Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2011

Bis répétita...

Voici déjà 7 ans, un "ami" m'avait vérolé ma messagerie "Patbasc".

Du coup tout ceux qui recevaient des messages de ma part étaient à leur tour vérolés.

C'est depuis que j'ai condamné cette adresse et que j'ai créé "pomponbasque@hotmail.fr".

Les réactions avaient été diverses, et en cette période de maniaco j'avais plus ou moins bien pris le fait que des personnes qui se prétendaient mes amis me fuir, virtuellement parlant j'entends. Ainsi une dame du 77, avec qui j'avais longuement échangé pendant des mois.

Excellent moyen de faire un tri, même si le constat de ce tri doit être douloureux.

 

Or cela a recommencé.

Ne vous précipitez pas sur votre messagerie, ceux qui m'avez comme contact, parce que :

1) cela ne concerne que mon "mur" sur Face de Bouc et surtout que

2) Il n'y a aucune raison de s'inquiéter, car après examen tout est OK.

Donc, Face de Bouc.
J'y suis à la demande de pas mal de personnes, pour leur faire plaisir, n'ayant jamais trop "kiffé" ce site. Je suis en concordance avec moi-même, car ce site, c'est du yankee pur jus !

C'est pourquoi, contrairement à la majorité des participants, je m'y suis inscrit sur "Patrick Cicatrice", ne tenant pas à donner mon nom à n'importe qui.

Ce site est d'ailleurs à double tranchant, car d'une part il m'a permis de renouer le dialogue sur leur chat avec une amie québécoise, mais d'autre part, me font réaliser que d'anciennes "amies" ne le sont plus, qui pourtant étaient attirées par un style de note.

J'avais fait dans un autre blog une analyse sur les prénoms et les personnalités, et là j'avoue que je suis profondément troublé...

Bref, là n'est pas la question.

La question est que j'ai "mordu" à un lien du site, qui finalement ne menait à rien sauf à m'extorquer quelque menue monnaie.

Ce lien est sur mon "mur" (pour ceux qui connaissent les pratiques de l'endroit) et bien entendu j'ai des réclamations.

Ca a commencé par "il ne mène à rien ton lien Patrick", ce qui était tout à fait vrai.

Puis une dame que je ne connais pas à dit que mon lien était finalement un virus.

Là-dessus, quelqu'un que je connais bien a succombé à la rumeur, et a dit " Je comprends mieux maintenant pourquoi mon ordi déconne depuis que j'ai cliqué sur ce lien... Bon, nettoyage fait..."

Or, si cela avait été un véritable virus, inutile de faire des "nettoyages" car le virus aurait déjà tout cramé. J'en sais quelque chose...

Puis, quelqu'un d'autre me fait la leçon, "Il ne vous reste plus qu'à supprimer la publication de vos murs, en souhaitant que vos contacts n'aient pas été contaminés :( "

Je peux rassurer tout ce beau monde.

Je viens de passer 4 heures à scanner mon PC. D'une part avec Avast, qui n'avait déjà rien intercepté (or il est très sensible) et qui n'a rien décelé.
D'autre part avec Spybot, qui - lui aussi est très sensible - n'a pas trouvé d'espions ni de chevaux de Troie (ni de Sète d'ailleurs...).

Ce qui est arrivé à DSK lundi dernier m'a fait reconsidérer tous mes rapports avec ce qui est Yankee, et Face de Bouc en fait partie. Je me demandais s'il fallait que je me saborde de ce côté là, et bien je pense que la réponse est oui. Entre mes ex-amies qui publient sur leur "mur" l'hommage au seul chanteur que j'avais oublié dans ma note sur l'âge des chanteurs, et la réaction des gens face à des rumeurs de virus, je pense qu'il n'y a plus qu'à tirer l'échelle.

Sinon, je sais que je vais avoir au moins deux commentaires, deux personnes qui sont très proches l'une de l'autre malgré la géographie.

Bon, je vais me coucher, je vous embrasse.

21:18 Publié dans moi, psy | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : méfiance