Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2020

Mon top 50 de 1972

AMORE CARO AMORE BELLO Hervé Vilard
AMOUREUSE Véronique Sanson
AVANT Johnny Hallyday
BACK OFF BOOGALOO Ringo Starr
BLEU BLANC ROUGE Pétula Clark
BONNE NUIT ELISA Richard Cocciante
CHACUN DE NOUS Il était une fois
CIEL Jean-Pierre Savelli *
CONQUISTADOR Procol Harum
COURS COURS REGARDE ET VOIS Line Renaud
CROCODILE ROCK Elton John
DAY AFTER DAY Badfinger
DU FEU DANS LES VEINES Alain Bashung
ENSEMBLE Art Sullivan
FAIS COMME L'OISEAU Michel Fugain
FEMME AUX YEUX D'AMOUR Adamo
HAPPY XMAS John Lennon
HEART OF GOLD Neil Young
HOLIDAYS Michel Polnareff
J'AI BESOIN DE SOLEIL Séverine
JE SUIS COMME JE SUIS Vicky Léandros
JE TE TROUVERAI Adamo
JESAHEL Nicoletta
KYRIE ELEI POP Pop Tops
L'AMOUR C'EST CA L'AMOUR C'EST TOI Mike Brant
L'AMOUR EST ROI Pierre Groscolas
LA CHANSON DE MARIE-MADELEINE Pétula Clark
LA FOLIE DES GRANDEURS Bande originale du film
LA MAISON PRES DE LA FONTAINE Nino Ferrer
LE PETIT JARDIN Jacques Dutronc
LE SURVEILLANT GENERAL Michel Sardou
LIBRE Colin Verdier
LILA Hugues Aufray
LOOK AT YOURSELF Uriah Heep
MARIE EN PROVENCE Pierre Vassiliu
MONSIEUR VAS-TU OUVRIR LES YEUX Jacques Yvart
MORNING HAS BROKEN Cat Stevens
NE T'EN VAS PAS NE T'EN VAS PAS Christian Delagrange
NO TEARS NO LIES Turkish Blend
PLUS DE CHANSONS TRISTES Sheila
POURQUOI FAIRE ? Jean-François Michael
SANS TOI Richard Anthony
SUIS CET ENFANT Marie
SUITE SUD-ARMORICAINE Alan Stivell
TIME FOR LOVE Pop Conderto Orchestra
TOUT FEU TOUT FLAMME Ange
TOUT LE MONDE IL EST BEAU TOUT LE MONDE IL EST GENTIL Bande originale du film
VAYA CON DIOS The Cats
VIENS AVEC NOUS Triangle
YOU'RE A LADY Peter Skellern
   
* Jean-Pierre Savelli qui deviendra douze ans plus tard  
le « Peter » de « Peter et Sloane »  

Oui, top 50 car si l'année 1972 fut - avec 1970 - la plus fantastique de mon existence, côté chansons, ça sentait déjà le déclin...
Fantastique, jugez vous-mêmes: Déjà de janvier à juin, je suis étudiant à l'Ecole Nationale de la Météorologie. Je gagne 1000 francs par mois (1060 euros actuels) pour y apprendre le métier dont je rêve depuis mes 12 ans. Logé nourri, mais - sauf en cas de fortes pluies, verglas ou neige - je rentre chez moi tous les soirs. 1000 francs d'argent de poche, je trouve ça ENORME et du coup je décide d'en donner la moitié à mes parents !
Je viens d'avoir une petite chienne, Belle, qui est un amour. Une fois par mois, je vais à Lorient voir mon cousin/frère Jean-Yves. En mai j'irai même à Brest ! 
Je suis étudiant, donc on a les vacances. Pâques avec mon père en Solex. On a prévu d'aller là-bas avec ce moyen de locomotion, mais une panne nous fera stopper cette (belle) épopée à Sancerre.
Pour la Pentecôte, j'invite Jean-Yves à Paris. Le train n'étant pas cher à l'époque (33 francs le Lorient-Paris, soit 34 euros actuels le billet à demi-tarif) je finance ce voyage. 
Début juillet, c'est le "voyage d'études" à l'ile de Malte, une semaine en pension complète dans un *** en bord de mer, les études se résumeront à la (courte) visite de la station météo du cru !
Mi-juillet, de nouveau le solex avec le paternel, cette fois un petit tour d'Europe, à cette époque bénie où les gens - sauf les français - conduisaient bien.
Début août mes débuts professionnels. Pas n'importe où: au sommet du Mont-Aigoual ! Je "tournerai" avec Christian P..., un ancien des terres australes et aussi du Ventoux. C'est grâce à lui que la station météo pourra résister aux années 70. Egalement avec le Chef, Guy F. qui amènera sa fille le 9 août, nous tomberons instantanément amoureux l'un de l'autre et nous nous épouserons deux ans plus tard. Mariage de gosses, qui durera quand même 5 ans et demie.
Après le pain blanc, le pain moins blanc : Affolés par mon idylle, et persuadés (moi je ne l'étais pas) que j'allais rester là-haut, ils ont rendu le logement de Paris et sont venus s'installer au pied de la montagne.
Anecdote : leur proprio leur proposait d'acheter le logement pour 30.000 francs (32.000 euros 2020). S'ils avaient accepté, avec ce 32 mètres carrés en plein St Germain des Prés, j'aurais de quoi assurer mes vieux jours...
Du coup 1) je serai parti du logement de mon enfance et de mon adolescence sans savoir que je n'y reviendrai plus et 2) quand je serai obligé de revenir à Paris deux ans plus tard, je devrai dormir à l'hôtel !
Le pain noir à présent, décembre, le service militaire. J'étais pourtant parti "la fleur au fusil", ne sortant pas précisément des jupes de ma mère, la vie au sommet en dehors de l'été étant plutôt du genre rude.
Je ne mettrai pas longtemps pour découvrir ce qu'était vraiment l'armée à l'époque, entre appelés : une machine à broyer les cerveaux, une école de la cruauté et de l'abaissement, le règne de ceux qui, incapables dans le civil, se croient des chefs parce qu'on leur a mis un chevron rouge à l'épaule.
Je finirai l'année en grave dépression, reconnue par les gendarmes eux-mêmes, et qui sera pour moi le début du Témesta...

Sinon pour les chansons je vous laisse commenter.

Je vous embrasse.

Commentaires

enfin un sujet léger et en musique , loin de la politique ! il est trop tard mais comme j'aime bien faire mes hits je reviendrai demain avec mes propres munitions enfin chansons . je vois Art Sullivan avec ensemble je l'écoute souvent et d'autres titres de lui que j'adore pas plus tard qu'aujourd'hui j'ai écouté . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 14/05/2020

rien à voir avec le hit . décès de Phil May à 75 ans (suite à une chute de vélo et complication à l'hopital ) chanteur des Pretty Things bien connu des anciens des années 60's dans le genre Rolling Stones , Them etc... Ronnie Bird en 65 avait repris don't bring me down en tu perds ton temps , belle photo de Ronnie Bird d'ailleurs , j'avais bavé devant cette pochette devant la vitrine du disquaire avant finalement de l'acheter . avec elle m'attend son titre principal et fais attention , ce EP était très bon . David Bowie avait repris aussi don't bring me down et Rosalyn sur son album Pin ups en 73 des Pretty Things . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 15/05/2020

pas très emballante cette année 1972 qui sombre dans la variété redondante mais comme toujours dans ce cas on trouve quelques bijoux magnifiques, à commencer par "la maison près de la fontaine" de Nino Ferrer chanson écologiste avant l'heure, ensuite "Holidays" de Michel Polnareff qui séduit par sa sonorité étonnante et singulière, la même année Polnareff compose la géniale bande originale de "la folie des grandeurs", puis Pierre Groscolas avec "l'amour est roi" même si cette année là j'ai une préférence pour le titre "je retiendrai" le temps, et enfin je retiens un monument du folk-rock country Neil Young avec "heart of gold" extrait de l'album "harvest", album mythique des années 70 que j'aime réécouter régulièrement.
Jean je confirme en effet le 45t EP de Ronnie Bird "elle m'attend" les 4 titres sont excellents.
Enfin j'ai vu hier soir un superbe documentaire sur Arte intitulé " The Kinks, trouble-fêtes du rock anglais", à revoir pour ceux qui peuvent en replay. Amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 16/05/2020

Effectivement au vu des commentaires je vois que vous n'êtes pas emballés par cette année 72, pourtant riche de nouveaux talents...
Dans ce cas je pense m'arrêter à cette année en ce qui concerne mes goûts.
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean et Renaud | 16/05/2020

Patrick , pas du tout , moi je suis emballé par cette année 72 car j'aime toutes sortes de genres même fleur bleue contrairement à beaucoup . sauf qu'hier j'avais beaucoup d'autres choses à faire donc ce soir je donnerai mon hit à moi de 72 . pas eu le temps de regarder le documentaire de nos Kinks mais bien sur je le regarderai en replay . j'apprécie de voir tes goûts et ceux des autres , j'adore même ! avec mes amis collectionneurs c'est même souvent . à ce soir . Jean

Écrit par : jean | 16/05/2020

voila mon top à moi de l'année 72 pour les français car je n'aime pas les mélanger , les français c'est plus variété et les étrangers plus rock et plus pop . Art Sullivan avec ensemble c'est vrai que c'est commercial mais j'aime . Eddy Mitchell pour moi c'est le boss malgré le creux de vague j'avais bien aimé son album Zig-Zag donc particulièrement la chanson en revenant vers toi . Christophe avec oh ! mon amour superbe et aussi nue comme la mer . Michel Delpech avec 62 , nos quinze ans et que Marianne était jolie . Pierre Groscolas l'amour est roi . Nino Ferrer la maison près de la fontaine . Patrick Juvet avec la musica et aussi au même endroit , à la même heure . Charles Aznavour comme ils disent et les plaisirs démodés . Christian Delagrange avec Rosetta et sans toi je suis seul . Mike Brant avec c'est ma prière . Michel Polnareff avec Holidays . bien sur le groupe Triangle , le seul titre français pop avec viens avec moi et quel intro ! les titres ensemble , en revenant vers toi et oh ! mon amour sont sur mon podium de 72 . demain je ferai les étrangers . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 16/05/2020

Alors mon podium français (chanté) dans le désordre :
La chanson de Marie-Madeleine / Ciel / Ne t'en vas pas ne t'en vas pas.
Plus l'instrumental La folie des grandeurs ;)

Sinon pour Eddy Mitchell autant je considère que sa période 1963/1967 a été exceptionnelle, autant ce qui a suivi était certes du bon, mais rien à voir !
Mais il y aura quand mêmes des pépites :"mman" (1987) peut-être une de ses plus belles, et "les cow-boys et les indiens" (1996).

Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean | 17/05/2020

Patrick , dans ton podium français les deux premiers que j'ai écouté ne me disait rien . Christian Delagrange je ne pensais pas que tu aimais comme Mike Brant d'ailleurs . sur 50 titres j'en aime une bonne vingtaine quand même . les autres , pas mal ne me disait rien non plus , du coup j'ai écouté . surpris aussi que tu aimes Huriah Heep , j'avais acheté les albums Salisbury , demons and wizards , the magician's birthday et le live . puis à l'arrivée du glam rock là j'ai un peu délassé ce groupe et aussi Deep Purple et Black Sabbath . je fais mon top étranger ce soir . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 17/05/2020

mon podium de 72 étranger John Lennon avec happy Xmas , David Bowie avec soul love mais j'aime aussi five years , suffragette city , starman , rock'n'roll suicide etc.. de l'excellent album the rise and fall of Ziggy Stardust and the spiders from Mars . mon album le plus écouté avec le suivant de 73 Aladdin sane pour la décennie 70's , mon troisième c'est Roxy Music avec Virginia plain . Alice Cooper avec grande finale et school's out . Procol Harum avec conquistador . ah ! le live with the Edmonton symphony orchestra et le suivant de 73 grand hotel ! autre grande période pour ce groupe . Ringo Starr et son back off boogaloo . Neil Young avec heart of gold l'album harvest est beau comme le dit Renaud . rien à voir avec la variété française , redondante comme le dit Renaud mais j'aime les deux ( même pas honte apparemment Patrick aussi) . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 17/05/2020

Astrid Kirchherr n'est plus. Ce fut la première photographe des Beatles. Le top 50 de Patrick 1972, j'en connais la plupart des titres. J'en relève une dizaine, comme ça, au pied levé. .. Morning has broken- Femmes aux yeux d'amour- You're a Lady- Lila- Sans toi- Le petit jardin- La maison près de la fontaine- Bonne nuit Elisa- Holidays- Jezahel, - La chanson de Marie-Madeleine.
C'est tout pour ce soir. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 17/05/2020

Patrick , la preuve que c'est intéressant ton hit de 72 , je le décortique depuis . Jacques Yvart je ne l'avais jamais entendu cela m'a bien plu avec les choeurs . par contre le titre de Petula Clark jamais entendu aussi mais sans plus pour moi . tu cites le titre sans toi du groupe Badfinger , je l'avais oublié de le mettre dans mon top étranger mais par Nilsson , whitout you superbe cette chanson malheureusement n'a pas porté chance à cet excellent groupe , copains des Beatles . Harry Nilsson copain de John Lennon et de Ringo Starr ... et de boissons ! dans ton hit les Uriah Heep du coup tu m'a donné envie de ressortir mes disques d'Uriah Heep que j'avais , ma chanson préférée d'eux reste lady in black de 71 . encore un oublie de ma part j'avais bien aimé Pop Concerto Orchestra avec time for love que j'avais acheté aussi à l'époque , le chanteur Olivier Toussaint à d'ailleurs participé à la création de trois titres pour Christophe que j'adore , les chansons oh ! mon amour , nue comme la mer et main dans la main . vivement d'autres hit de ta part . hier soir j'ai regardé les Kinks sur Arte , comme d'habitude très bien en plus un de mes groupes préférés . ah! Elton John super aussi dans ton top . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 18/05/2020

oui Cédric , triste pour Astrid qui avait influencé les Beatles à porter cette coiffure à l'origine française ... cocorico ! je viens d'appendre le décès d'un ami de 67 ans , Vendredi l'enterrement ( avec personnes réduits ) cela ne va pas être facile en ce moment bref la faucheuse continue . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 18/05/2020

encore un décès , l'excellent comédien Michel Piccoli à 94 ans , un temps marié à Juliette Greco . Jean

Écrit par : jean | 18/05/2020

erreur de ma part dans ma lancée , Olivier Toussaint du groupe Pop Concerto Orchestra n'avait pas signé le titre main dans la main mais c'était la chanteuse Léonie et Christophe . Jean

Écrit par : jean | 18/05/2020

Jean, pour les Pretty things, je connais et j'ai une compil. Décès accidentel, désolant. Et Ronnie Bird, j'ai beaucoup aimé et je l'écoute encore. Découvert avec Adieu à un ami, à SLC. Without you, bonne version de Mariah Carey, je trouve; quant à Nilsson, il avait réussi à atteindre la 6e place du Billboard avec Everybody's talkin', repris par Gilles Marchall, Comme un étranger dans la ville. Eddy l'a repris assez récemment mais sans y apporter grand'chose. La version française de Without you, par Richard, n'etait pas si mal; elle fut même classée dans le magazine slc.
Cordialement, Cédric
L'autre soir, ils ont programmé Le sucre, avec Piccoli, Carmet,etc. Sympa.

Écrit par : Cédric | 18/05/2020

encore une disparition ... mais d'un magazine JukeBox Magazine . ce magazine a été très important pour moi comme pour beaucoup . 36 ans d'existence quand même ! pour l'anecdote quand j'ai vu ce magazine dans un autre pour annoncer sa sortie en 84 avec les Rolling Stones en couverture et un grand article sur Ronnie Bird , j'ai foncé avec ma voiture pour l'acheter à Paris au centre commercial à Maine-Montparnasse où ils vendaient à cette époque aussi des disques distant quand même de 250 kilométres . à cette époque pour un disque en import où un bouquin sur la musique j'étais prêt à tout mais ça c'était avant ... maintenant un clic suffit . Platine aussi disparu , reste maintenant Rock&Folk . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 19/05/2020

JukeBox, oui, j'ai quelques numéros et j'aimais bien. Dommage mais le numérique a fait disparaître tellement de journaux. Quand à la télé on a présenté Les routes du futur de Bill Gates, je suis allé l'acheter et l'ai lu illico; et j'ai compris que c'en était fini de mes idées reçues! Oui, désolant pour Jukebox, par ailleurs un succès de Gainsbourg. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric | 19/05/2020

Hector dit le Chopin du twist était bien décédé . pour les magazines reste aussi le club des Années 60 de mon ami Marc Liozon , commencé aussi en 84 mais qui devrait arrêter prochainement ( mais pas encore sur ) . amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 19/05/2020

triste nouvelle que tu nous apprends Jean sur la disparition de Jukebox Magazine, j'ai été abonné puis depuis quelques années je l'achetais au kiosque lorsque le contenu m'intéressait. Ce magazine dirigé par Jacques Leblanc s'était investi également pour rééditer en vinyl ou CD des chanteurs de la période sixties complètement oubliés comme par exemple Erick Saint Laurent ou Thierry Vincent. J'aimais retrouver certaines rubriques comme l'argus des super 45 tours français, le jukebox rétro, la chronique disques et livres sortis récemment avec d'excellents journalistes chroniqueur comme Jean-William Thoury et Jacques Leblanc bien sûr, il va nous manquer. amitiés à tous, Renaud.

Écrit par : Renaud | 20/05/2020

oui Renaud et Cédric c'est triste , j'aimais bien aussi leurs hors-séries . en plus ils arrêtent les conventions de disques de Paris commencés aussi en 84 , le CIDISC était un incontournable pour de nombreux amateurs de disques deux fois par an . j'avais fait la première puis chaque année j'y allais en sachant que je discuterais avec des ex vedettes où encore grandes vedettes . c'est là que j'avais discuté avec Renaud pendant un bon moment et un ami vendeur , il était d'une gentillesse pas du tout grande gueule . je voyais aussi Hervé Vilard avec ses lunettes noires dans les allées mais lui pas question de lui parler ... maintenant j'ai compris ... pas sympa même avec ses fans ( vidéo sur les bateaux de croisières pour les personnes de notre âge ) . je voyais comme ça beaucoup de vedettes , je ne vais pas tous les citer bien sur car ils venaient , tous y compris ceux cité par Renaud bien sur . je me souviens que François Jouffa m'avait invité à sa table pour manger , je l'avais déja rencontré avant , très gentil ... il avait rencontré les Beatles quand même . j'avais mangé avec Moustique et trinqué plusieurs fois avec Marc Tobaly des Variations qui était très sympa qui était le contraire de Jo Leb . bref beaucoup de souvenirs de ses CIDISC . bon je me calme ... amitiés à tous . Jean

Écrit par : jean | 20/05/2020

Renaud , comme nous ne pouvons pas partir à Nyons le 31 Mai à cause du coronavirus , ce sera à partir du 15 Août , si tu vas dans la Drôme à cette date , on pourrait peut-être boire un coup ensemble et je pourrais aussi te donner des disques que j'ai en double ? cordialement . Jean

Écrit par : jean | 20/05/2020

comme personne ne l'a signalé hier ... accident mortel de Gilbert Bastelica à 76 ans , batteur des fameux Chaussettes Noires et batteur pour Eddy Mitchell jusqu'en 71 . justement Eddy Mitchell avait chanté l'accident en 70 accompagné de son ami batteur . du coup j'ai écouté une compilation de ce groupe , c'était bien quand même et quelle énergie . Jean

Écrit par : jean | 20/05/2020

Patrick : J'aurais mis aussi dans mon top de l'année "Le petit jardin" et "La maison près de la fontaine", 2 chansons dont le charme opère toujours.
Autrement, 1972 marque un tournant : c'est le vrai début du succès pour Véronique Sanson, Maxime Le Forestier, Michel Jonasz et, à un moindre degré, Yves Duteil et de tous ces neo-romantiques, qui, au moins, ont eu une carrière.L'une d'elles dure toujours, celle de Frédéric François.Et Michel Fugain a vraiment explosé cette année là avec 2 tubes.

Écrit par : Leroy | 20/05/2020

oui Jean ce serait super sympa de pouvoir se voir et boire un coup ensemble à Nyons ou à côté, habituellement on descend vers le 20 juillet, cette année je ne connais pas encore mes dates car nos filles qui avaient réservé ailleurs (et qui ont dû annuler) veulent aussi séjourner dans la maison de famille de ma femme, je te tiendrai au courant. En tous cas il risque d'avoir pas mal de vacanciers cet été en Drôme provençale. Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 20/05/2020

OK Renaud ça marche ! par contre les vacanciers étrangers c'est moins sur . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 20/05/2020

D'abord mon podium étranger : Day after day / No tears no lies / Time for love, toujours dans le désordre.
Juke-box magazine, je l'achetais pour son argus des 45 tours, à une époque où internet n'existait pas. J'étais heureux d'avoir des disques cotés *** !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean | 22/05/2020

1972 a été - comme 1966 - marquée par l'arrivée d'une nouvelle génération de chanteurs, comme tu le soulignes, et outre Frédéric François, Véronique Sanson est toujours là !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 22/05/2020

Patrick , pas mal ton podium , par contre je ne connaissais pas le titre no tears no lies ni le groupe Turkish Bleed au moins cela fait l'occasion d'écouter , qu'on n'aime où pas d'ailleurs , mais ce n'est pas mal à mon oreille . peut-être tes hits pour les années suivantes de 70's ? amicalement . Jean

Écrit par : jean | 23/05/2020

Je m"étais dit "ça dépendra de l'intérêt que suscitera cette note". Et là, 30 commentaires, ça m'encourage à continuer, d'autant que 1973 fut l'année où j'ai le plus écouté la radio !
Mais je m'arrêterai à 74 car après la musique deviendra un peu de la daube avec le disco déjà naissant ("dirty ol man" des three degrees date de 1973) puis le rap à partir des années 80...
On verra ! Amitiés

Écrit par : Cica pour Jean | 24/05/2020

Patrick , on verra ! donc ce n'est pas définitif ... tant mieux ! d'autant plus que cela me pousse à faire mes propres hits et ça j'adore . amicalement . Jean

Écrit par : jean | 24/05/2020

Dabadie rattrapé à son tour par l'Ankou. Toujours en activité, les deux. Il a fait des textes fabuleux!
Cédric

Écrit par : Cédric | 24/05/2020

Patrick : Dommage pour l'année 1975 qui me semble particulièrement riche avec les arrivées de Peyrac, Sheller,le tube solitaire de Gérard Manset, ainsi que "Le Sud" ,"Le France" et tant d'autres comme "J'ai encore rêvé d'elle"... loin du disco.

Écrit par : Leroy | 24/05/2020

Cédric , le décès de Jean-Loup Dabadie me fait penser aux chansons que j'aimais et que j'aime toujours où il a participé . de nombreuses belles chansons et même pour Guy Bedos avec sa bonne fête Paulette qui me faisait bien rire quand j'étais jeune . je me souviens plus particulièrement pour Serge Reggiani le petit garçon et la chanson de Paul . pour Michel Polnareff tous les bateaux , tous les oiseaux et holidays . Jean Gabin avec maintenant je sais . même pour Patrick Juvet avec rêves immoraux en 82 , son dernier succès . bref une belle carrière . Jean

Écrit par : jean | 24/05/2020

David, si j'arrive à trouver 50 chansons, je ferai 1975. C'est vrai que l'été a été très riche avec "i'm not in love", "la complainte du phoque en Alaska", "entre elle et moi", "a va va inouva", "ballade pour un fou", "so far away from LA", et les débuts de Goldman avec "sister Jane".
En plus pour moi 1975 est une bonne année, avec ma "fuite" défintive de Paris !
Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 25/05/2020

... et je n'avais pas mentionné Daniel Guichard avec "Je t'aime, tu vois."

Écrit par : Leroy | 25/05/2020

Sans doute le meilleur single de Daniel Guichard. Non pas la meilleure chanson parce que "mon vieux" se place au-dessus de toutes ses chansons, et des chansons 1974, voire peut-être de la décennie.
J'avais acheté le single que tu mentionnes, non pas pour "je t'aime tu vois" (le jeune de 24 ans que j'étais trouvait ça "gnan gnan") mais pour la face B "ce n'est pas à Dieu que j'en veux", qui fustigeait les valeurs moyenâgeuses du christianisme d'alors, et qui faisaient bondir le même jeune homme.
Attention David, je ne me prends pas pour Alain Delon, mais je veux souligner le fait qu'on apprécie telle ou telle chanson en fonction de son âge et surtout de son vécu.
Ainsi à bientôt 70 ans, j'apprécie mieux "je t'aime tu vois" car je comprends vraiment le sens de cette chanson. De même que je détestais "le téléphone pleure", qu'à présent je mettrai dans mon top 50 - et même mon top 10 - pour 1974.
Belle année "Guichardienne" avec aussi "chanson pour Anna" qui m'a fait découvrir le journal d'Anne Franck, moi qui ne lisais que San Antonio et Daninos !
En tout cas, un de mes plus longs commentaires (et pas hors sujet lol) surtout depuis 2 ans, où l'ami Park s'est invité dans mon cerveau. Park mais pas Al ;-))
Amitiés

Écrit par : Cica pour Leroy | 25/05/2020

Patrick : Pour Guichard, il y a eu aussi, en 1975, son hommage à Piaf avec "Plus bleu que le bleu de tes yeux."
Autrement, je connais aussi" Ce n'est pas à Dieu que j'en veux" qui peut être aussi du "vécu."
"Je t'aime, tu vois mais tu ne le sais pas... mais je ne le dis pas...", ces mots nous parlent et peuvent aussi faire écho à notre vécu, à notre ressenti.
Daniel Guichard, un grand monsieur, décidément.

Écrit par : Leroy | 25/05/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Quand je regarde ma sélection, j'ai l'impression qu'on ne parle pas de la même année !


SMOKE ON THE WATTER deep Purple, BLACK DOG Led Zeppelin, PAPA WAS A ROLLING STONES The Temptations, SUPERSTITION Stewie Wonder, TINY DANCER Elton Jpones, STAIRWAY TO HEAVEN led Zeppelin, WHY CAN'T WE LIVE TOGETHER Timmy Thomas, SCHOLL'S OUT Alice Cooper, HEART OF GOLD Neil Young, ME AND MRS JONES Billy Paul...................

Écrit par : boixiere | 25/05/2020

En effet on ne parle pas de la même année !
SMOKE ON THE WATER a marché chez nous en 1973 (printemps). SUPERSTITION entre janvier et mai 73, WHY CAN T WE LIVE TOGETHER entre mars et juin 73, ME AND MRS JONES mars avril 73. (source : "salut les copains").
HEART OF GOLD est bien dans ma liste.

Écrit par : Cica pour Boixière | 26/05/2020

salut Patrick et à tous.

toujours le même problème: je prend l'année "internationale " le temps que ça redescende chez nous...
pour SMOKE ON THE WATER, j'avais effectivement acheté l'album en 72, le single est effectivement sorti en 73, même chose pour led zep.

Curieusement, en UK , il est classé en.... 77.....

Écrit par : boixiere | 26/05/2020

est ce que tu es d'accord Patrick, que je peux classé "smoke" pour 72 ?

Sachant qu'on l'écoutait déjà en avril 72.

Écrit par : boixiere | 26/05/2020

...et en 1976, on retrouve plusieurs bons titres de Delpech, Guichard, Nicolas Peyrac, 2 titres de Fugain, Nicoletta, Nicole Croisille, 2 bons titres de Sardou et c'est la grande année de Johnny et Lenorman.
Côté étrangers, tout n'est pas disco: Kraftwerk, Joe Dolan, Kelly Marie,Hank Mizell,Chuck Mangione, Bon Dylan,Peter Frampton,Neil Diamond, Cliff Richard,Stevie Wonder, Abba avec le sublime "Fernando". Les Rolling Stones sont également présents.

Écrit par : Leroy | 27/05/2020

...et je n'ai pas cité Hugues Aufray, Status Quo, David Bowie, Demis Roussos,
Alain Chamfort, Alain Souchon...

Écrit par : Leroy | 27/05/2020

Écrire un commentaire