Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2014

HIT PARADE SALUT LES COPAINS DU 15 MAI 1969

6905.jpg

Le hit-parade nouveau est arrivé :(
Déjà un an auparavant SLC avait essayé de changer le contenu du hit, avec celui de "Périféric", cette fois le sort est scellé pour d'une part les chansons dites "populaires" et d'autre part pour ceux qui "assuraient la deuxième partie"....

Donc, pour ce nouveau hit, ne subsistent du mois dernier côté français que les ex numéros :
1 (à la dernière place !) 18, 24, 31 et 32 :(
J'avouerai que de ce jour j'arrêterai pour un temps d'acheter la revue....
SLC devenait "branché", moi je restais encore un peu "yéyé.

Certes, quelques chanteurs "branchés" justement arrivaient, comme Bernard Chabert, mais quelle place aurait-il occupé avec le hit ancienne mouture ?
Gilles de Janeyraud se classe 11ème. Vous vous en souvenez, vous ? Moi non ! Serge Latour occupe la 15ème place, lui aussi doit beaucoup au "changement" !
Mais il y a des bons côtés, quand même : Séverine classée, bien avant sa victoire à l'Eurovision. Jeff de Nicoletta aussi, superbe chanson.
Et puis on retrouve toujours les "ratés" de SLC pour les locomotives des disques : Si tu reviens de Julien Clerc propulsé 4ème, alors que son tube historique la Californie n'apparaîtra qu'à la 17ème place !
SLC fera mieux (enfin pire) avec le single de Johnny au printemps 73, classant comme un corbeau blanc assez haut, et ignorant la face B toute la musique que j'aime ....
Idem pour les titres des chansons, tout pour ma chérie de Polnareff devenant Toi, viens avec moi !
Enfin, quand même, l'arrivée de Jean-Michel Caradec qui allait être un des plus grands des années 70.

La contrepartie vient donc du côté "étranger".
Cela nous permet de découvrir (enfin ceux qui n'écoutaient pas le hit anglais) les Isley Brothers, les Variations (premier groupe de rock français), Léonard Cohen, Buddy Miles, Triangle (second groupe de rock français à l'époque) , the fifth dimension, Iron Butterfly (si le hit avait compté 25 places en 1967, peut-être l'inoubliable In a gadda da vida aurait-il été classé ???) Taj Mahal et Richie Heavens...

Mais quand même une constatation : que ce soit avec 15 titres ou 25, les Beatles ne sont plus ce qu'ils étaient... Avec un numéro 3 et un numéro 17 ! 
Dissous "en pleine gloire", je veux bien, mais il suffit de regarder les hits pour s'apercevoir qu'ils se sont sabordés à temps ! Enfin, ça c'est mon jugement...

A dimanche prochain pour juin 69. Mon bac de français ! Premier de la classe depuis le CP, j'essuierai là un 6/20 parce que je n'étais politiquement pas d'accord avec le correcteur ! Une de ces injustices dont on a du mal à se remettre... A partir de là, j'irai cool aux exams, les considérant comme ce qu'ils sont : une loterie !

Je vous embrasse.

Commentaires

Séverine aussi, qui s'en souvient ? d:-)

Écrit par : Cristophe | 07/12/2014

Tous ceux qui, comme moi, regardaient l'Eurovision à l'époque ! Une chanteuse française qui gagne, cela ne se voyait pas si souvent... : France Gall en 65, Frida Boccara en 1969, Séverine donc en 1971, Anne-Marie David en 1973, Marie Myriam en 1977 et Corinne Hermès en 1983, plus rien depuis hormis Céline Dion en 1988 qui est francophone :)

Écrit par : cica pour Cristophe | 07/12/2014

Bonjour
ce hit réduit de moitié ne m'a pas plus a l'époque j'ai acheté SLC encore toute l'année 69
et puis en cours de l'année 70 ce fut l'armée donc pas de journal pendant un an les hit de cette année la ca sera du nouveau pour moi
Je regardais l'eurovision aussi je remarque que les gagnant Français n'étaient que des filles
Je ne me rappelle pas du chanteur Bernard Chabert ni de Gilles Du Janeyraud ni de leurs chansons d'ailleurs petite mémoire
Amitiés
Michel

Écrit par : michel | 08/12/2014

Bonjour,c'est assez brutal ce changement;brutal et déconcertant. Faisant un petit tour dans les hit-parade anglo-saxons,Je trouve une variété de genres extraordinaire assez bien représentés à slc. Simon and Garfunkel et the boxer,juste avant l'album mythique. Jethro Tull, Living in the past avant Sweet dream et une sympathique bourrée. Les Edwin Hawkins singers entraient dans la légende des succès inoubliés alors que les Beatles sortaient dans la foulée de Get back une ballade qui serait très commentée aux USA. Elvis retrouvait la première place,aux côtés des Fab four ou du Thunderclap Newman et de Sinatra en Angleterre et dans le Billboard à ceux du formidable Aquarius,du grand orchestre d'Henry Mancini(Love Theme Romeo and Juliet),des Beatles ou du CCR. Il y a tant de nouveautés dans ce classement passant à 25 chansons. Pour le hit français,amputé d'une moitié,je suis embarrassé. Rivière ouvre ton lit disparaît pour Je suis né dans la rue. Oui,la Californie semble encore loin... Un mot tout de même pour Serge Latour et sa façon d'écrire,que le découvrais.''Si Ramirez est mort/C'est bien fait pour lui(bis)/Il n'aurait pas dû manger /Du chat empoisonné(bis)..... Ou "Après le jour/c'est la nuit qui nous guette/Après l'amour/Fumer une cigarette...." Est-ce lui qui a écrit"Douce dame''? Ai-je quelquechose de lui? Pour Ray Stevens un deuxième titre,le superbe Gitarzanet bientôt d'autres surprises, telles que Everything is beautiful.! Et bienvenue aux Isley Brothers. A suivre Bons messages Cédric

Écrit par : Cédric | 08/12/2014

a cette époque , mes cheveux grandissaient a vue d'oeil , mes gouts aussi . j'avais soif de nouveautés , de musique live et bien sur de festivals . j'achetais beaucoup de disques , 45 tours et 33 tours ,sans parler de magazine comme rock & folk , best , extra mais encore salut les copains , surtout pour le hit . bien sur le hit a changé mais moi aussi , alors ! quelques belles entrées comme tous les bateaux, tous les oiseaux de michel polnareff pourtant pas fan de lui (peut-être son personnage ) , jef de nicoletta pas mal en effet . jean -michel caradec faisait son entrée . j'avais un pote parisien qui avait le disque de bernard chabert, tramway 7 b , c'était pas mal ,drôlement original . pour la petite histoire , il était auteur compositeur . il était journaliste a RTL . par contre aucun souvenir de gilles du janeyrand ( son vrai nom ). serge latour j'avais bien aimé mais sans acheter ses disques . cédric ,il avait bien chanté douce dame , son tube a lui ! pour le hit étranger ,c'est un festival de bons titres ,les jethro tull , otis redding , léonard cohen , simon and garfunkel ,le groupe belge wallace collection . les groupes français triangle et variations , super musiciens que j'ai vu plusieurs fois sur scène . j'ai eu le plaisir de rencontrer marc tobaly le soliste ,et super sympa en plus , j'ai pu discuter de ses disques . par contre jo leb pas le même ! pour finir je salut l'arrivée de chicago transit authority avec i'm a man , reprise du titre de l'excellent spencer davis group . les deux premiers albums de ce groupe sont supers ! amitiés a tous . jean

Écrit par : jean | 08/12/2014

Comme beaucoup d'entre vous, 1969 marque un tournant musical pour moi. D'une part, je découvrais celui qui reste mon groupe favori depuis bientôt 46 ans. Je possède tous les albums solos des membres qui en ont faits (le leader John Fogerty, son frère Tom, Doug Clifford le batteur). "Proud Mary" a été le détonateur et le reste a suivi. Pas une scorie, pas un déchet, un groupe sain qui ne s'empêtrait pas dans de la musique compliquée, alambiquée, dictée par les effluves lysergiques et l'abus d'alcools. 1968 avait fait ses ravages et 1969 rompait la linéarité musicale que nous avions connue. D'ailleurs, à la lecture du hit parade, l'on s'aperçoit que bien peu de titres sont restés dans les mémoires : "le responsable" de jacques Dutronc (ah bon ?), un mur, un ruisseau, un jardin" de Hugues Aufray (?), etc ... "Où va la chance" est un merveilleux titre de Françoise Hardy. 1969 est ma dernière année "exclusive" SLC. Une année transitoire en quelque sorte comme beaucoup d'entre vous sans doute. Johnny avait opéré sa mue, de hippie il devenait pré hard rockeux, Eddy allait connaître la traversée du désert, Dick Rivers itou, tandis que Claude François s'accrochait à "tout ce qui bouge" pour tenter de rester dans le coup.

Écrit par : kentucky | 11/12/2014

je viens de rentrer chez moi, vite le blog de patrick . je vois 7 commentaires de kentucky , tant mieux ! totalement d'accord pour creedence clearwater revival . pour moi le choc fut i put a spell on you et suzie Q , du premier album . la suite fut royale (sauf le dernier 33 tours ). amitiés . jean

Écrit par : jean | 11/12/2014

A propos de chanteurs(teuses) abandonné(e)s,il y eut à cette époque Peter Sarstedt. Nous nous souvenons tous de l'inattendu ''Where do you go to'',5 semaines numero1 en Angleterre mais un flop en France malgré une bonne promotion. Ensuite il nous offrit sans plus de succès son''Jus d'orange glacé''. J'avais cru naïvement qu'on l'entendrait partout pendant tout l'été. Comme quoi il était bien difficile de s'imposer-ne fût-ce que le temps d'une chanson- pour un artiste. Merci pour ce nouveau hit restructuré,Patrick,et de nous permettre de poursuivre l'aventure SLC. Cordiaux messages à tous. Cédric

Écrit par : Cédric | 12/12/2014

Les commentaires sont fermés.