Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2012

Le "trou de la Sécu": une vaste fumisterie...

Il vient d'où le "trou de la Sécu" ?

A droite on dira "de la CMU, très coûteuse".
A gauche et ailleurs on dira : du vieillissement de la population.

Que nenni !! Le trou de la Sécu, il vient... de la politique du parapluie !

Ma femme est épileptique depuis 1985.

Au début, dans les années 80, dès qu'elle avait une crise, on appelait le médecin, qui lui faisait une piqüre de Rivotril et le lendemain, tout allait bien.

A présent, c'est tout autre chose...

16h cet après-midi.

"Quelque chose" me dit qu'il faut que j'aille voir mon épouse.
Effectivement, je la trouve sortant de la douche, tenant un sous-vêtement à la main, qu'elle essayait en vain d'enfiler.

Vu que la nuit dernière elle n'avait pas fermé l'oeil, tout de suite j'ai été sur mes gardes.

Je l'allonge aussitôt sur le canapé, attendant que le malaise se passe, mais à 16h20, je vois son bras gauche se lever, ses yeux se révulser : elle commençait une crise.

Là, tout de suite, j'ai appelé le docteur, à 4 km de là.

"Venez vite Docteur, ma femme fait une crise...
- Mais je ne peux pas, faites le 15...
- Ecoutez, je sais qu'avec une piqûre de Rivotril ça passera, vu qu'elle commence tout juste son malaise.
- Non, ce n'est pas dans la procédure (sic), Epilepsie, dorénavant, c'est le 15..."

J'appelle donc le 15.

Qui ne répond pas.

Il finira par répondre à 16h30.
"appelez les pompiers, me dit-on, et s'ils n'arrivent pas à enrayer les symptômes, rappelez-nous..."

Les pompiers arrivent à 16h40, constatent qu'ils ne peuvent rien faire, et à 16h50 rappellent le 15.
Qui dépêchent un véhicule de secours.

Qui arrive à 17h10 (19 km quand même).

Là, ils.... font la fameuse piqüre à mon épouse, mais à présent c'est trop tard. 50 minutes - et surtout 8 crises - se sont passées, alors boum ! Comme en août dernier (sauf que là il n'y a pas urgence) coma artificiel !
Pratique. Comme ça ils seront "couverts" jusqu'à l'arrivée au CHU.

La suite, je ne la connais que trop.
Pendant trois jours elle sera intubée, incapable de dire un seul mot.
Rien que pour sortir du fameux coma, il faudra bien compter 4 à 5 jours, date à laquelle elle sera "transportable" et pourra intégrer une unité de neurologie au CHU.

Puis (je l'espère) d'ici 8 jours, on pourra envisager un transfert à Pontarlier, d'où elle pourra peut-être sortir avant le le premier tour des législatives.

Bilan pour la collectivité (mon petit cas perso, devant rester tout seul pendant 15 jours n'est pas à prendre en ligne de compte) : 5 jours de soins intensifs (2200 euros la journée) plus 10 jours d'hospitalisation "normale" (850 euros la journée) plus le transport en ambulance, soit environ 20.000 euros !

Prix d'une visite à domicile du médecin : 33 euros.
Coût d'une piqûre de Rivotril : 4.71 euros.
Total : 38 euros.

A rapporter aux 20.000 dépensés selon le fameux "principe de précaution".

En d'autres termes : le parapluie.

Qu'on ne me parle plus du trou de la Sécu !!!!

Commentaires

Je ne trouve pas les mots pour dire combien je suis outrée par ces nouveaux principes de soins d'urgence. On en parlait pas plus tard que hier soir avec mon dentiste, oui....où allons nous ? on se le demande ? Zéro pointé au Ministère de la santé + tout le reste=>L'imcompétence parfaite. Je trouve de pire en pire à tout points de vue. Il faut prier tout les soirs pour que personne ne tombe dans l'urgence (ou non) d'un soin médical. Franchement c'est de l'abération. Je te souhaite du fond du coeur que l'hospitalisation de ton épouse se fasse dans les meilleures conditions, dans ces moments prenants, je suis de tout coeur avec toi, *Vous*. Bises

Écrit par : Chris | 22/05/2012

Ton histoire mériterait d'être rapportée dans Le Canard Enchaîné. Je ne me rappelle pas le nom de la rubrique qui rapporte ce genre de graves absurdités.

Écrit par : Cristophe | 23/05/2012

Je t'envoie plein de tendresse et de pensées pour vous deux. Je t'embrasse fort

Écrit par : Brigitte | 23/05/2012

Courage à toi. J'espère que tout rentrera dans l'ordre bientôt. Je t'embrasse

Écrit par : Impsony | 23/05/2012

Les commentaires sont fermés.