Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2012

Février le mois de la Grande Faucheuse

A chaque fois que ce mois arrive, j'ai peur pour les miens. Car février est pour moi synonyme de mort.

D'abord le 4. Aujourd'hui, cela fait 14 ans que j'ai perdu ma mère.
Suicide.
Pas le suicide par les médicaments, non, le suicide par arrêt de ses médicaments.

La faute à qui ? A tout le monde.

• Mon "chef adoré" de Mende, qui m'a fait poser une mutation et fait passer la distance qui me séparait d'elle de 110 à 900 km. Et donc de sa petite-fille, qu'elle adorait ?
• Mon père, qui n'a pas voulu acheter l'appartement où ils étaient depuis 15 ans , alors qu'il en avait 5 fois les moyens. Résultat : un déménagement où ma mère a physiquement trop donné vu son état (elle avait fait un infarctus quelques années auparavant) et un nouveau logement pourri ?
• Moi, qui la veille de sa mort, m'étais engueulée avec elle au téléphone ?
• A l'addition des trois ?

 

Ensuite le 15. Décès de mon père. Décès "logique" car il avait 94 ans. Logique ou pas, dure est l'épreuve qui consiste à aller à la messe avec un cercueil à côté de soi...
D'autant que le soir même de sa crémation, j'étais à l'hôpital de Bordeaux au chevet de mon épouse, qui ne savait pas encore qu'elle en sortirait infirme...

 

Le 24 aurait dû voir le mien. Mais Dieu ne l'a pas voulu. Je l'explique dans cette note :

http://cicatrice.hautetfort.com/archive/2010/12/04/l-espe...

Vivement le 1er mars !!

Je vous embrasse.


08:15 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : mort

Commentaires

Heureusement, même si 2012 est une année bissextile, février sera court !

Écrit par : Cristophe | 04/02/2012

Déjà ça commence mal, mes WC et ma salle d'eau au rez-de chaussée sont inutilisables, tout a gelé !! j'attends le dégel, et je crois vu les prévisions que je peux attendre longtemps !

Écrit par : cica pour Cristophe | 04/02/2012

Les commentaires sont fermés.