Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2012

Rediffusion spéciale : Les 50 interprètes de la période 1963/1974 selon SLC: Frank ALAMO

Frank Alamo vient de mourir. Aussi pour lui rendre hommage, je vous propose la rediffusion d'une note parue le 5 septembre 2010, au début de mon blog :

____________________________________________________________________________________________

Je vous parle d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître...

Déjà, pas mal d'idées reçues vont exploser : La chanson qui, en 1963, a fait découvrir le chanteur n'est pas loin s'en faut Biche O ma biche, mais File File File, n°4 en septembre 1963.

Second 45 tours, après loop de loop - un loupage adapté bien plus tard par Martin Circus sous le titre si tu me loupes. Le jeune Jean-François Grandin, 22 ans, fils de milliardaire (à l'époque Grandin n'était pas la marque Conforama mais une très grande marque) démarre très fort, après avoir été un "collègue", c'est à dire soliste aux petits chanteurs à la croix de bois à la fin des années 40.

La fameuse biche sera sur son 3ème 45 tours, et n'arrivera finalement que 4ème chez Salut les copains, en février. Derrière Johnny, Sylvie, et Richard (Anthony). Mais, rarissime à l'époque, c'est une chanson originale française ! Signée Mort Shuman, et qui sera ensuite reprise par les Searchers.

Bide avec son disque suivant, Hum hum hum qui ne sera que 13ème en avril. Entre-temps un duo avec Le petit Prince qui n'a pas été classé.

Tout le monde en revanche se souvient de Maillot 36-37, sortie en mars, qui se classera 4ème en juin et ne sortira des tablettes qu'en novembre de la même année. Quand je dis "tout le monde se souvient" de ce fameux numéro de téléphone, je pense que les organisateurs du Téléthon, 23 ans plus tard, s'en sont également souvenus !

Cette chanson est encore classée quand, en septembre il adapte une chanson des Beatles, groupe que la France vient de découvrir : je me bats pour gagner. Il ne gagnera - péniblement - que la 8ème place en janvier 65.

Avec 4 titres classés, 1964 sera la meilleure année pour Frank Alamo, 10 ème. Pas mal si l'on juge de la concurrence acharnée de cette année-là.

 

En fait, deux choses vont le "casser" : son service militaire, qui l'empêchera de faire des tournées, et des opinions politiques trop marquées (on y reviendra), tout le monde ne peut pas s'appeler Johnny !

Mais en ce début 1965 va sortir la bombe. En janvier, pendant que je me bats pour gagner arrive péniblement 8ème au bout de 5 mois, pointe à la 22ème place de ce même hit sa toute dernière chanson : Le chef de la bande. En 3 semaines cette chanson arrivera numéro 1. Pour la première fois depuis le début du hit (1962) est numéro un quelqu'un qui n'est pas de la "bande des 4" : Johnny, Sylvie, Claude François, Richard Anthony. Il faut dire que la chanson est poignante...

Elle restera 24 semaines dans le top 25...
En mai, nouveau disque destiné à être un tube, des filles et des garçons sera 3ème en juillet.

Le vinyl suivant, Bimbo (rien à voir avec Loana) sera 6ème en octobre.

Et après c'est le fameux service militaire. Sing c'est la vie, que pourtant l'émission SLC a matraquée, ne sera pas classée dans les 25 premiers.

Frank Alamo finit quand même l'année avec la 12ème place, coiffé au poteau par un certain... Adamo !

1966 donc, va marquer le début du déclin.

Il réussit quand même une belle 5ème place en avril 66, avec une chanson sur le service militaire sur un dernier signe de la main, service qui à l'époque voulait dire séparation de 18 mois...
Mais ensuite, c'est la déroute :

Eve ne sera que 20 ème en juillet, ce n'est pas difficile, 13ème en décembre.

Au final, la 16ème place pour Frank Alamo, en cette année redoutable où sont arrivés Antoine, Michel Polnareff, Jacques Dutronc, les Charlots, les Sunlights, Annie Philippe, Joe Dassin, Michel Delpech, Pascal Danel, Michel Fugain...

On continue la descente avec 1967.

Encore une chanson "service militaire", à travers les carreaux qui ne dépasse pas la 15ème place en mars.

Mais les suivants, Maudit brouillard et J'ai pleuré pour toi ne seront pas dans le hit.
Exception notable avec les poings fermés, sortie en juin et arrivée 7ème en septembre.

La dernière chanson de Frank Alamo qui sera classée au hit de SLC.
Mais avec une barbe blanche ne sera pas dans les 25.

Il finira l'année 67 18ème interprète français.

 

A sa sortie du service militaire il essaiera de reconquérir une place qu'il avait "dans le temps", mais il n'y arrivera pas, d'autant qu'il s'engagera publiquement contre mai 68, ce qui lui fera perdre beaucoup de ses fans, dont moi.

Il interrompera en 1969 sa carrière.

Officiellement, c'est sa fiancée qui lui aurait posé un ultimatum : "c'est la chanson ou moi"

Sur les années 63/74, Frank Alamo ne s'en sort finalement pas trop mal, puisqu'il est le 16ème interprète français, 13 ème chez les hommes. Il surclasse de grands noms comme Michel Delpech, Michel Fugain, Christophe, Hervé Vilard, C. Jérôme, Nicoletta, Michel Sardou, Mike Brant, Herbert Léonard....

Et après ?

De 1969 à 1978 il sera photographe de mode.

C'est même lui, qui, en 1979 sera à l'origine en France du.... développement photo en 1 h !!!
Pendant 4 ans, ce sera lui la "référence" en ce domaine. 

Puis il reviendra au spectacle en 1985, les années 60 revenant furieusement à la mode. Notamment de 2001 à 2005 un duo avec Annie Philippe (ticket de quai, pour qui pour quoi, 7ème chanteuse française à l'époque).

Actuellement il est atteint d'une maladie grave, et les médecins lui pronostiquent 6 ans à vivre.

Pour en savoir plus :

http://www.frankalamo.com/

A la semaine prochaine pour traiter de mon préféré à l'époque : Richard Anthony.

Je vous embrasse.

________________________________________________________________________________________

Finalement, ce n'était pas 6 mais seulement deux.... Repose en paix Frank.

17:03 Publié dans Cica-chansons | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : frank alamo