumpfante!(craquante,pour le cas où...) Bee Gees,totalement fan! Merci à chacun pour les commentaires que je lis toujours avec plaisir. Pour Hug,bien sûr,solidaires en espèrant que le résultat de cette nouvelle biopsie sera de nature à donner ou redonner de l'espoir. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 13/03/2017

Vous savez mon père n'est pas complètement grabataire. Mais c'est quelqu'un de très anxieux et moi aussi. On se communique nos propres angoisses. Bien souvent, on me dit : "Votre père est un anxieux. Détendez-le !". Comment faire quand on est soi-même anxieux ?

Mais bon, en fait, j'ai commencé l'autre jour à raconter mes malheurs ici, et en même temps ça me gêne beaucoup de le faire. Je n'aime pas trop raconter ma vie sur Internet en fait. C'est pour cela aussi que je n'ai pas de Facebook, par exemple.

Sinon, je ne savais pas pour Gérard Palaprat qu'il avait été malade. Souvent l'été, je fais des chroniques sur les chansons qui avaient été des succès durant les étés des années et des décennies précédentes. A l'été 2013, j'avais fait une chronique sur les chansons à succès de l'été 1971 et... j'avais mis son succès "Fais-moi un signe" ! En en racontant l'histoire d'après le livre de Frédéric Zeitoun "Toutes les chansons ont une histoire". Oui, vous aurez peut-être remarqué que je suis "vintage" pour mon âge, raison pour laquelle j'ai intitulé ma chronique comme ça. Mes collègues me demandent souvent si j'écoute des musiques actuelles.

Ben, comme tout le monde, je l'ai déjà dit, j'écoute la radio et je regarde les chaînes de clips, mais bizarrement, je n'ai pas aimé beaucoup des modes musicales (Dance, techno, rap) arrivées dans les années 90 et plus tard. Je reste attaché aux belles mélodies avant tout. Il y a un certain retour de bonnes chansons avec des belles mélodies depuis quelques années. C'est pourquoi j'aime bien Calogero, même si ça va bientôt faire 20 ans qu'il chante en solo (ça fait depuis 1990 avec son groupe Les Charts !), mais en ce moment, j'aime bien Claudio Capéo, même si bon, j'ai entendu mieux.

Je trouve les chansons des années 60 aux années 90 supérieures mélodiquement, et ce n'est pas seulement par volonté de me démarquer avec des goûts "vintage". C'est comme ça, c'est tout.

Écrit par : hug | 13/03/2017

Bonjour les amis, quelques réflexions sur ce top ventes,d'abord Patrick Hernandez avec "born to be alive", encore un exemple d'un chanteur qui peut faire toute sa carrière sur un seul titre, il en vit bien même aujourd'hui avec la tournée des années 80; Jean-Michel Jarre revient avec "Equinoxe 5" mais ne reconnaîtra plus l'immense succès d'Oxygéne; enfin j'aime bien le titre "ma révérence" de Véronique Sanson qui confirme en cette fin des années 70 qu'elle est l'une des premières pop-stars françaises. Une pensée pour terminer pour le papa de Hug atteint d'un cancer, cette foutu de maladie qui nous menace tous, certes la médecine a fait des progrès mais c'est comme une guerre qu'il faut combattre tous les jours, courage à tous ceux qui luttent et à leurs proches. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 13/03/2017

Pour Cica: Contrairement à Carlos,Daniel Balavoine avait un album qui marchait en parallèle, aussi ceux qui avaient déjà acquis le 33 tours n'allaient pas en plus acheter le 45 tours.

Écrit par : Leroy David | 13/03/2017

Ah ! Je vois qu'il y a Mireille Mathieu dans le hit ! Parlons-en ! Etant né à la fin de sa gloire (En 82 donc. Elle aura encore un succès en 1983 avec le fameux duo "Together we're strong" avec Patrick Duffy (Bobby Ewing) de Dallas, mais malheureusement 1984 sera l'année de sa chute. Il faut dire que ses paroliers semblent être en moins bonne forme. L'album qu'elle sortira cette année-là comprendra deux adaptations très calamiteuses : "Only you" de Yazoo et Flying Picketts devenu de façon foireuse "Qu'on est bien !", mais surtout "Hello" de Lionel Richie, traduit stupidement en "Allo" ! Mais comment peut-on traduire "Hello" ("Bonjour") en "Allo" ! Les adaptations phonétiques et non littérales ce n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux. Tout comme "Video killed the radio star" des Buggles devenu, adapté par Etienne Roda-Gil "Qui est ce grand corbeau noir ?" pour Ringo ! Mais surtout en 1984, avant la création du Top 50, Johnny Starck disait à Philippe Gildas (Créateur du classement : "Vous verrez, Mireille Mathieu toujours n°1"). Résultat, elle n'a jamais été classée au Top 50 !

Mais bon, moi, il y a quelques années, tout comme pour Sheila, j'avais eu des disques vinyles d'elle pour ma collection et je trouvais qu'elle chantait bien. Mais ses prises de position politiques récentes me l'ont fait prendre en grippe : Passe encore qu'elle chante pour Sarkozy, mais pour Khadafi... En 2007, sa prestation époustouflante (!) de "Mille colombes" place de la Concorde lui a malgré tout redonné une certaine popularité involontairement grâce à Christophe Alévêque. En tout cas, il se trouve que c'est cette année-là que j'ai acheté le plus de disques d'elle. D'ailleurs, l'autre jour, j'ai classé ses disques dans mon classement de 45 tours que je suis en train de faire, et je me suis étonné d'en avoir une quinzaine. En fait, le problème de Mireille Mathieu est de ne pas avoir su se moderniser musicalement à temps. En 1985, elle l'a fait avec un titre qui sonnait moderne mais avec un texte ringard "Made in France". Du coup, 3 ans plus tard, la jolie chanson "L'enfant que je n'ai jamais eu" n'a pas été un vrai tube.

Par contre, j'avais bien aimé sa prestation aux Enfoirés en 1998 sur "Femme libérée", quand elle dit "Elle goûte même un p'tit joint de temps en temps", ça lui va à merveille ! C'est vrai qu'elle a du talent et une belle voix, ce qui lui permet de faire une carrière internationale plus importante qu'en France, et je l'aime bien quand même. J'étais d'ailleurs triste pour elle quand elle a perdu sa maman l'an dernier. Mais bon, dans les chanteuses à voix, Patricia Kaas et Céline Dion l'ont remplacée en France. D'ailleurs, Kaas ça ne marche plus pour elle. Son dernier album fait un bide. Pour Mireille Mathieu, en fait, je me demande quand même comment a-t'elle pu être considérée comme étant d'avant-garde à une époque ? 1966 l'année où elle a eu ses premiers succès est celle où Michel Polnareff (nettement plus moderne selon moi) a aussi été révélé, et même les chanteuses populaires à qui on la comparait (Dalida, Nicoletta, Nicole Croisille, et même Sheila) ont toujours sonné plus moderne quand même.

Écrit par : hug | 13/03/2017

D'accord avec Jean à propos de la qualité du sixième 33 tours d'Abba qui contient les titre "Voulez-vous",l'énergique "Does your Mother Know" et le sublime "I have a dream."

Écrit par : Leroy David | 13/03/2017

Oui, ma phrase n'a pas été complète : Etant né en 1982, à la quasi fin de sa gloire, je ne peux pas me souvenir du temps où elle triomphait au hit-parade !

Tandis que Sheila, c'est grâce au Top 50 que je l'ai connue (Avec le titre "Le tam-tam du vent", une belle chanson de Didier Barbelivien, classée 45ème du Top 50 en octobre / novembre 1989.). Je n'avais que 7 ans et j'avais aimé, à tel point que j'aurais bien voulu acheter le disque à l'époque, mais il n'a été classé que 3 semaines. Et pour cause, ce disque était sorti à l'été 1989 et se vendait peu (comme les 3 précédents extraits de son album "Tendances" : "Pour te retrouver", "Fragile" et "Partir" qui avaient déjà tous ratés le Top 50). Et Sheila depuis 1984, n'avait classé que deux titres au Top 50 : "Je suis comme toi" en 1985 et "Comme aujourd'hui" en 1987, et en 1989 elle était lasse d'avoir encore à faire ses preuves après plus de 20 ans de carrière, et début octobre, elle avait fait ses adieux à l'Olympia à la surprise générale de ses fans qui tous se sont rués sur l'achat du 45 tours du "Tam-tam du vent" qui est donc entré au Top 50 pour 3 semaines fin octobre.

Mais ensuite, Sheila après la fin de son Olympia avait déjà déserté plateaux de télés et de radios... On ne la reverra qu'au mois d'avril 1990, mais pas comme chanteuse, en tant qu'animatrice de l'émission de télévision "Coups de coeur", expérience qu'elle renouvellera quelques années plus tard en 96 avec Dave pour l'émission "Salut Les Copains". Bon, je ne vais pas me mettre à parler de Sheila. Car si je me mets à parler d'elle, Elsa (Qui est plus de ma génération), Dorothée (Idem) ou Véronique Sanson, j'en ai pour la nuit ! Mais si vous voulez des anecdotes sur ces chanteuses, demandez-moi, je connais beaucoup, beaucoup de choses sur leur carrière, en tant que fan !

Écrit par : hug | 14/03/2017

Un bon classement riche en belles surprises en ce mois de février 1979 . Content de voir Véronique Sanson classée avec le superbe "Ma révérence" qui grimpera encore plus haut le mois prochain . Une des plus touchantes chansons de la grande Véro ! Daniel Balavoine continue sur sa lancée avec "Le chanteur" même si comme tu le dis, il n'atteindra pas la pole position du Hit Parade .Oh !! çà fait du bien voir un titre de Pierre Perret : Tout comme Annie Cordy , il donne la pêche avec des chansons caustiques et d’autres plus graves.

Le bonheur musical (selon moi ) de ce mois de février 1979 : "Heart of Glass" de Blondie ...Un délice indémodable !!

Écrit par : Jerry OX | 14/03/2017

Juste quelques mots,salut à Noël Deschamps! Je sais,Jean,ce n'est pas le bon titre mais ça faisait du bien! Mireille,chère Mireille,rencontrée une seule fois,boum! Je l'ai écoutée récemment;j'aime bien son Je t'aime avec ma peau. Une belle carrière,brisée par la mort de son Johnny; de là peut-être les difficiles années qui ont suivi. La chanson-hommage à son père est superbe,émouvante. Sa première prestation,Mon crédo,c'est ton nom,a pu évoquer Piaf,dans une certaine mesure. Toujours est-il que c'était parti! Son Paris en colère était bien aussi. Pour ma part je peux passer allègrement de Mireille à Ed Sheeran,en passant par Delpech? Pourquoi pas? Sheila,la petite Sheila dont j'ai l'intégrale.... Je me répète mais il m'arrive encore d'écouter L'école est finie ou Pendant les vacances ou Les rois mages,etc. Rien de commun entre Mireille et Sheila mais elles figurent parmi mes chanteuses préfèrées. Sans elles,d'ailleurs,de qui se serait-on moqué ? Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 14/03/2017

La comparaison entre Mireille Mathieu et Sheila n'est pas vraiment de moi. Je l'ai prise dans le livre "Cent ans de chanson française" de Louis-Jean Calvet éditions de l'Archipel pour la réédition de 2008, où l'auteur dresse des portraits critiques de tout ce qui a compté dans la chanson de la fin du XIXème au début du XXIème siècle. Pour l'article peu élogieux concernant Mireille Mathieu, il dit je cite, p.365-366 :"Mireille Mathieu Avignon, 1947. Interprète. Héroïne d'un célèbre conte de fées moderne, toutes les étapes de sa vie sont connues grâce à l'attention vigilante de la presse. On sait donc comment la fille d'un tailleur de pierre d'Avignon, faisant la lessive et la vaisselle de ses douze frères et soeurs, briquant le sol de son HLM et collant des enveloppes à la fabrique du coin, remporte à dix-huit ans le premier prix d'un concours de chant et monte à Paris pour participer à une émission télévisée; comment elle gagne, devant Georgette Lemaire, un concours organisé à la mémoire de Piaf par Télé Dimanche (1965). Comment tonton Johnny (Stark), ex-manager de Johnny Hallyday, se dépêche de l'adopter. Comment le public, croyant retrouver la grande Inoubliable, morte deux ans avant, pleure en entendant "Mon credo". Comment Mireille Mathieu est accueillie par l'Amérique. Comment elle divorce peu à peu de Piaf et abandonne son premier public (vite déçu) pour un second, déjà conquis par Sheila : il y a de la place pour deux petites filles de Français moyens, qui, d'ailleurs, ne sont pas vraiment concurrentes : Sheila est un produit de la vague yé-yé, Mireille est une chanteuse à voix apparentée au musette ressuscité...". Je ne vous mets pas tout l'article, car c'est encore plus dur ensuite... Alors, la fin :

"La mort de Johnny Starck (1989) met en partie fin à l'histoire. Mireille a toujours la même frange, le même accent, la même bonne volonté de bien faire, mais il manque désormais quelque chose à l'entreprise. Elle chante à travers le monde en neuf langues (Dont le chinois, la (Notons la faute de frappe) japonais, le russe), elle est reçue partout comme l'ambassadrice du pays de la tour Eiffel, ce qui lui évite peut-être de voir qu'en France, elle n'existe plus. Elle fête cependant, après quinze ans d'absence, ses quarante ans de chanson et son 38ème album à l'Olympia (Novembre 2005). Dans une indifférence quasi générale.".

Pas très gentil, n'est-ce pas ? Mais pour une fois qu'il existe un livre sur les artistes qui ne pratique pas la langue de bois. Je vous conseille ce livre.

Écrit par : hug | 14/03/2017

Par contre, dans ce livre, c'est l'article sur Line Renaud qui me fait le plus rire : Je cite : P. 466 "On la place précieusement dans son coeur à côté du bifteck-pommes frites et de la petite maison qu'on s'offrira avec un petit jardin, au moment de la retraite." (D'après Lucien Rioux.)

Écrit par : hug | 15/03/2017

Bonjour Patrick et à tous.

Au moment d'envoyer mon livre pour être imprimé, je suis pris d'un doute. La couverture montre une guitare, entourée d'une dizaine de pochettes de 45 t, Led Zep, Beatles, Stones, Barry White etc...

Mon imprimeur m'a mis en garde sur les droits attachés à ces pochettes. La SACEM que j'ai appelé se déclare incompétente.
D'un côté, je n'imagine pas une maison de disque ou un ayant droit me tomber dessus 50 ans après, d'autant qu'il est très difficile de l'identifier.
Je vois par ailleurs FERMENT avoir mis des centaines de pochette sur son livre 40 ANS DE TUBE.

Je vais citer sur une page la maison de disque, voir le photographe ( il y en a un de cité pour les Moody Blues) que voulez vous que je fasse d'autres.

Vos avis ou connaissance du sujet bienvenus.
Je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 15/03/2017

Boixiere,le risque est sans doute minime mais il faut toujours s''inquiéter même si c'est pour rien et faire pour le mieux;ce qui semble être ton cas. Quand j'adaptais des chansons je prenais toutes les précisions possibles car la Sacem ne s'engageait pas. Je donne l'exemple Goldman où il m'a fallu l'autorisation manuscrite de ce dernier... Et ce fut long,bien plus que pour des chansons américaines où cela se concluait en RFA. Mais ton imprimeur a eu raison d'attirer ton attention sur cette question. Cordialement,bonne réussite! Cédric

Écrit par : Cédric | 15/03/2017

Hug,j'ai rencontré et lu Lucien Rioux ainsi qu'un autre de ce temps-là dont le nom m'échappe; il me reviendra. J'ai lu des bios,des articles de qualité,des critiques acides ou dithyrambiques,etc. Tant mieux, side nombreux journalistes ou auteurs s'intéressent à la chanson et en parlent,bien ou moins bien mais les artistes,eux,font le job; tournées,interviews,studios et nous offrent de beaux,voire de grands moments. De Line,on s'est moqué aussi; LeLuron en fut l'exemple incontournable. Mais l'humoriste a en l'occurrence blessé durablement la talentueuse Line qui n'a jamais pu lui pardonner. Il s'est mis en valeur en la choisissant comme tête de turc sans qu'elle puisse l'en empêcher. Liberté d'expression oblige. Mireille a, elle aussi,le droit de dire qu'elle n'aime pas ceci ou cela; nous sommes tombés dans le piège de la pensée unique imposée par un microcosme tout puissant... Stop... La chanson,la musique,et de l'amour,de l'amour. C'est déjà quelque chose. À bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 15/03/2017

je me réjouis de tant de commentaires , avec un peu de retard de vais les détailler prochainement . pour répondre à michel , à propos de sa couverture . j'ai un copain qui publie un magazine , deux fois par an , le magazine le club des années 60 ( que j'ai déjà cité d'ailleurs ) . je pourrais lui de demander , si tu veux ? dans son magazine , plein de pochettes de disques à l'intérieur mais pour la couverture , souvent une photos acheté à des photographes ( de plus en plus cher qu'il m'a confié d'ailleurs ) . cordialement . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

michel , ne fais pas attention aux fautes , je relis qu'après l' avoir envoyé mais c'est trop tard . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

Cédric : Moi, étant plus jeune, d'ailleurs, c'est mon anniversaire aujourd'hui (Mais bon, mon père passe sa biopsie demain. Et déjà que je n'aime pas les anniversaires. Quand je vois qu'à 35 ans, je n'ai pas de boulot payé, pas de petite amie etc... par rapport à d'autres gens de mon âge que je connais.), je ne connais des émissions où on égratigne un peu les artistes que depuis quelques années. Depuis mon enfance, je ne connaissais que les émissions de variétés où les artistes étaient reçus à bras ouverts pour faire leur promotion. Il est vrai qu'il y en a moins maintenant.

Mais je regarde souvent "On n'est pas couché", tous les samedis je me mets au courant de qui est invité dans l'émission, mais après je regarde plus ou moins en fonction de qui m'intéresse ou pas, eh bien, je trouve que certains chanteurs se plaignent des chroniqueurs alors que les actuels (Vanessa Burggraf et Yann Moix) ne sont pas tellement méchants. Quand j'ai vu que Patricia Kaas a gémi dans les journaux il y a quelques mois parce que, sarcastique, Yann Moix lui a dit : "Il y a des artistes qui donnent envie de vivre et qui sont positifs et d'autres que j'aime bien non parce qu'ils me donnent envie de vivre mais me distribuent du cafard et me donnent envie de mourir, et c'est votre cas", il pensait certainement à Barbara ou à Jacques Brel, Edith Piaf, qu'il ne doit pas détester, et disait certainement que Patricia Kaas lui donnait le blues comme eux.

Elle a mal compris sa remarque et l'a très mal prise, alors qu'elle n'était pas franchement négative. Alors que quand même, c'était bien elle qui chantait "Mademoiselle chante le blues".

Écrit par : hug | 15/03/2017

@ Jean, oui je veux bien que tu demandes c'est urgent, tu peux me répondre ici, merci beaucoup.

courage à hug.

Écrit par : boixiere | 15/03/2017

Boixière : Merci. Oui, c'est surtout la journée de demain qui reste d'être difficile. Je suis très impatient d'être à vendredi. En même temps, je réserve le week-end à mon boulot parce que tout ce que je fais (Les enregistrements de chroniques, le sport etc...) c'est la semaine. Alors, le week-end si je n'avais rien à faire, je m'ennuierais, donc je réserve ça à mon boulot, et à des promenades. J'aime bien aller marcher en ville mais surtout le soir comme ça je n'y rencontre pas de gens qui pourraient se foutre de ma gueule, et aussi au bord de la mer.

Le fait de marcher peut aider à s'aérer l'esprit parfois.

Écrit par : hug | 15/03/2017

Hug,je fus lecteur de Pilote,un journal arrivé en 1959,à l'humour décapant! J'ai lu Charlie hebdo,j'aime relire Gaston,à l'honneur à Paris,autant que les idées noires du même auteur. Les dessins de presse,j'adore... Tel Gary Larson. J'ai vu des spectacles de divers humoristes,encore aujourd'hui j'en vois... Et bien avant Ruquier,Bouvard égratignait les artistes,entre autres. Etc. Simplement,Johnny n'aimait pas qu'on utilise son image chez les guignols,trouvant que cela lui etait préjudiciable... Les ah que,les phrases qu'on lui attribuait,( j'ai 3 passions,ma femme et ma moto.) le faisaient passer pour un imbécile. Ça le dérangait vraiment. Franchement,Hug,la remarque de Yann est amusante et me fait rire mais Patricia a fait de formidables chansons,comme Kennedy Rose et sur scène ne donnait pas envie de mourir! Barbara,je suis fan comme je le fus de Gribouille et pourtant je suis un homme joyeux,qui fut fêtard, et plus;qui aujourd'hui remercie Dieu de lui avoir donné un ange gardien attentif. Pour revenir à nos moutons,je suis aussi fan de tes commentaires,sans réserve aucune mais j'essaie d'y mettre un grain de sel,amicalement. 35 ans,le meilleur est à venir et bon courage pour les prochains jours. A bientôt,Hug. Cédric

Écrit par : Cédric | 15/03/2017

michel , je viens d'avoir mon copain , marc liozon à l'instant au téléphone . tu as le droit à condition que la pochette soit entière ( pas détourné ) , voila sa réponse . amicalement . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

michel , je précise que dans ton cas c'est bien sur toutes les pochettes de disques qui doivent être entières sur ta couverture de ton livre , donc une douzaine que tu dis . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

Cédric : Pilote, je connais grâce aux "Dingodossiers" dont mon père a un album que j'ai racheté il y a quelques années.

Tu as raison, c'est très drôle.

Charlie Hebdo, je ne l'avais jamais lu, mais je connaissais bien le style de ses auteurs, mais bien évidemment plus Cabu, comme les gens de ma génération qui l'ont connu dans "Récré A2". J'ai d'ailleurs bien évidemment la bande dessinée "Le nez de Dorothée" qui est très drôle, et dont il me semble que j'avais d'ailleurs déjà parlé ici.

J'ai aussi un livre de Charb, Tignous, Wolinski, Riss, Catherine, Cabu "Bonne fête Nicolas" que ma mère m'a acheté pour la Saint Nicolas 2007. Effectivement, ma mère étant alsacienne (Mais mon père étant vendéen, je suis né et vis en Vendée), tous les ans on fête la Saint Nicolas. Et depuis 2007, je n'ai jamais forcément envie de la fêter ! Alors, en 2007, j'avais reçu ce livre de la part de ma mère et je l'ai adoré. Mais...

Bien vite, ce livre ne m'a plus paru être d'actualité. Il reprend les dessins humoristiques parus dans Charlie Hebdo et dans d'autres journaux entre mai et novembre 2007 sur Sarkozy. Seulement, voilà, juste après qu'il soit paru, on avait appris que Nicolas Sarkozy sortait avec Carla Bruni et qu'ils s'étaient rencontrés à Euro Disney (Ou Disneyland Paris) et un dessin était paru montrant Carla Bruni déguisée en Belle au Bois Dormant et Nicolas Sarkozy déguisé en Mickey ! Et j'aurais tellement aimé pouvoir l'avoir !

Mais bon, maintenant, je ne peux pas penser à Charlie Hebdo sans être triste...

Écrit par : hug | 15/03/2017

cédric , merci de citer gribouille , j'aimais bien cette nana , c'est vrai que ce n'est pas très gaie , en somme comme sa vie . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

hug , ne t'occupe pas des autres , qui eux doit être bête à pleurer . nous pensons à toi pour demain et aussi à ta famille . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

Oui,Jean,c'est toujours avec un pincement au coeur que je la remets sur la platine,Gribouille... Tu peux foutre le camp,j'irai danser quand même... Elle nous a laissé des superbes chansons,une voix inoubliable; c'était Gribouille! Amicalement. Cédric

Écrit par : Cédric | 15/03/2017

@ Jean: non, les pochettes ne sont pas toutes entières! A droite et à gauche de la guitare, oui, mais dans l'axe des cordes, certaines sont coupées par d'autres, en laissant deviner toutefois de qui il s'agit.

Je ne comprend pas cette histoire de pochettes entières, à moins que ce soit par respect pour l'oeuvre, peut tu me donner les coordonnées de ton camarade, que je sois sûr, tu as mon mail je crois, merci.

Hug, tu nous tiens au courant. Lorsque j'ai eu moi aussi des soucis, je m'en suis ouvert un peu à contre coeur sur un forum, et ça m'a finalement fait du bien de partager. Nous pensons bien à vous.

Écrit par : boixiere | 15/03/2017

Oui,Hug,Charlie c'est une tragédie! En passant, plus haut j-au oublié le 2me e à dérangeait. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 15/03/2017

michel , le copain en question partait ce soir , il m'a dit qu'il reviendrai pour samedi . mais il m'a bien confirmé que les pochettes devaient être entières . regarde ses couvertures de son magazine sur son blog , des fois il y a des pochettes de disques , toujours entières . marc s'occupe de ce magazine depuis 22 ans déjà , c'est pour dire que ce n'est pas d' hier , ce n'est pas un débutant . il m'a dit que samedi , tu pourrais lui téléphoner , je regarde si j'ai encore tes coordonnées . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

Jean, d'abord merci pour ta démarche, voici mes coordonnées

boixiere.michel@wanadoo.fr

S'il le faut, on refera la photo, je préfère être clean, je suis comme Hug, un angoissé de première et avec l'âge, ça devient inquiétant...

Patrick, il faudrait que tu ouvres un sujet MES ANNEES POP non pas pour me faire de la pub, mais nous aurions énormément de sujets de conversations concernant ces 111 chroniques.

je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 15/03/2017

michel , oui j'avais retrouvé tes coordonnées . vu ce qu'il m'a dit , en effet il vaut mieux refaire la photo de couverture . je te répète que marc a de l' expérience à ce sujet , fais-lui confiance . j'espère une lecture de ton livre prochainement . jean

Écrit par : jean | 15/03/2017

merci Jean, je vais refaire la photo pour être conforme à la loi, ou du moins aux us et coutumes du métier. On ne sait jamais, un exemplaire peut se retrouver sur un bureau à Paris...

ça me rappelle les difficultés que j'ai eu avec mon premier livre sur les 24 h du Mans où je n'étais pas autorisé par l'organisateur de la course ( et propriétaire de l'image LE MANS) à afficher une ou plusieurs photos sur la couverture, copyright oblige. Il a donc fallu toute une mise en scène, sans photo, pour que le lecteur pense qu'il s'agissait bien d'un livre sur LE MANS.

Et même si mes livres sont à but non lucratif ( argent versé à mon association) on ne me facilite jamais la tache, mais je ne me laisse jamais abattre.

Je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 16/03/2017

michel , bonne décision . dans l'entretien téléphonique avec marc , il m'avait dit aussi que les pochettes de disques entières étaient considérés comme objets publicitaires . pense bien qu'il s'est renseigné , pour éviter tout problème . te voila plus serein à présent , enfin je l'espère ? cool michel ! merci encore à patrick pour cet espace de dialogue entre nous. cordialement . jean

Écrit par : jean | 16/03/2017

Salut Michel
Je suis partant mais de quoi veux-tu que je parle ?
Amitiés

Écrit par : cica pour Boixière | 16/03/2017

Salut Patrick,

Oui, je pensais à ce que tu ouvres un sujet MES ANNEES POP en rapport avec mon livre, je pourrais ainsi accueillir vos critiques bonnes ou mauvaises, et ça ferait un superbe sujet de départ pour parler de cette période.
Je précise que les 111 chroniques concernent 5 français et 106 anglo-saxons, mais que le tome 2 sera plus tourné vers l'hexagone. Je me suis aperçu que je n'avais pas parlé de nombreux autres artistes.
J'ai trouvé des articles très intéressants que je cite et qui provoqueront chez vous des réactions et c'est cela qui m'intéresse, que nous puissions débattre sans intervenir dans tes hits.

Voilà, tu fais comme tu le sens.

Puisque j'y suis, venez me rejoindre demain à partir de 20h 30 en tapant sur google APRES LA COURSE PAGE 151, j'ai un chouette programme avec 2 LIVE, 2 CLIP , une rétro (splendide) et une bande annonce.

ça s'appelle LES VENDREDI QUI VONT BIEN et c'est sur le forum auto MOTORLEGEND PAS BESOIN D'ETRE INSCRIT.

Écrit par : boixiere | 16/03/2017

Super nouvelle ! Mon père est retenu à l'hôpital pour 5 jours ! Il y a parfois des moments où j'aimerais me suicider pour 5 jours et renaître après.

Écrit par : hug | 16/03/2017

Enfin, bon, non, bien sûr. Mais en tout cas, autant vous dire qu'à cause de mes problèmes vécus dans mon adolescence, je vis essentiellement de nuit parce que je préfère être tranquille et ainsi éviter le regard des autres. Donc, hormis quand j'ai des rendez-vous ou quand je vais enregistrer, la plupart du temps, je me réveille vers 17 h 30 et je vais au sport en début de soirée le lundi et le vendredi, quand il y a le moins de monde possible entre 21 h 00 et 23 h 00, moins de monde donc plus de tranquillité, moins de regards condescendants. Mais mon père m'y emmène et m'attend au cas où je ferais un malaise. Oui, en fait, le fait de vivre la nuit et d'avoir des activités le soir serait moins contraignant si j'avais une voiture et que je passais mon permis. Mais comme j'ai des psychotropes avec le fameux petit panneau d'interdiction de conduire, ça m'ennuie.

Bon, le blog s'appelle Cica, alors je vous ai laissé un peu sur votre faim en ne voulant pas parler de ce qui s'est passé pour moi en cette horrible année 2005, et surtout au mois de septembre. Alors que je crois qu'au contraire, parler de ce qui m'est arrivé serait me libérer d'un énorme poids, bien que cela soit douloureux.

Donc voilà. J'ai eu mon bac durant l'été 2003. A cette époque, j'avais passé une deuxième année de Terminales douloureuse, j'avais redoublé pour un demi-point au rattrapage, et du coup à la rentrée scolaire 2002, j'ai dû écopé de la prof de philo dont personne ne voulait. J'étais déjà mal dans ma peau et du coup à chacun de ses cours j'avais peur de faire un malaise. Mais j'étais entouré de bons camarades de classe dont une fille dont j'étais amoureux. En janvier, j'étais fatigué et j'ai fait une pause de quelques mois et finalement je suis revenu au lycée en mars et j'ai pu avoir mon bac. En octobre 2003, je suis donc rentré en fac de LEA, après avoir eu mon bac L, et là l'enfer a recommencé comme au collège. J'étais à nouveau la tête de turc de la classe, élèves immatures, moqueurs etc... N'ayant pas d'autre choix à part aller à Nantes, ce que je ne voulais pas, je me suis miné pendant deux ans à aller dans cette fac où j'ai déprimé... pendant 2 ans !

A ce moment-là, j'étais suivi par une psy depuis des années, et sous Prozac depuis 1999. Mais je trouve que si j'étais moins anxieux, ça ne m'aidait pas assez pour ne plus avoir peur de sortir. J'ai donc fait de l'hypnose Ericksonnienne, et ça m'a aidé à avoir mon bac, mais ça ne résout pas tout. En 2005, lassé de cette psy et d'être complètement dans une situation inconfortable dans mes études, j'ai changé volontairement de psy. Mais je suis allé voir un connard qui dès le premier rendez-vous en mars m'a dit : "Il faut que vous fassiez des efforts !". Alors qu'à l'époque, je ne faisais que des efforts pour aller dans des cours où je m'ennuyais avec des élèves qui se foutaient de ma gueule... A l'été, je n'avais qu'une idée en tête : Cesser mes études mais sans savoir du tout où aller...


J'ai continué à aller voir ce psy. Cet été-là, mon grand-père a fait un malaise, et surtout j'avais un de mes cousins vendéens qui se mariait en Bretagne. Déjà que je stressais d'aller ailleurs qu'en Vendée, je ne voulais absolument pas profiter d'un événement joyeux pour étaler ma misère devant tout le monde. Surtout que la famille de mon père est une famille où les états d'âme négatifs doivent être absolument passés sous silence. Le sourire idiot et malhonnête sur la gueule est de mise et surtout les beaux pantalons, les belles robes. Inutile de vous dire que la plupart des membres de ma famille sont de droite !!! Et je ne voulais pas rester seul avec mon père. Alors, au mois d'août, ce psychiatre m'a donné un médicament : Le Zyprexa, un poison qui me donnait mal au crâne et surtout m'a donné des insomnies ! Début septembre, je suis retourné le voir, il n'a pas osé me l'enlever. Le 16 septembre, la veille du fameux mariage, j'étais très très fatigué, mon père a appelé le médecin qui m'a donné un médicament pour m'endormir qui m'a fait dormir deux heures, et le soir, j'ai fait une crise parce que ma mère voulait toujours me forcer à aller à ce mariage et je ne voulais pas y aller tout en ne voulant pas la laisser y aller avec mes soeurs. Enfin, bon, voilà, l'épisode le plus douloureux de ma vie c'était ce soir-là : Mon père a appelé les pompiers et même la police est venue chez moi, et direction... l'hôpital psychiatrique.

Oui, voilà le drame de ma vie : J'ai été hospitalisé en psychiatrie. Mon père était avec moi dans le camion des pompiers, il n'avait pas sa voiture. Arrivé là-bas, j'ai été reçu par une infirmière qui m'a posé des questions, et ensuite j'ai été conduit dans une chambre, et effectivement, je n'avais qu'une seule envie : Fuir, retourner chez mes parents. Je me suis donc débattu et j'ai été attaché dans un lit !! Moi qui avais étudié "Si c'est un homme" de Primo Levi au lycée, un livre sur les camps de concentration hyper-traumatisant, j'ai eu l'impression de vivre ça. Tout ça parce que l'autre connard de psychiatre n'a pas voulu changer mon traitement !

Donc 3 semaines d'hospitalisation complète, mais il y a heureusement un happy-end. Sur place, j'ai rencontré un nouveau psychiatre, qui est toujours le mien aujourd'hui, qui m'a dit que je n'avais rien à faire là-bas et qui m'en a fait sortir le deuxième samedi d'octobre, avec heureusement un nouveau traitement. En revenant chez mes parents, je me suis dit que dans ma vie, j'aurais à vivre d'autres choses pénibles, mais que là, je sortais certainement de la chose la plus horrible. Par contre, effectivement, après j'ai été pendant 6 ans dans l'hôpital de jour de cet établissement (Entre 2005 et 2011). Pendant ces années-là, j'ai fait des ateliers balnéothérapie, chant, etc... qui m'ont aidé à être mieux dans ma tête. De moi-même, j'ai essayé aussi de m'en sortir. En 2009, j'ai commencé à faire du sport, et en 2010, mes chroniques, parce que je voulais avoir une vraie vie sociale en-dehors de ce contexte.

Maintenant, je suis toujours le psychiatre de l'HP et j'appelle toujours le CMP, mais c'est tout, j'ai arrêté toute autre activité là-bas. Tout cela, c'est du passé, depuis 2011. Même si 2011 a été une année pénible aussi pour moi avec la mort de ma tante. J'ai maintenant un appartement en ville où je me rends de temps à autre et où j'aimerais vivre sans mes parents pour prendre mon indépendance. Je pense à avoir un vrai travail payé (Les chroniques sont bénévoles), à continuer aussi à m'investir dans des associations pour faire le bien autour de moi (Association Valentin Haüy) pour les aveugles. Mais si j'ai du mal à évoquer ce douloureux épisode de 2005, c'est parce que qu'en penseraient mes collègues de la radio si je leur dévoilais ce drame ? Quelqu'un qui a été hospitalisé en HP ça fait toujours peur. Même si moi, je ne suis pas fou, c'était simplement à cause d'un mauvais traitement médicamenteux.

Là, bon, voilà, vous connaissez ma vie, je l'ai dite, mais en même temps, ça me libère et en même temps, je n'aime pas trop parler de ça sur Internet. Je sais que maintenant, il me faudra toujours avancer dans ma vie avec ce drame du mois de septembre 2005. Heureusement que 2010 et mes chroniques ont été là. Parler de ma passion pour la musique et en informer d'autres personnes, ça me passionne. Paradoxalement, j'ai beaucoup moins d'appréhension à faire quelque chose d'assez intimidant et pas quotidien comme parler derrière un micro à la radio que de faire quelque chose de banal comme aller acheter du pain ou un livre.

Écrit par : hug | 17/03/2017

Oui, et puis le psychiatre qui m'avait prescrit du Zyprexa, basta aussi après mon hospitalisation. Mais malheureusement, mes études aussi.


En fait, c'était ma mère qui voulait absolument que j'aille voir ce type, et moi, je ne me sentais pas à l'aise avec lui, d'où la catastrophe. Après, elle voulait encore que j'aille le voir parce qu'il faisait de l'E.M.D.R. (Eye Mouvement Direction Regard, je pense). Mais pour ce mec là ce n'est qu'une carte de plus, de la poudre aux yeux surtout.

J'ai appris plus tard que j'avais un ami d'enfance (Un copain que j'ai fréquenté de 6 à 16 ans) dont le père était orthodontiste et connaissait ce psychiatre. Et que mon copain et la fille de ce psychiatre avaient passé leur Bac la même année, et que sa fille avait eu son bac mais pas mon copain. Il avait invité ses parents à venir fêter le bac de sa fille et avait été très méprisant avec mon copain. Si j'avais su cela plus tôt, je ne serais JAMAIS allé le voir ! Maintenant je l'ai quitté, mais le prix à payer a été cette hospitalisation, ce gâchis avec lequel je devrais toujours avancer, cette honte d'avoir été hospitalisé. Non mais, imaginez maintenant : J'ai à faire un C.V. et que mettrais-je entre 2005 et 2010 ? Soins ? La honte. Et imaginez, je tombe amoureux et je dévoile ça à ma copine.

Écrit par : Hug | 17/03/2017

Oui, et puis le psychiatre qui m'avait prescrit du Zyprexa, basta aussi après mon hospitalisation. Mais malheureusement, mes études aussi.


En fait, c'était ma mère qui voulait absolument que j'aille voir ce type, et moi, je ne me sentais pas à l'aise avec lui, d'où la catastrophe. Après, elle voulait encore que j'aille le voir parce qu'il faisait de l'E.M.D.R. (Eye Mouvement Direction Regard, je pense). Mais pour ce mec là ce n'est qu'une carte de plus, de la poudre aux yeux surtout.

J'ai appris plus tard que j'avais un ami d'enfance (Un copain que j'ai fréquenté de 6 à 16 ans) dont le père était orthodontiste et connaissait ce psychiatre. Et que mon copain et la fille de ce psychiatre avaient passé leur Bac la même année, et que sa fille avait eu son bac mais pas mon copain. Il avait invité ses parents à venir fêter le bac de sa fille et avait été très méprisant avec mon copain. Si j'avais su cela plus tôt, je ne serais JAMAIS allé le voir ! Maintenant je l'ai quitté, mais le prix à payer a été cette hospitalisation, ce gâchis avec lequel je devrais toujours avancer, cette honte d'avoir été hospitalisé. Non mais, imaginez maintenant : J'ai à faire un C.V. et que mettrais-je entre 2005 et 2010 ? Soins ? La honte. Et imaginez, je tombe amoureux et je dévoile ça à ma copine.

Écrit par : Hug | 17/03/2017

Évidemment,Hug,cette hospitalisation de plusieurs jours pour ton père est une mauvaise nouvelle pour toi dans un contexte dejà douloureux. Il n'est malheureusement pas possible d'hiberner durant quelques jours. Malgré tout garde confiance,dans la mesure du possible,en attendant les résultats.
Pour le reste,non ce n'est pas la honte d'avoir été en hp; et c'est arrivé il y a très longtemps. Ce que je retiens de ta prose c'est que tu vas mieux et que tu as des projets. Pour la question sentimentale,ne t'inquiète pas trop; quand le moment magique de la rencontre arrive, il s'accompagne d'une métamorphose insoupçonnée et plus rien n'est comme avant. Bien,je m'arrête. Encore tous mes voeux pour ton père. Courage pour ces jours d'attente,à bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/03/2017

Oui, mais moi, c'est mon habitude d'hiberner. Voilà quelques années, j'avais repris goût énormément à la vie, en 2010-2011, j'allais beaucoup mieux, j'étais suivi par une infirmière à l'HP qui me faisait du bien, j'avais trouvé mes chroniques, bref, j'étais beaucoup mieux et j'avais envie d'à nouveau croquer la vie à pleines dents, je sortais beaucoup plus, j'allais dans les magasins, manger dans les restaurants. ça a duré un an comme ça, à tel point que j'avais réduit considérablement l'HP de jour tellement j'avais l'impression que ça ne servait plus à grand chose, tellement j'allais mieux, c'est là que je me suis réservé mon appart, et patatras ! En mars 2011, ma mère tombe déjà dans un escalier, ensuite en juin, la voisine de mes parents (Ma 3ème grand-mère) meurt à 83 ans, et ensuite en septembre (Décidément ce mois-là je ne l'aime pas), ma tante meurt à 64 ans, au moment même où j'avais décidé de ne plus aller à l'HP de jour, et comble de malchance, je me suis embrouillé avec une journaliste de la radio etc...


Et je n'ai à nouveau plus eu envie de sortir. Et depuis, pas une année ne s'est passée sans qu'il y ait un couac familial. Donc du coup, je me suis recroquevillé sur mes chroniques, ne faisant que ça et mes lectures pour Valentin Haüy, et de nouveau j'ai beaucoup moins aimé sortir de peur de rencontrer cette journaliste. J'ai eu une lueur d'espoir quand elle a quitté la radio en 2012, mais j'ai bien vite su qu'elle était mariée au technicien. De toutes façons, oui, je suis heureux de faire mes chroniques mais pas à 100 %. Je suis allé à des assemblées générales où on m'a chambré sur le fait que j'avais fait des chroniques sur Dalida, Thierry Hazard, Véronique Jannot, et parce que dans une de mes chroniques sur les étés des années 2000 j'avais mis des titres récents comme le célèbre "ça m'énerve" de Helmüt Fritz. Alors que j'aime plus ou moins les artistes sur lesquels j'ai écrit des chroniques, mais toutes ont une raison d'être. Il faut que l'artiste ait fait au moins un gros tube ou ait eu une carrière ayant marqué la France. Et bien sûr, il faut que ça me plaise, et que je n'ai pas trop d'informations non plus. C'est pour ça que je n'ai jamais fait de chroniques sur Claude François (n'étant pas vraiment fan), ni sur Serge Gainsbourg (Trop d'infos sur lui dans la biographie de Gilles Verlant), et sur Johnny Hallyday (Trop grand choix de chansons !).

Écrit par : hug | 17/03/2017

hug , comme le dit cédric , ce n'est pas honteux d'avoir été en hp , ne te focalise pas sur ça . c'est bien ta passion de la musique , la lecture aussi change les idées . te t'enferme pas trop chez toi quand même , surtout que les beaux jours arrivent . je te conseille aussi la marche mais avec un groupe . j'imagine qu'il y a un club de marche vers chez toi . visite et nature c'est agréable . souvent ces marcheurs sont des gens intéressants . pensée sincère pour ton papa . amicalement . jean

Écrit par : jean | 17/03/2017

Ben pour moi, je me passe d'un point de vue extérieur. Avant de n'avoir moi-même besoin d'y aller, l'hôpital psychiatrique était l'hôpital où on enfermait les fous. Je suppose que beaucoup de gens doivent penser comme ce que je pensais à l'époque.

Écrit par : hug | 17/03/2017

jean, on a rectifié le tir. Du coup, puisque c'est autorisé, est ce vraiment la peine en annexe de citer les pochettes, avec la maison de disque voir le photographe, quand c'est le cas ?

Et sinon est ce que ça te ferait plaisir que je te l'envoie sur ta boite mail, à condition de ne pas la répandre partout pour l'instant ?

Bises à tous.

Écrit par : boixiere | 17/03/2017

Hug,on peut se retrouver hospitalisé dans une division psychiatrique à la suite d'un burn-out,d'une dépression grave,d'un baby blues,qui sait? d'un chagrin d'amour... C'est arrivé à une de mes bonnes copines; aujourd'hui je ne la vois pas différemment; cela ne change rien,absolument rien. Simplement,je l'ai entourée de mon mieux dans cette période difficile. La folie,quant à elle,peut être une vue de l'esprit,comme dans les chansons La folie(Ferré) ou Le parc Belmont(Dufresne). Amicalement. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/03/2017

Cédric : Oui, c'est vrai. Moi avant d'écrire des chroniques, j'écrivais des textes de chansons. J'en écris toujours d'ailleurs, mais moins fréquemment. La dernière que je me souvienne d'avoir écrit entièrement , c'était pendant l'été 2013. Un après-midi, alors que j'écrivais une chronique en même temps sur le groupe Il était une fois. A l'époque, j'avais été vraiment effaré par le déferlement conservateur et raciste qu'avait généré la proposition de loi Taubira sur le fameux mariage homosexuel.

Dans une veine plus légère mais grave dans le fond sur ce thème, écouter "Gay marions-nous" d'Anne Sylvestre sur son album "Bye mélanco". Anne Sylvestre, voilà une dame qui ne s'est jamais classée dans les hit-parades et que j'ai découverte tout petit avec ses Fabulettes. Je savais aussi qu'elle avait un répertoire "adulte" mais n'avais jamais eu vraiment l'occasion de l'entendre avant 2007 et cet album "Bye mélanco" qui comprend une chanson intitulée "Les rescapés des Fabulettes" en clin d'oeil amical aux enfants qui l'ont écoutée grâce à ses Fabulettes et qui ont l'âge d'écouter ses autres chansons, comme moi.

J'ai beaucoup aimé ce disque et il m'a donné envie de découvrir d'autres chansons de ce répertoire-là. J'ai découvert ainsi "Lettre ouverte à Elise", "Ecrire pour ne pas mourir" récemment, "Plate prière", "Depuis l'temps que j'l'attends mon prince charmant" et surtout "Les gens qui doutent", chanson qui me touche forcément. J'aime beaucoup tout ce que je connais de cette femme.

Donc voilà, j'avais écrit cette chanson parce que pour moi, dans un pays où les 3 mots sont "Liberté, égalité, fraternité", je trouve effarant qu'il ait fallu attendre 2013 pour que les homosexuels puissent enfin se marier. Donc j'avais écrit cette chanson un peu brute de décoffrage un après-midi. Voilà, maintenant, j'aimerais apprendre à être moins "brute de décoffrage" quand j'écris un texte, à plus passer par des images pour exprimer ce que je veux dire.

Mais oui, déjà à l'âge de 14 ans, j'écrivais des chansons. Un samedi après-midi, ma grande soeur discutait avec moi et était pensive sur son avenir. Alors, j'avais écrit un texte de chanson que j'avais intitulé "A dix-huit ans" en imaginant tout ce que ma grande soeur pouvait ressentir. Très fier de moi, je l'avais montré à une voisine qui était dans le même collège que moi et elle l'avait répété à certaines de ses copines qui m'avaient nargué en me forçant à leur chanter la chanson.

Alors, j'avais chanté la phrase dont j'étais le plus fier : "A dix-huit ans, on est comme un diamant étincelant au milieu de l'océan". Evidemment, c'est pas du Voltaire. Mais pour moi, cette phrase a du coup, un double-sens, c'est une image. ça veut dire qu'à dix-huit ans, on a énormément de richesse intérieure mais qu'on est noyé dans la masse, n'étant à la fois plus enfant et plus à sa place parmi le monde des enfants et pas encore accepté par les adultes. Mais comment faire comprendre ça à mes camarades de classe à l'époque ? Du coup, j'avais été la risée de ma classe en 4ème et en 3ème. Et justement, cette chanson, j'ai envie qu'elle existe, de remanier le texte et la musique, de la déclarer à la Sacem, et de l'envoyer à des producteurs pour la faire chanter par une jeune Lolita. Ce serait une bonne façon par rapport à ce qu'elle m'a fait souffrir.

Écrit par : hug | 17/03/2017

Pour montrer ma position sur la question, en 2013, je faisais des chroniques sur les chansons d'été. Et pour l'été 1972, j'avais volontairement choisi de diffuser la chanson "Comme ils disent" de Charles Aznavour. En décrivant dans quel contexte il l'avait écrite. Cette chanson fait partie des plus émouvantes du répertoire français. Pour moi, il y a des chansons comme celle-là ou comme "Un homme heureux" de William Sheller qui frisent la perfection.

Écrit par : hug | 17/03/2017

michel , je ne comprends pas trop ta question . si les pochettes de disques sont entières ou est le problème maintenant ? je veux bien voir la couverture , pour comprendre . tu veux peut-être dire de mentionner les maisons de disques et les photographes à l'intérieur ? si c'est ça marc ne m'en a pas parlé . moi je ne le crois pas , sinon il revient normalement samedi . cordialement rock ! jean

Écrit par : jean | 17/03/2017

Hug,tu parles d'Anne Sylvestre,vue sur scène, dont j'ai dvd et cd,33 tours et même au moins un super45 tours ; pas écoutée depuis longtemps. Des chansons fabuleuses dont cette amusante lettre à Elise! Une belle carrière loin des hit-parades malheureusement. T'en souviens-tu,la Seine? Superbe aussi. Ma mère aimait beaucoup l'écouter; mon père préférait Sheila et moi j'aime les deux! Tout ça pour en venir à Comme ils disent; en effet c'est l'exemple d'une chanson parfaite. Aznavour a créé d'autres chansons parfaites,Camarade, toute en ade sans que la rime soit une seule fois''forcée''. Bonne inspiration,alors,indépendamment des circonstances présentes. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/03/2017

Cédric : Merci. Je vais peut-être écrire ce week-end, mais je vais surtout taper ma chronique ! Concernant Anne Sylvestre, pour moi qui l'ai toujours entendue, je suis assez étonné quand je vois que beaucoup de gens ne la connaissent pas. Mais c'est vrai que je l'ai rarement vue à la télévision. Une fois à "La chance aux chansons" dans les années 90 et une autre fois dans les années 2000 à "On a tout essayé" chez Laurent Ruquier. Quant à Sheila, vous savez que je l'aime beaucoup aussi, même si c'est de la chanson populaire. Je trouve que parmi les chanteuses yé-yé, elle est celle qui chantait le plus juste (Enfin, Françoise Hardy a toujours chanté juste aussi, mais avec une tessiture vocale moins importante.). Je ne sais pas si vous serez d'accord avec moi, mais je trouve que Sylvie Vartan par exemple ne chantait pas très juste à ses débuts, mais qu'elle s'est améliorée avec les années, et que quand elle chante "Je n'aime encore que toi" (1996), c'est très beau.

France Gall a toujours eu une jolie voix, par contre à ses débuts, elle avait du mal à chanter toujours très juste dans les aigus. (Je pense par exemple à la chanson "Ne dis pas aux copains" où elle force énormément sur sa voix à la fin de la chanson pour une justesse approximative. Plus tard, dans "Monopolis" sur "Starmania", elle force aussi dans les aigus à la fin, mais ça sonne plus juste.). Sheila a toujours chanté très juste, hormis sur quelques titres dans sa jeunesse où je la trouve un peu fatiguée vocalement ("La chorale" en 1964, titre enregistré peu avant qu'elle ait de graves problèmes de santé.).

Elle n'a pas que des tubes populaires. J'aime bien certaines chansons de l'époque où elle a rencontré Yves Martin : "Film à l'envers", "L'écuyère" (1984), "E6 dans le Quinzième", "La vérité qu'on nous ment" (1983). Beaucoup ont cru qu'elle était réduite à ne pouvoir chanter que des chansons gaies comme "Les rois Mages", "L'école est finie" alors que les chansons d'émotion ou avec des textes plus sérieux lui vont très bien aussi.

Écrit par : hug | 18/03/2017

Dans cette première période,il y avait aussi Cette année-là,une chanson tendre,que Sheila chante merveilleusement. Plus tard on peut aussi remarquer Plus de chansons tristes. Et en été 1964,Chaque instant de chaque jour dont il existe une bonne version de Dalida. Et Adios amor,Dans la glace et sans doute quelques autres. Son Blancs,jaunes,rouges,noirs me plaisait bien également. Cela fait un certain temps que je ne l'écoute plus; ça vs me permettre de la redécouvrir et j'écouterai les titres que tu mentionnes.
J'ai aussi des 45 tours je me souviens de La vie est un tourbillon... Je pense que Sheila va bientôt me manquer! Pas mal de titres dans la tête,et urgence dans le coeur ainsi que le chantait Frank Alamo. Cordialement Cédric

Écrit par : Cédric | 18/03/2017

Patrick,tu pourrais bien être number one cette semaine! À bientôt Cédric

Écrit par : Cédric | 18/03/2017

Au tour de Chuck Berry de quitter la scène. Ça vaudra la peine d'en parler... À 90 ans tout de même; le dernier tube que je connais de lui remonte au début des années 70. Il était numéro1 aux USA devant Elvis. À bientôt. Cédric

Écrit par : Cédric | 19/03/2017

Que nous reste t'il de cette époque ? Jerry Lee Lewis .... je n'en vois pas d'autres
Amitiés

Écrit par : Marc | 19/03/2017

j'ouvre le poste de radio sur france-inter , comme tous les matins , un tube de chuck berry dans les oreilles , là je comprends tout de suite ! les beatles , les rolling stones, eddy mitchell , johnny hallyday etc….lui doivent tous quelque chose . que de tubes ! dans nos disques , beaucoup de reprises de chuck berry . la liste est très longue . 90 ans , il a bien profité de la vie . oui cédric , on pourrait en parler ! effectivement marc il ne reste que jerry lee lewis de cette époque . d'ailleurs les deux ont un point commun , les affaires de moeurs ! ce n'était pas des saints . à bientôt . jean

Écrit par : jean | 19/03/2017

personne n'a relevé ! mais j'ai raconté une connerie dans mon commentaire , à propos qu'il ne resterait que jerry lee lewis dans les anciens rockers . un ami m'a dit mon erreur , reste encore fats domino (89 ans ) et ce monsieur est un grand , blueberry hill est son gros tube mais pas que… enfin le flamboyant little richard (84 ans ) , le préféré avec buddy holly de paul mccartney . amitiés à tous . jean

Écrit par : jean | 21/03/2017

Très juste Jean, merci d'avoir rectifié ...
Amitiés

Écrit par : Marc | 21/03/2017

Fats Domino,je l'écoute encore mais sans me demander s'il était encore de ce monde. Little Richard,c'est pareil mais lui je l'ai sur des compilations. Tant mieux et longue vie à ces artistes. Il y a peu j'ai lu une interview sur le comique Jerry Lewis,eblouissant d'idées,d'un optimisme incroyable. Son problème était douloureux à l'extrême parfois,c'était un mal de dos abominable; il était venu à Genève essayer un xieme traitement et se disait dévasté. Dans le récent interview il ne parle pas de sa santé et se dit prêt à continuer de travailler longtemps encore. Il avait rencontré Charlie Chaplin chez qui il avait séjourné aussi. Il dit que Charlot lui a appris l'usage de faire des cadeaux. Je dis ça parce que Jerry Lee évoque Jerry,90 ans lui aussi. Puisque je m'éloigne de la musique j'en profite pour dire que le décès de Roger Pingeon m'a touché. Consultant pour le Tour durant une vingtaine d'années,c'était quelqu'un de très bien. Il l'avait gagné une fois,2me une autre année. À bientôt! Cédric

Écrit par : Cédric | 21/03/2017

Pardon pour l'imprécision et les erreurs de français; c'est inexcusable mais dû à la fatigue. À+ Cédric et merci Jean pour ces infos.

Écrit par : Cédric | 21/03/2017

avec le plein de commentaires , patrick va être heureux ! je signale un bon reportage sur la deux à 13 heures à la fin du journal télévisé , passion chansons ( pas sur du titre mais enfin un titre comme ça ) en 5 parties donc pendant toute la semaine . vous pouvez le revoir en replay . vu , une chanteuse fan des années 60 , convention de disques à amiens ( renaud à peut-être été faire un tour , il me semble qu'il est de nord ? ) , un passionné du chanteur renaud et des fans de vianney , enfin ils parlent de notre passion , c'est le principal . à bientôt . jean

Écrit par : jean | 21/03/2017

Écrire un commentaire