Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2010

les 50 interprètes de la période 63/74 selon SLC : Joe DASSIN

Né en 1938, Joe Dassin attendra l'âge (canonique pour l'époque) de 27 ans pour se lancer dans la chanson.

Il aura raison car son premier 45 tours Bip-Bip sorti en octobre 65 se classe 22ème en janvier 66.

En 66 ce sera en mars Ca m'avance à quoi, 17ème en juin.
Excuse-me Lady (juin) ne sera qu'aux portes du hit.
Ses disques suivants ne marcheront pas, tels Je change un peu de vent (septembre) et je vais mon chemin (décembre).
Même Guantanamera, sorti à la même époque, fait un bide total, alors que c'est à présent une de ses chansons-référence. C'est le phénomène "toute la musique que j'aime", des chansons inconnues à leur sortie qui deviennent des cartes de visite des années plus tard, comme Chez Laurette de Delpech ou Les Ricains de Sardou.
On s'en doute, 1966 n'est pas non plus son année.

1967 ne sera pas meilleure.
Les Dalton, sortis en mars, seront classés 12ème en juillet. Et oui... pas mieux !
Il s'essaie alors à la chanson à texte. Mais flop pour La Marie-Jeanne qui sera tout juste dans le hit fin novembre.

Alors retour à la case "guimauve", avec La bande à Bonnot en février 68, qui sera directement 8ème en mars.
Siffler sur la colline, sortie en mai, est une curiosité niveau hit-parade. En effet, cette chanson sera classée dans le top 50 pas moins de...8 mois ! De mars à octobre, avec un numéro 8 en mai. Zaï zaï zaï zaï....
Doublé avec son simple de décembre : Un peu comme toi est 19ème en février 69, et ma bonne étoile 8ème en avril.
Et là, enfin, Dassin entre parmi les 20 interprètes de l'année. 19ème, mais il faut bien un début....

Mais il dérape en janvier 1969 en adaptant une belle chanson triste de Herman's Hermits pour en faire une infâme mièvrerie : les petits pains au chocolat. Qui seront 7èmes en mai.
Encore un doublé ensuite, avec d'un côté la face A Le chemin de papa (belle chanson) qui ne sera que 21ème en septembre, et de l'autre en face B l'un de ses tubes historiques. Les champs-Elysées resteront classés jusqu'en novembre, deux mois sur le podium sans atteindre cette fameuse première place qui consacre un chanteur.
Une de ses plus belles chansons, il la sortira en août : Mon village au bout du monde ne sera classé (7ème) qu'un seul mois.
C'est la vie Lily,qu'il sortira en novembre, restera classée 16 semaines, numéro 4 en février 1970.
N'empêche que 1969 sera "son" année, où il bousculera le grand Johnny en légère perte de vitesse pour arriver à la seconde place derrière Adamo !

70 aussi ne sera pas mal, car il va enfin avoir son tube. Ses tubes, pourrais-je dire.
Il la commence bien avec, donc, c'est la vie Lily, mais en avril, il frappe un grand coup en adaptant une chanson entraînante numéro 1 en Angleterre (j'écoute à cette époque, et depuis 1966, le hit de la BBC) intitulée Yellow River qui deviendra... non pas la rivière jaune, mais L'Amérique. 15ème en juin, 4 ème en juillet et août, numéro 1 en septembre, 7ème en octobre et 9ème en novembre, L'Amérique est "la" chanson de l'année, sans conteste aucun.
Il attendra novembre pour sortir la fleur aux dents, qui elle aussi connaîtra une belle carrière : classée 5 mois, jusqu'au printemps, podium en janvier, seconde place en février.
Au final Dassin est 6ème pour 1970.

Il va connaître une petite éclipse en 1971 malgré l'équipe à Jojo sortie en février (non classée), et fais la bise à ta maman, pourtant un des tubes de l'été.

Mais il va rebondir en 1972 avec elle était oh, chanson ferroviaire que j'ai vécue personnellement ♥ ! 7ème en mars.
Takata kata (ou l'inverse) sortira en mai et aura la 7ème place en juillet.
Mais c'est surtout, en novembre, la complainte des heures de pointe qui se taillera un joli succès. Elle tiendra jusqu'au printemps, avec une belle 5ème place en mars.
Du coup il revient parmi les 10 meilleurs interprètes.

Pour 1973, Salut les amoureux se classe 12ème en juin, fais-moi de l'électricité 11 ème en janvier 1974. La face B, les plus belles années de ma vie méritait d'y figurer.
Mais rien pour c'est ma tournée, sortie en même temps que Salut les amoureux.
Au final, pas assez pour rester dans le top 20 des interprètes.

La chanson des cigales fera un bide au début 74, mais quand on a seize ans se classera 17ème en février. C'est du mélo ne sera pas classée.

Au final, Joe Dassin occupe une logique 15ème place pour les douze années 1963/74, 11 ème chanteur masculin.

Et ensuite ?

Ensuite on verra du beau Dassin.
75 l'aurait certainement vu parmi les tout premiers avec Si tu t'appelles mélancolie (14ème en mars) et surtout son plus gros tube : l'été indien, 9 semaines numéro 1.
Ca va pas changer le monde n'aurait rien changé à ce classement car cette chanson restera 5 mois dans le top.

Pour 76, ENFIN il abandonne les adaptations, et chante tricolore. D'abord ce superbe morceau impassable à la radio pour cause de longueur, le jardin du luxembourg, que je passe en boucle depuis des années. Puis Et si tu n'existais pas, 4ème (1) en mai, et il était une fois nous deux, seconde en septembre 76. Perso j'adore la face B les aventuriers.

1977 le verra chanter A toi, et l'amour s'en va, dans les yeux d'émilie qui sera classée 4ème d'après Lesueur,  Maria, superbe chanson dont Goldman saura tirer profit (comme toi) !

1978 sera l'année de si tu penses à moi.

79 sera un très grand cru avec côté banjo côté violon, faut pas faire de la peine à John, la vie se chante la vie se pleure, le dernier slow, qui sera classée dans les 10 en septembre.
Mais il fait un infarctus en décembre, qui lui fait annuler ses tournées.


En 1980 c'est le marché aux puces et the guitar don't lie, qui sera sa dernière chanson.
En effet, Joe Dassin, de santé affaiblie par son infarctus a la joie d'être père en mars. Mais en avril sa femme demande le divorce.
En est-ce la cause ? Le 11 juillet, malgré l'avis de ses médecins, Joe Dassin donne alors un gala à Cannes. Sans doute d'adieu...
Son coeur lâchera peu après.

Rendez-vous la semaine prochaine avec Dave.

Je vous embrasse.

(1) Peut-être 5ème car en 1975 Clo-clo était interdit de hit sur SLC...

Commentaires

Joe Dassin fut incontestablement mon premier idole.
Et il le restera longtemps.
Sa chanson "il était une fois nous deux" (souviens-toi)... restera à jamais gravé en moi pour le jeudi auquel elle fait référence (première rencontre un jeudi, premier baiser un jeudi, "première fois" que ... un jeudi, mariage un jeudi... oui divorce aussi un jeudi....
Aujourd'hui j'aime encore beaucoup le café des trois colombes...

Merci Cica pour les souvenirs

Écrit par : Psyblog | 20/12/2010

En fait, Joe Dassin visait un public assez large : ceux qui sont, grosso-modo, nés avant 1965. Et qui avaient connu le temps (jusqu'en 1972) où le jour de repos des écoliers/lycéens était le jeudi et non le mercredi. Donc, fatalement, tout ce qui évoque le fameux jeudi rendra nostalgiques les anciens que nous sommes à présent devenus :))
Du reste le groupe Il était une fois ne s'était pas trompé quand il s'adressait, en 1973, aux jeunes générations avec leur tube "les filles du mercredi".

Merci en tout cas pour ton com, il prouve que j'ai raison de persévérer dans cette voie.

Écrit par : Cica pour Psyblog | 20/12/2010

Les commentaires sont fermés.