Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2017

Ne vous fiez plus au moteur de recherche GOOGLE !

J'ai connu le temps - pas si éloigné - où Google recensait les pages les plus vues du web.

Ainsi, en 2011, ma note "photovoltaïque le parcours du combattant" renvoyait à l'entreprise qui m'avait fait lanterner plusieurs mois, et du coup le patron de ladite entreprise m'avait appelé pour que j'enlève ma note, moyennant 500 euros.

Ces temps sont révolus...

Au début de l'année, j'ai écrit une note sur l'assurance-vie Cachemire 2 de la Banque Postale, où j'expliquais comment j'avais été arnaqué et cette note a eu de plus en plus de succès.
Au début 2 à 3 lectures par jour, puis une dizaine à partir d'avril, une vingtaine en juin, une trentaine depuis la rentrée. A présent, c'est la seconde note la plus lue de mon blog, derrière l'âge des chanteurs.
Lue 1651 fois depuis sa parution.

Google suivait. Quand on tapait "assurance-vie cachemire 2 la Banque Postale", on tombait sur ma note. D'abord il fallait fouiller jusqu'à la page 5, puis peu à peu je suis "monté en grade", et j'ai eu les honneurs de la page 1 dès cet été.

La dernière fois, c'était le 10 de ce mois où j'ai vu qu'elle était en 4ème position. J'étais content de voir qu'enfin les avis des consommateurs comptent, que je pourrai éviter aux gens d'être piégés.

Mais tout à l'heure, je suis allé voir si j'avais réussi à monter sur le podium, et là j'ai vu que ma note avait disparu des écrans radar !!! Aucune référence à celle-ci si on demande des avis sur cette assurance-vie !

J'avais entendu parler du "droit à l'oubli", qui est une bonne chose car qui sait vraiment à quel point Google nous flique ? Je digresse un peu là mais si je tape mon identité sur Google, d'entrée on sait, grâce à "copains d'avant" tout mon parcours scolaire et professionnel et que j'habite Sanary sur mer. Puis mon arbre généalogique est en ligne via le site Généanet. On sait aussi que je me suis présenté en 2008 aux élections municipales de Lons le Saunier. Tous les articles de journaux qui me concernaient sont aussi en ligne (remarquez, ça sert aussi dans l'autre sens, car c'est par ce biais-là que j'ai appris 1) que j'étais grand-père 2) qu'il s'agissait d'une petite-fille et 3) son prénom et sa date de naissance !) C'est tout juste s'ils ne mettent pas mon groupe sanguin et mon orientation sexuelle...

Donc si j'ai bien compris, les entreprises qui casquent ont aussi le droit de se faire oublier par le moteur de recherche !

Moralité : ne vois fiez plus à lui pour avoir un avis sur un produit !

Je vous embrasse.

19:14 Publié dans arnaques, Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Salut cher Patrick.

Je pense, parce que je t'aime bien, que la disparition de cette note sur cette assurance-vie de la Poste est une bonne chose.
Il faudra que j'aille en relire le contenu mais j'ai eu peur pour ti car s'attaquer à un établissement financier, contre d'autres se sont attaquer à la Française des Jeux ou autre grosse boite, on risque d'y laisser des plumes...

Ces gens là ont une puissance de feu extraordinaire par rapport à toi et ils pourraient te déglinguer!
Je ne suis pas sûr que cette note leur soit arrivée aux oreilles.

Après, si tu ne dis que la vérité, il n'y a donc pas diffamation et tu peux être inattaquable.

Il m'est arrivé de mettre des billets d'humeur et puis le lendemain, réflexion faite, je les enlevais.

Bien à toi et fais gaffe à ce genre de choses.
Je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 19/10/2017

Cher Michel, à mon avis c'est La Poste qui a demandé à Google de faire le ménage, car rien de diffamatoire dans ma note. J'y explique comment une conseillère financière a failli me faire perdre beaucoup d'argent (si j'avais accepté les 2% de frais de versement) en me racontant des salades. Je ne pense pas qu'en tant que conseillère financière elle ait pu, en octobre, ignorer le rendement de son assurance-vie...
En outre, je ne cite personne nommément (ce n'est pas la conseillère financière de la commune où je réside) et je ne dis rien qui ne se soit passé.
Je sais Michel que tu as été conseiller financier, et j'espère que toi au moins tu ne vendais pas de produits pourris pour avoir plus de primes d'intéressement ! Te connaissant un peu je ne crois pas.
Mes amitiés en tout cas.

Écrit par : cica pour Boixière | 20/10/2017

Bonjour
Je suis votre blog depuis presque le début, et je suis souvent restée perplexe devant les choses que vous racontiez. Mais cette fois je me permets d'intervenir car je trouve que vous poussez le bouchon un peu loin, mon cher "caliméro", quand vous prétendez avoir appris être grand-père par le journal. C'est du Zola cette histoire, il faut arrêter et je suis sûre que vous feriez un bon auteur de romans de collection harlequin;) ; en attendant il vous faudrait trouver un bon psy! sans rancune j'espère et bien à vous.
VM

Écrit par : Valérie | 23/10/2017

Si vous vouliez blessé la personne, je pense que c'est réussi !

Je ne vous félicite pas de ce genre de discours...

Écrit par : boixiere | 25/10/2017

Tu sais Michel, en quatorze ans de blogs/forums je commence à avoir la peau dure. Et "va voir un psy" fut l'expression la plus employée à mon égard entre 2003 et 2011. Je pense savoir qui est Valérie (une vieille connaissance de Psycho, comme Quantique) et je ne peux hélas que lui apporter la confirmation de mes dires : C'est en tapant - comme je le fais souvent - le nom de ma fille sur Google, qu'à l'été 2016 je suis tombé sur un article de journal (la Penthièvre) qui parlait de l'entreprise créée par "la jeune maman". Vous imaginez le choc ! Puis en début d'année j'ai vu sur une autre coupure que c'était une petite fille. Enfin sur "réussir ensemble" de Lamballe, j'ai sur son prénom et sa date de naissance. Elle a eu deux ans le 14 octobre et Dieu sait ce qu'elle entendra sur son grand-père, "honte de la famille" assurément.

Heureusement, comme je le dis ailleurs, voir qu'un grand bonhomme comme Gérard Palaprat m'ait signalé à son ami proche comme "un mec super" me donne le tournis ! Suis-je ange ou démon ? Entre gris clair et gris foncé, dirait l'ami Jean-Jacques. Comme je l'ai dit précédemment, sur ce coup - alors que je culpabilise souvent à mort - là je me sens "clair".
Quitter une épouse qui ne rêvait que de mon départ et de ma mort, ça ne mérite pas 30 ans de prison...
Ni 49 mois de silence.

Écrit par : cica pour Boixière (et Valérie) | 25/10/2017

Écrire un commentaire