Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2014

voyage nostalgique

J'ai dû me rendre dans le Odou afin de récupérer quelques affaires, et notamment ma box, qui ne sert désormais plus à rien.
La première journée se passa bien, l'objectif étant de faire les 650 km avant la tombée de la nuit, je n'avais pas trop le temps de penser ....

Puis je vis la maison. Le lotissement. Le village .Un endroit dont, voici 9 ans (dans une semaine) j'avais eu le coup de foudre : un village authentique, entouré de sapins et de petites montagnes, à un jet de pierre de la Suisse.
Je n'avais qu'à faire 5 km et je voyais le Mont Blanc....

Certes, nouvelle vie, nouvel endroit . Là j'habite ma ville préférée, dont le climat est l'extrême opposé de celui de mes sapins. Les jours où il y fait beau (pas tant que ça en hiver, malgré une certaine légende) le soleil est haut dans le ciel, un avant-goût d'été puisque là-bas on est déjà au printemps en janvier.

Bref, après avoir récupéré quelques affaires, c'est le coeur gros que je quittai ma maison, avec des meubles donc certains m'avaient suivis depuis ma naissance... Quand la reverrai-je ?
Je sentais du reste me monter la tension, et il n'était que temps de partir. Le plus loin possible, j'avais réservé une chambre à Dole, 90 km.

Le lendemain, cap vers le sud.

Là arrivaient les années 2007/2011, avec Lons le Saunier . J'y avais passé les 4 dernières années de ma carrière, des moments heureux. Je m'étais même présenté en 2008 dans une liste aux municipales, une liste de bras cassés qui avait pourtant fait vaciller le trône du Seigneur des lieux, Mr Pélissard.

J'y mangeai, puis toujours cap vers le sud. Là je revoyais "la petite montagne" pendant 40 km, jusqu'à la plaine de l'Ain, où j'arrivai en terrain neutre .

Pas pour longtemps, car quelques dizaines de kilomètres plus tard j'arrivai en Isère, vers Voiron.
Là aussi les souvenirs me sautèrent à la gorge. Ce coin-là, j'y ai habité entre mes 24 et mes 29 ans...
J'y ai passé mon permis de conduire ! J'y était arrivé de Paris, première véritable affectation ....

Là les souvenirs me poursuivirent longtemps. Grenoble d'abord, où je fis étape, puis la montée vers le col de la Croix Haute, avec arrêt au village de Lus, où j'avais bossé 3 mois de rêve en intérim.
Ces trois mois en plus très rémunérateurs m'avaient laissé une impression de petit paradis.

Pas de transition cette fois, car en basculant sur le versant sud, j'arrivai dans les Hautes-Alpes, où j'avais vécu de 1980 à 1987. Là encore, que de souvenirs, bons et mauvais, mais souvenirs quand même. Là où la route passait, il y a quelques 31 ans, on pouvait m'écouter (souvent) sur une radio locale....

Puis à partir de Sisteron, nouveau paysage neutre, si j'ai quand même été souvent en vacances dans cette basse vallée de la Durance.

Manosque, puis une petite route qui passe par Rians, St Maximin, et la vallée du Gapeau.
24 heures avant les inndations que l'on sait !

Puis je retrouve Solliès Toucas, Solliès Pont et enfin Toulon, ma ville fétiche et qui a su si bien m'accueillir voici déjà plus de deux mois, avec ses guirlandes de Noël.

Je m'y suis blotti, et malgré un moment de faiblesse le soir, je me suis de nouveau laisser bercer par cet endroit magnifique, surtout là où j'habite, au pied du Faron d'où je vois à la fois la mer et la montagne.

Je vous embrasse.

Commentaires

Des souvenirs certes, mais le pluss important est : auprès de qui tu te couchas. d:-)

Je ne suis jamais allé à Toulon, j'en vois juste de loin les tendances politiques et ce n'est pas, pour moi, en sa faveur. Je me garderai néanmoins de condamner l'endroit.

Écrit par : Cristophe | 24/01/2014

J'espère que tu vas mieux je n'avais pas compris que tu avais migré...est ce définitif ? Mes voeux tendres pour cette nouvelle année, même si je laisse rarement des coms je viens régulièrement prendre des nouvelles ...Bises

Écrit par : manoudanslaforet | 24/01/2014

Hello, je ne sais pas trop quoi dire à part que j'espère aussi que tu vas bien, mieux. Je n'ai pas trop trop compris ce qui se passe mais l'essentiel est que ça soit plutôt positif pour toi.
Bises

Écrit par : Béatrice | 24/01/2014

L'important est que tu sois bien entouré et te sentes bien dans le sud. Les photos que j'ai vues "ailleurs" font plaisir à voir. des bises.

Écrit par : Plumes | 24/01/2014

pour répondre a christophe , je connais bien toulon et sa région,superbes paysages mais la mentalité n'est pas terrible surtout si tu n'as pas de fric. mais plumes a raison l'important c'est que cica soit heureux.amitiés a tous. jean

Écrit par : jean | 24/01/2014

Je n'ai pas tout compris non plus, mais d'après les coms il y a du beau et du bon. Plus que d'habitude je te souhaite un beau et joyeux renouveau, avec beaucoup de paix et surtout sans lutte acharnée, comme tu as toujours du le faire, en commençant par la santé, je le redis, je te souhaite la paix, la vrai, la belle. Gros bisous d'une ancienne "sous - marine" qui continue de "tenir bon la barre" face à un acharnement interminable, je pense souvent à toi, et je sais qu'un jour on est Maître, la preuve. Et au diable le reste :-) Aller à l'essentiel, droit au but. Basta.

Écrit par : Chris T | 25/01/2014

ton passage à Lus la Croix Haute m'a rappelé quelques bons souvenirs, mes beaux parents habitant la Drôme j'y suis allé plusieurs fois en empruntant le col de Grimone à partir de Chatillon en Diois, on passe le superbe petit village Glandage avec son caractère haut alpin et puis on monte le col pour arriver à Lus qui est d'ailleurs le point culminant de la Drôme. Je me souviens d'un petit restaurant où on a bien mangé qui s'appelle "le chamousset", la promenade dans le village et dans la montagne de la Jarjatte c'était vraiment sympa... mais ça fait longtemps que je n'y suis plus retourné...Je te souhaite en tous cas beaucoup de bonheur dans ton nouveau lieu de séjour à Toulon où il doit aussi faire bon près de la mer, Amitiés.

Écrit par : Renaud | 26/01/2014

Je pense qu'il faut habiter la ville pour comprendre sa tendance politique !

Écrit par : cica pour Cristophe | 26/01/2014

Ah ah ! C'est sûr qu'il faut avoir bien lu mon blog à partir d'il y a un an pour comprendre ce qui se passe ;)
Bises

Écrit par : cica pour Manou et Béatrice | 26/01/2014

:))))
Grosses bises.

Écrit par : cica pour Plumes | 26/01/2014

Je sais, la mentalité Toulonnaise et celle de la côte en général n'est pas géniale, mais le soleil et les paysages compensent.
Amitiés

Écrit par : cica pour Jean | 26/01/2014

L'essentiel est de se dire que la roue tourne un jour :)
Bises

Écrit par : cica pour Chris | 26/01/2014

merci renaud d'avoir évoqué la drôme , magnifique département avec le vercors au nord, et au sud, ma petite ville de vacance préférée nyons. cica la aussi soleil et beaux paysages avec une meilleure ambiance et tranquillité que la côte.il y avait l'Ardèche et les hautes alpes avec de superbes paysages aussi. que la france est belle.amitiés a tous. jean

Écrit par : jean | 26/01/2014

Vous avez raison tous les deux, la Drôme est l'un de ces rares départements à nous présenter tant de facettes, aussi bien côté paysages que côté climat. Au nord, un climat "Lyonnais" au pays du Facteur Cheval, Hauterives. Au sud-est, la montagne, comme le Vercors et aussi le Dévoluy où les 2450 m sont atteints près de Lus justement.
Et au sud, carrément la Provence, de Pierrelatte à Nyons. Ne manque que la mer !!!
Amitiés.

Écrit par : cica pour Renaud et Jean | 27/01/2014

Les commentaires sont fermés.