Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2012

Y a t-il ou non réchauffement climatique ?

Que l'on s'entende bien : "réchauffement climatique", ce ne veut pas dire hausse des températures et point-barre !

Je dirai même que l'hiver, ce réchauffement va nous valoir des vagues de froid de plus en plus intenses !

Pourquoi ?
Parce que la fonte des glaces du Groenland provoque une descente d'eau douce vers le sud, coupant ainsi le Gulf-Stream, courant d'eau (et donc d'air) très doux remontant jusqu'en Norvège.
Là il faut s'attendre à des hivers Québécois...

Mais le réchauffement climatique a bien d'autres effets pervers, dont celui d'accentuer les phénomènes extrêmes. Notamment au sud et surtout au mois d'octobre.

La sonnette d'alarme avait déjà été tirée voici 24 ans, quand Nîmes s'est retrouvée sous un à deux mètres d'eau, suite à un orage tropical.

Ont suivi les catastrophes de Puisserguier, dans l'Hérault, qui ont fait des dizaines de morts en 2002, puis celles de Draguignan qui ont tout aussi été mortelles en juin 2010.

Dernière en date : la tornade F2 avec des vents de 180 km/h qui a frappé Marseille voici quelques jours.

 

Tout ça évidemment ne parle pas.

Comme on disait à Paris-Match, le "poids des mots", certes, mais le choc des photos résume pas mal de choses.

Par exemple, si je vous dis qu'au Cirque de Gavarnie (Hautes Pyrénées) il est tombé 231 mm d'eau en 24h (soit plus du tiers de ce qui tombe à Paris - la ville la plus sèche de France, ne l'oublions pas ! ), ça ne vous causera peut-être pas non plus.

Alors allez tout en bas de ma page, vous comprendrez alors beaucoup mieux....

 

 

 

 

 

 

 

 

grotte de lourdes.jpg

Justement.... Priez pour nous !!!!

Je vous embrasse.

19:54 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Je sais que tu ne peux plus te permettre de regarder des films dans lesquels transparaissent trop d'émotions ce que je conçois aisément puisque moi-même qui vais relativement bien je pleure comme une madeleine au moindre sentiment étalé.
Mais il y a un film qui date de quelques années qui parle bien de ça, c'est "le jour d'après".
Un film catastrophe sur un refroidissement climatique mondiale dû justement au réchauffement de la planète qui a engendré une désalinisation des mers.
Bon, ce n'est que de la SF, mais je pense que la thèse exposée est assez juste.

Écrit par : pakita | 20/10/2012

Merci du renseignement, je vais me procurer illico ce film, car tout ce qui touche à ça m'interpelle. Les gens ne se doutent pas mais ils sont concernés, y compris sur leur portefeuille... Le climat joue sur toutes les activités humaines, les gens sont en train de s'en apercevoir... Et c'est tant mieux !
Bises.

Écrit par : Cica pour Pakita | 21/10/2012

OK le réchauffement, j'y crois. Mais quid de l'activité humaine, et surtout de la proportion de son incidence sur ce fameux réchauffement ?

Écrit par : Odile | 21/10/2012

Ton billet me fait rire malgré toi, juste pour cette phrase: "réchauffement climatique", ce ne veut pas dire hausse des températures et point-barre !
Ca me fait rire, parce que la première année ou on a réellement parlé de réchauffement climatique dans mon enfance (du moins la première fois dont je me souvienne), c'était en novembre, j'étais à Lyon et il faisait des températures dignes de février. Tous les journaux nous parlaient de réchauffemment des températures et ça me faisait doucement rigoler. Evidemment depuis je comprends un peu mieux ce qu'ils entendaient par là, mais je ne devais avoir qu'une dizaine d'années à l'époque et je ne pouvais pas comprendre le mécanisme.

Sinon contrairement à Pakita, je ne t'aurais pas conseillé "Le jour d'après". J'en garde un assez mauvais souvenir! Peut-être par contre qu'il est exacte météorologiquement parlant, mais je m'en suis tenue au 15 premières minutes du film qui m'ont amplement suffit. Un jour, je tenterais de le voir en entier pour la satisfaction que ça apporte de connaître le fin mot de l'histoire... On verra bien!

Pour la crue exceptionnelle du Gave de Pau, cela fait 4 à 5 ans que l'eau reste très haute, même l'été. Dans mon enfance, l'été le niveau était significativement plus bas que l'hivers. Désormais depuis au moins 4 étés, ce n'est pas le cas, en juillet le niveau est presque le même qu'en avril. (de visu hein, je n'ai pas été mesurer)
Du coup cela ne m'étonne qu'à moitié. Par contre c'est vrai que les images que j'ai vues étaient plus qu'impressionnantes! (bon je rappelle aussi avoir peur de l'eau)

Je t'embrasse! (et m'excuse de ce commentaire qui aurait presque pu être une note à lui tout seul)

Écrit par : CriCri | 21/10/2012

Impossible à savoir ! Il s'est déjà passé des réchauffement semblables (aussi brutaux) dans le passé, et l'homme n'était pas là. Disons, entre 20 et 60%.... (réponse de Normand) !

Écrit par : Cica pour Odile | 21/10/2012

Le gave de Pau est classé parmi les "rivières à débit de montagne", qui se caractérise - contrairement aux fleuves de plaine - par un pic de hauteur en juin/juillet, puis un creux entre octobre et février pour remonter ensuite progressivement jusqu'à l'été (fonte des neiges).
Ce n'est pas la première fois que ces crues se produisent à Lourdes, mais les autres fois c'était dû à des orages de plein été, qui donnaient plus de 100 litres d'eau/mètre carré sur le bassin versant, et qui augmentaient un débit estival déjà élevé.
Là, ça s'est produit par vent de sud !!! Or vent de sud à Lourdes signifie vent chaud et sec, les fortes pluies en dehors des orages provenant de perturbations continues de nord-ouest.
De mémoire de professionnel (et même d'amateur) ça fait 50 ans que je n'ai jamais vu ça : un épisode type "cévenol" dans les Hautes-Pyrénées !!!
Et cela ne laisse rien présager de bon, dorénavant on peut dire que tout est possible...

Bourvil chantait dans les années 50:
"Un jour de neige embaumé de lilas,
Jamais on ne le verra."

Et bien, désormais si !

Je t'embrasse.

Écrit par : Cica pour Cricri | 21/10/2012

Merci pour ces détails super intéressants!

Bisous :)

Écrit par : CriCri | 24/10/2012

Je me souviens de l'hiver dernier où par -14° j'ai entendu des gens s'étonner "Et on dit qu'il y a réchauffement climatique ???" ; ça pouvait être dit comme une blague mais il ne me semble pas que c'en était une de blague.
J'espère que beaucoup de gens qui se trompent vont tomber sur ton billet en recherchant "réchauffement climatique". d:-)

Écrit par : Cristophe | 05/11/2012

J'en doute, car je n'apparais même pas dans les 5 premières pages de Google à ce sujet. Mais l'essentiel soit que ceux qui me lisent, le sachent.
Surtout, depuis il y a eu Sandy, un ouragan en somme très "classique" de ces ouragans dont on ne parle pas quand ils font des milliers de morts sur les Iles, mais qui eu le malheur de venir chatouiller New-York. Par rapport au cyclone Katrina, le bilan humain se trouve dans un rapport de 1 à 20... Et côté météo, pas loin non plus puisque Katrina avait 901 hPa en son centre et Sandy 940. Pour mémoire, la "pression" normale est de 1015 hPa.
La planète se fâche, nous en sommes en partie responsables, reste à savoir la proportion de ladite partie, et ensuite ce que l'on peut faire.

Écrit par : Cica pour Cristophe | 05/11/2012

Les commentaires sont fermés.