Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2011

Bobologie

Décidément, je ne m'en sors pas...

Après avoir écrit ma note "enfin guéri" (de ma bronchite tropicale qui a fichu mes vacances parisiennes en l'air) quelques jours après j'ai ressenti une petite douleur au bas du dos.

Puis, jour après jour, ça s'est étendu, et voici une semaine, je me tordais de douleur sur mon lit.

Je suis - finalement - allé voir le toubib, qui m'a parlé de "cruralgie" et m'a donné des anti-inflammatoires et un anti-douleur puissant, l'Ixprim. Et m'a envoyé passer des radios.

L'Ixprim, c'est efficace mais ça a le don de vous donner la nausée et de vous sentir complètement à côté de vos pompes. Si bien que depuis 8 jours j'ai le choix entre la nausée et un mal de chien. J'attends jusqu'au dernier moment pour prendre cet Ixprim, préférant une douleur modérée à cette sensation nauséeuse. mais quand on passe du modéré à insupportable (Brigitte me comprendra) alors pas le choix.

Pour les radios, il fallait que j'attende 15 jours si je voulais que ça se fasse à Pontarlier. Pour Besançon le délai était plus court, mais la route était bien plus longue. Alors j'ai opté pour une solution intermédiaire : Morteau. On n'y fait pas que de la saucisse, on y fait aussi des clichés (moi aussi d'ailleurs !).

J'en reviens. Après m'avoir passé aux rayons X une douzaine de fois, le verdict est tombé : suspicion de hernie discale. La maladie idéale pour un ex-animateur de radio ;-)
Il faut que j'aille d'urgence faire un scanner ou un(e) IRM pour confirmer.

J'espère que mon voyage à Lisbonne (dans deux semaines) ne sera pas compromis, les "electricos" (tramways) et les plages de Cascais me manquent.

Je vous embrasse

17:51 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

Y a pas que Brigitte qui peut comprendre... ;-) Pour moi tous les antidouleurs (sauf celui qui a été arrêté et un autre type "anti-inflammatoire"...) sont des horreurs mais toi tu peux peut-être en trouver un de mieux. Ça vaut le coup de chercher. Et aussi, il faut éviter le plus possible que la douleur s'installe... J'espère que tu vas pouvoir profiter de Lisbonne.

Écrit par : captaine lili | 09/11/2011

A présent, presque tous sont retirés de la vente :(
Pourtant il y en avait un qui marchait impeccable et sans effet secondaire notable (j'ai une opération extrêmement douloureuse en 1990), c'était le Di-antalvic, retiré en mars dernier...
Croisons les doigts pour Lisbonne !
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Captainelili | 09/11/2011

Je vois que tu étais ami avec la même molécule que moi (celle qui était dans le Di-antalvic et a été retirée car jugée potentiellement trop dangereuse..) :-)

Écrit par : captaine lili | 09/11/2011

Mince alors j'espère que cela ne gachera pas ton voyage et te souhaite un prompt rétablissement comme on dit.... Essayes un ostéopate si tu en connait un ça marche plutot bien...Bon courage, bises

Écrit par : manoudanslaforet | 09/11/2011

Le principe de précaution devient je trouve de plus en plus pesant !

Écrit par : Cica pour Captainelili | 09/11/2011

J'y ai déjà pensé mais quand j'ai évoqué ça devant les radiologues ils ont fait un bond de 6 mètres ! C'est vrai qu'il ne faut pas trop rigoler avec les vertèbres, on peut se retrouver dans un fauteuil sans avoir pu dire ouf !
Bises.

Écrit par : Cica pour Manou | 09/11/2011

Oh ciel, me voilà citée... Est-ce un message subliminal pour savoir comment je vais? ça va... oui je ne peux que comprendre.
Bises

Écrit par : Brigitte | 09/11/2011

Ne crois pas que c'est juste lorsque je souffre physiquement que je pense à toi... j'y pense plus souvent que tu ne peux le croire. Mais là, je me suis senti obligé de te citer vu l'énorme différence entre tes souffrances (fortes, perpétuelles) et mon petit bobo à moi (certes douloureux mais qui pourra je pense être traité). Je ressens, en publiant ce genre de note, une espèce de honte de me plaindre vis à vis de toi, de Captainelili, de gens qui souffrent dans leur chair et qui ne le disent pas forcément.
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Brigitte | 10/11/2011

Ouille! Il te faut un repos absolu!!
Pour ce qui est des plages de Cascais, elles sont plus sympas en hiver qu'en été (trop de monde).

Bises!
Carla

Écrit par : cmvg1971 | 10/11/2011

Pour le repos, pas de souci puisque je suis en retraite !
Cascais j'ai beaucoup aimé la dernière fois (27 avril 2010 près de 30 degrés) le soleil, la chaleur, et peu de monde.... J'adore aussi le petit train, tu peux monter ou tu veux, descendre ou tu veux, tout ça en longeant la mer, c'est super...
Bises.

Écrit par : Cica pour Cmvg1971 | 10/11/2011

Bon courage ;-)

Écrit par : Teb | 10/11/2011

Aujourd'hui, ça va mieux. J'ai pu diminuer la dose d'antalgique. Je commence les séances de kiné la semaine prochaine, et le scanner (avec infiltration de cortisone m'a dit le toubib ce matin) après Lisbonne. Merci à tous :)

Écrit par : RAJOUT DE CICA | 10/11/2011

Souhaitons que l'air de Lisbonne te fasse du bien !

Écrit par : Cristophe | 10/11/2011

Que ce soit en 2004 ou en 2010 il m'a toujours fait du bien :) J'adore ce pays et ses habitants, très francophones (et francophiles) et je suis heureux de pouvoir (je croise les doigts) y revenir.

Écrit par : Cica pour Cristophe | 10/11/2011

Ah oui la cruralgie, ça fait mal... ! J'espère que ça passera rapidement! Moi mon médicament miracle, pour mon pied uniquement, c'est le Feldène... Les autres ne me font rien, et étant allergique au paracétamol adieu Di-Antalvic dont l'arrêt ne me pose du coup pas de problème notable! Mais je comprends la détresse de ceux qui en ont besoin au quotidien!
Bises!

Écrit par : CriCri | 11/11/2011

Les portugais, francophones et francophiles? Beuh! Tu as probablement eu la chance de croiser des gens francophiles voire francophones (des anciens émigrés, qui ont décidé de rentrer), car le Portugal est de moins en moins francophone et francophile...

Bises:

Écrit par : cmvg1971 | 12/11/2011

Tu sais, je voyage pas mal... Et dans la plupart des pays où je me suis rendu (notamment Allemagne, Autriche, Tchékie, Italie, Espagne, Pays-Bas, Malte) j'ai senti comme une certaine défiance envers les Français. Tout juste de la politesse (parfois pas, comme en Tchékie), et rien d'autre. Alors qu'à Lisbonne je me sentais "adopté". Une anecdote, datant de l'année dernière : mon épouse avait essayé de frauder dans le métro en passant de force dans un tourniquet. Elle a raté son coup et s'est écorchée. Et là je vois un agent de "Carris" arriver, prêt à verbaliser. Il a emmené mon épouse de manière ferme dans un local, et là, il a sorti... non pas un carnet à souche, mais une trousse de premier secours, dont il s'est servi pour soigner mon épouse !!!
Je ne vois sincèrement pas ça à la RATP ni chez Tisséo !

Bises.

Écrit par : Cica pour Carla | 14/11/2011

Les commentaires sont fermés.