Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2012

Rediffusion spéciale : Les 50 interprètes de la période 1963/1974 selon SLC: Frank ALAMO

Frank Alamo vient de mourir. Aussi pour lui rendre hommage, je vous propose la rediffusion d'une note parue le 5 septembre 2010, au début de mon blog :

____________________________________________________________________________________________

Je vous parle d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître...

Déjà, pas mal d'idées reçues vont exploser : La chanson qui, en 1963, a fait découvrir le chanteur n'est pas loin s'en faut Biche O ma biche, mais File File File, n°4 en septembre 1963.

Second 45 tours, après loop de loop - un loupage adapté bien plus tard par Martin Circus sous le titre si tu me loupes. Le jeune Jean-François Grandin, 22 ans, fils de milliardaire (à l'époque Grandin n'était pas la marque Conforama mais une très grande marque) démarre très fort, après avoir été un "collègue", c'est à dire soliste aux petits chanteurs à la croix de bois à la fin des années 40.

La fameuse biche sera sur son 3ème 45 tours, et n'arrivera finalement que 4ème chez Salut les copains, en février. Derrière Johnny, Sylvie, et Richard (Anthony). Mais, rarissime à l'époque, c'est une chanson originale française ! Signée Mort Shuman, et qui sera ensuite reprise par les Searchers.

Bide avec son disque suivant, Hum hum hum qui ne sera que 13ème en avril. Entre-temps un duo avec Le petit Prince qui n'a pas été classé.

Tout le monde en revanche se souvient de Maillot 36-37, sortie en mars, qui se classera 4ème en juin et ne sortira des tablettes qu'en novembre de la même année. Quand je dis "tout le monde se souvient" de ce fameux numéro de téléphone, je pense que les organisateurs du Téléthon, 23 ans plus tard, s'en sont également souvenus !

Cette chanson est encore classée quand, en septembre il adapte une chanson des Beatles, groupe que la France vient de découvrir : je me bats pour gagner. Il ne gagnera - péniblement - que la 8ème place en janvier 65.

Avec 4 titres classés, 1964 sera la meilleure année pour Frank Alamo, 10 ème. Pas mal si l'on juge de la concurrence acharnée de cette année-là.

 

En fait, deux choses vont le "casser" : son service militaire, qui l'empêchera de faire des tournées, et des opinions politiques trop marquées (on y reviendra), tout le monde ne peut pas s'appeler Johnny !

Mais en ce début 1965 va sortir la bombe. En janvier, pendant que je me bats pour gagner arrive péniblement 8ème au bout de 5 mois, pointe à la 22ème place de ce même hit sa toute dernière chanson : Le chef de la bande. En 3 semaines cette chanson arrivera numéro 1. Pour la première fois depuis le début du hit (1962) est numéro un quelqu'un qui n'est pas de la "bande des 4" : Johnny, Sylvie, Claude François, Richard Anthony. Il faut dire que la chanson est poignante...

Elle restera 24 semaines dans le top 25...
En mai, nouveau disque destiné à être un tube, des filles et des garçons sera 3ème en juillet.

Le vinyl suivant, Bimbo (rien à voir avec Loana) sera 6ème en octobre.

Et après c'est le fameux service militaire. Sing c'est la vie, que pourtant l'émission SLC a matraquée, ne sera pas classée dans les 25 premiers.

Frank Alamo finit quand même l'année avec la 12ème place, coiffé au poteau par un certain... Adamo !

1966 donc, va marquer le début du déclin.

Il réussit quand même une belle 5ème place en avril 66, avec une chanson sur le service militaire sur un dernier signe de la main, service qui à l'époque voulait dire séparation de 18 mois...
Mais ensuite, c'est la déroute :

Eve ne sera que 20 ème en juillet, ce n'est pas difficile, 13ème en décembre.

Au final, la 16ème place pour Frank Alamo, en cette année redoutable où sont arrivés Antoine, Michel Polnareff, Jacques Dutronc, les Charlots, les Sunlights, Annie Philippe, Joe Dassin, Michel Delpech, Pascal Danel, Michel Fugain...

On continue la descente avec 1967.

Encore une chanson "service militaire", à travers les carreaux qui ne dépasse pas la 15ème place en mars.

Mais les suivants, Maudit brouillard et J'ai pleuré pour toi ne seront pas dans le hit.
Exception notable avec les poings fermés, sortie en juin et arrivée 7ème en septembre.

La dernière chanson de Frank Alamo qui sera classée au hit de SLC.
Mais avec une barbe blanche ne sera pas dans les 25.

Il finira l'année 67 18ème interprète français.

 

A sa sortie du service militaire il essaiera de reconquérir une place qu'il avait "dans le temps", mais il n'y arrivera pas, d'autant qu'il s'engagera publiquement contre mai 68, ce qui lui fera perdre beaucoup de ses fans, dont moi.

Il interrompera en 1969 sa carrière.

Officiellement, c'est sa fiancée qui lui aurait posé un ultimatum : "c'est la chanson ou moi"

Sur les années 63/74, Frank Alamo ne s'en sort finalement pas trop mal, puisqu'il est le 16ème interprète français, 13 ème chez les hommes. Il surclasse de grands noms comme Michel Delpech, Michel Fugain, Christophe, Hervé Vilard, C. Jérôme, Nicoletta, Michel Sardou, Mike Brant, Herbert Léonard....

Et après ?

De 1969 à 1978 il sera photographe de mode.

C'est même lui, qui, en 1979 sera à l'origine en France du.... développement photo en 1 h !!!
Pendant 4 ans, ce sera lui la "référence" en ce domaine. 

Puis il reviendra au spectacle en 1985, les années 60 revenant furieusement à la mode. Notamment de 2001 à 2005 un duo avec Annie Philippe (ticket de quai, pour qui pour quoi, 7ème chanteuse française à l'époque).

Actuellement il est atteint d'une maladie grave, et les médecins lui pronostiquent 6 ans à vivre.

Pour en savoir plus :

http://www.frankalamo.com/

A la semaine prochaine pour traiter de mon préféré à l'époque : Richard Anthony.

Je vous embrasse.

________________________________________________________________________________________

Finalement, ce n'était pas 6 mais seulement deux.... Repose en paix Frank.

17:03 Publié dans Cica-chansons | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : frank alamo

Commentaires

Rhôô ! Je sais bien qu'elle n'a pas été classée, surpassée qu'elle fut par la biche... mais bon, tu aurais pu parler de ma chanson préférée d'Alamo* :-)
C'est drôle, en plus, j'ai l'impression qu'on l'entendait (que je l'entendais ? ) autant que "Biche, ô ma biche"

Bonne journée à toi
Bises

*J'aime beaucoup ta parenthèse en vert ! ;-)

Écrit par : Sylvie | 06/09/2010

Et c'est laquelle ta chanson préférée de Franky ?

Bisous

Écrit par : cica pour Sylvie | 06/09/2010

A ton avis ?
... Sylvie, bien sûr !!!

Alamo l'a réenregistrée dans les années 90 sous le titre "Claudy" pour sa nouvelle épouse :-D

Bisous

Écrit par : Sylvie | 06/09/2010

A ton avis ?
... Sylvie, bien sûr !

Dans les années 90, Alamo l'a réenregistrée sous le titre "Claudy", pour sa nouvelle épouse ;-)
Pfff...

Bisous

Écrit par : Sylvie | 06/09/2010

Non, je ne radote pas :-)
Mon commentaire avait disparu... et il est revenu !

Écrit par : Sylvie | 06/09/2010

C'est la faiblesse de Hautetfort : mon com n'est toujours pas inscrit, et j'espère qu'il le sera, ne voulant pas "bégayer" !
On verra bien :))

Écrit par : cica pour Sylvie | 06/09/2010

Mon com a bel et bien été bouffé" !
Alors je répète : Sylvie a été classée 3 mois de suite mais au-delà des 25, ce qui fait que je ne l'ai pas prise en compte.
J'ajoutais que tu pouvais te rattraper avec Leny Escudéro, Luis Mariano, Pierre Perret, Joe Dassin, Frédéric François et surtout... Charles Aznavour !

Bises

Écrit par : cica pour Sylvie | 06/09/2010

Et tant d'autres ! J'ai, dans mon iPod, 47 chansons célébrant mon magnifique (c'est moi qui le dis !) prénom :-)

Re-bises :-)

Écrit par : Sylvie | 06/09/2010

47 !!! Et bien moi, je n'ai en tout et pour tout que "Patrick mon chéri" de Sheila ! Cela dit, vu la chanson c'est quand même pour moi du "sur-mesure"... On aurait même pu penser que c'était moi qui lui avais commandé la chanson :)

Rerebises

Écrit par : cica pour Sylvie | 06/09/2010

Aie ! Le chef de la bande.... Oui oui, au risque de passer pour un sentimental invertébré, je pousse toujours ma petite larme intérieur lorsque ... à la fin... bon, vais pas tout dire non plus... mais ça me fait froid dans le dos à chaque fois !

Écrit par : psyblog | 06/09/2010

Heu... premier ou second degré ? As-tu mis "invertébré" sciemment au lieu d' "invétéré" ?

Blague à part, il y avait énormément de chansons du même genre dans ces années- là : "Johnny lui dit adieu", "Terry", "va t'en"...
Le public était romantique en ce temps-là !
A présent les chansons sont plus intellectuelles, par exemple celle-là :

" Donnez moi un clitoris (heu non une suite au Ritz), je n'en veux pas ! /Des bijoux de chez Chanel , je n'en veux pas ! /donnez moi une limousine, j'en ferais quoi ? papalapapapala
Offrez moi du personnel, j'en ferais quoi ? / Un manoir a Neuchâtel, ce n'est pas pour moi.
Offrez moi la Tour Eiffel, j'en ferais quoi ? papalapapapala /
J'en ai marre d'vos bonnes manières, c'est trop pour moi ! / Moi je mange avec les mains et j'suis comme ça ! / J'parle fort et je suis franche, excusez moi !/ Finie l'hypocrisie moi, j'me casse de là ! J'en ai marre des langues de bois ! / Regardez moi, toute manière j'vous en veux pas et j'suis comme çaaaaaaa (j'suis comme çaaa) "

Heureusement que je ne traite pas la période actuelle !

Amitiés, psy.

Écrit par : Cica pour Psyblog | 06/09/2010

Zaaaaaaaaaz ! ;-)

Écrit par : Sylvie | 06/09/2010

Oui, une chanteuse qui cache son prénom, pourtant joli, le même que : Zazie, Karen Cheryl, France Gall. Non ce n'est pas Nathalie ;-)))

Écrit par : cica pour Sylvie | 06/09/2010

Tu m'impressionnes! Quelle culture, quelle passion!

Écrit par : CriCri | 07/09/2010

Je le répète à mon épouse : je ne sais pas (ou plutôt je n'aime pas) bricoler, mais j'ai d'autres "talents". Déjà écrire, puis mes passions : mon métier (très très dur aujourd'hui lol) , et les chansons. J'ai été animateur pendant 15 ans, et ma foi,en dehors des deux dernières années j'en garde un super souvenir.
Bises

Écrit par : cica pour Cricri | 07/09/2010

Nous avons donc une passion en commun ;-)

Écrit par : Sylvie | 08/09/2010

Oups... un petit choc quand j'ai lu les commentaires... Passons !
Je continue à me demander pourquoi Alamo est toujours resté dans pas mal de mémoires, alors qu'il n'a pas faire un parcours de chanteur particulièrement glorieux sur la durée. ce qui ne signifie pas, pour moi, qu'il n'a rien fait de bien : j'ai chanté à tue-tête plusieurs de ses succès et je les ai toujours en tête !!! La seule raison est qu'il fait partie d'une époque qui m'est restée chère, et probablement pas qu'à moi ;)
Merci d'avoir réactualisé cette note :) Bisous

Écrit par : Odile | 11/10/2012

Oui, j'ai tenu à laisser TOUS les commentaires... Etant bien spécifié que cette note était une "rediffusion".

Frank Alamo est resté dans pas mal de mémoires parce qu'il a fait partie de la fameuse "vague yéyé" qui a vu éclore tant de jeunes talents. C'était une époque de pionniers, face aux "anciens" (Dalida, Bécaud, Claveau, Deréal, Boyer etc ) qui ne voulaient pas se laisser balancer par dessus bord. En quelque sorte un combat de générations, dont Alamo était un des sans-culottes.
Et puis, quand même, comme je le précise sur ma note, Frank Alamo se retrouve en 13ème position sur la période 1963/1974. Sachant qu'il n'avait rien fait après 1968, on peut dire qu'entre 63 et 67 il faisait partie des "incontournables".

Et puis, oui, on était jeunes ;-))

Bisous.

Écrit par : Cicatrice pour Odile | 11/10/2012

je suis un peu triste ce soir, encore un chanteur des sixties qui s'en va, il a vraiment marqué comme tu le dis les années yéyé avec la grande époque de salut les copains, merci Cica de lui rendre cet hommage, je viens de revoir à l'instant sur youtube les fameux clips vidéos qui ont marqué sa carrière, j'en retiens deux où Frank nous démontre son sens du spectacle et son sens de l'humour, il s'agit de MAIOT 38 37 et Non ne me dis pas adieu, deux super tubes

Écrit par : Renaud | 11/10/2012

Les commentaires sont fermés.