Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2020

Claude Bolling et le "syndrome Cocteau"

Jean Cocteau a été un des plus grands écrivains du siècle dernier. Dramaturge, poète, élu à l'Académie Française, il a été aussi un grand cinéaste. La belle et la bête, où il mettait en valeur son compagnon Jean Marais, c'était lui. Il est mort le 11 octobre 1963 et sa disparition passera pourtant presque inaperçue !
Pourquoi ?
Parce qu'il est décédé le même jour qu'Edith Piaf... Qui elle, aura les obsèques nationales qu'elle méritait.

L'info est impitoyable.

Cette situation allait se reproduire 3 fois.

L'immense acteur du Français Louis Seigner, un des plus grands de son temps, a eu le mauvais goût de tirer sa révérence le jour où la guerre du Golfe a commencé. Sa mort est passée en "brève" au milieu des images de guerre dont beaucoup - notamment votre serviteur - pensaient qu'elle pouvait très mal finir.

Encore un académicien, Jean d'Ormesson, qui lui aussi aurait mérité de belles funérailles, bien que je ne partageasse point ses orientations politiques.
Mais voilà, Johnny Hallyday lui a "volé la vedette"...

Et enfin aujourd'hui c'est Claude Bolling qui s'en va. Pianiste de jazz , orchestrateur , arrangeur, compositeur,  chef d'orchestre, qui a créé le groupe les Parisiennes voilà 60 ans.
Lui non plus n'aura pas droit de la part des média à l'hommage qu'il mérite.
Car dans "la hiérarchie de la célébrité", un monstre sacré est parti tout à l'heure.
Robert Hossein était son nom.


C'est sûr que vu le nombre assez important de personnalités et le nombre fixe de jours dans l'année (365), ces malheureux doublons se reproduiront encore.

Le moins souvent possible, j'espère !

Je vous embrasse.

15:00 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Robert Hossein comme tu le soulignes Patrick était un monstre sacré, à la fois grand acteur et très grand metteur en scène qui ne cachait pas ses convictions dans la réalisation de ses oeuvres marquées d'un grand humanisme, on se rappelle de " Potemkine ", "Ben Hur " ou " Jésus était son nom ". Il était en plus un grand défenseur du théâtre populaire.
Bon réveillon à tous et à l'année prochaine, Amitiés, Renaud.

Écrit par : Renaud | 31/12/2020

Ben, la semaine dernière, il y a aussi eu mardi 22 Claude Brasseur qui s'en est allé, et mercredi 23, Rika Zaraï qui nous a également quittés.

Écrit par : Hug | 31/12/2020

Bonsoir Patrick et à tous.

Une véritable hécatombe que cette fin d'année 2020, du JAMAIS VU il me semble bien.

Des gens qui nous ont accompagné toute une vie, par une chansonnette, une scène de film, une musique etc...

Et que dire quand BEBEL, Eddy ou Dutronc nous quitteront, si ce n'est nous qui partiront avant.

Je ne souhaite pas de bonne année 2021 mais une BONNE SANTE physique et morale, et une année moins pire que 2020, en tout point désastreuse.

Des dépressions, des suicides, des banqueroutes, cela, on en poarle pas sur BFM, trop commun .C'est pour ça que je ne les écoute plus, ces débats inter (minables ) pour dire sans cesse la même chose.

Longue vie à vous tous.

Écrit par : boixiere | 31/12/2020

Écrire un commentaire