Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2014

Peut-on encore faire confiance à LCL ?

Alias le Crédit Lyonnais .

D'une manière générale, je ne peux pas répondre, mais en celui de Bastia, non.

Je connais une amie, qui ayant été persécutée par son mari depuis qu'ensemble ils ont entamé une procédure de divorce, a dû s'enfuir de sa belle maison comme une voleuse, et quitter, à 56 ans, son Ile pour rejoindre un continent qu'elle ne connaissait pas.

Le mari étant du genre violent et très menaçant (il envisageait - et peut-être envisage toujours - de la retrouver et lui faire passer un sale moment, peut-être définitif ), mon amie n'a bien sûr communiqué ses coordonnées à personne.

Sauf que le mec avait ses entrées au Crédit Lyonnais de Bastia, et bien que n'ayant pas de compte joint, un employé dévoué a tout balancé, grâce à la divulgation des relevés de sa future ex-femme : Pizzeria, Hypermarché, coiffeur, retraits, tout ça dans une ville bien précise et dans un quartier encore plus précis !

Mon amie a bien téléphoné au chef d'agence de Bastia pour se plaindre, mais celui-ci, après avoir, dans un premier temps, fait semblant d'écouter mon amie (grosse cliente car gérante d'une station-service avec point chaud pendant 10 ans (1992/2002, donc beaucoup beaucoup d'argent brassé.....) puis l'a carrément laissée tomber.

A présent l'ex-mari sait donc dans quelle ville - et quel quartier - elle se trouve et s'il lui prend une crise de folie, risque de débarquer à tout moment; Sûr, la ville est grande, mais n'en reste pas moins vrai que cela reste une faute lourde, de divulguer des informations bancaires par définition confidentielles, et que cela peut se reproduire ailleurs pour une autre personne.

Alors moi je sais pas, mais si vous avez l'intention d'ouvrir un compte, évitez "LCL" (sont tellement fiers de leur nom qu'ils l'ont siglé !) malgré le fait qu'ils en viennent à vous proposer de payer vos factures d'électricité - pendant une semaine - si vous tombez dans leurs griffes !!!

Je vous embrasse.

11:26 Publié dans arnaques | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

J'ignore si ces procédés sont spécifiques à LCL, mais aux banques en général cela ne m'étonnerait pas vraiment !!!
La parade ? mince... Changer de banque, oui, mais laquelle ? A un moment ou à un autre, surtout en cas de procédure de divorce, on risque de se faire rattraper par "l'autre". Disons que cela laisse un peu de marge dans le temps pour "asseoir" une nouvelle situation.
Je pense à tout ce qui est : associations de consommateurs, associations de victimes "d'excès de zèle" de la banque (ou "d'abus de confiance" ??? ou autres...), recours juridiques sous toutes leurs formes... voire d'autres...
En tout cas, il est difficile de disparaître totalement. Le conjoint en colère a-t-il connaissance uniquement d'un quartier ? il suffit alors de procéder différemment pour les courses courantes proches du domicile : payer en espèces, passer par un(e) tiers amical(e)...
Suis pas sûre d'être de bon conseil, j'ai même encore d'autres idées en tête, mais ton amie devrait pouvoir trouver plusieurs pistes pour l'aider ;)
En fait, il y a 3 aspects distincts à ce que tu nous narres :
1- le comportement de la banque - pas tolérable mais qui est lié au relationnel banquier-client
2- la protection du lieu de vie (s'il y a procédure de divorce, peut-on refuser de donner une adresse ?)
3- la sécurité de la victime de la Banque (si un conjoint est violent, il existe des procédures d'interdiction de "rapprochement")
Pas simple... si je peux aider... ;)
Bises

Écrit par : Odile | 20/02/2014

D'une manière générale, je ne peux pas répondre, mais en un employé de celui de Bastia, non.

Écrit par : Cristophe | 22/02/2014

Les commentaires sont fermés.