Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2014

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 FEVRIER 1967

6702.jpg

Adamo fait 1, 5 et 23 avec des chansons d'un même disque, bravo Salvatore :)
Cloclo fait son beurre, en classant 2ème la face B de j'attendrai. Fugain confirme, avec une belle 4ème place pour son second disque.
Arrivée d'une étoile filante (on allait beaucoup en voir en cette année 67) en 7ème position : Cléo. Idem pour Sullivan (rien à voir avec Art qui cartonnera 6 ans plus tard) avant l'arrivée de Jacqueline Taieb le mois suivant.
Antoine se classe bien avec sa cannelle, ce qui prouvait qu'il pouvait survivre à ses élucubrations. Mais je retiens ce qui est pour moi sa plus belle chanson, juste quelques flocons qui tombent, chanson représentative de la crainte de la guerre atomique qui régnait dans ces années-là (Baby Pop de France Gall ou ce monde absurde de Cloclo en sont de beaux exemples)
Lucky Blondo, une des grandes vedettes du début de la décennie, plonge peu à peu, avec seulement une 23ème place. Qui se souvient qu'il vendait plus de disques que Johnny à une époque ?
SLC ne savait pas quoi faire avec des chanteuses comme Marie Laforêt (comme Aznavour ou Nougaro d'ailleurs) et n'a classé Manchester et Liverpool que dans la dernière colonne du hit :( Mieux eut valu s'abstenir, je crois.

Côté étranger, enfin les Beatles reviennent à leur place. Quoique la face B strawberry fields for ever soit encore dans les limbes du hit. Mais ça ne durera pas...
Et l'on voit apparaître timidement, à la 10ème place du hit, Hey Joe, qui marquera la décennie.

A dimanche prochain pour mars 67.

Commentaires

Je vois que ? and the Mysterians ont été un petit peu connus pour autre chose que "96 tears".

Écrit par : Cristophe | 23/03/2014

Je vois que ? and the Mysterians ont été un petit peu connus pour autre chose que "96 tears".

Écrit par : Cristophe | 23/03/2014

comme Cica j'apprécie la chanson d'Antoine "juste quelques flocons qui tombent", sans doute en effet sa meilleure chanson et il aurait pu persévérer dans ce registre plutôt que d'évoluer ensuite dans un répertoire de chansons faciles voir franchouillardes. A noter l'entrée d'une superbe chanson de Claude Righi "personne", je ne me lasse pas de la réécouter, encore un chanteur auteur-compositeur injustement oublié, il a écrit également pour d'autres comme Ronnie Bird.
Amitiés,
Renaud

Écrit par : Renaud | 23/03/2014

je suis totalement d'accord avec vous ,j'avais bien aimé aussi juste quelques flocons qui tombent et je l'appelle canelle, plus tard en effet ça se gâte,il ira même jusqu'a chanté avec danielle gilbert c'est dire ! pourtant le début était très bon . sur scène je l'avais trouvé excellent , bon souvenir. numéro 47 je devine la vérité d'Eric saint laurent, pas sa meilleure chanson ,mais bientôt arrivera son tube vendredi m'obsède qui est sur ce disque. j'avais bien aimé tête de turc de michel delpech, pas quand même du niveau de chez laurette ou inventaire 66, mais toujours sympa a entendre. eric charden avec sans coeur qui va grimpé dans le hit slc .adamo numéro 1 maintenant un habitué du hit. le hit étranger les beatles avec penny lane magnifique chanson,les trois autres chansons du disques sont excellentes aussi.les rolling stones ne sont pas en reste numéro 2. i'm a man excellent dernier disques du groupe spencer davis group avec steve winwood( parti fondé le groupe traffic), chanson reprise avec succès par le chicago transit autority en 69. a bientôt de vous lire .amitiés a tous. jean

Écrit par : jean | 23/03/2014

Bonjour! Hiver 67,bel hiver à slc. Ce n'est pas grave mais je suis incapable de me souvenir de la mélodie de la chanson de Cleo. Ce devait être une petite brune mignonne qui se mettait en scène,en détresse dans un grand magasin;à la période des soldes,peut-être. C'est différent pour J. Taieb:je peux encore fredonner''Qu'est-ce qu'on se marre à la fac de lettres,j'en ai encore pour quelques années peut-être....'' ou 7 heures du matin. Amusant,avec sa référence à Elvis. Les filles de cette époque-du moins les chanteuses-étaient joyeuses et drôles. L'une d'elles chantait(était-ce Cleo?) Fallait surtout pas écraser la queue du chat.... Bien sûr j'ai aussi beaucoup aimé Juste quelques flocons qui tombent;d'autant que je trouvais très romantique et propice aux dialogues amoureux cette chanson qui me faisait redécouvrir Antoine. Il en avait fait une autre dans ce genre sentimental,''L'eau à monté les marches du petit escalier''. Je découvrais Cat Stevens en attendant sa Lady d'Arbanville dont Richard,toujours absent du hit,fit une adaptation très réussie. I'm à man fut donc le dernier succès du Spencer Davis group. En vous disant merci,Cica,pour cette nouvelle publication,avec mes cordiaux messages. Cédric

Écrit par : Cédric Saugy | 24/03/2014

Bonjour
Hey Joe la grande chanson de Jimi Hendrix chanson culte reprise par Johnny hélas pas terrible la reprise
Dutronc n'a pas trop de succès avec son dernier 45t,Les cactus pas classés et l'espace d'une fille seulement 19 c'est peu
amitiés et merci Cica c'est moi qui apprend beaucoup c' est passionnant et merci aussi aux autres intervenants moi a cote je suis inculte
Michel

Écrit par : michel | 24/03/2014

cédric, pour le titre fallait pas écraser la queue du chat , la chanteuse est clothilde sur disque vogue. amitiés. jean

Écrit par : jean | 24/03/2014

Merci Jean,c'est donc Clothilde. Classée aussi,Arlette Zola;elle,je l'ai vue par hasard à la télé il y a quelques mois. Elle semblait heureuse,ce qui est déjà beaucoup. Cordialement. Cédric

Écrit par : Cédric Saugy | 25/03/2014

Michel, il faut savoir que la chanson de Jimi Hendrix est elle aussi une reprise ! J'avais moi-même acheté, mi 66, la version de Tim Rose, qui à mon avis est aussi géniale que celle du grand Jimi.
Amitiés.

Écrit par : Cica pour Michel | 25/03/2014

Aussi bizarre que cela puisse paraître, mon trio de chansons préférées était respectivement "l'espace d'une fille" de J. Dutronc, "7 heures du matin" de J. Taïeb et "prends ta guitare, chante avec moi" de M. Fugain. Côtés outre-manche et outre-atlantique, "Happy Jack" des Who et "I'm a believer" des pré-fabriqués Monkees me faisaient craquer. 1967 est aussi l'année où beaucoup d'artistes de l'époque yéyé qui avaient su se maintenir vaille que vaille buvaient la tasse avant de s'éclipser (Frank Alamo, Lucky Blondo et d'autres non classés). Tout à fait d'accord avec vous, concernant la chanson d'Antoine "Juste quelques flocons qui tombent" qui fut sans suite et sans lendemain. "Je l'appelle cannelle", "bonjour salut", une opérette, "ra-ta-ta-ta" (des Rotation) et hop sur le bateau direction les îles. Le chanteur-ingénieur aura fait bien du raffut en 1966 pour finalement profiter à fond du système dont il donnait l'impression de vouloir s'affranchir.

Écrit par : kentucky | 09/12/2014

Les commentaires sont fermés.