Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2011

CE MATIN JE SUIS SORTI DU NUCLEAIRE

DSCN7542.JPG

Je vous embrasse

10:57 Publié dans moi, Science | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : photovoltaïque

Commentaires

Bravo ;))) Etant quelque part "antinucléaire", je ne peux dire mieux. Des bises

Écrit par : Sympho2 | 07/06/2011

De toutes façons, il va bien falloir qu'on s'y mette tous, du moins ceux qui ont assez de soleil pour pouvoir le faire (environ 60% du territoire) et un toit orienté plein sud.
Car tôt ou tard il faudra sortir du nucléaire ou c'est lui qui va nous sortir, les barrages sont trop dépendants des aléas climatiques, et les éoliennes c'est une vraie catastrophe (et là, c'est le pro qui parle !) Resterait des centrales.... au charbon ! Retour aux années 50.
Bises

Écrit par : cica pour Sympho | 07/06/2011

Et dans des centaines d'années, on se rendra compte qu'on pompe toute l'énergie solaire. C'est le serpent qui se mord la queue :( Des bisous

Écrit par : Sympho2 | 07/06/2011

Répondant à Cica sur la disparition des bureaux de poste, je lis vos commentaires et me pose une question: comment pourrait-on pomper toute l'énergie solaire? Même si le soleil est voué à mourir, pomper son énergie ne l'épuise pas me semble-t-il? Où il brille où il ne brille pas, non?
On ne lui fait pas de mal... contrairement aux rivières et autres.
Bon, c'était juste en passant.
Des bises.

Écrit par : Brigitte | 07/06/2011

Tu n'as pas pris la vanne de Sympho au premier degré Brigitte ? Bien évidemment que de l'énergie solaire il y en aura indéfiniment, et en plus c'est une des seules énergies qu'on ne peut pas "prendre", on peut juste la recevoir.
C'est un peu comme si, sous la pluie, celui qui la récupère dans des réservoirs tarirait cette dernière !
Je t'embrasse

Écrit par : cica pour Brigitte (et Sympho) | 07/06/2011

Grand, grand coup de mou pour moi! Non je ne l'ai pas prise au premier degré... mais voilà. Je mets un commentaire de ce qui me passe par la tête!
Là je suis fatiguée... je ramasse dans le moral un an et demi de souffrances physiques que je ne raconterai pas! Je l'attendais ce retour de manivelle!
Réel: 0h tu vas mieux c'est magnifique (moi: oui ça va, mais il y a encore des jours difficiles en douleurs... elles sont là!)
Réel: ça va aller (moi: oui, oui ça va aller...)
Bon, sur ces bonnes paroles, je vais faire du ménage, car le ramoneur vient de passer... et je le remercie, car c'est très très propre...
Bises d'une fatiguée.

Écrit par : Brigitte | 07/06/2011

Je m'demandais si Brigitte avait un blog "visitable"
Une autre fatiguée :-)

Écrit par : Teb | 07/06/2011

Ca y est,il est sorti du nucléaire!!!
En plus dans 5milliards d'années,le soleil devrait être une géante rouge et arriver aux portes de la terre à cause de sa taille,donc l'énergie sera hyper forte,alors c'est un excellent calcul.

Écrit par : thierry | 08/06/2011

Normalement, ma banque m'a dit que l'investissement serait amorti dans 2 milliards d'années. J'ai eu le nez fin ;-)

Écrit par : cica pour Thierry | 08/06/2011

Bravo Cica ! Moi aussi je suis anti-nucléaire. Peux-tu m'expliquer pourquoi les éoliennes sont une vraie cata ? (Je pars jusqu'à mardi je ne te lirai qu'à mon retour). J'ai adorée ta blague au fait !
Je t'embrasse

Écrit par : LE CHEMIN DU BONHEUR | 09/06/2011

Les éoliennes créent des perturbations dans l'air autour d'elles, qui modifient sensiblement le comportement des oiseaux. Le grondement incessant peut incommoder les personnes hyperstressées. Les éoliennes sont souvent placées sur des points culminants, et du coup on les voit de partout. Les éoliennes, contrairement aux panneaux solaires, nécessitent de l'entretien.
Enfin le rendement n'est pas énorme, disons qu'une éolienne "classique" comme celles que l'on trouve dans la Beauce ne produit que de quoi alimenter en électricité environ 100 maisons.
Je t'embrasse.

Écrit par : cica pour Joelle | 09/06/2011

Mais la blague qui fait dire à Sarkozy "les éoliennes,il n'y a qu'à les enterrer",n'est peut-être pas si bête!!
Par exemple,sur les bateaux,on voit des sortes de pipes face au vent qui canalisent l'air pour l'amener à l'intérieur.Si on faisait pareil avec des toutes petites mais nombreuses éoliennes?La pipe orientable récolte la force du vent,l'air est canalisé et va faire tourner un genre de moulinet en sous-sol qui fait tourner un alteranteur.
Je ne sais pas si ce serait réaliste,et quel en serait le rendement,mais il faudrait peut-être voir ça?

Écrit par : thierry | 10/06/2011

Il ne faut pas se cacher qu'en plus le problème est politique ! Où y a-'t-il le plus de vent en France ? Sur les hauteurs, sur les côtes Bretonnes et la Provence. Des endroits où la plupart de nos élus ont une résidence secondaire et ne veulent rien voir qui défigure leur paysage.
Ce que tu dis n'est pas con, j'ai bossé voici presque 40 ans à l'endroit de France où il y le plus de vent (360 km/h relevés le 1er novembre 68), et on avait tenté l'expérience dont tu parles. Mais hélas ça ne pouvait pas marcher pour une bonne raison : dans la plupart des cas les vents sont associés avec des pluies, et l'eau rentrait des les tuyaux !!
Voilà la raison.
Amitiés.

Écrit par : cica pour Thierry | 10/06/2011

Brigitte pour Teb... ai répondu chez toi.

Écrit par : Brigitte | 10/06/2011

Je me sens nouille sur ce coup là ;-))
J'aurais du y penser toute seule !

Écrit par : Teb pour Brigitte... | 10/06/2011

Tu m'avais dit de respecter ton anonymat... Tu vois, je l'ai fait, même Teb a été bluffée.
Mille bises

Écrit par : cica pour Brigitte | 10/06/2011

Patrick... merci. Teb, non t'es pas nouille!
Bises à tous les deux.

Écrit par : Brigitte | 11/06/2011

Les commentaires sont fermés.