Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2011

A vendredi !

Départ imminent pour Lons, afin de faire mes journées de Mercredi et Jeudi.

Le cyber de Lons a fermé, si bien que sauf cas très urgent (*), je ne pourrai répondre à vos commentaires d'ici vendredi matin, voire jeudi soir si le TGV Paris-Lausanne accuse moins que ses 20 minutes de retard habituelles.
Connaissant la ponctualité de mes amis Suisses, je me demande comment ils peuvent supporter de telles errances, alors que chez eux, un retard de 5 mn est déjà "hors normes".  J'imagine le TGV arrivant à Lausanne avec des - au moins - 20 mn de retard, il doit y être accueilli avec des sifflets !

Idem pour le train de Neuchâtel que je prends à Frasne, lui aussi subit le même retard...

Reste que j'ai du mal à comprendre comment ça se fait qu'un train international puisse se payer 20 mn de retard sur un parcours... de deux heures 20 ! Dois-je en conclure que si le parcours était de 4h40 (cas d'un Paris-Bayonne ou d'un Paris-Nice) le retard serait double ???

La dernière fois, vendredi 21, c'était un quart d'heure. Un quart d'heure à me geler sur les quais d'une petite gare (la plus petite gare TGV) du nom de Mouchard.

Quand je suis monté dans le convoi j'étais congelé.
Puis j'ai aperçu un con-trôleur (depuis 1971 où j'ai pris le train de façon systématique j'écris souvent ce terme avec un tiret...) auquel je me suis adressé - poliment - afin de savoir le pourquoi de cet énième retard.

sncf-ambition.jpg

Sa réponse a été : "veuillez me présenter votre titre de transport s'il vous plaît".

Je demande une explication, j'ai en réponse la répression. Genre de choses qu'à 60 ans je commence à ne plus trop goûter.

Je lui réponds du tac au tac "je vous présente mon billet, et vous vous marquez l'heure et le lieu de contrôle dessus..."

Le con-trôleur a paru désarçonné, et m'a dit que j'avais une réaction bizarre, et qu'il n'était pas payé pour des trucs de ce type.
J'ai répondu que je ne paye pas 17 euros pour 110 km pour finir avec un retard systématique de 15 à....55 minutes.

Finalement, il a capitulé, en faisant bien remarquer à la cantonade - gestes à l'appui - que je ne devais, visiblement, pas jouir de la totalité de mes facultés.

La cantonade, elle, s'en fichait bien, des belles dames bien pomponnées lisant Vogue et des messieurs encravatés et i-padisés qui se demandaient bien pourquoi leur train s'arrêtait dans des hameaux de Franche-Comté pleins de neige...

Bref, tout ça pour vous dire que si le Paris-Lausanne de 20h18 (à Mouchard) a encore un retard conséquent, je ne pourrai descendre dans ma cave que le lendemain pour répondre à vos commentaires.

En attendant je vous embrasse.

(*) Pas question de venir sur mon blog de mon boulot, j'ai assez payé pour l'avoir fait, mais je sais qu'il existe un autre cyber à Lons, distant lui de quelques 2 km de mon lieu de travail. Vu la façon dont les trottoirs sont déneigés, je pense que ce serait un exploit d'y aller, mais s'il le faut, j'irai.

13:46 Publié dans arnaques, moi | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Pour avoir pris le train de ton pays voisin d'un village à une ville du Léman, tôt ce matin, je dois reconnaître que la précision égale celle des montres, impressionnée je suis.
Je t'embrasse

Écrit par : Brigitte | 25/01/2011

J'espère qu'en dehors du voyage le reste s'est bien passé ?

Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Brigitte | 25/01/2011

Je t'embrasse aussi!

Écrit par : CriCri | 26/01/2011

Je compatis Patrick, que de galères !
Vivement que tu aies l' adsl également.
Encore un peu de patience, bon courage,
bisous

Écrit par : Roberta/grapho 17 | 26/01/2011

Ca ne devrait plus tarder, logiquement. La date était fixée au 29/1 puis reportée au 15/2.
Le 15 ce sera super : mon épouse - à moins qu'elle fasse comme hier - aura enfin le droit de conduire, et moi je pourrai enfin surfer à ma guise, tous vous lire, vous commenter bien sûr, rattraper le temps perdu (4 mois quand même...)
Bises

Écrit par : Cica pour Roberta | 28/01/2011

Les commentaires sont fermés.