Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2012

Les 50 interprètes de 1963 à 1974 d'après SLC : Sylvie VARTAN - II

1965 - 1967

On avait laissé Sylvie Vartan en 1964, sa meilleure année.

En janvier 1965 doublé pour elle avec en face A dans tes bras, qui arrivera n°2 fin mars 1965 juste derrière celui qui est en passe de devenir son mari johnny Hallyday, et en face B Histoire ancienne qui sera dans les 15 premiers entre le 15 mars et le 15 avril.

Doublé encore pour le disque sorti en avril. Hésitation de nouveau au départ pour la programmation avec le 15 mai je le vois en tête avec la 8ème place, et cette lettre-là 16ème. Qui revient finalement à la 2ème place du 15 juin au 15 juillet (derrière son mari) alors que je le vois plafonne à la 8ème place.

Pas de souci pour le disque d'été qui sera son carton de l'année. Quand tu es là, adaptation de Game of love, méga tube éphémère passé en boucle sur toutes les radios, après des débuts poussifs (19ème en juillet, 5ème en août) arrive sur la seconde marche du podium en septembre et décroche  tout juste une semaine la première place entre les deux tubes d'Adamo, mes mains sur tes hanches et comme toujours. Elle cessera d'être dans le top fin novembre, belle longévité...
17ème place pour j'ai fait un voeu, doublé donc pour ce 45 tours. A noter qu'une de ses plus belles chansons - selon moi - se trouve dans ce disque : ce jour-là.

Cette fois elle attendra la fin du succès de quand tu es là pour enregistrer son disque d'hiver. Qui sort en novembre avec c'était trop beau, qui n'ira pas plus loin que la 6ème place en décembre et janvier.
L'oiseau rare sera 21ème en décembre, mais une troisième larronne, Dis-lui qu'il revienne, va passer trois mois d'ans l'antichambre, et arriver n°22 en avril, alors qu'est déjà sorti son disque suivant !!

Au final pour cette année 65, Sylvie se maintient première chanteuse mais descend à la 4ème place toutes catégories, Eddy Mitchell et Claude François, de vieilles connaissances, lui passant devant.

1966.

Fin janvier sort il y a deux filles en moi, qui ne dépassera pas la 4ème place en mars, tandis que l'autre face le pays que j'ai inventé se contentera de la 21ème place.... en juin !!!

Enceinte de son fils David, elle va espacer ses disques, le suivant ne sortant qu'en juillet. Mr John B, adaptation de Sloop John B des Beach Boys sera le premier bide de sa carrière. Seulement la 12ème place en juillet... L'autre adaptation de cette chanson américaine, seul dans la nuit par Ronnie Bird fera pire encore.

Elle va consacrer plusieurs chansons à son fils David. La première, Ballade pour un sourire, qui sort juste après sa naissance - et juste après la tentative de suicide de Johnny, sauvé in extremis par le regretté Ticky Holgado - n'aura droit qu'à un furtif podium en novembre.

A mon goût, sa plus belle chanson elle va la sortir en décembre : Par amour par pitié qui arrivera à décrocher une seconde place début février 67.




Garde-moi dans ta poche sera quand à elle 17ème en février

Inexorablement, bien que toujours au sommet, Sylvie entame sa descente. Certes elle est toujours chanteuse n°1 de l'année chez SLC mais recule dans le "général" d'encore deux places.

1967.

Encore un numéro deux (en avril) avec 2'35 de bonheur, où elle change carrément de style. C'est à cette occasion qu'on entendra Carlos  - son secrétaire - pour la première fois.
La face B moi je danse sera classée 4 mois dans le hit (de mars à juin) sans dépasser la 20ème place.

Sortie en juin, un peu de tendresse ne parviendra pas à décrocher un podium, 4ème en août.

En septembre est dans les bacs le Kid, qui sera 3ème en novembre. La face B moi arrivera 18ème le même mois.

Pour l'année, Sylvie descend d'un cran, tant niveau chanteuse, à présent dépassée par Sheila, et tant au général, où elle arrive 7ème.

Que donneront la fin des années 60 ?

Vous le saurez dimanche 25.

Je vous embrasse.

Commentaires

Bonjour,

Passionné de la musique des années 60, je découvre à l'instant et par hasard votre site qui m'a apporté des renseignements très intéressants sur certains chanteurs en l'occurrence Michel Laurent dignes d'un "historien de la musique" notamment l'évolution des carrières en fonction des hits SLC de l'époque.
J'ai gardé quelques classements mais hélas ne les possède pas tous et votre site me permet d'évaluer avec précision la carrière de chaque artiste. Je me promets quelques heures bien agréables pour mieux découvrir votre site et votre histoire qui comme l'indique me nom de votre blog n'a pas l'air un long fleuve tranquille.
Merci de nous faire partager tout ça

Patrick d'Annecy dit "mai 68"

Écrit par : CHEMLA | 18/03/2012

Merci Patrick - et bonne fête ! - pour votre com qui vient à point nommé au moment où je commence à me poser de sérieuses questions sur mon blog. Suite à des pressions, j'ai dû en enlever deux coup sur coup la semaine dernière, (les deux parmi les trois les plus lues !) et je me demandais si ça valait le coup ou pas de continuer.
Sans votre com, revenu de Toulon (où je suis allé prendre du recul par rapport au Net, je n'ai pas touché à un clavier pendant plus de 4 jours), je serais je pense dans la même interrogation.

Merci, merci à nouveau, de m'avoir rappelé que certaines notes peuvent être utiles, dont celles sur la carrière des chanteurs. Pour ma collection de Salut les Copains, elle était à jour en août 1972. Puis mes parents ont déménagé et ça s'est retrouvé à la poubelle. Depuis 40 ans, patiemment, je reconstitue cette collection grâce à des vides-greniers, et j'ai dû me résoudre à acheter les plus "cotés" au prix fort sur le net (jusqu'à 15 euros le numéro) afin d'avoir la collection complète.
Je pense à vous, à ceux qui n'ont peut être pas les moyens de pouvoir s'offrir cette collection, mais cela m'a donné une idée :
A partir du 15 avril prochain, et ce tous les mois, je mettrai en ligne ces hit-parades, en commençant donc par celui du 15 avril 1963.
Juridiquement, tout ce qui a plus de 25 ans est tombé dans le domaine public, je peux donc le faire sans demander d'autorisation à qui que ce soit.

Sinon, merci d'apprécier mes écrits, c'est vrai que ma vie n'a pas été un chemin jonché de roses, même si elle a été passionnante.

Amitiés.

Patrick.

Écrit par : Cica pour Chemla | 22/03/2012

Les commentaires sont fermés.