Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2012

les 50 interprètes 1963/1974 selon "salut les copains" : Hervé VILARD - I

Hervé Vilard, de son vrai nom Villard, est né en 1946 à Paris.

Il aura une carrière en zig-zag, avec des périodes fastes entrecoupées de traversées du désert. Il lui faudra quand même attendre....1979 (!) pour qu'il classe enfin une chanson en tête des ventes..
Mais on y reviendra.

C'est à 19 ans qu'il enregistre son premier 45 tours, une voix qui t'appelle, début 1965.
Ce disque, que je possède (et que je vends sur Price Minister pour les amateurs...) et qui est introuvable ne marchera pas.

Seconde chance en mai, avec Capri c'est fini. Un des trois tubes de l'été, seconde vente de disques en août derrière Mes mains sur tes hanches d'Adamo et devant Aline de Christophe.
Mais Salut les Copains le boude, dans son hit Capri n'a droit qu'à la 27 ème place le même mois (!), et il ne dépassera pas la 15ème place en septembre.

Le décalage est moins flagrant pour le disque de novembre, fais-la rire, qui sera 7ème des ventes en janvier 66, et même 4ème pour les chansons "style SLC".
SLC qui ne lui octroiera qu'une 10ème place.

Dans ces conditions, il est normal qu'Hervé Vilard n'intègre pas le top des 20 meilleurs interprètes de l'année...

1966.

Un cran de plus pour mourir ou vivre, sorti en février. 4ème des ventes en avril, 6ème chez SLC. L'écart se réduit...

Et enfin, avec Pedro sorti à l'été, SLC consent à donner leur vraie place aux chansons du jeune chanteur. Il aura droit à la 5ème place en septembre.

Troisième chanson classée de l'année : jolie ou pas jolie, qui sera 8ème au début de 1967.

Au final, Hervé entre au top annuel à la 15ème place, 12ème chanteur.

1967.

Seulement deux chansons seront classées.

A cloche-pied à cloche-coeur sera 4ème en avril.
Ma maison qui monte jusqu'au ciel 5ème fin décembre.

Mais Monsieur Yamamoto, sorti en juin, restera dans l'antichambre.

Pour l'année, une 16ème place au "général". Avant de disparaître temporairement du classement.

1968.

Pour moi, sa plus belle chanson, il va la sortir en février.
Mais elle ne tardera plus longtemps ne sera que 23ème dans le hit, avant la première traversée du désert du jeune chanteur.

Ainsi chante avec moi et une ile de tes bras ne seront pas classées.

1969.

Il revient avec Sayonara, 5ème vente de disques français à l'été 69, seulement 22ème chez SLC, qui visiblement lui en veut...

En plus il sort de moins en moins de disques, citons pour l'année c'est toi la mariée, non classé.

1970.

SLC pour une fois sera précurseur en classant dès sa sortie (juillet) les anges du matin, numéro 15. Puis elle rétrogradera 18ème avant de remonter, se classant 5ème en septembre. Elle restera au final 6 mois dans le hit ! Bon présage...
Seul 45 tours sorti dans l'année...

1971.
L'année du retour.

Elvira, sortie en mars, arrivera 11ème après 3 mois de présence dans le hit.

Puis son plus gros tube chez SLC : on laisse toujours quelqu'un derrière soi, sortie en juin.
Elle arrive 18ème en juillet. Puis 14ème en août. Puis 10ème en septembre. 5ème en octobre, et le podium en novembre !!  Si les enfants ont besoin d'amour n'étaient pas sortie, qui sait ce qu'il serait advenu ?
On a vu souvent rejaillir le feu de l’ancien volcan qu’on croyait trop vieux....

Ce nouveau disque ne sera pas en reste, entré dans le hit en décembre, il restera jusqu'en avril. Avec un nouveau podium en mars 72.

Du coup, avec ses deux numéro 3, Hervé Vilard se faufile à la 8ème place des interprètes, 6ème chanteur. Ce sera sa meilleure place.

Rendez-vous pour la suite des seventies dimanche prochain.

Je vous embrasse.

Les commentaires sont fermés.