Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2012

Changement d'adresse ?

Déjà, je m'étais assez étonné que le directeur de l'entreprise m'ayant monté (très laborieusement) mes panneaux solaires me téléphone un jour pour me dire qu'une de mes notes lui faisait beaucoup de tort.
il s'agissait de "photovoltaïque ou le parcours du combattant". Note effacée depuis.
Il m'a encore plus étonné quand il m'a dit qu'en tapant sur Google le nom de son entreprise, on aboutissait tout droit sur mon blog !

J'ai, c'est vrai, autour de 120.000 visiteurs annuels, mais c'est un chiffre ridicule non seulement sur le net par rapport à certains sites, mais également côté blogs. Pour vous faire une idée, sur la plateforme Hautetfort, je pointe allègrement à la 120 ème place !!!

Ensuite, ce fut une dame de la Banque Postale qui répondit en direct sur une note où je me plaignais de certains procédés...
Là encore, je m'étonnai.

Tout comme j'avais été étonné quand une voisine, voici deux ans, alors que nous venions d'emménager, m'avait dit "je suis contente que vous soyez finalement venus, car j'ai vu que sur ton blog, voici 3 ans (2007 donc) tu n'étais plus très chaud..."
Peu importe finalement que ces voisins-là aient fait semblant de découvrir le dit blog le 14 août dernier, c'est leur problème, et la question n'est pas là.

La question est que mon épouse ait téléphoné tout à l'heure au parrain de ma fille, Georges.

Cela faisait quelques années que l'on ne s'était pas parlés (alors qu'on s'apprécie) lui n'étant pas, comme moi, fana du téléphone.
Mais une des premières choses qu'il m'a dites, c'est "et puis j'ai vu que tu avais un blog"...

Alerte rouge !!!!

Car s'il est des personnes que je connais dont je me fiche - à présent - éperdument de savoir s'ils lisent ou pas mon blog, même si au sens propre "j'en ai fait une maladie" à l'époque, mon cousin Georges, alors là je tique.

Car je sais qu'il a été un des tout premiers à voir que je me mourais d'amour pour ma voisine du dessous, également ma collègue, une certaine Nathalie....

Il avait été invité pour la communion de sa filleule (ma fille) et avait donc partagé pas mal d'heures avec nous. Et Nathalie, puisque je la suivais partout. C'était l'époque où j'étais raide d'elle depuis 10 mois (quand même) et que je n'avais pas osé me déclarer.

Georges, lui, l'avait tout de suite repéré.
Normal, j'avais des attitudes "relou" comme disent les djeunns des annés 2010.
Comme une scène (que je filmais au camescope et que je viens de regarder) où je n'arrête pas de lui faire de grosses allusions, et où à un moment il s'arrête net devant moi, et me dit (je suis toujours à la caméra) :
"tu ne vas pas la lâcher ?"...

Certes, pour lui qui "débarquait" dans mon histoire, dans notre histoire, cela pouvait être choquant de voir que je draguais ma jeune collègue. Non pas par le fait qu'elle avait 17 ans de moins que moi (sa femme avait 20 ans de moins que lui) mais par rapport à mon épouse.
Il ignorait les 10 mois d'avant, où même à un moment donné j'étais tombé gravement malade à cause de ce sentiment qui me rongeait.
Il ignorait également que mon couple "légitime" battait sérieusement de l'aile, et que c'était mon épouse elle-même qui avait donné le premier coup de canif au contrat de mariage, avec le facteur ! Ce dont je me fichais éperdument....

De toutes façons, avec le recul, je me dis que nos yeux (les siens et les miens) nous trahissaient et que seuls ceux qui voulaient vraiment se voiler la face pouvaient passer à côté de cet amour.

Mais à présent ?

Je n'ai pas osé lui demander comment il savait que j'avais un blog. Encore moins lui poser la question de savoir quels paragraphes il avait lu.
Mais je sais désormais que ce blog est quasiment un secret de polichinelle, et que, ne serait-ce que par rapport à Elle, qui je le sais essaye péniblement de se reconstruire (si tant est qu'on le puisse tous les deux ....) depuis 15 ans et trois mois, je devrais peut-être déménager avec un autre pseudo ??
Qu'importe finalement l'audience, face au danger qu'elle puisse me lire ?

Je ne sais pas, j'avoue que ce soir je suis dans le doute le plus total, les primaires de l'UMP ne sont rien à côté, je pense que je prendrai une décision dans une dizaine de jours, à mon retour du Portugal.

Je vous embrasse.

12:33 Publié dans Blog, moi | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Si tu changes d'adresse blog, pourras-tu me la mailer, STP ?
merciiiii, bises, Isa

Écrit par : isa | 24/11/2012

Il y aurait vraiment danger pour elle si elle te lisait ?

Écrit par : Cristophe | 24/11/2012

Oui.... Malgré qu'elle m'ait toujours dit qu'elle n'irait jamais sur Internet, "fliqué de partout" (je la cite et elle n'a pas tort), et ce jusqu'en 2002 y compris, j'ai peur qu'elle me retrouve. C'est pour cela que j'ai pris un pseudo bateau, passe-partout, et que sur Facebook je ne me suis pas inscrit sur ma vraie identité.
Le danger ? Je pense qu'il doit en être pour elle comme pour moi : reconstruction lente. On ne fonctionne pas pareil, moi j'ai besoin de parler d'elle pour essayer non pas de l'oublier (elle est inoubliable) mais pour la "désacraliser", elle je sais (par des collègues vus en 2009) qu'elle a besoin d'oublier ces années-là, qui sont à la fois celles d'un harcèlement limite persécution, et celles où elle avait cru au Grand Amour pour la première fois de sa vie. Et la dernière.
Si jamais elle tombe sur les pages où je parle de ces années, j'ai peur qu'aussitôt tout lui revienne en mémoire.
Dernière démarche pour qu'il n'y ait plus de contact possible : je me suis mis sur la liste rouge....

Écrit par : Cicatrice pour Cristophe | 24/11/2012

Remarque... tu donnes tellement de détails qu'une personne un tant soit peu informée doit te retrouver facilement... (sauf si tu as changé les prénoms et les lieux ;-))

Écrit par : Teb | 25/11/2012

Sur le prochain blog, Cicatrice s'appellera Hubert et son grand amour sera Patricia de Béthune. On ne le retrouvera pas !

Écrit par : Cristophe | 25/11/2012

Je suis toujours fidèle au poste! (même si je manque de temps)
Cette question que des personnes que je connais trouvent ce blog par hasard où non est une véritable hantise pour moi.
J'ai donné l'adresse à certains, mais pour d'autres c'est inconcevable. Je sais par ailleurs que pour la plupart d'entre eux cela n'aurait pas d'importance. C'est de mon côté que ça bloque.
Lors d'une formation, une des personnes qui était dans ma promo avait trouvé mon blog. Quand elle en avait parlé je m'étais sentie vraiment très mal à l'aise... Et je n'aimerais pas du tout que cela se reproduise!

Écrit par : CriCri | 07/12/2012

Écrire un commentaire