Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2010

Plus que 46 jours avant la coupure...

Dans 46 jours en effet je déménage, et dans le Odou où j'habiterai, point d'ADSL. Que du bas débit, ce qui m'interdira pas mal de choses.

3600 étant mon débit actuel
56 étant le "bas débit", je pourrai aller sur la toile (3600/56) fois moins ! 64 plus précisément.

On m'a dit qu'en janvier l'ADSL arrivait dans mon village. Ce serait super, je ne demande pas ce dont je dispose actuellement, mais juste du nécessaire, que je ne sois pas oblgé de passer 20 minutes pour charger une page.

En plus il y aura deux interruptions : du 20 au 26 septembre, pour cause de stage, et du 13 au 21 octobre, nos vacances programmées depuis des mois et que nous ne pouvons annuler.

C'est dire qu'il va va falloir que j'accélère la cadence, si je veux que, le 13 octobre j'aie pu vous raconter l'essentiel de ma vie, vie qui s'est terminée le 30 aout 1997. Le reste c'est de la survie, également intéressant, mais qui peut attendre.

Ne vous étonnez donc pas si je "ponds" deux, voire trois notes par jour jusqu'à cette date.

Je vous embrasse

11:30 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : internet

Commentaires

Je peux poser une question qui gratte un peu ? Pourquoi veux-tu raconter ainsi ton passé ? Pourquoi ce besoin-là ? Surtout que tu en as déjà dit beaucoup ailleurs, il me semble...

Écrit par : captaine lili | 06/09/2010

Je sais que j'en ai trop dit ailleurs, et c'est pour cela que j'ai quitté l'"ailleurs".
Ici j'ai un nouveau public (250 pages lues chaque jour) qui ne connaît pas mon Histoire.
Je ne le ferai pas seulement pour essayer de me guérir, ni comme certains le font dans un but lucratif, mais surtout pour partager cette Histoire avec mon nouveau lectorat.
Mais après ici, ce sera fini, je ne vais pas aller me répandre sur tous les sites de la planète. Ni procéder comme Psyblog : en faire un livre. Mais "elle" n'aurait sans doute pas apprécié.

Écrit par : Cica pour Lili | 07/09/2010

Hum, et pourquoi pas prendre ton temps? Je veux dire, rien ne t'oblige à avoir tout raconté d'ici à ton déménagement... ton lectorat tout neuf pourra attendre pour les accros comme moi, et les nouveaux auront déjà pas mal de lecture!
Après je comprends qu'avant la coupure, tu veuilles partager cela avec toi... mais ce sentiment d'urgence, je pense qu'il n'est pas nécessaire! On en a déjà suffisemment des urgences au quotidien pour ne pas s'en rajouter!
Et... là où je bosse, on dit souvent: "il est urgent d'attendre"! (sous entendu: répondre à l'urgence n'est pas forcément le plus urgent)

Écrit par : CriCri | 07/09/2010

Tu as raison d'autant que j'ai trois solutions : soit foncer, mais alors le suspense serait vite tari, soit prendre mon temps.
Et la troisième solution, que je viens juste de découvrir : la programmation. Ainsi je pourrai programmer mes notes au fil des jours. Et répondre à vos commentaires par mail, les jours où je serai au taf.

Bises

Écrit par : cica pour Cricri | 07/09/2010

En voila une solution à l'amiable!
Bisous!

Écrit par : CriCri | 09/09/2010

Les commentaires sont fermés.