Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2017

LA VERITE SUR LA DETTE DE LA FRANCE

Je "reposte" à nouveau une note écrite voilà 5 ans, concernant la fameuse dette "qui ruinerait la France, "au bord de la faillite".  En vérité la France n'a jamais été aussi riche ! Mais cette richesse est mal distribuée.

Je ne suis pas du tout économiste, mon métier a consisté à prévoir le temps, pas les indices boursiers. Cependant, je pense avoir compris comment ce "truc" fonctionne et je vais essayer de vous l'expliquer.

Supposons un jeune couple travaillant à Paris. Ils désirent s'acheter un appartement et obtiennent un prêt de 300.000 euros sur 25 ans.
Supposons qu'ils obtiennent du 5%, ça leur fait des mensualités de 1754 euros (hors assurances).

Mais au bout de 10 ans, l'un des deux est au chômage. Ils ne peuvent plus faire face à leurs mensualités.

Ils ont seulement, à ce stade, remboursé 78227 euros, le reste est parti en intérêts.
Il leur reste 221.773 euros à rembourser.

( source : http://www.cyberpret.com/calculettesimple.php3 )

La banque leur consent alors un nouvel emprunt de cette somme sur de nouveau 25 ans.

Mais comme ils sont "mauvais payeurs", le taux monte à 7%.
Les mensualités "descendent" à 1567 euros, qu'ils parviennent à payer en faisant des sacrifices.

Au bout de 10 ans, rebelote ! Cette fois c'est les études des enfants qu'il faut financer.
Il leur reste 174.386 euros à rembourser.

La banque veut bien rééchelonner leur dette, mais ce sera désormais du 9%. A prendre ou à laisser !

Cela donne, toujours sur 25 ans, des mensualités de 1463 euros.

Au bout de 10 ans, pour une raison que je vous laisse le soin d'inventer, ils jettent encore l'éponge.

Reste 144.285 euros ------> Banque accepte le rééchelonnement mais cette fois à 12% ----> Mensualités de 1519 euros !

STOP !!!!

Je pense que vous avez compris le principe. A partir de là, ils ne rembourseront plus - s'ils y arrivent ! - que les intérêts...

Alors qu'ils ont déjà sorti... 574.800 euros, soit le double de leur emprunt initial, ce qu'ils devront sortir tous les mois ne fera, désormais, pas pour autant baisser leur dette.

C'est l'illustration du proverbe "on ne prête qu'aux riches". Si tu as les moyens, alors le taux d'intérêt est bas. Et plus tu as du mal à faire face, le taux monte. Et au final, tu n'arrives plus à suivre.

C'est exactement ce qui se passe pour la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Espagne, l'Irlande et à présent, la France.

 

Avec ce système à la con, jamais la situation ne pourra se dénouer.

Je ne suis pas économiste, je le répète mais je crois que, à l'instar de n'importe quel élève de 5ème, il est facile à comprendre que si on appliquait un taux d'intérêt unique et même pas de taux d'intérêt du tout (une banque centrale est faite pour ça) pour tout le monde, on n'en serait jamais arrivé là...

La dette, la France l'a déjà remboursée.  Et ce qui reste ne sont que les intêrêts des intérêts...

Je vous embrasse.

PS : inutile de chercher sur Google d'où vient cette note, elle ne provient que du cerveau (en surchauffe) de votre humble serviteur, qui a cogité ça toute la soirée :)

 PS : les premiers commentaires sont de 2012, sur la note intiale.

 

 

Commentaires

Alors là, moi, je n'y connais rien de rien !
Plus nulle que nulle.
Ce qui ne m'empêche pas de sentir qu'on nous entourloupe !!!

Écrit par : Teb | 10/11/2011

C'est honteux tout ça...

Écrit par : CriCri | 11/11/2011

Eh bien, pour ce qui est de ton explication: plus clair, tu meurs!
Et je ne peux que te remercier, car moi non plus je ne pige pas grand chose à ces choses-là.
Bises!

Écrit par : cmvg1971 | 12/11/2011

Je n'aurai qu'un mot là-dessus, adressé à tous les "peuples en détresse" :

NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE !!!!!

Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Cmvg1971 | 14/11/2011

Les commentaires sont fermés.