Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2013

Mon humeur selon les années

Quels adjectifs pourraient le mieux définir chez moi une année ?

Essai sur les 30 dernières :

1983 : heureux

1984 : comblé

1985 : déçu

1986 : voyageur

1987 : chamboulé

1988 : désillusionné

1989 : besogneux

1990 : écoeuré

1991 : pépère

1992 : écartelé

1993 : amoureux

1994 : traumatisé

1995 : dépressif

1996 : pitoyable

1997 : brisé

1998 : effondré

1999 : naïf

2000 : désespéré

2001 : maniaco

2002 : illusionné

2003 : rescapé

2004 : traumatisé

2005 : populaire

2006 : trahi

2007 : revigoré

2008 : épanoui

2009 : inquiet

2010 : dispersé

2011 : libéré

2012 : en plongée

2013 ?


Je vous le dirai le 31 décembre...

Je vous embrasse.

16:48 Publié dans moi | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

2017 : président

Écrit par : Cristophe | 30/03/2013

Ouh là, voilà un exercice particulier... que je serais incapable de faire sachant que, dans une seule journée, je peux éprouver tout un tas de sentiments et passer d'une humeur à l'autre. Bon, j'exagère un peu sans doute mais, je ne pense pas avoir été seulement "quelque chose" durant toute une année car même durant les moins bonnes, il y avait certainement des mois entiers assez bons... et vice versa.
Bises

Écrit par : Béatrice | 30/03/2013

Peut-être ! On est tous plus ou moins présidents de quelque chose en France lol ! J'ai déjà été vice-président d'une station de radio libre, de la FCPE du Morbihan et de l'association syndicale de mon lotissement !!!!

Écrit par : Cica pour Cristophe | 30/03/2013

D'accord avec toi, d'autant qu'entre le moment où j'ai écrit cette note et à présent, mon moral a chuté de pas mal de degrés... Néanmoins, je pense que si je réécrivais cette note je garderais les mêmes qualificatifs, même si pour 2012 j'ai hésité entre "sauvé et "éprouvé"....
Je préfère rester dans le positif :-)
Bises.

Écrit par : Cica pour Béatrice | 30/03/2013

Serais-je capable de définir une année en un mot? Hum... je ne crois pas! Tu m'épates!

Écrit par : CriCri | 31/03/2013

Disons que j'ai voulu faire un "raccourci" pour chaque année, non pas un résumé (impossible) mais ce qui fut prépondérant.
Pour certaines années, c'était facile, comme 95/96, où je n'étais qu'un zombie, ou 1998 qui fut la pire de mon existence, mais pour d'autres, comme 2012 où j'ai descendu régulièrement une mauvaise pente durant les 10/11 premiers mois (il n'y a qu'à lire mes notes de ces mois-là) je n'ai voulu retenir que le fait d'avoir été "sauvé" in extremis à la toute fin de l'année.
Idem 1985, année riche où je me suis fait de nombreux amis suite à un stage, où je me suis baladé énormément, où j'ai pu accéder à un grade supérieur, où mon épouse a trouvé un boulot de cadre dans un hypermarché, où ladite épouse a commencé ses crises d'épilepsie, je ne retiens que l'immense déception que m'a procurée sa famille devant cette maladie, pourtant responsable de celle-ci !!! Je savais depuis belle lurette que ce n'étaient pas des enfants de choeur, mais là j'ai découvert que c'étaient des vrais salauds. Et c'est cette déception (qui pourtant n'a porté que sur 3 mois) que je retiens...

Écrit par : Cica pour CriCri | 01/04/2013

Les commentaires sont fermés.