Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2011

DSK. Enfin....

Je m'empresse d'abord de dire, qu'au su et vu du "problème" de DSK avec les femmes (autrement dit, qu'il serait quasiment un obsédé sexuel) je n'aurais finalement pas trop aimé avoir un tel homme pour président.
Donc je ne regrette pas trop qu'il n'ait pas pu se présenter aux primaires du PS.

Cela dit, on a bel et bien sali un innocent.

A 21h28, la nouvelle est tombée : DSK est blanchi par le procureur.

Je ne peux résister à la joie et à la fierté de dire que, dès le début, je savais que cette histoire était un coup monté (note du 19 mai http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2011/05/19/les-ri...) mais que de gâchis !

Pour moi, l'affaire a été "téléguidée" d'un très haut lieu, et c'est vrai que d'un côté on peut dire que 1) Christine Lagarde est présidente du FMI et que 2) l'élection présidentielle sera plus serrée que prévu.

Mais qu'on fasse attention à l'"effet boomerang".

DSK, pendant ces trois mois n'a pas pipé mot.
A présent, il faut s'attendre à ce qu'il règle ses comptes. Je ne serais pas surpris autre mesure qu'il écrive un bouquin - et carrément qu'il l'édite en "poche" tout de suite - où il parlerait de ce qu'il a subi, et aussi raté. Je verrais bien comme titre "Présumé président", ces deux mots résumant en fait toute l'histoire.

Et, de toutes façons, je voudrais pas être à la place d'un homme qui aurait à la fois gagné une guerre (contre un de ses ex-amis !) mais perdu une grosse bataille, menée en sous-main avec des manières abjectes. Chacun pourra se faire son opinion...

Je vous embrasse.

Commentaires

Je suis content aussi. mais tu sais, Sarko l'avait promis : " s'il se présente, je déclenche le feu nucléaire". Il l'a fait. Mais que notre nabot ami de Khadafi soit le prochain à tomber par les urnes, et non par le lance-flammes, c'est tout ce que je souhaite. En gros, un violent retour de boomerang dans sa face, ainsi qu'à tous ceux de l'UMP et du FN.
amitiés

J.

PS : je viens de voir sur ce qui est arrivé à ta femme... Content que tout se soit bien terminé. :)

Écrit par : Julius | 22/08/2011

Reste à savoir en avril prochain ce qui aura le plus compté dans le coeur des français : la co-victoire dans un conflit qui - en fait - ne nous concernait pas plus que ça...
Ou l'échec des basses manoeuvres comme l'affaire Clearstream ou l'affaire DSK. A moins que d'ici là "le petit" tire une botte secrète qui fasse basculer l'opinion....
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Julius | 23/08/2011

Un innocent sali, oui... mais il n'est pas que victime. Il tombe quand même bien facilement dans les pièges... Et cela a montré une personnalité que je n'aime pas, comme tu le précises au début. Je pense aussi à la femme de ménage qui est victime elle-aussi, quel que soit son degré de mensonges (on ne saura jamais exactement ce qui s'est passé dans cette chambre). Je crois que la suite de sa vie va être plus difficile maintenant que celle de DSK qui a suffisamment de puissance et de finance pour s'en sortir.
Et puis, tout de même, DSK était président des sondages. Pas des urnes. Ni celles du PS, ni celles des français. Rien n'était fait. Ça me parait un peu absurde d'en faire un héros déchu (je ne dis pas ça pour toi mais pour une certaine tendance des médias et des politiques)...

Écrit par : captaine lili | 23/08/2011

Je rentre du Haut-Jura, (vers lamoura) un endroit que tu connais bien, après y avoir passé une nuit grâce à un site internet qui m'y offrait 50% de réduc.
Concernant DSK, d'accord avec toi, il a révélé sa "vraie" personnalité, celle de cavaleur, et je n'aurais pas aimé avoir un cavaleur comme président de la réublique. Après Pompidou, Giscard, Mitterrand et Chirac, c'est vrai que Sarko nous a offert une certaine "pause" à ce sujet. Peut être même la seule qualité visible qu'il possède.
Pas d'accord avec toi en revanche pour la femme de ménage. Je sais que dorénavant, cette dame sera un symbole face aux cavaleurs, mais une certaine conversation téléphonique l'a trahie : "je vais me faire de l'argent avec ce type". A vouloir trop s'approcher du feu, on se brûle, et c'est vrai que, poussée par sa communauté plus les lobbys féministes, elle aurait pu faire un grand coup financier. Avec la bénédiction de l'Oncle Sam, qui montrerait à la planète entière qu'ils sont, 150 ans plus tard, restés des cow-boys.

Et si la suite de sa vie va être certes difficile (et encore elle a de la chance, en France elle aurait été inculpée et mise en prison pour "fausse accusation, faux témoignage et outrage à la cour," là elle est foutue de se faire du fric au civil !) je pense qu'elle l'a bien cherché.

Sinon oui, DSK était président des sondages, DSK aurait passé facilement les deux tours de la Présidentielle, mais pas forcément celui des primaires...
En revanche, oui c'est un héros déchu, car il était un des hommes les plus puissants de la planète, et il s'est retrouvé lâché aux chiens en moins de 48h...

Tout cela nous enseigne, avec les crises boursières et les "évènements" du Maghreb que finalement, rien ne peut être vraiment stable ici-bas... Sinon la mort qui reste, elle, immuable, et répartie équitablement.
Bisous.

Écrit par : Cica pour Captainelili | 24/08/2011

Pour moi, ton héros déchu n'est qu'un puissant qui a trébuché (et qui avait suffisamment d'argent et de puissance pour s'en sortir même s'il a perdu des choses en route).
Et puis je ne trouve pas que la mort soit répartie équitablement...
Mais bon, c'est juste mon avis. :-)

Écrit par : captaine lili | 26/08/2011

D'accord pour la mort qui n'est pas répartie équitablement (là c'est moi qui ai trébuché...).

D'accord pour le "puissant".

Pas forcément d'accord pour "déchu" car il a 80% de chances de se retrouver premier ministre en 2012.

Et pas du tout d'accord pour "trébuché". On lui a tendu un piège, il y est tombé. C'est tout :)

Écrit par : Cica pour Captainelili | 26/08/2011

Les commentaires sont fermés.