Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2017

TOP 35 VENTES DE DISQUES NOVEMBRE 1981

1 1 LA DANSE DES CANARDS J J Lionel 1  
2 11 JAPANESE BOY Aneka   1
3 2 SARA PERCHE TI AMO Ricchi & Poveri   2
4 17 BENSONHURST BLUES Oscar Benton   3
5 5 LA CICRANE ET LA FROMI Pit et Rik 2  
6 e LES LACS DU CONNEMARA Michel Sardou 3  
7 5 CONFIDENCE POUR CONFIDENCE Jean Schulteis 4  
8 4 LES NOUVEAUX ROMANTIQUES Karen Cheryl 5  
9 24 SOUVENIR Orchestral Manoeuvre in the Dark   4
10 22 TAM TAM TAM Michel Polnareff 6  
11 19 MADEMOISELLE CHANG Michel Berger 7  
12 6 LA DANSE DES CANARDS Les Canetons 8  
13 30 YOU DRIVE ME CRAZY Shakin Stevens   5
14 e CHI MAI Ennio Morricone   6
15 e ULYSSE 31 Générique TV 9  
16 26 PHYSICAL Olivia Newton-John   7
17 23 EVERY LITTLE THINGS SHE DOES IS MAGIC Police   8
18 13 BAD NEWS Moon Martin   9
19 7 ABACAB Genesis   10
20 e JE CHANTE AVEC TOI LIBERTE Nana Mouskouri 10  
21 32 FIDELE Julio Iglesias 11  
22 18 LIFE ITSELF WILL LET YOU KNOW Anthony Quinn et Charlie   11
23 e CERTITUDE SOLITUDE Trust 12  
24 16 J'EN AI MARRE Johnny Hallyday 13  
25 e LA CHANSON DE PREVERT Claire d'Asta 14  
26 8 HOLD ON TIGHT Electric Light Orchestra   12
27 14 START ME UP Rolling Stones   13
28 e FOR YOUR EYES ONLY Sheena Easton   14
29 10 HULA HOOP Plastic Bertrand 15  
30 e CHUVINHA Linda de Suza   15
31 e LA DANSE DES PETITS CHATS J J Lionel 16  
32 e TAINTED LOVE Soft Cell   16
33 e J'EN APPELLE A LA TENDRESSE Miichèle Torr 17  
34 12 QUELQUES NOTES POUR ANNA Nicolas de Angelis 18  
35 28 RIEN QU'UN AU-REVOIR Georges Chakiris 19  

Enfin un hit-parade qui bouge ! Sauf évidemment le numéro un, qui lui bat tous les
records ! Car autant vous le dire tout de suite, il sera encore à la même place en décembre... Au grand dam de Michel Sardou, qui entre directement sur le podium français, chose qui n'est pas arrivée très souvent dans ce top depuis que je m'en occupe.
Côté "étranger", c'est après l'Italie, le Japon qui est à l'honneur, avec la chanteuse anglaise Aneka.
En second, côté "français" on trouve Pit et Rik et côté "étranger" Ricchi et Poveri, dont je partage l'opinion de Michel Boixière, pas trop ma tasse de thé. Médaille de bronze Sardou donc - qui en fait est le premier "français", les deux précédents étant Belges - et le retour inattendu de Oscar Benton 8 ans après. Belle place d'Orchestral manoeuvre in the Dark (4ème) mais j'aurais pensé mieux. Et idem pour Polnareff, dont le tam tam tam ne sera que 6ème. Et là je suis d'accord pour dire que c'est l'album Bulles qui s'est bien vendu, avec des petits bijoux comme radio, je t'aime, où est la Tosca, tam tam bien sûr et bulles de savon. Vivement que Fabrice Ferment mette en ligne les ventes d'albums pour ces années-là ! En revanche, "l'excuse de l'album" ne joue pas pour le 45 tours Mademoiselle Chang, que Wikipédia voit premier (?) alors qu'il n'aura que la 7ème place française et la 11ème générale.
Shakin Stevens a la 5ème place, mais il n'a pas fini sa montée. Ennio Morricone entre direct à la 6ème/14ème place, lui aussi va encore grimper, tout comme le générique d'Ulysse 31, que j'aime bien et que j'ai acheté !

Voilà pour le top 15 "visible", place au "hit caché", avec d'abord celles qui resteront cachées:
- Physical de Olivia Newton-John, peut-être aurait-elle été visible sur un mois "glissant" ? En tout cas terminus 7 de sa catégorie.
- Idem Police, terminus 8.
- Certitude solitude, de Trust. Pour l'instant, côté ventes, le premier groupe de rock français. 
- Rrrrrroulio ! La recette ne marcherait donc plus ? Terminus 11 pour lui. On verra pour les suivantes.
- J'en appelle à la tendresse, de Michèle Torr, qui va encore grappiller quelques places.

Les autres vont continuer.
Loin pour Nana Mouskouri.
Assez loin pour JJ Lionel (ça ne marche pas à tous les coups) et Soft Cell (j'aurais pensé mieux).
Pas très loin pour Claire d'Asta, Linda de Suza et Sheena Easton.

A dimanche prochain pour décembre 1981.

Je vous embrasse.

Commentaires

Il reste encore décembre 1981.
Amitiés.

Écrit par : Leroy David | 29/10/2017

Coucou, désolé d'être pinailleur : 1982 ne commence pas par un 2 mais finit par un 2. Effectivement, avant d'attaquer 1982 il faut finir 1981 avec le mois de décembre. Pour terminer positivement j'exprime à nouveau mon admiration pour ton travail. Cela doit te prendre un temps énorme, alors que nous, lecteurs, nous n'y passons que quelques minutes à découvrir ton classement hebdomadaire. Par contre certaines périodes ravivent en nous des souvenirs heureux ou malheureux. 1981-1982 n'étaient pas fameuses pour moi. Enfin ça c'est mon histoire et elle n'a rien à s'étaler ici. Amitiés à tous. Gérard.

Écrit par : Gérard Viceconti | 29/10/2017

Je retiens pour ce hit l'entrée de trois belles chansons un peu hors mode :-"J'en appelle à la tendresse" par Michèle Torr. (Chanson parfaite. Dans les couplets, Michèle parle de violence, faisant allusion à l'attentat contre la synagogue de la rue Copernic en octobre 1980 qui l'a beaucoup marquée d'autant plus qu'elle se trouvait à ce moment-là en studio à Paris pour enregistrer soit cet album de 1981, soit celui de 1980, et la mélodie est grave, tendue. Dans les refrains, elle parle de paix, de tendresse, et la mélodie est tonique mais douce et romantique. Soit parfaite alliance pour moi dans cette chanson entre ce qui est dit dans le texte des couplets et celui des refrains et les mélodies proposées.)

-"Je chante avec toi liberté", chanson écrite par Pierre Delanoë et Claude Lemesle d'après le "Va Pensiero" du Choeur des esclaves de l'opéra Nabucco de Giuseppe Verdi. Une chanson qui sera notamment reprise par les Choeurs de Radio France le 11 janvier 2015.

-"La chanson de Prévert" par Claire D'Asta. 20 ans après l'originale par Serge Gainsbourg (Rendant hommage aux "Feuilles mortes" de Jacques Prévert et Joseph Kosma chantée par Yves Montand), Claire D'Asta nous offre, avec une très jolie voix, une reprise osée car country mais pourtant très réussie de cette chanson, grâce aux arrangements de Jean Musy. Elle récidivera 2 ans plus tard avec une reprise de "Le petit cheval" de Georges Brassens (Sur un poème de Paul Fort) mais à mon sens, c'est moins réussi qu'avec "La chanson de Prévert".

Écrit par : Hug | 30/10/2017

Je le sais, j'ai un peu bâclé ma fin car j'avais un rendez-vous, honte à moi ! Décembre 81 bien sûr nous attend. Merci de ton compliment Gérard, oui ça me prend un temps énorme (heureusement qu'Excel est là !) mais je prends du plaisir à découvrir moi aussi ces classements, en les élaborant. Et bientôt, je vais passer au top 50 ! Dans neuf mois si j'ai bien calculé.
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Gérard et Leroy David | 30/10/2017

pour ce top de novembre 1981 trois titres retiennent mon attention avec des souvenirs précis et merci au passage à Patrick de nous permettre de les retrouver. D'abord "Chi Mai" d'Ennio Morricone tiré de la bande originale du film "le professionnel", j'avais utilisé ce morceau musical lors de la cérémonie de mon mariage en 1983 et je crois d'ailleurs ne pas avoir été le seul à le faire à cette époque, à noter que Royal Canin l'avait choisi aussi dans ses spots publicitaires.
Ensuite "tainted love" de Soft Cell, j'ai adoré ce titre surtout pour le clip très original qui passait souvent en boucle sur les chaînes tv musicales durant les années 80 où l'on voyait un jeune homme harcelé durant la nuit par des personnages imaginaires. Enfin "la chanson de Prévert" reprise par Claire d'Asta de façon très singulière, son succès étant dû je pense à l'orchestration style country apportée à cette chanson par Hervé Roy. Amitiés à tous, Renaud

Écrit par : Renaud | 30/10/2017

De son côté, Eric arrive à septembre 1976 sur son site, c'est à dire à l'époque où Slc(et son Hit-parade donc) disparaissaient.

Écrit par : Leroy David | 30/10/2017

Je vais avoir plus de temps de libre bientôt, et, parallèlement au top35 à partir du classement de Fabrice Ferment, je compte refaire le top50, mais de toutes les années 70, à partir du travail - colossal - d'Eric. Car à partir de 1968 et la fin de l'émission, le hit SLC ne signifiait plus grand-chose. Et que dire après 74 où Cloclo avait été purement et simplement boycotté ?
Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy David | 30/10/2017

pas grand-chose à rajouter de neuf après vos commentaires . les entrées qui m'avais bien plu , Ennio Morricone , Claire d'Asta , Sheena Easton et Soft Cell . bien sur Trust m'avais convaincu avec ce titre certitude solitude de l'album marche où crève. du bon hard-rock rentre-dedans français , pour une fois ils n'avaient pas à rougir devant les anglais . je devais bien les aimer , puisque j'avais acheté leurs trois premiers albums plus les 45 tours . le groupe avait bien vendu et tourne toujours . merci pour vos anecdotes à tous qui font plaisir à lire et à mieux nous connaitre . heureux que Gérard se joigne à nous et qui j'espère nous dira ses préférence à lui . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 30/10/2017

Pour Renaud : Oui, je confirme en regardant le 45 tours, c'est bien comme tu le dis Hervé Roy qui a réalisé l'arrangement de "La chanson de Prévert" par Claire D'Asta et non Jean Musy comme je l'avais écrit. Sa version de "Le petit cheval" deux ans plus tard sera arrangée par David MacKay. Ma confusion avec Jean Musy vient du fait qu'aujourd'hui, elle vive avec ce musicien, et elle est devenue professeure de chant.

Écrit par : Hug | 30/10/2017

Je le sais, j'ai un peu bâclé ma fin car j'avais un rendez-vous, honte à moi ! Décembre 81 bien sûr nous attend. Merci de ton compliment Gérard, oui ça me prend un temps énorme (heureusement qu'Excel est là !) mais je prends du plaisir à découvrir moi aussi ces classements, en les élaborant. Et bientôt, je vais passer au top 50 ! Dans neuf mois si j'ai bien calculé.
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Gérard et Leroy David | 31/10/2017

Bonsoir, Puisque Jean m'interpelle pour savoir mes goûts quant à ce mois de novembre 1981 je viens ici lui répondre: J'étais fan de GENESIS à l'époque et Abacab était un disque surprenant qui tranchait radicalement avec ce qu'ils faisaient avant. Ce n'était plus du rock progressif mais j'aimais bieaucoup quand même. J'ai déjà écrit que je n'écoutais pas que du Prog, heureusement j'ai l'esprit musical très ouvert. Donc dans ce classement j'avais acheté Orchestral Manœuvres In The Dark et Moon Martin que j'appréciais beaucoup. Le reste du classement me laisse assez indifférent et certaines chansons me rappellent de mauvais souvenirs. Mon épouse de l'époque avait acheté et écoutait en boucle : La Danse des Canards, Ricchi & Poveri. C'était clair que l'on avait plus rien à faire ensemble et qu'un divorce se préparait. Y'avait pas que sur la musique que l'on était plus sur la même longueur d'ondes. Mais tout ça c'est personnel et n'en écrirait pas plus. Amitiés à tous. Gérard.

Écrit par : GerardViceconti | 01/11/2017

Bonsoir, puisque Jean m'interpellait sur mes goûts musicaux concernant ce mois de novembre 1981 je viens de lui répondre mais j'ai l'impression que cette réponse n'a pas été enregistrée sur le blog. Après nouvelle vérification, si ça n'a pas fonctionné je la récrirais.

Écrit par : GerardViceconti | 01/11/2017

super sympa Gérard pour ta réponse rapide . dans l'ensemble je vois que tu es quand même plus pop-rock ( en gros ) que variété . vu les artistes cités , dans tes préférences tu dois être plus dans les années 80 donc plus jeune que la plupart d'entres nous ici . je me trompe ? Moon Martin , je l'apprécie aussi surtout ses deux premiers albums avec d'excellents titres . le clin-d'oeil à ton ancienne femme , rigolo , bon je te comprend pour la danse des canards , un peu moins pour Ricchi & Poveri puisque je l'avais acheté . moi aussi j'ai des ennuis avec l'ordi ! amicalement . Jean

Écrit par : jean | 02/11/2017

Bonsoir à tous et à Jean en particulier. Quand ta femme "squatte" la platine vinyle pour y passer en boucle un truc coin-coin-coin rien que pour t'empêcher de l'utiliser un peu, j'appelle cela de la provocation. Le 33 tours de Ricchi & Poveri, que je lui avais offert, elle le passait aussi mais seulement sur leur tube alors que d'autres de leurs chansons étaient bonnes. Si bien qu'à force tu finis par détester ce qu'on te force à écouter (ou entendre si tu essaye de ne pas y prêter l'oreille). C'est pourquoi je parais sévère avec Ricchi & Poveri. Effectivement, je l'avais déjà expliqué dans des précédents messages, j'étais variété jusqu'en 1969. Puis j'ai basculé vers de la musique de qualité : le rock progressif au moment de l'avènement de KING CRIMSON et YES. Je suis toujours fan de cette musique maintenant et je te prie de croire qu'elle est toujours bel et bien vivante avec une multitude d'artistes jeunes, venant de quasiment tous les pays, qui perpétuent ce style et lui donnent un élan jouissif. Dans les années 1980 le punk avait tenté de sonner la mort du rock-prog qu'il jugeait comme une musique de bourgeois intellectuels. C'est pourquoi les artistes qui le représentaient essayaient de "moderniser" leur style au goût des années 1980 (GENSIS en est le meilleur exemple avec Abacab). De tous temps j'ai toujours continué à m'intéresser à toutes les musiques car j'ai l'esprit très ouvert de ce côté là. En 1981 j'adorais Gary NUMAN, The CURE, Orchestral Manœuvres In The Dark, ASIA, RAINBOW, et plein d'autres choses. Je ne savais pas encore qu'en 1983 j'allais prendre une bonne claque avec la découverte de MARILLION (et dans la foulée PENDRAGON, IQ, PALLAS). Pour en terminer, parce que là je deviens long et risque de ne plus m'arrêter, j'ai 65 ans, né en 1952. Voilà, ce sera tout pour ce soir, merci de m'avoir lu jusqu'ici. Amitiés à tous.

Écrit par : GerardViceconti | 02/11/2017

Re-bonsoir, Décidément je suis très bavard. J'ai oublié de préciser que je ne suis pas exclusivement branché sur la musique étrangère. J'aime aussi les français. J'avais déjà mentionné dans mes précédents commentaires que le français que j'admire le plus est Gérard MANSET, et aussi j'avais lancé des discussions sur ANGE, ATOLL et MONA LISA. En novembre 1981 j'écoutais beaucoup Hubert-Félix THIEFAINE. Un grand oublié des hit-parades mais je sais qu'il s'en fout royalement. Cela ne l'a pas empêché d'avoir énormément de succès. Dans les années 1960 j'adorais Les ENFANTS TERRIBLES. Là aussi les hit-parades les ont oubliés. Il y a énormément d'artistes qui ne passent pas à la radio et qui ont un talent immense. Jetez une oreille à Louis CAPART, Véronique PESTEL, MELISSMELL, Agnès BIHL, Vincent BAGUIAN, HK & Les SALTIMBANKS, vous risquez d'être drôlement surpris. Allez cette fois-ci je m'arrête. A une prochaine fois. Amitiés à tous.

Écrit par : GerardViceconti | 02/11/2017

J'ai adoré les enfants terribles, j'avais fait la claque en novembre 1968 dans l'émission "forum musique" consacrée à Guy Béart, et j'avais assisté en direct à leur prestation avec "hissez" que j'adorais. Je possède également leur album "c'est la vie".
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Gérard Viceconti | 02/11/2017

Bonsoir Patrick et à tous.

Pas très inspiré, je retiens OMD un classique, Polnareff qui grimpe, superbe chanson, Moon Martin que j'avais bien aimé, Soft Cell évidemment, et Trust qui commence à m'énerver, toujours pareil...

Nous sommes fin 81,

où sont the BB & Q Band - Bananarama - The Bangles - Culture Club - Cutting Crew - Ice House - Imagination - Indochine - Mötley Crüe - Pet Shpp Boys - Talk Talk ou encore ... Tears for Fears...

J'étais vraiment loin des goûts en usage dans la métropole...

J'espère voir arriver Kajagoogoo, A-HA, Les Innocents - Propaganda et autre Yazoo, à moins.... d'une nouvelle danse des girafles cette fois, pourquoi pas JJ..................

je vous embrasse.

Écrit par : boixiere | 02/11/2017

merci Gérard pour ces précisions . je me disais bien (après réflexion ) que Gérard comme prénom c'était bien les années 50 . je devais m'appeler aussi Gérard , mon deuxième prénom , mais vu que mes grand-parents et ma mère étaient bien catho ,( donc communion ) pas comme mon père (ni moi après ) , donc j'ai hérité d'un prénom d'un saint et pas de mon âge . deux ans moins que moi , finalement pas grand-chose . beaucoup de noms que j'aime et quelques uns que j'ai en rayon vinyles . vu en concert Ange , Mona Lisa et Atoll , du coup j'en garde un très bons souvenirs de ces trois groupes français . Gary Numan m'avait bien plus à cette époque new vave . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 02/11/2017

@ Jean : Je suis assez calé en "prénomologie", et je confirme que les Gérard sont dans leur grande majorité nés entre 1945 et 1956. Ils ont donc entre 61 et 72 ans actuellement.

@ Boixière : En 82 devraient arriver, par ordre alphabétique :
- gérard blanchard
- captain sensible
- chagrin d'amour
- cheri
- guy criaki
- culture club
- diane tell
- dorothée
- falco
- gérard berliner
- the human league
- imagination
- jean-jacques goldman
- jean-luc lahaye
- philippe timsit
- quarterflash
- thierry pastor
- yazzo

Écrit par : Cica pour Boixière et Jean | 03/11/2017

Philippe Timsit avec son "Henry porte des lilas", quelle formidable chanson qui nous conte une époque à jamais disparue, j'en ai des frissons quand je l'écoute. Décidément nostalgie quand tu nous tient !!!

Écrit par : Marc | 03/11/2017

...mais aussi Daniel Balavoine, Didier Barbelivien,Mel Brooks,Kim Wilde,Nika Costa,Pierre Bachelet, P.H.D.,Philippe Lavil,Roy Musical...bref une grande année!

Écrit par : Leroy David | 03/11/2017

...et aussi Frida d'Abba pour un premier succès solo.

Écrit par : Leroy David | 03/11/2017

...mais aussi Daniel Balavoine, Didier Barbelivien,Mel Brooks,Kim Wilde,Nika Costa,Pierre Bachelet, P.H.D.,Philippe Lavil,Roxy Musi...bref une grande année!

Écrit par : Leroy David | 03/11/2017

Marc,Henry porte des lilas,c'est pareil pour moi! Ça fait un drôle d'effet; comme le chantait vers 1963 ou plus tard Alain Dumas. Plus certain du nom mais il passait à slc. Je n'ai plus écouté Timsit depuis au moins un an,sur une compilation mais son Henry a dû en émouvoir beaucoup! Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 04/11/2017

Je pense que "Henri Porte des Lilas" rentrera dans le hit du mois de décembre 1981, CICA pourra confirmer ou non.

Je me demande bien ce qu'est devenu ce chanteur Philippe Timsit. Aucune info valable sur lui sur Internet. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir cherché, pas plus tard qu'il y a un an quand j'ai passé sa chanson dans une de mes chroniques sur les chanteurs One hit wonder (Les chanteurs n'ayant fait qu'un seul tube).

Écrit par : Hug | 04/11/2017

En 1983,Philippe Timsit avait tenté un retour avec "J'avais rêvé", un titre qui ressemblait beaucoup à "Henri..."

Écrit par : Leroy David | 04/11/2017

Écrire un commentaire