Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2013

Le VRAI secret des couples mariés qui durent...

Réponse : parce que le mariage convient parfaitement à celui - ou celle - qui vit aux crochets de l'autre, d'autant que le mariage a duré très longtemps !

Explication :  En cas de divorce la prestation compensatoire sera d'autant plus forte que la différence de revenu entre les deux époux est grande et que la durée du mariage est longue.

Je prends l'exemple d'un couple d'un certain âge.

Lui, 59 ans, 38.000 euros de revenu mensuel.

Elle, 56 ans, au chômage non rémunéré.

Mariés depuis 26 ans.

Savez-vous combien il devrait alors lui verser de "prestation compensatoire" en cas de divorce ?

La formule la plus courante est le produit : 1/3 de la différence de revenus annuels par la moitié du nombre d'années de mariage.

Soit : (38.000/3) X (26/2)

= 164.666 euros !!!!!

• Si le couple bat de l'aile, il est préférable alors pour Monsieur (ou Madame, si Monsieur se fait entretenir) attende sa retraite.

Il "ne" devra alors payer que (19.000/3) X (27/2) soit 77.000 euros.

• Et le moins douloureux consiste à attendre la retraite des deux.

En admettant que Madame ait 500 euros de retraite mensuelle et ne la prenne qu'à 61 ans (31 ans de mariage)

Alors Monsieur aura a débourser : (13.000/3) X (31/2) soit 67.200 euros quand même !

Ca fait réfléchir !!!!

C'est peut-être pour ça que certaines mégères se permettent de persécuter leur vieux mari, elles savent que le pactole les attend s'il craque !

A moins que le vieux mari préfère être libre et ruiné plutôt qu'aisé et enchaîné...

Je vous embrasse.

PS : avant de me traiter de macho, je pense que c'est plutôt la prestation compensatoire qui mériterait ce qualificatif, non ????

14:41 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Et si c'est elle qui perçoit 38000€ par mois et lui qui est au chômage ?

Écrit par : Cristophe | 31/10/2013

Là je ne sais pas, vu que les juges aux affaires matrimoniales sont quasiment toutes de sexe féminin !

Écrit par : Cica pour Cristophe | 31/10/2013

Les commentaires sont fermés.