Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2012

Suicides....

 

Rassurez-vous, en ce qui me concerne, je remonte doucement la pente. Je dirai même que si j'ai failli passer à l'acte avant-hier, c'est uniquement une question... chimique !

De mon côté j'avais, depuis le début de ma retraite, crânement décidé de me passer progressivement de mes antianxyolitiques et tranquillisants, certes sous surveillance médicale, mais hélas je dois avouer que notre bon docteur de campagne n'est pas très efficace.
Car si baisser les doses de Témesta de 5 à 4.50 au début, la "marche" n'était que de 10%, mais la passer comme je l'ai fait le 1er juin, de 2 à 1.50, la marche était 3 fois plus forte !!!

Et c'est vrai que tous les débuts de mois j'avais de plus en plus de mal. En mars, j'avais "fait ma crise" sur un espace de Facebook.
Donc, maintien à la même dose pour avril.

La dernière fois était "amortie" par les vacances, et ça s'est relativement bien passé mais cette fois en guise de vacances, j'avais eu droit :
• à l'hospitalisation de mon épouse, qui impliquait de la voir d'abord trois jours en réanimation, puis transformée en femme saoûle à cause des drogues qu'ils lui avaient mis là-bas pour la faire tenir tranquille durant le long WE de Pentecôte.
• à l'erreur de l'Ardèche où elle s'est traînée à cause de la chaleur et où en plus nos freins ont lâché, ce qui l'a profondément choquée.
• au retour en catastrophe (500 km) sous un cagnard épouvantable.

Bref, en ce samedi soir, j'étais déjà très mal et elle complètement épuisée et revenue 6 ans en arrière:(
Le lundi nous sommes allés récupérer le chat, et fait quelques courses, où je voyais bien que les gens prenaient mon épouse, dont l'état n'avait pas évolué, pour une pochtronne, et dont j'imaginais que ce serait pour la vie.

Je ne me sentais plus la force de la voir si mal, la force de l'accompagner, et lâchement j'ai failli passer à l'acte avant-hier après-midi.

Par chance, de 16h24 à 18h, j'ai écrit une note afin de prévenir ceux qui pourraient s'inquiéter d'une page blanche qui s'éterniserait dans mon blog. Puis j'ai été voir le médecin, qui a décidé de baisser progressivement les doses de barbituriques de mon épouse.

Moi, de mon côté, déjà rasséréné par les soutiens de mes amis du Net, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et revenir aux doses de mars. Voire plus si affinités.
Et du coup, moi commençant a être plus protégé, et mon épouse moins "ensuquée", l'idée de me fiche en l'air s'écarte peu à peu...

 

 

Mais quand vous voyez quelqu'un qui va mal, et qui le dit, il ne faut pas le prendre à la légère.
Nous vivons dans un monde de plus en plus dur, et pour beaucoup, la seule façon de fuir ce monde impitoyable, c'est de le quitter.

Ainsi je viens d'apprendre le suicide d'un ami, un de ces amis du Net.
On avait vite sympathisé tous les deux, et il était rapidement me voir à Lons le Saunier.

Puis j'avais été le voir chez lui où l'on avait été super-bien reçus par son épouse.
Je suis également retourné le voir il y a deux ans.

Les trois fois il m'avait paru enjoué, mais... (on se reconnaît !) je voyais parfois dans son regard que lui aussi avait eu une énorme "Cicatrice" dans sa vie, même s'il ne m'en a jamais parlé.

J'ai mal, j'ai très mal de cette nouvelle, mais au vu de notre dernière conversation par mail, je savais que cette issue n'était pas à écarter.

Malgré sa souffrance, il avait quand même trouvé le moyen de me réconforter quand mon épouse était hospitalisée...

Ami, je te rends la pareille, plein de pensées pour ton épouse, et bien sûr pour toi, qui nous a fait le mauvais tour de nous quitter.
Mais, encore une fois, je peux comprendre ton geste.

 

(les photos en place depuis ce matin, les noms et les lieux ont été enlevés à la demande de la famille)

Commentaires

J'ai suivi un lien sur FB suite à ton article de 2003 que j'avais lu et l'époque sans trouver un commentaire qui convienne... j'ai donc lu sans commenter comme souvent.
Tu sembles avoir de la force, Patrick, ne passe jamais à l'acte, je sais c'est dur, moi-même j'y pense souvent, mais j'ai un mari et des filles formidables, je ne leur ferai pas ça...

Nous sommes tous tristes pour notre ami, il est certainement en paix maintenant.

bises

Irène

Écrit par : irene | 07/06/2012

Ce n'était pas pour moi le cas à l'époque, ma maladie m'avait éloigné de tous mes amis et de ma famille, ma mère était morte, mon épouse abominable (à l'époque) et ma fille avait déjà évoqué la possibilité de quitter le foyer l'année d'après, ce qui signifiait pour moi (j'avais tort) qu'elle n'avait plus besoin de moi. Du coup, le champ était "libre" de ce côté, je pensais ne rien laisser derrière moi. Et tu vois, si c'était à refaire, dans les mêmes conditions de l'époque, je le referais. Je ne regrette absolument pas mon geste.
Je pense avoir de la force mais tu sais Irène, j'arrive à un âge où les fardeaux qu'on porte sont de plus en plus durs à supporter. (....) avait lui aussi de la force, mais pas assez pour ne pas passer à l'acte.

Je partage ENTIEREMENT ta dernière phrase...

Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Irène | 07/06/2012

Il arrive à beaucoup d'avoir de profondes envies suicidaires. Il m'est aussi arrivée d'y songer. Mais dans ces moments-là, il faut arriver à se dire qu'elles passeront. Pour revenir peut-être, mais il y aura des moments où on se sentira mieux. Et il ne faut surtout pas rester seul. Il faut partager cet état. Il faut en parler. Il faut se faire accompagner. Il faut être soutenu. Il faut garder en tête qu'il y aura encore plein de petits moments agréables à grapiller. Alors, surtout, je t'en prie, si une telle idée devait à nouveau traverser ton esprit, confie toi. Tu sais où trouver du soutien, alors n'hésite pas.
Plein de bises.

Écrit par : Impsony | 07/06/2012

Je viens de te lire.... j'en suis toute tremblante... peux-tu me contacter par mail, stp ?

Écrit par : souricette | 07/06/2012

Tiens bon !

Écrit par : Cristophe | 07/06/2012

Je suis allé me balader en haut de la montagne, celle qui domine Pontarlier et d'où par beau temps, on peut voir les Alpes. Histoire de me changer les idées. Je pense que le plus gros est passé, cette fois j'ai réussi à triompher.
Cette fois... Mais je redoute sa prochaine crise, sa prochaine hospitalisation, comment elle en ressortira. Je redoute de me retrouver encore face à moi-même, c'est d'ailleurs pour cela que je préfère prendre les transports en commun pour la voir et mettre 2h et 1/2 au lieu de 50 mn. Car je sais à quelle allure j'irais...:(

Impsony, mon problème c'est que je ne suis pas en dépression, comme l'était notre pauvre (....), mais fatigué, usé. Je le sais qu'il y a encore (et qu'il aura) des tas de moments agréables à grappiller, à la différence de 2003, je sais à présent que la vie vaut la peine d'être vécue. Mais aurai-je la force de tenir, devant ma pauvre épouse que je vois de dégrader crise après crise, et dont je vois la souffrance. Au fond c'est cela que j'ai le plus de mal à supporter : la voir comme ça. C'est profondément injuste. Oui, me confier, c'est ce que j'ai fait au moment où j'allais passer à l'acte, avant-hier, avec ma note "la bête revient". C'est ce qu'aurait dû faire aussi x...., malgré l'heure tardive, je sais qu'il y aurait eu des oreilles amies et attentives pour l'écouter.

Souricette je n'ai pas ton mail, mais le mien c'est pomponbasque@hotmail.fr.

Je coupe à cause du violent orage qui arrive.

Amitiés et bisous sincères.

Écrit par : Cica pour Impsony, Souricette et Cristophe | 07/06/2012

Tiens bon... tu peux, tu l'as prouvé !
Des bisous

Écrit par : Teb | 07/06/2012

Tiens bon... tu peux, tu l'as prouvé !
Des bisous

Écrit par : Teb | 07/06/2012

Bonsoir Cica, comme tu le sais je te lis souvent même si je ne commente pas toujours, vu que je traverse également galère sur galère, plus de force le soir.... Nous nous sommes connu alors que je traversais les mêmes envies que toi il y a peu. Nous ne nous sommes jamais rencontré, mais sache que ta main tendue a été l'une des seule et unique, je m'y suis accrochée et c'est un de nos echanges que je n'oublierais jamais. Peut être bien que tu m'as sauvé la vie. Tu m'as dit une phrase qui restera gravée à jamais : "sache que si tu penses vraiment à mettre en action cet acte, tu me fera enormement de peine" C'est un secours d'amour que tu m'as offert en une seule phrase.
J'y pense a chaque fois que ça va mal. Je viens de voir cette note et je suis vraiment triste, car tu ne mérites pas de f... ta vie en l'air pour ces injustices que la vie mets sur ton chemin, bien que je comprenne bien plus que tu ne penses ton envie d'arreter là, oui trop c'est trop, daccord. Donc Oui grapille tout ce qui passe de bon sur ton chemin, que ce soit une belle fleur, un enfant heureux, un paysage ou une marque d'attention d'un ami ♥ grapille et garde espoir. Prends mon commentaire pour une declaration amicale d'affection, d'amour. Donc voilà Moi aussi ça me briserait le coeur, l'avenir est toujours pleins d'espoir et il faut ne jamais oublier ça, ici nous t'aimons. Bises. ♥

Écrit par : Chris | 07/06/2012

Cica,comme toi,j'ai de plus en plus de mal avec la vie,tout est lourd,difficile et la tristesse m'emplit souvent mais je laisse couler,je m'accorde le droit d'etre mal mais je tiens le coup pour ceux que j'aime!!! On ne se connait pas mais je te lis depuis déja un bon bout de temps.Je t'embrasse.

Écrit par : lynda | 07/06/2012

Oui, je tiens bon la rampe... Comme je le disais à Impsony, je redoute sa prochaine hospitalisation, ce sera là que ça craindra le plus... Déjà si le Bon Dieu veut me la rendre comme il y a 10 jours, ça serait super. Aujourd'hui, léger mieux, et pour elle et pour moi, la sortie en haut de la montagne voir l'Ermite nous a fait du bien
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Teb | 07/06/2012

Des pensées pour lui, oui.. Il nous dirait, chuis sûre : "ok pleurez, mais pas trop longtemps, soyez heureux autant que vous pouvez l'être.."

Je t'embrasse..

Écrit par : Melle KTS | 07/06/2012

Je pense à eux aussi, j'ai vu pour mon Ami dont je n'ai pas le droit de dire le nom quel fracas ça a fait pour ceux qui le connaissaient. Paradoxalement je suis brisé par sa disparition mais de voir la peine que sa mort a engendrée me fait tenir plus le coup. Ca aurait pu aussi être moi, ça aurait pu aussi être nous deux...
Tiens bon en attendant Lynda. Tu as mon mail (donné à Souricette) si tu veux te confier.
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Lynda | 07/06/2012

J'essaie de tenir le coup, mais j'avoue qu'en ce moment c'est un chapelet de bombes que je reçois dans la poire : hospitalisation de mon épouse, la voir encore plus diminuée, nos vacances dans le midi censées nous "réparer" qui se sont transformées en cauchemar, puis la mort de cet ami, un de plus...
En tout cas Chris, ce que je t'ai dit vaut toujours : ne tente rien, j'ajouterai : fais comme moi avant-hier, passe les mauvais caps, ce n'est pas qu'à moi que tu ferais de la peine. La mort de cet ami - que je n'ai même pas le droit de nommer !!! - est vraiment un révélateur pour moi.
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Chris | 07/06/2012

Le connaissant, je pense qu'il doit en ce moment nous regarder en se disant : "tain, j'aurais vraiment pas cru que tant de gens m'aimaient.."
Et encore, une petite minorité sont au courant de son décès.

Il avait un immense besoin d'amour, que de temps en temps il laissait paraître dans son bl(censuré) je veux dire dans ses écrits...
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Mlle KTS | 07/06/2012

Ben... où est mon com ?

Bon.. tant pis...

Allez, j'y crois... ça va aller !!!

Bisous

Écrit par : Teb | 07/06/2012

Mais, c'est quoi ce bazar ? Les comms apparaissent, disparaissent...
Bizarre bizarre !!!!
Au secours !

Écrit par : Teb | 07/06/2012

En haut, Teb... en 2 exemplaires :))
Bisous.

Écrit par : Cica pour Teb | 07/06/2012

Bonsoir Patrick,
Merci pour cet article sur notre regretté (....), tu lui rends un bel hommage. Nous sommes tous anéantis dans (....)

Tu y as pensé toi aussi, mais nous sommes là pour te remonter, te réconforter, discuter et de faire oublier ce genre de choses. Tu vis des situations difficiles avec ton épouse, alors c'est normal d'avoir besoin d'aide. N'hésite pas à demander autour de toi et ici sur la toile.
Je t'embrasse fort, Béa

Écrit par : Béa de graphologie 17 | 07/06/2012

Merci de ton com Béa. Certaines personnes ayant souhaité qu'on ne sache pas de qui je veux parler (pourquoi ???...) je suis hélas obligé d'amputer tes écrits. Cela dit, oui, plus j'y pense plus je trouve étrange tous les deux ayons pensé à en finir ce fichu mardi... Pas pour les mêmes raisons, (....) a je pense agi sur un coup de tête, pour moi, ça devenait lancinant depuis l'hospitalisation de mon épouse. Et de voir son état (elle se rend compte de tout ce qui lui arrive) m'a semblé ce jour-là insurmontable. Par chance le sevrage de médocs a l'air de faire effet, et surtout son amie Lucienne la prend sous son aile, cela m'aide beaucoup.
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Béa | 07/06/2012

Cica?ne me dis pas que ton ami,c'est p...?je viens d'aller faire un tour sur son blog et jai trouvé quelques commentaires...ce n'est pas possible,pas lui!Il écrivait tellement bien et avait l'air heureux!Rassure moi Cica,dis moi que je me trompe,stp...

Écrit par : lynda | 08/06/2012

Cher Patrick,
Je ne comprends pas toutes les réactions de notre groupe de discussion, je me pose quelques questions.

J'espère que tu vas bien ce matin, et ton épouse comment va-t-elle ?
La journée d'hier nous a anéantis, mais toi garde le contact et n'hésite pas à faire appel si besoin est.
bonne journée, grosses bises, Béa

Écrit par : Béa de graphologie 17 | 08/06/2012

Si..... Mais je ne peux hélas t'en dire plus ici :(
Mon mail : pomponbasque@hotmail.fr
Courage, je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Lynda | 08/06/2012

Patrick..... Si le groupe ne te convient pas, quitte-le.. Mais stp, arrête de le dénigrer.. Surtout pas en ce moment.. Je t'embrasse..
PS : bon tu vas me dire "oui mais je répondais au comm' de Béa.. même chez moi, je dois être censuré ?".. T'aurais raison à la fois, rires.. Mais je ne sais pas.. Moi, ça me fout encore plus le bourdon..

Écrit par : Melle KTS | 08/06/2012

"S'il est écarté du groupe" : mais putain Patrick : il est MORT MORT MORT MORT !! Bon je me calme, rires.. Nan mais tu sais bien qu'on gère toutes et tous la souffrance de la perte de quelqu'un de manière différente.. Et justement, c'est bien qu'il y ait des admnis qui tranchent sur les questions surlesquelles nous ne sommes pas d'accord.. C'est quelque chose que je ne peux pas faire, c'est pour ça que j'ai démissionné d'admin.. Mais crois-moi, en tant qu'admins, c'est pas tosimple à gérer ces prises de décision.. Je t'embrasse

Écrit par : Melle KTS | 08/06/2012

Marrant.... enfin bizarre, je n'arrivais pas à fermer l'oeil, je me disais qu'il fallait que je descende dans ma cave (à ordi). Et j'ai eu raison...
A ta première question, je ne louvoierai pas. Oui, j'envisage de quitter le groupe, mais j'attends d'en discuter de vive voix demain avec une des membres, et pas n'importe laquelle :)
Vois-tu, d'abord je n'accepte pas trop, comme tu dis, la "censure" (le mot est juste) jusque dans mon blog - depuis mars j'ai dû virer ou modifier 5 notes je commence à en avoir ma claque - mais surtout, j'estime que des décisions aussi graves que celle prise unilatéralement ce matin doivent être DISCUTEES et non pas IMPOSEES.

Ensuite, si Psyblog est "physiquement" mort, je trouve que la plus belle manière d'honorer sa mémoire est justement de le maintenir dans le groupe. Et sa plus grande amie est d'accord avec moi... D'accord, mon idée de l'appeler "groupe Psyblog" était sans doute un peu excessive, mais j'estime que dans ce qu'on appelait "la Rue", c'était "la" figure qui s'imposait, même si d'aucuns prétendaient que c'était ma pomme.

Enfin, j'ai le privilège de l'avoir connu un peu plus que la moyenne des participants du groupe. Il est venu chez moi, a connu mon épouse et trouvé les mots qu'il fallait pour la réconforter, et surtout, surtout, la "réconcilier" avec les psys.
Je suis allé deux fois chez lui, il m'a fait connaître - avec émotion - sa ville de naissance, m'a montré son enfance et son adolescence.

Bref, ce n'est pas du chantage, mais je pense que si Psyblog ne fait plus partie du groupe, il y a de grandes chances que je le suive.
Oui je sais, c'est un raisonnement de vieux c.... mais on ne se refait pas !

Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Mlle KTS | 08/06/2012

non sourires ce n'est pas une réaction de vieux c.. Il a été trop rapidement enlevé à mon goût, car je l'ai pris comme une 2ème perte.. mais pour d'autres, ça facilite le deuil.. par contre, le garder à vie dans le groupe, moi perso ça me perturberait grave, j'arriverais pas à faire mon deuil ! Tu vois moi j'ai une réaction de jeune c.. sourires.. allez filons au lit, bon we, je t'embrasse

Écrit par : melle kts | 08/06/2012

je percute.. Tu attends demain pour en discuter de vive voix avec l'admin concernée ??? Patrick.. Demain, on enterre Dominique..... J'espère que tu laisseras passer qqs jours, bises

Écrit par : melle kts | 09/06/2012

Ne t'inquiète pas, je n'interviendrai pas sur le groupe (en dehors de quelques "j'aime") avant lundi. Comme je dis, il faut laisser du temps au temps, et respecter le deuil de chacun. Tu vois, je suis tellement prêt (ou près...) de quitter ce groupe, s'il n'y a pas de décision collégiale concernant l'éviction ou non de Dominique, que .... je laisse son prénom sur ton com. Assez de(...) ou autres trucs de ce genre !
Bises.

Écrit par : Cica pour Mlle KTS | 09/06/2012

Mais, on ne peut pas le ré-inviter dans le groupe.. Mais avec le recul, oui cela aurait bien à postériori, de "voter" pour garder ou non son profil fb dans le groupe.. Mais n'en veux pas à l'admin concernée car en plus aujourd'hui (le hasard et ses coïncidences, pff), elle a le deuil de Dominique à gérer mais aussi celui de son meilleur ami (qu'elle avait découvert et je ne te re-raconte pas le tableau..).. Oui, elle a été impulsive.. Mais, on est humain.. Je t'embrasse..

Écrit par : Melle KTS | 09/06/2012

Van je ne critique pas la personne, que je connais très bien (j'ai été deux fois chez elle et elle m'a bien reçu - moi aussi je venais de perdre la veille mon meilleur ami....) dont je sais qu'elle est très très fragile, mais je critique le fonctionnement du groupe qui permet à une seule personne (vous êtes quand même 4) de prendre une grave décision pour tout le monde.

Surtout si cette personne n'est pas en état ces jours-ci d'assurer ses fonctions, pour les raisons que tu m'as énoncées.
Je suis moi-même administrateur de deux groupes sur FB, dont le fan-club de Gérard Palaprat, et je me suis mis "en congé" depuis l'hospitalisation de mon épouse, car je savais que je risquais de faire des conneries. Je reviendrai quand ça ira mieux.
Sinon, rien de plus facile que de le réintégrer dans le groupe. Tu veux que je t'en fasse la démonstration ?

Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Mlle KTS | 09/06/2012

je te rappelle que j'ai démissionné d'admin ça fait un bail déjà, et elle a agi ainsi ok mais merde quoi on fait tous des erreurs, et sans admin pour controle et moderation, ça serait le bordel, l'anarchie. C'est comme dans la vie..
Bon j'arrete là, ça va être sans fin sinon.. Je t'embrasse

Écrit par : melle kts | 09/06/2012

Comme je te l'ai dit, je suis moi-même admin de deux groupes - dont l'un, excuse du peu, compte à ce jour 676 membres.
Je suis amplement d'accord que dans tout groupe il faut du contrôle et de la modération (quoi que là je trouve que les ciseaux sont de plus en plus présents sur les fils de disussion...) mais qu'il faut pour cela au minimum 3 ou 4 personnes. Surtout dans un groupe comme le nôtre (nous sommes tous plus ou moins - ou avons été - des écorchés vifs) où parfois les paroles dépassent les pensées.
Encore une fois, ce n'est pas la personne qui a fait la connerie que je critique, je m'en suis expliqué sur le com précédent, mais le fonctionnement du groupe. Pour moi, toute décision doit être collégiale. Et si la responsabilité des décisions ne reposent que sur une seule personne, à fortiori si elle ne va pas bien, c'est que le groupe est bancal et j'en tire les conclusions.
Oui on fait tous des erreurs, je n'en veux pas à I.... (qui est en plus une amie) d'avoir fait cette erreur, on est tous humains, mais justement il faut prévoir dans un groupe les structures nécessaires qui puissent empêcher qu'une seule personne (sauf cas d'urgence et là ce n'en était pas un) puisse se retrouver aux commandes.
Je ne sais pas si tu comprends ce que je veux dire...
Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Mlle KTS | 09/06/2012

je comprends ce que tu dis mais je ne vois pas les choses comme toi, bises

Écrit par : melle kts | 09/06/2012

Je t'embrasse en passant, pour le reste, je ne dirai rien, n'écrirai rien... je suis fatiguée! Fatiguée comme tu ne peux même pas imaginer! Non, non je n'ai pas envie d'en finir avec la vie, bien loin de là! Mais je n'ai plus une once d'énergie... J'aimerais tellement que chacun relise le texte aimer la main ouverte.

Écrit par : Brigitte | 09/06/2012

"dont l'un, excuse du peu, compte à ce jour 676 membres."........ nan mais je rêve.. no comment..

Écrit par : Melle KTS | 09/06/2012

Ben si je redeviens admin "officiellement", pour ma part, je prendrai la décision de virer les membres qui dénigrent le groupe, ça me semble logique.. Et pour ce qui est de la censure même on blog, moi aussi des fois ça me frustre mais en rejoignat le groupe, j'ai accepté la charte et donc la clause de confidentialité.. j'en aurai des choses autres à dire , ras le bol de ta maladie qui te fait être comme cela... mais là j'ai un putain de mal de crâne, chuis fatiguée et chuis triste parce que j'aurais aimé autre chose pour Dominique de notre part

Écrit par : Melle KTS | 09/06/2012

Je te re-précise Patrick que c'est à ta maladie ce soir que j'en veux.. Pas à toi.. Bises..

Écrit par : Melle KTS | 09/06/2012

Je le sais Brigitte, et même ce foutu mardi où j'avais alerté la population, j'avais honte de me plaindre devant des personnes qui souffrent bien plus que moi, et au quotidien, comme toi... Mais je n'ai pas ta force de caractère.
Pour le reste, moi non plus je ne dirai rien, plus rien :)
Fais comme moi, si tu en as la force physique, va au sommet de ta montagne, je me promets d'y aller un jour :)
Porte-toi bien, je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Brigitte | 10/06/2012

Marrant Vanessa, en regardant tes commentaires jusqu'à hier en début d'après-midi (constructifs même si on n'était pas d'accord) et ceux d'après (agressifs, voire menaçants) cela m'intrigue fortement.
Je te précise quand même que je ne suis plus malade, depuis déjà quelques années, et si certes je peux être (trop) impulsif, j'assume complètement mes propos. Voilà, tu en fais ce que tu en veux...
Bises.

Écrit par : Cica pour Mlle KTS | 10/06/2012

Les commentaires sont fermés.